Marlène, blog LMEDML Inscrite depuis le 29 juillet 2015
Eprise
Badges obtenus par Marlène, blog LMEDML
Derniers badges obtenus
  • Selfie
    Vous pouvez modifier la photo de votre profil quand vous voulez pour nous montrer tous vos selfie…
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • Boite de Pandore
    Abonnée et fière de l’être !
  • Démasquée
    Votre profil n’a plus de secret pour nous !
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Bienvenue
    Bienvenue dans la Salon Harlequin ! Un espace privilégié pour parler d’amour et échanger entre lectrices !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Liaisons dangereuses
    Nos newsletter vos informent sur les nouveautés et promotions pour toujours plus de romance !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    J’ai découvert Caro M. Leene avec son précédent roman « Les Colombes », un titre que j’avais fortement apprécié. J’étais donc super contente quand j’ai appris qu’elle sortait une romance contemporaine chez Harlequin.

    Et je ressors avec un beau coup de cœur pour l’histoire de Cassandre et Maxime. Pour la petite histoire, je n’avais pas prévu de le lire de suite, je voulais le lire un peu avant la sortie pour vous en parler à cette occasion, mais une baisse de moral a fait que je me suis jeté dessus, j’avais terriblement besoin de me changer les idées avec une romance douce et sensible. J’avais besoin d’évasion, de me déconnecter de la réalité pour me plonger dans celle de nos personnages.

    J’ai été séduite par la couverture et le résumé, l’éditeur nous présente le roman comme une belle histoire d’amour, un premier amour qui ne s’est jamais vraiment éteint malgré les années et les aléas de la vie. Et c’est vraiment ce que vous vivrez avec ce roman, une parenthèse romantique avec des personnages attachants mis en scène dans un scénario troublant tellement il m’a paru réel.

    Cassandre et Maxime se sont aimés à dix-huit ans, se faisant la promesse de se retrouver quoi qu’il arrive chaque année, les premiers samedis de juin, et ce, pendant sept ans. Mais le charme est rompu dès l’année suivante, une promesse non tenue et tout s’effondre pour nos héros. Mais le destin est taquin, et cinq ans plus tard, Cassandre et Maxime se retrouvent à Londres. Une de leur précieuse destination. Coup du sort ? Coïncidence malheureuse ? Le choc des retrouvailles va leur faire prendre conscience que leur amour est toujours aussi fort. Mais ils ont changés, essayés de reprendre le cours de leur vie. Seront-ils prêts à prendre le risque de tout perdre pour voir si ils peuvent donner une chance à leur amour ? 

    J’ai tout de suite été charmée par le contexte de l’histoire. Un amour de jeunesse. Une promesse non tenue. Des non-dits dévastateurs. Des sentiments ravageurs. Mais le bonheur sera-t-il au rendez-vous ? 

    Caro M. Leene nous signe là une romance tumultueuse. Elle n’a pas choisi la facilité. L’histoire d’amour de Cassandre et Maxime est belle et sincère. On se retrouve dans un univers réel, confrontés à une histoire d’amour difficile. Malgré l’évidence de leurs sentiments peuvent-ils balayer d’un revers de main la vie qu’ils se sont construits les cinq dernières années ? 

    J’ai trouvé l’histoire très originale et bien menée. On navigue entre le passé et le présent pour mieux ressentir le lien unique qu’il y a entre Cassandre et Maxime. Leur promesse s’étendait sur sept ans. Un point de rendez-vous chaque année, une manière de leur rappeler chaque année leur promesse même si elle n’a pas été tenue. Une manière d’entretenir la flamme malgré leur volonté de refaire leur vie. Mais ne se voilent-ils pas la face ? N’essayent-ils pas de lutter inutilement contre des sentiments qui ne disparaîtront jamais ? J’ai adoré la façon dont l’auteure a géré son histoire, sa manière de jouer avec cette notion de promesse.

