A la recherche de l'homme idéal

8 avis Donner votre avis
C’est ça, la ville de Sweetness ? Cette poignée de bâtiments chauffés à blanc par le soleil ?... Nikki sent le doute l’envahir. Le doute et la colère. Où est donc le havre de paix que lui promettait la petite annonce : « La ville de Sweetness accueille cent femmes célibataires aspirant à changer de vie » ? En la lisant, elle avait imaginé le lieu idéal pour une fille comme elle, fraîchement plaquée et prête à tout pour s’éloigner de son ex. Mais à présent, furieuse, elle envisage de faire demi-tour immédiatement. C’est alors qu’elle aperçoit un homme étendu sur le sol. De quoi attiser ses réflexes de médecin… mais aussi ses désirs de femme : car le blessé est décidément très, très sexy. Un signe du destin… ?

Ce roman est le 1er tome de la trilogie Les héritiers de Blue Ridge Mountain.
[suite]

Format ebook - Genre : Sentimental - Romance contemporaine - Collection Prélud' - Série : Les héritiers de Blue Ridge Mountain - 1 juin 2013 - Prélud' N°355 - EAN 9782280298247

Lire un extrait

Les coups de coeur des lectrices Découvrez les avis des lectrices sur ce livre

  • A propos de A la recherche de l'homme idéal
    Posté par helene m le 07/06/2013 à 15:26
    [ + ]
  • A propos de A la recherche de l'homme idéal
    Posté par cerise c le 23/05/2013 à 09:01
    [ + ]
  • A propos de A la recherche de l'homme idéal
    Posté par Elizabeth R le 11/09/2015 à 02:56
    celui-ci aussi était agréable à lire. [ + ]
  • A propos de A la recherche de l'homme idéal
    Posté par Cindy Z le 03/07/2013 à 00:50
    Il y a quelque mois de ça (début février pour être précise), je vous parlais de Week-end sous la neige et vous présentais ainsi ma collection petit gouter de fin d’après-midi. Vous vous souvenez ? La collection Prelud’ de chez Harlequin. (Vous remarquerez que vu le temps, le terme de petit gouter au coin du feu est toujours d’actualité :’( , quand est-ce qu’ils vont devenir collection du petit gouter dans le sable fin ? (Y EN A MARRE ! Je veux du soleil et de la chaleur moi !)(et j’ai beau manger des malabars rien y fait :D). Enfin bref, me voilà qui m’égare. Revenons à nos moutons. Ce mois-ci, les éditions Harlequin ont eu la gentillesse d’envoyer au blog en avant-première l’une des parutions du mois de juin Sélection du mois (j’en profite pour chaleureusement les remercier)(vu le temps, je devrais dire fraichement…). Il s’agit du premier tome d’une nouvelle saga chez Prelud’ : Les Héritiers de Blue Ridge Mountain, A la recherche de l’homme idéal de Stéphanie Bond (Mon nom est Bond, James Bond)(oups désolée, j’y pense depuis que j’ai vu le nom de l’auteure). Il y a 10 ans de cela, la ville de Sweetness (ville douceur, si c’est-y pas mimi !)(mieux que ville édulcorant en tout cas)(les auteurs nous trouvent toujours des noms très Sweet :D) a été complètement rasée par une tornade (d’ailleurs, j’ai lu ce livre le lendemain de la tornade qui a ravagée la ville de Moore aux USA, ça m’a fait un drôle d’effet). Les trois frères Armstrong décident donc de la reconstruire pour faire le bonheur de leur môman (ahhhhh que c’est plein de bons sentiments !). La reconstruction de la ville commence donc grâce à de nombreux hommes (sublimes et costauds). Mais voilà, il y a un problème : mais où sont les femmes ?! Et comme tout le monde le sait, les hommes sans les femmes, ils sont complètement perdus (nous sommes indispensables !). Pour pallier à ce manque, les trois frères décident de passer une petite annonce dans le journal d’Atlanta : «La ville de Sweetness accueille cent femmes célibataires aspirant à changer de vie». Après quelques jours d’attente, le fameux convoie arrive enfin (euh, vous avez déjà vu des convois de femmes comme ça dans la vraie vie ? moi perso, ce truc, ça m’a bien fait rire :D). Porter (le plus jeune des frangins), qui au moment de l’arrivée du convoi était en haut du château d’eau, est tellement heureux qu’il décide (enfin, le destin décide pour lui) de descendre plus vite que la lumière par un magnifique vol plané (et Bam une jambe qui fait crac !). Heureusement pour lui, se trouve dans le convoi Nikki, qui vient d’être larguée par son fiancé (et qui se demande chaque seconde un peu plus pourquoi elle est venue) mais qui est aussi médecin. On peut dire que la rencontre entre les deux va être des plus mouvementée. Rajoutez à cela que Sweetness est loin d’être une ville à proprement parlé. Lors de sa description, j’ai eu l’impression de plonger dans une ville typique d’un roman de dystopie dont raffole Mocking Jay (dont je raffole aussi d’ailleurs !). Sweetness = Néant = vide intersidéral. En effet, avec une route (toute neuve) et deux bâtiments (tout neufs) vous avez vite fait le tour de la ville. Combinez tout ça, et vous comprendrez que Nikki n’a qu’une envie, c’est de décamper vite fait bien fait ! Hors sans médecin, quelles femmes vont accepter de rester ? Pas beaucoup beaucoup. Porter est donc chargé par ses frères de convaincre Nikki de rester (polalala la mauvaise idée des frangins :D)… Je dois dire qu’au début, je n’ai pas trop accroché au personnage de Porter, je les aime un peu macho mais il y a quand même des limites. Puis au final, il m’a énormément fait rire et quand on me fait rire, j’accroche de suite ! En tout cas, il va avoir pleins d’idées plus ou moins géniales (plus moins que plus d’ailleurs :D) mais qui vont nous enchanter. Finalement, il va se révéler être un garçon sensible et tout plein de charme. Nikki, elle, est d’une patience d’ange. Avec un tel empoisonneur pour malade, je crois que j’aurais craqué et que même avec ma voiture en panne (hum hum Porter, elle est vraiment en panne la voiture ou juste légèrement trafiquée...) j’aurais pris mes clics et mes clacs bien plus tôt (quitte à rentrer à dos de grizzlis !). Mais bon l’amour est merveilleux et entraîne des histoires merveilleusement farfelues (et des actes quelque peu stupides)(cf la fin du bouquin mais je ne vous en dis pas plus, juste que Porter reste quand même un grand gamin maladroit :D). De plus, vous avez un joli panel de personnages secondaires typiques de ce genre de livres mais qui sont tous aussi drôles les uns que les autres et qui laissent prévoir une suite tout aussi croustillante. Au final, ce bouquin ne restera pas dans ma mémoire pour être un de mes bouquins préférés mais c’est pas ce que je demande à cette collection. Je veux juste qu’elle me fasse sourire et passer un agréable moment. Le contrat a été parfaitement remplie et plus que bien, vu que je suis sure que je lirais la suite pour voir ce qui arrive aux restes des protagonistes. http://lune-et-plume.fr/a-la-recherche-de-lhomme-ideal-de-stephanie-bond/ [ + ]
  • A propos de A la recherche de l'homme idéal
    Posté par Lire ou dormir le 22/02/2016 à 10:58
