Queenofreading1605 Inscrite depuis le 29 juin 2015
Passionnée
Badges obtenus par Queenofreading1605
Derniers badges obtenus
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • Carnet de lecture
    Votre carnet de lecture vous permet de retrouver en un clic tous vos romans préférés !
  • Bla bla bla
    Continuer à donner votre avis sur notre forum, on attend vos commentaires !
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Liaisons dangereuses
    Nos newsletters vous informent sur les nouveautés et promotions pour toujours plus de romance !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/2017/03/30/breaking-my-heart-de-alfreda-enwy/

    --

     » Niark, Niark, Niark,… ».  A chaque fois que j’ai lu ce mot, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à un troll, voir Gollum.

    Bon ! Ca c’est fait.  Je peux entrer dans le vif du sujet : ma chronique ! Je n’allais pas passer mon temps à pester sur ce mot ! Oui il est bien présent, mais à côté de cela, Alfreda nous offre une belle story.

    Quel changement ! Ceci est mon second roman de l’auteure, et bizarrement mon cerveau associe l’auteure à une NAtteeuuzzzz.  Lorsque j’ai commencé cette lecture, j’ai été agréablement surprise de découvrir que les héros étaient un homme et une femme d’une trentaine d’années.  Allions-nous suivre de vrais adultes, où des djeunes ?

    Alors, qu’il quitte son cours, Conrad va découvrir sa voiture complètement défoncé sur le parking de l’université, mais coup de chance ou pas, la tamponneuse a laissé ses coordonnées et est prête à régler la facture.  Tandis qu’il s’apprête à retrouver Samantha, Conrad va avoir un coup au cœur et oublier ce qu’il l’a emmené au café au profit d’un souhait tout neuf : Conquérir Samantha.

    Comme dis précédemment, ce roman est très très loin de  » Infinite Chaos ».  La trame de fond, est la maladie, plus précisément le cancer qui ronge Samantha dans sa chair.  J’ai trouvé les mots d’Alfreda simple, on n’est pas dans la quête du coup de cœur larmoyant.  On suit les différents combats de Samantha : contre la maladie, personnel et ses sentiments naissants.  Mais que serait une romance sans un killer … Conraaadddddddddddddddddddd ! Rien que ton nom et je fonds ! J’ai trouvé le personnage de Conrad : attachant ou a attaché – dans mon lit -.  Ça fait du bien de retrouver un homme qui s’assume et qui n’a pas peur d’aimer, même pour un laps de temps défini.

    A côté de cela, on découvre les  BFF de de nos héros, pour Samantha, il s’agit de la Bohémienne.  Pas de réel interaction avec celle-ci mais elle est présente par le biais de sa correspondance avec Samantha.  Petit bémol sur ce point, j’ai regretté que l’auteure nous offre des échanges de mails sans dates.  Cela nous permets de voir l’évolution de la trame, il n’y a rien  » de plus  » frustrant de lire qu’on s’excuse de ne répondre que maintenant.  Mais QUAND ? 2 jours, 5 jours, ou 10 jours après avoir reçu le courriel ! GGRRRRRRRR !!!  Du côté de Murray,  c’est son BFF de Conrad, Henry. j’ai des vu de dinguuuuuuuuuuuuuueeeeuuhhhhh sur ces deux-là affaire à suivre de très très très près.

    Sinon, à part me plaindre – et faire trémousser Alfreda … Ça t’apprendra à utiliser mon nom pour l’un de tes personnages … Tu croyais que je n’allais pas remarquer que la cousine collante était une dédicace, non maiche -.  J’ai apprécié ma lecture, douce, quelques moments papillons dans le bidous, une menu tension dans le chef de Samantha, je ne lui en ai pas trop voulu car je l’ai comprise.