    L’alternance de point de vue et de temps nous rapprochent énormément de nos personnages. On comprend très vite les tenants et les aboutissants de l’histoire. L’auteure rend ses personnages réels, ils n’ont pas toutes les réponses à leurs questions. On navigue en eaux troubles avec eux, on voudrait que ce soit simple mais ça ne l’ai pas. Au départ, je me suis sentie plus proche de Maxime, et puis petit à petit j’ai développé de l’attachement pour Cassandre. Ce sont deux personnages que la vie a séparée alors qu’ils auraient dû vivre la plus belle histoire qui soit dès le départ. La vie est comme ça… Brutale, injuste et violente. Caro M. Leene a su se servir à merveille de ces données, et elle nous livre du coup une romance touchante et qui m’a donné des étoiles dans les yeux malgré les nombreux obstacles. J’ai choisi de rester en surface pour vous parler des personnages, en vous disant seulement que je les ai trouvés merveilleux avec leurs vulnérabilités, ils sont vivants et il est très facile de s’attacher à eux.

    Les personnages secondaires ont un rôle prépondérant dans l’histoire. Ici aussi je ne préfère pas les dévoiler, que l’intrigue reste mystérieuse, mais sachez que là aussi l’auteure met en lumière la complexité des sentiments amoureux. Grâce à tous ses personnages, elle nous plonge dans une fiction réalité.

    La plume de Caro M. Leene m’a épatée dans cette histoire. On peut clairement parler d’addictivité ! J’ai lu le roman d’une traite, impossible de le poser. Il faut dire qu’elle a fait d’excellents choix en matière de narration et elle ne s’est pas contenté de nous livrer une histoire trop lisse, non elle a tenu compte des difficultés que la vie met sur notre chemin pour en faire une histoire passionnante et crédible. Le rythme est soutenu, entre passé et présent, l’alchimie de notre « couple » se renforce, et en tant que lecteurs on aime d’autant plus nos personnages. On rage contre le coup du sort, mais on savoure cette histoire parce qu’elle nous gonfle le cœur. Autre chose que j’ai aimé, que l’auteure se concentre sur l’aspect sentimental de son histoire, elle mise tout sur les émotions. Elle arrive à nous faire ressentir l’attirance de ses personnages avec classe, sensualité et beaucoup de douceur. Et je vous assure que cela intensifie le ressenti du lecteur.

    En bref, [Promets-moi encore] est un véritable merveille. Préparez-vous à vivre une histoire d’amour pleine de charme. Le contexte de l’histoire est original et bien mené, l’auteure nous pousse à aimer ses personnages dès la première ligne. Cassandre et Maxime m’ont fait vibrer dans leur romance qui défit le temps, les non-dits et l’adversité. Je félicite l’auteure de ne pas avoir choisi la facilité et d’avoir pris le risque de surprendre ses lectrices.

    [Promets-moi encore] est un petit concentré d’émotions vibrantes. Un moment de lecture qui m’a gonflé le cœur. Je me revois terminer le livre le sourire aux lèvres. 

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Je pense que comme toutes les lectrices ce qui m’a donné envie de découvrir le roman c’est sa sublime couverture. A la lecture du résumé, je m’étais imaginé pas mal de choses avant même de tourner la première page, et je dois dire que j’ai été agréablement surprise de la teneur du récit. Ce qui m’a étonné c’est que grâce à Corin, l’héroïne très particulière,  ce roman est bourré d’humour malgré le côté très sérieux de l’intrigue.

    Cette romance est vraiment très originale de par la personnalité de Corin, l’héroïne. C’est une jeune femme hypocondriaque, elle a une peur panique de la mort et chaque jour est une épreuve pour elle. A chaque symptôme un peu inquiétant elle file chez son médecin en pensant que l’on va lui annoncer le pire. Sa nouvelle névrose ? Elle est persuadée qu’elle a un problème cardiaque, elle va donc intégrer un nouveau groupe de soutien. C’est à une réunion des « Cœurs rapiécés » qu’elle va faire la connaissance de Beckett qui lui a réellement des problèmes de cœur, depuis sa crise cardiaque il n’est plus que l’ombre de lui-même, lui qui était si sportif, fan de sensations fortes,  il se retrouve à devoir être raisonnable à cause de sa santé fragile. Mais sa rencontre avec la pétillante Corin va changer son regard sur la vie, et il retrouvera un semblant d’espoir en ce qui concerne son avenir.