    Perso, je n'aurais pas mis ce résumé. D'abord parce que ça commence avec les frères Armstrong et qu'au final, ce sont eux, le coeur de la saga. D'ailleurs la 4e de couv originale est plus dans le ton. Mais bon, pas grave ! Tout commence donc avec ces trois frères, anciens militaires, qui ont décidé de rebâtir leur ville, balayée par une terrible tornade quelques années plus tôt. Ils y travaillent d'arrache-pied avec d'autres hommes et c'est là que le bas blesse : être juste entre mecs, c'est difficile ! Sauf que Marcus, le plus âgé, ne veut pas de femmes, Kendall est mitigé au début et Porter, le petit dernier, est à bloc !! Ils finissent par passer une annonce dans une ville éloignée. Et, par chance, des dizaines de femmes viennent. Parmi elles : Nikki, médecin. Porter sera son premier, odieusement sexy, patient. Nikki est une jeune femme trahie par son ex, peu sûre d'elle en dehors de sa carrière, pas trop de vie sociale. Elle se demande encore ce qu'elle fait là et veut repartir illico. Porter est fougueux, drôle, inventif. Il doit tout faire pour la retenir. Il m'a beaucoup fait penser à Mal de la saga Stage Dive, en moins intenable quand même, surtout qu'il l'appelle "petite toubib". Après pas de ressemblance avec l'histoire de Mal & Anne, je vous rassure ! Déjà le cadre n'est pas le même et j'ai aimé celui-ci. Le trou perdu à rebâtir, la ville qui ressemble plus à un village en construction : pas de réseau, pas de télé, pas d'eaux chaude... même pas de code postal ! J'aime ce côté coupé du monde où il faut apprendre à se serrer les coudes, où les amitiés inattendues peuvent surgir, où les gens sont forcés de se révéler aux autres et à eux même. J'aime beaucoup les personnages ! Les frères (je crois que j'ai un faible pour Kendall), Nikki, Rachel, Molly, Doc Riley... Il y a un joli panel, ils sont touchants chacun à leur façon, même s'ils sont parfois un peu clichés. Une romance qui m'a beaucoup plu. Quand je l'ai terminé ce matin, j'en voulais encore !!! Je vais me prendre la suite c'est sur ! Et pour info, il est à -50% sur en poche sur le site d' Harlequin !!! mais on dirait qu'il ne les ont pas tous sortis, car ça c'est le 1 mais il y a un 0.5 et 6 en tout mais chez Harlequin on en trouve que 3 :/ http://lireoudormir.blogspot.fr/2015/09/a-la-recherche-de-lhomme-ideal-serie.html [ + ]
  • A propos de A la recherche de l'homme idéal
    Posté par everalice le 30/03/2014 à 10:27
    http://leslecturesdeveralice.blogspot.com/ Ayant fort peu d'expériences en matière de Prelud, j'imagine que ce genre d'histoire est très représentative de la collection...
    Voilà donc une lecture très douce, très (trop?) lente, avec des personnages faciles à cerner en général et qui se répondent du tac au tac.
    C'est sûr que c'est un roman reposant, et, malgré ses défauts, attachant. Il m'a fait penser, même de très loin, à Virgin River, mais sans la qualité d'écriture de Robyn Carr ou sa finesse côté psychologie des personnages.
    Je poursuis la série, car, autre point positif, je suis très curieuse de connaître mieux les deux autres frères, dont les interactions sont souvent percutantes et assez drôles.
    -> Mon avis est plus développé sur mon blog. [ + ]
  • A propos de A la recherche de l'homme idéal
    Posté par Kamaliza C le 14/03/2014 à 11:37
    [ + ]
  • A propos de A la recherche de l'homme idéal
    Posté par Cynthia007 le 29/09/2015 à 16:04
    kiss [ + ]
  • Du même auteur
  • Dans la collection
  • Du même genre
Si l'amour s'en mêle Stephanie Bond
  • EPub 4,99 €
Eté Stephanie Bond
  • EPub 4,99 €
Coup de foudre à Sweetness Stephanie Bond
  • EPub 5,49 €
Nuit enchantée / Un désir sans fin Stephanie Bond
  • EPub 5,49 €
Spécial été Stephanie Bond
  • EPub 4,99 €
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service. En savoir plus...