Bridget, le jour qui a changé ma vie...

1 avis Donner votre avis

Vous avez quelque chose à vous faire pardonner ? Elle aussi. Et ce n’est pas gagné…

« Je suis la star locale. Toutes les filles m’envient et tous les garçons veulent sortir avec moi » – ça, c’est ce que je me racontais… Jusqu’à ce qu’un accident de voiture m’envoie droit au ciel ou quelque chose comme ça. De là-haut, pour la première fois, je me suis vue telle que les autres me voient : une peste, une vraie, le genre irrécupérable. Quelle idiote ! Comment j’ai pu me tromper autant ? Le choc de ma vie. Mais tout n’est pas perdu ! J’ai douze heures – pas une de plus, mais pas une de moins non plus – pour me rattraper. Douze heures pour gagner mon retour sur Terre. Douze heures, surtout, pour reconquérir le cœur de Liam. Dites-moi que je vais réussir…

INEDIT

[suite]

Format ebook - Genre : Romance contemporaine - Collection Darkiss - 28 mai 2014 - Darkiss N°46 - EAN 9782280325950

Format broché - Genre : Romance contemporaine - Collection Darkiss - 2 juin 2014 - Darkiss N°46 - 320 pages - EAN 9782280314688

Lire un extrait

L'auteur

Paige Harbison est la fille de l’écrivain Beth Harbison, dont elle a hérité le talent. Jeune auteure très prometteuse, elle a grandi à Washington D.C. et s’est fait remarquer dans DARKISS avec Moi et Becca, une réécriture moderne du roman Rebecca de Daphné du Maurier.

Retrouvez Paige Harbison sur son compte Twitter : https://twitter.com/paigeharbison [suite]
En savoir plus

Les coups de coeur des lectrices Découvrez les avis des lectrices sur ce livre

  • A propos de Bridget, le jour qui a changé ma vie...
    Posté par Mutinelle le 10/06/2014 à 19:26
    La collection Darkiss des éditions Harlequin est une vraie bouffée d’air pur pour moi. Entre romans contemporains légers ou sulfureux et romans fantastiques originaux. L’histoire de Bridget est contemporaine mais pas aussi légère que pourrait le laisser supposer la couverture.

    Bridget est une peste persuadée qu’elle est la fille la plus populaire et la plus aimée du lycée. Mais il n’en est rien. Et quand elle réalise qu’elle s’est trompée, il est trop tard pour réparer ses erreurs. À moins que…

    Au début Bridget est une peste adorable qui devient vite détestable. Elle est prodigieusement agaçant, comme si l’expression « tête à claques » avait été inventée pour elle. Mais elle laisse parfois percer une partie plus sensible d’elle qui donne envie d’en savoir plus, limite de la protéger. Limite une adorable peste. On devine que ses méchancetés et ses mesquineries cachent une blessure plus profonde. C’est cela qui nous titille et nous empêche de fermer le livre la laissant à sa médiocrité. Puis le livre prend une tournure un peu plus « fantastique » et on se demande alors comment cela va vraiment terminer.
    J’ai passé un agréable moment avec ce livre, c’est une lecture idéale pour l’été, fraiche, rigolote et qui fait quand même passer un joli message : « il n’est jamais trop tard pour bien faire ». Bon, j’vous l’accorde, encore faut-il vouloir bien faire ! Le sujet abordé par l’auteure n’est pas original, certains contes plus anciens l’abordent déjà, mais il est bien écrit, actualisé et il pourrait peut-être faire réfléchir certains ados (même si je vous l’accorde cela n’est pas gagné pour autant).

    Si vous recherchez une lecture légère et sympathique à lire à la plage (ou à la montagne ou près d’un lac) cet été, c’est le livre qu’il vous faut ! [ + ]
  • Du même auteur
  • Dans la collection
  • Du même genre
Moi et Becca Paige Harbison
  • EPub 8,49 €