    Et si le destin avait rapproché ces deux êtres pour une bonne raison ? 

    J’ai passé un excellent moment avec ce roman. J’ai aimé les deux personnages principaux. Corin est vraiment très particulière et je sais déjà qu’elle n’a pas plu à tous les lecteurs, et oui, il faut vraiment essayer de la comprendre, de voir au-delà de sa névrose. Corin n’a pas eu une vie facile, et son état psychologique s’explique au fil des pages, personnellement j’ai tout de suite accroché avec elle, parce que la névrose ça me connait, je sais tout à fait ce que c’est que d’être incomprise par son entourage, sans cesse jugée parce que l’on est pas vraiment comme les « autres ». Corin est un bout en train, elle est très drôle, elle n’a aucun filtre dans son langage, dit tout haut ce que les autres pensent tout bas. Elle est clairement givrée et j’ai adoré ça. Concernant sa nature anxieuse et parano et bien vous verrez ce que cela cache. Son histoire est émouvante, triste et compréhensible. Elle a développé toutes ces névroses pour cacher quelque chose de plus dur à vivre. Arrivera-t-elle à retrouver goût à la vie et à l’amour aux côtés de Beckett ? Arrivera-t-elle à surmonter le fait qu’il soit malade du cœur ? 

    Avec Beckett c’est un sans faute. Il est tout simplement génial. Très humain et attachant. Son histoire est aussi difficile à vivre, et pourtant il va réussir à reprendre le dessus après une brève descente aux enfers. Beckett est l’homme que n’importe quelle femme souhaiterait rencontrer, il est doux, prévenant et très drôle dans son genre. Corin fait ressortir ce côté là chez lui, il redevient un grand enfant et souhaite vivre ses rêves qu’il avait longtemps abandonnés.

    Les personnages secondaires sont eux aussi très sympathiques. Adam, le meilleur et seul ami de Corin est très particulier lui aussi, ils se sont bien trouvés. Je dois dire que je me suis posé des questions sur son compte tellement il était secret et indéchiffrable. Tamsin, la sœur de Corin sait se faire garce, mais là aussi on va vite comprendre la relation conflictuelle que les deux sœurs entretiennent et vous verrez que tout est lié. La famille de Beckett est tout à son image, sympa et agréable à découvrir.

    L’intrigue m’a plu, j’ai aimé le cheminement de l’histoire, le début met un peu de temps à démarrer, on découvre les personnages et leurs caractères avant leur confrontation 
                                        </div>
                                    </div>
                                
                                <div class= La note des lectrices

    Sa note
  • Son avis sur

    C’est avec un grand plaisir que j’ai retrouvé l’univers de Jay Crownover, avec cette suite consacrée à Avett et Quaid. Deux personnages que tout oppose, et pourtant l’amour va s’imposer à eux et à leurs univers si différents.

    Nous avions aperçu nos deux héros dans le tome précédent, et j’avais hâte de faire leur connaissance. Avett, cette jeune fille pleine de colère m’avait vraiment fait une sacrée impression, je savais qu’elle serait difficile à dompter et j’était pressée de connaître son histoire, de savoir ce qui l’avait rendu si dure et indéchiffrable. Avett, c’est une petite tornade, une nana impulsive qui fait très souvent les mauvais choix. Mais pourquoi repart-elle toujours dans ses travers ? Pourquoi choisit-elle toujours les sales types ? Embarquée dans une sombre affaire à cause de son ancien petit ami drogué, Avett va avoir besoin des services de Quaid, qui se trouve être un caïd du barreau. Quaid est de loin le meilleur dans son domaine, et il va mettre toutes ses compétences au service de notre rebelle en détresse, mais Avett aimerait bien qu’il lui montre ses autres talents, dans un lit par exemple. La jeune femme ne peut s’empêcher de fantasmer sur son avocat. Il faut dire que Quaid est très sexy, il en impose en costume et dans l’intimité je vous raconte même pas… Avett est bien consciente que coucher avec son avocat est bien la dernière chose à faire, mais elle est la spécialiste des mauvais choix, et si cette fois cela se passait différemment ?