    Enfin, agréable moment – encore – avec la plume posée d’Alfreda … Mais s’il te plllaaaiiiiiiiiittttttt donne-nous vite des nouvelles de B & H ❤

    Petit instant break, que je recommande … Off course 
                                        </div>
                                    </div>
                                
                                <div class= La note des lectrices

    Sa note
  • Son avis sur

    https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/2017/10/31/stay-tome-1-avant-que-tu-partes-de-n-c-bastian

    ---

    Oserais-je dire que ce tome est celui de la seconde chance, entre NC et moi ? Oui, j'ose et j'assume pleinement ! Non, rangez vos fourches et autres accessoires de tortures.  Ecoutez tout d'abord mon propos.  Comme pas mal de lectrices, j'ai découvert la plume de N.C avec " Be Mine", et même si le début était plus que prometteur, j'ai très vite décroché vers la fin et cela m'a laissé un petit goût amer.  J'ai pas mal tergiversé avant de me lancer dans cette aventure et je dois dire que N.C a TOUT fait pour - une fois de plus - capter mon attention avec un prologue qui ne peut que vous donner envie de connaitre le fin mot de l'histoire et de ne pas mettre à mort Gabrielle dit Gaby.  Comme je l'ai dit : " Tout le monde a droit à un procès équitable !".

    Gaby, est serveuse dans un grand hôtel, dans lequel séjourne l'équipe de basket made in France.  Tandis qu'elle officie, son chemin va croiser celui de Kilyan Foster, le capitaine et tombeur de ses dames à ces heures perdues.  Après avoir pas mal douté sur une possible relation avec celui-ci Gaby, va se laisser porter mais à quel prix ?

    Comme dis précédemment, j'ai commencé ma lecture avec pas mal d'appréhension et pourtant j'ai tenu bon.  Attention, je ne dis pas cela sur un ton négatif.  Au contraire, je suis ravie de mettre lancé dans l'aventure.  Tout d'abord il était intérressant de découvrir un nouvel univers : celui du basket.  Même si j'ai pratiqué dans ma prime jeunesse, je vous avouerais que je n'ai jamais pensé ou imaginer que derrière ces dribbleurs pouvaient se trouver des bombes sensuels et donc, c'est avec un plaisir non-feint que j'ai suivi les aventures de Gaby à la langue bien pendu et Kylian le fils à maman (in)volontaire.

    Le texte est très bien écrit, je ne lui ai trouvé aucune incohérence, même si à un certain moment je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la story de Kath et Andrew * sifflement *  Les personnages sont attanchants, même si la phase doute de Gaby m'a donné envie de lui arracher les cheveux.  Petit plus à l'encontre de celle-ci, son amitié avec la bimbo croqueuse de diamant.  En temps normal, la rivalité prédomine dans ce type de relation et la fusion entre les deux était agréable et allégeait la trame.  Pas besoin de jouer les divas !! Kylian est un bon personnage, droit dans ses bottes, beau gosse, sensible.  Ce n'est pas THE personnage, mais bien.  Un bon duo.  On découvre les co-équipiers de Ky avec une petite mention pour Morgan.

    Alors, oui j'ai pris du plaisir du début à la fin et, j'ai même réussi à oublier notre 1ere rencontre littéraire :) 

    Enfin, je lirais la suite car j'ai envie de voir comment les personnages vont évoluer et surtout comment la relation de Gaby et Ky va ELLE évoluer ... Affaire à suivre ^_^

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/2017/09/23/amours-interdites-de-joanna-sims-et-victoria-prade

    ---

    Veuve, depuis quelques mois Sophia attend son 1er enfant de son défunt mari.  Tandis qu'elle attend la délivrance au ranch de sa belle-famille, Luke Brand, le jumeau de son époux en permission, va revenir en ville, mais la seule chose que Sophia ne sait pas sur son excécrable beau-frère, c'est qu'il l'aime depuis toujours.
     
    Dans le second opus, on suit les aventures de Karis, qui a perdu sa soeur et son père lors d'un terrible drame et se retrouve à devoir veiller sur le bien-être de sa nièce.  N'ayant plus aucune ressource financière, elle se retrouve contrainte à demander l'asile à son ex-beau-frère.
     
