Fanny Bernard Laure Allard-d'Adesky

[suite]

Tous les titres de l'auteur Découvrez tous les livres de Fanny Bernard Laure Allard-d'Adesky

Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin Fanny Bernard Laure Allard-d'Adesky
  • EPub 4,99 €
  • Poche 4,99 €

Les avis des lectrices sur ses livres

  • A propos de Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin
    Posté par Christelle D le 12/05/2019 à 13:59

    Un livre que j'ai adoré. Un petit bijou dans l'écriture, un ovni de part ses personnages plus âgés que dans les autres romances, un roman en partie épistolaire saupoudré d'un humour savoureux ! Je me suis laissée embarquer par nos deux personnages haut en couleur et parfaitement dépeints. Un moment très agréable ! Je recommande absolument !

    [ + ]
  • Si j’ai adoré cette romance, j’ai malgré tout trouve que, vu le titre et le résumé, l’humour n’était pas assez présent. Non qu’il n’y en ai pas, au contraire, mais d’après moi, cela aurait dû être encore plus sur le ton de la comédie. Cependant, j’ai réellement passé un très bon moment !

    Bien que je m’attendais à plus léger, plus comédie, l’histoire en elle-même est extra. J’ai adoré le concept, les situations cocasses, les personnages qui se cherchent. Je me suis même prise au jeu de savoir ce que j’aurais répondu à certaines des lettres du fameux voisin, par contre je ne pense pas que j’aurais résisté à aller le trouver pour le remettre à sa place !

    Je pense que le titre fait penser à quelque chose de totalement rocambolesque, alors que non, au fil des pages on se rend compte que c’est beaucoup plus profond que léger. Je ne sais pas si c’est un choix des auteures, ni si c’est le fait d’écrire à quatre mains, mais c’est un choix, et même si la légèreté n’est que peu au rendez-vous, eh bien le résultat final est franchement pas mal du tout.

    De la profondeur sous la légèreté, je pourrais dire que cela s’applique au récit, mais également aux personnages. Le tout formant une romance que l’on apprécie.

    [ + ]
  • A propos de Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin
    Posté par VERONIQUE J le 05/06/2020 à 22:44

    j'ai beaucoup aimé cette histoire les personnages sont fanisinant .

    🤗

    [ + ]
  • A propos de Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin
    Posté par Laetitia B le 21/06/2020 à 00:24
    [ + ]
  • [ + ]
  • A propos de Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin
    Posté par Severine R le 29/04/2019 à 12:17
    Drôle, touchant et épicé, un très bon moment de lecture [ + ]
  • A propos de Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin
    Posté par JessyGe le 29/04/2019 à 12:17

    Un titre accrocheur ainsi qu’un résumé fort attrayant qui ont de quoi piquer à vif ma curiosité. Deux plumes que je ne connaissais pas. Et pour une première rencontre, je ressors de ma lecture plus que séduite !

     

    Moi qui m’attendait à une pétillante et rafraîchissante lecture avec une bonne dose de prises de bec, de coups fourrés ou encore de situations cocasses. Quelle ne fut pas ma surprise en constant que c’était toute autre chose…

     

    La particularité de ce livre c’est que nous avons affaire à deux protagonistes beaucoup plus matures. Je dois vous avouer qu’il est rare que l’on trouve cette tranche d’âge dans ce genre de romance. Mais je vous rassure de suite, on ne s’ennuie pas un seul instant avec Henri et Sylvie. Bien au contraire. On s’attache facilement à ces deux forces de caractères qui vont vous prouver de la meilleure façon qui soit que l’amour n’a pas d’âge.

     

    En bref… Une lecture unique dans son genre où je me suis littéralement régalée ! Laure Allard-d’Adesky et Fanny Bernard ont su faire preuve d’originalité en nous offrant une romance aux allures épistolaires. Mais en réalité c’est bien plus que cela. C’est une comédie romantique de seconde chance bien singulière qui vous fera passer par une palette d’émotions. Une très belle leçon de la vie qui vous donnera à réflexion et qui est bien évidemment à découvrir ! C’est mon premier roman de duo d’auteurs et cela ne sera pas mon dernier…

    [ + ]
  • A propos de Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin
    Posté par Cupofchill le 24/10/2019 à 20:43

    J'ai adoré ma lecture ! Bon, j'avoue qu'au départ, quand j'ai lu que les personnages avaient plus de quarante ans j'ai été un peu réticente, mais comme j'adore la collection &H et ne suis pas déçue des livres que je lis, j'ai continué. Et quel bonheur ! Vraiment, cela ne ressemble à aucune autre romance que j'ai pu lire, je suis sortie de ma zone de confort et franchement j'ai adoré ! C'est touchant, drôle, cynique, bien écrit.

    [ + ]
  • A propos de Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin
    Posté par Béatrice B le 17/01/2020 à 12:37

    "Ce roman débute sous la forme d’échanges épistolaires entre deux voisins qui ne se sont jamais croisés, mais qui, malgré tout, ne se font aucun cadeau. Entre crasses verbales et coups bas, on se retrouve dès le départ plongé dans un univers contemporain digne de La guerre des Roses. Chacun se met à guetter sa boite aux lettres, dans l’attente d’un retour de l’autre.

     

     

    « Elle lut et relut cette petite phrase. D’un ton jovial. À haute voix. Voilà qui avait dû remettre cet énergumène à sa place. […] Et elle en avait maté de plus coriaces que çà. » P.17

     

    Et puis, de fils en aiguilles, de taquineries coquines jusqu’à des échanges à la limite de la méchanceté, les deux personnages du roman vont finir par être pris à leur propre jeu. Cette mascarade de voisinage, cette espièglerie désorientée fera naître chez eux des sentiments nouveaux et des plus bouleversants.  

    « Je me permets de vous embrasser, mon cher voisin, car malgré votre méchanceté j’aime vous lire. Vous m’émouvez. Sylvie Descartes. Votre obligée. » P.24

    Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin est le genre de roman qui, dès le titre, vous interpelle. Qui n’a jamais eu à subir les frasques d’un voisinage bruyant, envahissant ou moralisateur ? Vivre en société, c’est également affronter les tempéraments bien particuliers et parfois trempés de certaines voisines ou de certains voisins. Et pourtant, la vie se charge parfois de vous faire découvrir une personne sous un autre angle. Et c’est peut-être pour cela qu’il vaut mieux de pas tuer (tout de suite) son voisin. Qui sait ?

    « Elle lut. Relut. Fut gênée. Frustrée. Se sentit désarmée. Touchée. Coulée. Elle s’arrêta en particulier sur la partie du drame fondateur dont il parlait. Ce coup du sort qui l’avait totalement transformée. Car il y en avait bien un, en réalité. » P.43

    Plus vous avancez dans la lecture de ce roman, plus vous découvrez les vrais tempéraments de Sylvie et d’Henri. Ces deux-là, qui semblaient tellement intouchables de prime abord, dans leurs bulles de protection respectives et imperméables, sont finalement enclins à une profonde sensibilité.

    Les plumes souvent aiguisées, des fois incisives, et toujours pertinentes des deux auteures permettent aux lectrices et aux lecteurs de passer un moment mémorable. La petite touche de plus, c’est indéniablement ce voyage inopiné en terre africaine, au pays de la Teranga. La surprise des cheffes !

    Bravo aux auteures et belle lecture à vous."

    [ + ]
  • A propos de Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin
    Posté par Leti89 le 13/07/2020 à 01:50
    [ + ]
  • A propos de Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin
    Posté par MME MBOW le 01/05/2020 à 16:19
    [ + ]