    Avec ce second opus, Jay Crownover nous démontre que l’amour n’a pas de loi. Le désir est généralement plus fort que la raison, et c’est bien connu. Ce roman est plus sombre que le précédent, le danger rôde et l’ambiance générale de l’histoire de Quaid et Avett est assez ténébreuse. Car notre héroïne n’a pas un passé facile, tout comme Quaid qui ne nous montre qu’une facette de sa personnalité.

    Ici, l’auteure inverse les rôles, c’est à l’héroïne de faire ses preuves, c’est à Avett de nous démontrer qu’elle peut être une jeune femme meilleure, elle a de nombreuses qualités qui se sont assombries avec les années, c’est une jeune femme et pourtant elle a un casier judiciaire bien rempli, elle n’aura de cesse de vouloir s’améliorer et c’est un pari réussi pour Jay Crownover que de nous faire aimer Avett. Je dois dire que j’ai adoré son personnage, pour son caractère bien trempé, pour le fait qu’elle assume sa différence et qu’elle ne veuille pas passer pour une fille qu’elle n’est pas. Quaid, quant à lui, c’est surement la plus grosse surprise de cet opus, il nous réserve pas mal de surprise. Avec son personnage, l’auteure nous démontre encore qu’il ne faut pas se fier aux apparences, que nous sommes tous très doués pour cacher certaines choses qui nous concernent. Evidemment, j’ai craqué pour Quaid, en apprenant à mieux le connaître je me suis attachée à lui pour toutes sortes de raisons. C’est un mec canon, avec un sex-appeal à vous faire fondre, mais surtout c’est un homme entier, qui ne tient sa situation professionnelle qu’à lui-même. Sa rencontre avec Avett sera comme une évidence pour lui et sa remise en question sera décisive.

    Les personnages secondaires sont tout aussi attachants et importants que nos héros. Là encore Jay Crownover exploite à fond les notions d’amitié et de la famille. On comprend aisément qu’il n’est jamais facile de venir en aide à des personnes qui sont trop proches de nous. J’ai adoré croiser Asa et Rome furtivement.

    Chaque roman de Jay Crownover nous apprend à voir la vie autrement, je suis toujours captivée par les histoires qu’elle nous raconte. J’ai adoré les personnages et l’intrigue de ce tome qui se trouve être plus sombre que les précédents. La notion de danger amplifie les émotions, la tension qui se dégage de certaines scènes est intense. On ne peut que dévorer ce que l’on lit. La différence d’âge est très bien exploitée par l’auteure, cela renforce encore plus l’alchimie qu’il y a entre Avett et Quaid, car la mise en scène est pertinente, crédible et très addictive. Jay Crownover aborde avec cet opus le milieu judiciaire, pour les besoins de l’histoire elle arrange quelques détails à sa sauce, comme les délais des procès, ce genre de détails, car elle raison, sinon cela serait ennuyeux de tirer le récit en longueur.

    Le côté sexy du roman est un véritable délice. Avett et Quaid sont explosifs au lit. Notre petite tornade a beaucoup d’effet sur QuaidJay Crownover maîtrise à merveille la montée du désir entre nos héros. La tension sexuelle monte en intensité et l’explosion fera des ravages. Le sexe sublime un scénario déjà riche en rebondissements.

    En bref, ce second tome est vraiment très rythmé, il met en scène des personnages que tout oppose mais qui seront happés par les méandres de l’amour. L’histoire d’Avett et Quaid nous démontre que le désir n’a pas de loi, que la raison n’a pas toujours sa place là où l’amour naît. Jay Crownover a un talent fou pour nous faire vivre à mille à l’heure les histoires de ses personnages atypiques. Clash est une saga où la passion se mêle à des destins pas comme les autres, un régal pour tous les fans de l’auteure. 

