INTERVIEW Un jour, un auteur

Un jour, un auteur...Gilles Milo-Vacéri

16 mars 2016

Chaque semaine, découvrez un auteur HQN au travers d'une interview où tout (ou presque) vous sera dévoilé !


I - VOUS

Parlez-nous de vous. Qui êtes-vous, quel est votre premier métier, votre parcours, votre lieu de vie,  etc. ?

C’est très simple et pour faire court, une scolarité sur Paris, le bac, l’engagement dans l’armée, retour à Paris quelques années plus tard, puis la fac en travaillant, un métier dans la finance... En résumé, j’ai eu la vie que je souhaitais, beaucoup d’aventures, de pays inconnus et des horizons lointains pour apprendre et découvrir d’autres cultures. Aujourd’hui, j’ai posé mes valises en Provence après une vie bien remplie, mais il n’est pas impossible que le démon de la bougeotte ne s’empare encore de moi !

Quelles sont vos passions en dehors de l’écriture ?

Multiples et variées ! Cela va de l’astronomie à l’histoire, la philosophie extrême-orientale, les arts martiaux, les sports extrêmes (que je ne pratique plus, il y a un temps pour tout !) la lecture, la moto, les loups, les documentaires, apprendre, découvrir, voyager, me noyer dans une population lointaine en épousant la culture, le mode de vie... Et peut-être celles qui sont primordiales chez moi : la Liberté et le rêve.

II - VOTRE ACTIVITÉ

■ Depuis combien de temps écrivez-vous ?

Depuis que l’écriture est un exutoire pour moi. J’ai commencé très tôt et réellement vers 8 ou 9 ans. Mon parcours, de l’enfance à l’adolescence, a été plutôt mouvementé et tumultueux. Puis l’armée n’a rien arrangé, quelques voyages chaotiques aussi, sans oublier des expériences professionnelles avec des déplacements incessants. Finalement, je réalise que vue de l’extérieur, ma vie a tout de l’instabilité et de déséquilibre permanent. Et pourtant, c’est comme cela que je me suis construit.

J’ai toujours écrit pour évacuer les émotions que j’avais en moi, en noircissant des milliers de pages, bien souvent déchirées à peine étaient-elles écrites et depuis 2012, j’essaie d’en faire ma profession.

■ Quel est votre genre littéraire de prédilection ? Envisagez-vous d’en essayer d’autres ?

Je suis à l’aise dans trois genres. L’érotisme qui m’a fait connaître, les polars et les thrillers. J’ai écrit dans d’autres genres, comme l’aventure, le fantastique, des essais en romance, en poésie. L’histoire reste un fil rouge et bien souvent j’installe mes récits en d’autres époques que la nôtre. J’aimerais évoluer et progresser en romance, ce qui me pose le plus de problèmes à ce jour. Je pense que cela va grandement s’améliorer grâce à un projet d’écriture à quatre mains sur lequel je travaille actuellement.

■ Combien de temps consacrez-vous à l’écriture dans la journée ? Des moments privilégiés ?

Quand je suis lancé sur un projet, je peux écrire plus de douze heures par jour, très facilement et sans fatiguer. Je tape vite et j’aime ça ! Les moments vont du matin de bonne heure au soir très tard. Il m’est arrivé de passer une nuit blanche sur un roman que j’étais en train d’achever. Quand j’ai vu le jour se lever, j’ai réalisé que j’avais écrit toute la nuit.

■ Avez-vous une méthode particulière pour écrire un livre ? Avez-vous des ficelles, des trucs, des manies, des objets fétiches, etc. ?

Oui et décrite plusieurs fois. Je suis précis car, l’intrigue d’un polar, par exemple, ne souffre aucune approximation. Il faut savoir où l’on va et cela tient souvent à un cheveu ! Je me documente, je fais beaucoup de recherches, je crée des fiches personnages très complètes. Je « perds » beaucoup de temps avant la phase d’écriture pour ne pas planter mon inspiration quand je suis dedans. Après, j’écris vite ! Pas de manies, hormis la cigarette et le café que je bois par litres ! Pas d’objet fétiche non plus.

■ Que préférez-vous dans votre activité d’auteur ? Avant, pendant, après l’écriture ? D’autres moments ?