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Avec ce second opus, on plonge directement dans la psychologie complexe des sentiments amoureux. A cause de son passé, plus précisément à cause du divorce de ses parents, Frankie a une vision très négative de l’amour. Pour elle, toute relation homme/femme est vouée à l’échec, elle est si profondément traumatisée par ce qu’elle a vécu durant le divorce de ses parents qu’elle n’a pas pu s’épanouir dans sa vie amoureuse, se mettant sans cesse des barrières pour repousser la gent masculine. Son inexpérience et ses doutes l’empêchent d’entrevoir un avenir heureux aux côtés d’un homme. Et ce n’est son seul souci, Frankie a tout un tas de petites névroses, du manque de confiance en elle en passant par la certitude qu’elle n’est pas faite pour la vie de couple. Mais comment va-t-elle gérer l’évolution de sa relation avec Matt, le frère de Paige ? Matt, c’est un ami de toujours, des années d’amitié soudée, il fait partie de leur bande d’amis et malgré son attirance pour ce mec hyper sexy, Frankie a terriblement peur de se laisser aller.

    Sarah Morgan nous livre une fois de plus un récit palpitant qui nous expose la vie quotidienne d’un groupe d’amis. On se concentre sur Frankie et Matt, mais les personnages secondaires sont aussi présents et cela rend l’histoire vraiment très intéressante. Ici, le fond de l’histoire est sérieux et complexe. Notre héroïne a vécu un traumatisme à l’adolescence et hélas elle s’est construite avec ce profond malaise et cette négativité envers tout ce qui a attrait aux relations amoureuses. Son manque de confiance est profondément ancré en elle et elle va avoir bien du mal à lutter contre ses démons mais Matt va faire tout son possible pour qu’elle prenne conscience de certaines choses. Sera-t-il à même de l’épauler ? de l’aider à affronter ses peurs ? de lui apprendre à aimer ? 

    Ce deuxième tome a une tonalité différente par rapport au premier, l’ambiance générale est toujours aussi agréable, on évolue toujours au milieu de ce groupe d’amis, soudés les uns aux autres. La notion d’amitié est sublimée par des relations amicales fortes et sincères. Sarah Morgan décortique avec précision le caractère et le passif de ses deux personnages principaux. J’ai adoré Frankie, pour plusieurs raisons, d’abord parce que c’est une artiste, elle excelle dans son métier, sa connaissance en ce qui concerne les fleurs/plantes m’a vraiment beaucoup plu. Ensuite, elle est tellement bien décrit par l’auteure que nous ne pouvons que nous attacher à elle, et nous mettre à sa place pour comprendre d’où lui viennent toutes ses peurs. Frankie c’est une fleur fragile qui a eu besoin de temps pour fleurir, aux côtés de Matt, elle va se révéler être une femme audacieuse, et peu à peu la confiance revient. Son personnage se métamorphose, mais pas du genre au lendemain, l’auteure ne se précipite jamais et c’est ce que j’apprécie tant, c’est qu’on a le temps de voir nos personnages évoluer, se rapprocher et s’aimer. Matt, c’est vraiment un gars génial, la perfection incarnée, j’avoue qu’il possède toutes les qualités requises pour me faire craquer, et je ne parle pas que de son physique ravageur, je parle surtout de ses valeurs, de son caractère et de sa bienveillance. Matt est un homme prévenant, patient et attentif, et cela n’enlève en rien à son côté provocateur et sexy. Car Matt sait être tendre quand il faut et plus coquin dans d’autres circonstances. Il est plein de surprise vous allez l’adorer.

    Une fois de plus, New York m’a vraiment charmée, mais je dois avouer que l’escapade à Puffin Island m’a vraiment fait chavirer. On explore vraiment l’origine de nos personnages, on passe de la ville qui ne dort jamais avec son effervescence et ses habitants qui fourmillent, à un petit village où tout le monde se côtoie et où tout se sait. Je me suis délectée des paysages, les descriptions sont magnifiques et donnent vraiment envie d’aller visiter les endroits dont parle l’auteure.

    J’ai retrouvé avec grand plaisir tous les personnages, Jake et Paige. Et notre charmante et pétillante Eva ! On a quelques pistes dans cet opus en ce qui concerne l’histoire d’Eva et j’ai vraiment hâte de découvrir le tome qui lui sera consacré. On apprend à connaître d’autre personnages secondaires comme Roxy et la petite MiaJames et les habitants de Puffin Island.

    Sarah Morgan nous régale encore avec ce roman, petite mention spéciale pour les citations que l’on trouve au début des chapitres. L’humour est aussi très présent dans le récit, et cela m’a valu quelques fous rires qui ont attirés l’attention de mon conjoint, et oui Sarah Morgan sait détendre l’atmosphère. On explore beaucoup l’aspect professionnel des vies de nos personnages, et cela rend le récit plus riche encore, car cela fait partie de leur personnalité, ils travaillent tous dans un milieu qui leur plaît et c’est aussi intéressant de les voir s’épanouir professionnellement. Et que dire du côté sexy de l’histoire… Un vrai régal, tout est délicatement abordé, la température augmente au fur et à mesure, le jeu de séduction m’a énormément plu car rien ne se fait dans la précipitation, tout est bien dosé pour faire naître le désir tout doucement.

    En bref, ce second opus est un moment 100% détente, une histoire romantique et douce qui nous expose des thèmes assez profonds. Notre héroïne est vraiment attachante et j’ai adoré la voir lâcher prise aux côté de notre sexy Matt. Cette saga est vraiment géniale et je vous la conseille vraiment si vous recherchez de l’émotion, de l’amour et de l’amitié. Sarah Morgan excelle pour divertir ses lecteurs en nous embarquant dans son univers fait d’humour, de moment de vie et de découverte de soi.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Gros coup de coeur ! 

    Jay Crownover nous revient avec ce spin-off de Marked Men, et quel bonheur de retrouver son univers. Ici, on est dans une ambiance totalement différente de sa précédente saga, on côtoie un peu les personnages de Marked Men, mais cette saga là a sa propre identité. Je dois d’ailleurs dire que vous pouvez très bien lire [Clash] sans avoir lu l’autre saga au préalable. C’est évidemment mieux de pouvoir remettre les personnages dans leur contexte mais niveau compréhension ce n’est pas indispensable.

    Zeb et Sayer, sont deux personnages qui m’ont plu dans Marked Men. On ne les a découvert qu’en surface mais j’avais déjà remarqué leur potentiel.

    Zeb, vous voyez, c’est un géant, barbu et tatoué, il ne passe pas inaperçu. Il en impose, dans le genre nounours. Zeb a un passif, il a fait de la taule, et rien ne peut définir sa personne, sa peine de prison purgée, il en est ressorti plus fort, surtout que la raison pour laquelle il a fait de la prison était tout à fait légitime, mais là encore cela témoigne de sa bienveillance envers son entourage. J’ai trouvé cette homme admirable, dans sa détermination à avoir une place dans la vie de son fils, mais aussi dans sa façon de courtiser SayerZeb est sexy, le genre colosse herculéen qui vous fera fondre sur place, il transpire le sexe et pourtant il n’a pas l’attitude qui va avec son physique. Il est respectueux et vraiment attentif aux désirs des femmes, enfin surtout au désir de Sayer. Zeb c’est le feu quand Sayer est la glace. Arrivera-t-il à faire fondre l’épaisse couche de glace qui entoure le cœur de sa belle avocate ? 