Quand je suis dans mon livre et avec les personnages que j’ai créés. Là, le monde peut s’écrouler... Je ne le verrai pas. Je suis très concentré et il peut y avoir du tapage à quelques mètres de moi, je ne l’entends plus. Je suis dans une autre dimension, comme en transes et c’est presque inquiétant pour l’entourage. J’apprécie beaucoup moins l’éditing, par contre, mais je le fais très consciencieusement, en suivant scrupuleusement les suggestions de mon éditrice qui a un don pour trouver mes lacunes et mes points faibles (merci Sophie !). J’aime bien la partie promotion pour laquelle je vais m’investir sans compter. La phase d’écriture reste mon temps de prédilection, largement au-dessus du reste.

■ Envisagez-vous l’écriture comme une activité professionnelle à temps plein ?

Oui, absolument et je suis en plein dedans d’ailleurs. C’est pourquoi il faut avoir une véritable stratégie d’avenir et une organisation pointue. Il n’y a pas de hasard dans ce métier et hormis la volonté, la persévérance et un certain goût pour les sacrifices en tout genre, y compris d’ordre privé, il n’y a qu’un seul secret : le travail. Tout le temps ! Sans prendre de week-end prolongé ou de congés.

■ Dans votre bibliographie, quel livre préférez-vous et pourquoi ?

Pour une raison sentimentale, ma première nouvelle, A la maison close, car c’est en commençant à collaborer avec HQN que j’ai tout appris ou presque sur la technique de l’écriture. J’ai eu la chance d’avoir une directrice éditoriale patiente et bon maître d’apprentissage (merci Karine !).

Aujourd’hui, si je devais extraire quelques titres, je pense essentiellement à ma série sur Gabriel Gerfaut et Adriana, mes enquêteurs de choc (cf. Que son règne vienne, Le mystère Lux et Umbra, le Semeur d’âmes).

■ Racontez-nous l’aventure de votre première édition et comment s’est-elle passée ?

Mon premier roman, Il ne fallait pas faire pleurer le loup est un thriller contemporain dans lequel j’ai mis beaucoup de moi. Un homme d’affaire lié à une vieille légende amérindienne et une très belle histoire d’amour aussi.

Quant à Harlequin, j’avais envoyé mes projets sans trop y croire, à vrai dire. Je manquais de confiance en moi et un jour, j’ai reçu un e-mail de Karine L. m’annonçant qu’elle était intéressée par mes nouvelles érotiques. Quand je l’ai eue au téléphone, l’une des premières questions qu’elle m’a posée était si j’acceptais ou non de travailler sur mes récits en suivant ses conseils. Quelle aubaine ! J’ai dit oui sans réfléchir et je ne l’ai jamais regretté.

■ Avez-vous des projets en cours, à plus long terme ?

Si je devais lister tous mes projets signés, en cours de signature ou en lecture auprès des comités, ce serait trop long. Viennent s’ajouter les projets que j’ai en cours d’écriture et les plus innombrables, ceux que j’ai en tête !

Je ne vais parler que de celui qui me tient plus particulièrement à cœur. Avec une amie et auteur de talent en romance - publiant chez HQN, bien sûr !- nous allons écrire un roman ensemble et dans ce genre. Je compte beaucoup sur elle pour progresser car elle manie l’humour avec maestria, agrémente ses récits d’érotisme léger et de très bon ton, bref, quelqu’un que j’aimerais égaler. Je vais donc beaucoup apprendre !

■ Pourriez-vous donner quelques conseils à un auteur débutant ?

C’est ce que je dis à chaque fois que l’on me pose la question. J’ai une page spéciale de conseils sur mon blog officiel et je vous donne l’URL. Tout y est... Des débuts à la fiscalité spécifique des auteurs, professionnels ou non, auto-édités ou non.

■ Quels sont vos auteurs préférés et quel est le dernier livre que vous avez acheté avant de répondre à cette interview ?

Impossible de résumer ici tous les auteurs que j’aime ! London, Kipling, Verne, Hugo, Dumas, j’en ai des centaines. S’il ne fallait en retenir qu’un ? Alors, Saint-Exupéry, sans aucune hésitation. C’est l’auteur que l’ai relu des centaines de fois et que je cite le plus souvent.