    Sayer, quant à elle est une jeune femme pleine de traumatismes. Elle a vécu dans un univers familial dysfonctionnel. Avec un père inhumain qui attendait de sa fille d’être parfaite… Son degré d’exigence a détruit Sayer, si bien que la jeune femme n’a plus aucune confiance en elle, elle doute sans cesse de sa capacité à aimer. Elle ne se trouve pas digne de recevoir l’amour de Zeb.  Et quand celui-ci apprend qu’il a un fils de cinq ans, elle sait ce qu’elle a à faire. Zeb a bien plus besoin d’elle au tribunal pour obtenir la garde de son fils, que dans son lit. Sayer est une héroïne à laquelle je me suis énormément identifiée, de par son caractère et sa façon de se remettre sans arrêt en question et Jay Crownover arrive à nous faire ressentir tous ses doutes à la perfection. L’aspect psychologique est vraiment très bien mis en avant et cela rend le récit plus profond. Sayer est prisonnière de son passé, prisonnière de l’emprise que son père a eu sur elle, et le chemin sera long avant qu’elle ne puisse être vraiment elle-même.

    Ce premier tome est un joli coup de cœur, j’ai eu un coup de cœur pour l’histoire et pour les personnages. Pour le fait que Jay Crownover nous fait toujours vivre des émotions vraies et sincères. Le duo que Zeb et Sayer forment est tellement évident. Ils sont différents, elle est la glace quand il est le feu, elle est douce quand il est bourru. Leurs différences les rapprochent, et dès leur première rencontre tout était joué. L’arrivée de Hyde dans la vie de Zeb va bouleverser son univers. Et ce petit bonhomme est tellement attendrissant, il apporte énormément de tendresse dans l’histoire, il consolide les fondations de la relation de Zeb et Sayer.

    Une fois le roman ouvert, je n’ai pas pu le lâcher, parce que c’est l’effet que la plume de Jay Crownover a sur moi. Cette auteure a une plume et un style addictif, parce qu’elle mêle clairement la fiction à la réalité, elle met en avant ses personnages avec leurs qualités et leurs défauts. Ici, j’ai trouvé l’intrigue vraiment cohérente et crédible, j’ai tout de suite adhéré à l’ensemble de l’histoire.

    L’histoire de Zeb et Sayer est passionnelle, torride et sexy. C’est un petit peu la marque de fabrique de l’auteure, de nous faire fondre avec des scènes chaudes et grisantes. Elle arrive à provoquer ses lectrices en usant de tous les stratagèmes pour que l’on succombe. Ce qui m’a plu c’est l’évolution de leur idylle, la signification du sexe entre eux, la métamorphose de la reines des neiges en sexy tentatrice. Zeb quant à lui c’est du feu vivant, il est mortellement sexy, et pourtant je n’ai jamais été attirée par les mecs à barbe mais là j’étais vaincue par tant de sexytude.

    En bref, [Clash #1 – Passion brûlante] a su me convaincre dès le début de l’amour évident entre Zeb et Sayer. Cette saga a sa propre identité, avec une ambiance très axée sur les émotions et les sentiments. Jay Crownover arrive encore à se démarquer avec ce spin-off qui nous offre tout un panel d’émotions. Je me suis de suite attachée à tous les personnages qui sont magnifiquement bien mis en scène. Les tenants et les aboutissants de l’histoire coulent de source avec cohérence et crédibilité. L’ensemble est rehaussé par des touches torrides et sexy, ce qui rend le récit délicieux et coquin.

    [Clash] c’est un concentré d’humour, de tendresse et d’émotions avec un petit côté sexy terriblement addictif. Vous pouvez y aller les yeux fermés. Zeb, Sayer et hyde ont su trouver une place dans mon cœur. 

    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages
Le Challenge lecture 2016 ! Pour la toute première fois dans Le Salon, Harlequin vous propose un challenge de lecture !Le principe : - Lire au moins un livre dans chacune des 10 catégories que nous vous proposons ci-dessous avant la fin de l’année 2016. - Nous avons sélectionné trois à quatre livres pour chaque rubrique mais vous pouvez tout à fait choisir un livre de votre bibliothèque qui correspond au thème ! - Pour les dévoreuses de livres, vous pouvez également lire plusieurs livres par catégories.- Vous n'avez qu'à cliquer sur le titre proposé pour accéder à sa fiche livre !Tous les mois, nous attendrons avec impatiente vos commentaires dans ce sujet pour suivre votre avancée dans le challenge. 1. Midnight in ParisQu’il y a-t-il de plus romantique qu’une intrigue dans la ville lumière ? Retrouvez : - Coup de foudre à Paris, de Dani Collins - Azur- Paris avec toi, de Louise Manet - HQN- Hot Love disaster, de Cécile Chomin – &H- Troublantes retrouvailles, de Léane Coste – HQN2. Sous le charme britanniqueC’est bien connu, l’humour britannique est une véritable arme de séduction. Retrouvez : - Pas celle que tu crois, de Mhairi McFarlane - &H (parution 5 octobre)- La perle rare, de Laura Lee Guhrke - Victoria- Veux-tu m’épouser 100 fois, de Holly Martin - &H- Ma vie commence demain, de Annie Lyons3. Voyage au bout du mondeQuoi de mieux qu’une idylle à l’autre bout du monde pour nous sortir de notre quotidien ?Retrouvez : - Nouvelles do Brasil, recueil de nouvelles - HQN- Une parenthèse enchantée, de Julia James - Azur- Fiancée à un cheikh – de Barbara McMahon – Ispahan- Passions des îles – 3 romans – Hors Série 4. La musique dans la peauLaissez-vous aller au rythme d’une intrigue rock’n’roll. Retrouvez : - Série Neon Dreams, de Caisey Quinn - &H- Série Ensemble, d’Anne Rossi – HQN- Un pianiste ou rien ! de Kat French 5. Passion gourmandeLa gourmandise, un péché ? Oui, mais un péché exquis ! Retrouvez : - Le goût de la vie, de Anouska Knight - &H - Délices & Séduction, de Susan Mallery- Le goût de l’interdit de Maggie Cox – Azur- Colocs (et plus) d’Emily Blaine – &H6. Tatoue-moiSaurez-vous percez les secrets décelés dans les tatouages qui ondulent sur sa peau ? Retrouvez : - BAD : Amour interdit, de Jay Crownover - &H- Leaving Amarillo, de Caisey Quinn - &H- Be Mine, de N.C. Bastian – HQN 7. Plume française HQNEt si vous choisissiez un auteur français ? Notre collection HQN 100% numérique vous propose une large variété de genre et de format ! Retrouvez : - Suis-moi… je te fuis, de Louise Manet - Le cœur de l’Arkansas, l’intégrale, de Penny Watson Webb- Passion ou Raison, de Camélia Niven- Pas assez de toi, de Valéry K. Baran8. Plongée au cœur des siècles et de l’Histoire Et si l’homme idéal vivait dans un autre siècle ? Laissez-vous emporter dans un étourdissant voyage à travers le temps ! Retrouvez : - Sous le sceau du scandale, d’Elizabeth Boyle - Victoria- La libertine et le prisonnier, de Gilles Milo-Vacéri - HQN- Le prince oublié – Série Guerriers d’Irlande, de Michelle Willingham – Les Historiques- La vengeance du Highlander, d’Anna Lyra - HQN9. Passion estivaleL’été, c’est la saison des amours. Tous les rêves y sont permis. Retrouvez : - L’amour est dans le foin, d’Angela Morelli - &H- Le cadeau du hasard, de Sherryl Woods – Sagas- Le désir de A à Z – Recueil de nouvelles – Sexy- Retour à Wildfire, de Meredith Webber - Blanche10. Accrochez-vous (un livre de + de 500 pages) Parfois, même 500 pages ne sauraient être assez pour apaiser notre soif de romance ! Retrouvez : - Audacieuse Heather, de Stephanie Laurens - Victoria- Trilogie Le secret des diamants, de Nora Roberts- Intégrale L’héritier des Castaldini, d’Olivia Gates – Sagas- Toi. Moi. Maintenant ou Jamais, d’Emily Blaine - &HSaurez-vous relever le challenge ? 5 messages 5 Dernier message par Par Miss Hadie Le 03/08/16 13:03
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service. En savoir plus...