Je ne l’ai pas acheté. Il s’agissait d’un manuscrit, signé et à paraître prochainement chez HQN. Une romance que j’ai dévorée en quelques heures, un véritable petit bijou ! Désolé, il va de soi que je ne peux pas en dire plus.

III - VOTRE PORTRAIT CHINOIS EN 10 QUESTIONS

Si vous étiez...
Un animal ? Un loup, bien sûr.
Une couleur ? Le bleu ou le noir.
Le titre d'un film ? La ligne verte
Une devise ? A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. 
Un(e) acteur(trice) ? En homme, Lino Ventura, sans hésiter. En femme, Audrey Hepburn, la plus belle femme que ce monde n’ait jamais portée !
Un personnage historique ? Un homme de paix comme Mandela ou Luther King, un aventurier comme Christophe Colomb, un philosophe comme Platon, un écrivain comme Saint-Ex, un résistant comme Jean Moulin... Ils sont trop nombreux !
Un paysage naturel ? Les 40ème rugissants, l’océan, la mer...
Un héros de littérature ou BD ? Le comte de Montecristo
Une chanson ? Lady In Red, Chris de Burgh.
Une œuvre d’art ? Un tableau impressionniste, Manet, Pissarro, Monnet, Degas, Renoir... ou encore Dali, avec Les cygnes se reflétant en éléphants. Les apparences, un thème que j’affectionne dans mes romans...

IV - VOTRE BIBLIOGRAPHIE HQN

 

V - VOTRE TRIBUNE D’EXPRESSION LIBRE

Difficile de s’exprimer pour un sauvage comme moi et au final bien peu à dire. Sinon, que 2016 devrait être une année encore riche en publications de toutes sortes, tant papier que numérique. J’attends beaucoup de ce projet à quatre mains en romance et bien sûr, je poursuis l’aventure HQN en érotisme et qui sait ? Peut-être dans un autre genre.

J’aimerais profiter de cette tribune pour remercier chaleureusement mes lectrices et mes lecteurs qui me suivent depuis mes débuts. Au même titre que ma maison d’édition principale, sans eux, je n’existerais pas !

 

VI - LES MOYENS DE VOUS CONTACTER

Blog officiel : http://www.milovaceri.com/

Page Facebook : https://www.facebook.com/GillesMiloVaceri.Officiel

Compte Google Plus : https://plus.google.com/+GillesMiloVacéri/

Compte Twitter : https://twitter.com/G_MiloVaceri

 

Merci Gilles !

Lire sur ce thème

Intégrale de la série "Me & You" Emma Delsin
  • Précommande EPub 9,99 €
Warning: love detected ! Capucine Auclair
  • Précommande EPub 6,99 €
Désir et conséquences Cristiana Scandariato
  • EPub 6,99 €
Sous le charme du Highlander Ava Król
  • EPub 8,99 €
Dangerous attraction Alana Scott
  • EPub 1,99 €
Electric Girl Fleur Hana
  • EPub 1,99 €
Fall for me Juliette Bonte
  • EPub 1,99 €
Je serai celui qu'il te faut Louisa Méonis
  • EPub 1,99 €
Mon bonheur entre tes mains Emily Blaine
  • EPub 1,99 €
Toi que j'ose aimer Nathalie Charlier
  • EPub 1,99 €
Des étoiles plein le coeur - Intégrale Emily Blaine
  • EPub 4,99 €
I Will Always Remember You Ena L. Deline
  • EPub 6,99 €
Je vis très bien ma rupture Alessia d'Alba
  • EPub 1,99 €
Only For a Night Axelle Vega
  • EPub 4,99 €
Plus on est de vieux, plus on rit Nora Davy
  • EPub 6,99 €
Cramponne-toi si tu m'aimes Nathalie Charlier
  • EPub 2,99 €
L'attaque est la meilleure défense Alana Scott
  • EPub 2,99 €
La partie ne fait que commencer Alix Marin
  • EPub 2,99 €
Take Me With You - Intégrale Caro M. Leene
  • EPub 6,99 €
Touche pas à mon mec ! - Intégrale Claire Delille
  • EPub 6,99 €