    Deux histoires d'amour (im)possible, chacune avec sa trame de fond, mais c'est celle de Sophia qui a vraiment retenu mon attention.  J'ai vraiment ressenti le côté amour impossible.  Quoi de plus glauque que de tomber amoureuse de son beau-frère, jumeau de son époux, seulement quelques mois après le décès de celui-ci et d'attendre le fruit de cet amour.  Et pourtant, malgré cet interdit Joanna, a su insuffler un vent de bon sens dans le discours de ses personnages.  Pas de chichis, pas de paroles moralisatrice. Non, on accepte ou on passe son chemin.  L'histoire de Karis est tout aussi bien, mais ici nous avons affaire à son ex-beau-frère et donc même si ça peut paraitre bizarre et bien ça ne m'a pas tant dérangé.  il y avait énormément de sentiments, sans oublier le combat de Karis à mettre un terme à tous ses démélés.
     
    Enfin, Joanna et Victoria nous offre chacune leur vision de l'amour impossible, sans longueurs, tout est dit et fait correctement, avec  tendresse, sans trop de crise de larmes et beaucoup d'affection.
     
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/2017/08/10/tes-larmes-retenir-de-charlotte-orcival/

    ----

    En tant que couveuse, la 1ere chose qui m’a attiré c’est le titre qui m’a étrangement fait penser à une chanson, donc pour cela je ne pouvais pas passer à côté de cette lecture.

    L’histoire est simple, belle, douce, un peu triste, rempli d’esoir, d’amour … Mais, j’ai quand même eu du mal avec les tournures de phrases.

    Un mois après les attentats du WTC et la psychose que cela a engendré dans la conscience humaine, Julien est sur le point de s’envoler pour New-York.  Tandis qu’il attend son vol, son chemin va croiser celui d’Anna, son amour d’enfance.

    Bon ! Je vais commencer par le plus chiant : les dialogues entre les héros.  Attention, ils étaient plein de vies, mes synapses en ont eu pour leur plaisir, les sentiments sont très bien décrit, … Tout ce que vous voulez.  Mais sorry, trop de  » elle a dit », tue le « Elle a dit ».  C’est simple, ces trois petits mots sont omniprésent, dès que mon cerveau a tilté sur ce détail, je n’ai vu que cela et ce n’est pas faute d’avoir essayer de regarder ailleurs … Juste impossible.  Je me suis même demandée si le roman avait été traduit littéralement.  Il s’agit quand même d’une ENC – j’espère ! – et pour moi, c’est un point qui devrait être revu.  Ce n’est que mon avis.

    Pour ce qui est de l’histoire à proprement parlé, Charlotte nous met à l’aise.  Julien qui endosse le rôle de narrateur, arrive à vous transmettre une palette d’émotion.  Il avait un discours mi-enfantin mi-adulte.  C’est un grand rêveur, il aime la vie, l’Amour.  Sa perception des choses est juste too much, il m’a touché.  Anna, a un caractère bien trempé et pourtant on découvre au fur et à mesure ou la trame avance que derrière cette facette wonderwoman se cache une femme meurtri, fragile et un peu peureuse.  Un très beau duo qui ne peut que connaitre l’Amour.

    Malgré cette faute de construction de phrase, je ne peux que vous conseiller ce roman de Charlotte pour sa fraicheur, sa justesse, son trop plein d’émotion et d’amour.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/2017/10/15/si-tu-me-le-demandais-demily-blaine

    ----

    Avant que vous ne sortiez vos fourches et tout accessoires de torture : " Oui ! J'ai apprécié ma lecture". Mais, j'ai vraiment eu du mal au début avec Cooper.  J'ai eu du mal à m'approprier le personnage et son drame personnel.  

    Non, pas que le fait qu'un homme qui se retrouve veuf et père d'une ado ne me touche pas.  Mais j'ai eu du mal avec son égoïsme.  Vouloir être le seul à pleurer sa femme, 8 ans après le drame, ne pas permettre à son enfant de connaitre sa mère, au risque de voir de vieilles blessures s'ouvrir. J'ai trouvé cela égoïste, j'ai eu envie de lui en coller une.  Priver cet enfant, de cet amour (in)connu était rageant.  Ayant moi-même connu cette situation, j'ai eu envie de prendre Cecilia par la main et de l'emmener faire un tour à Euro Disney, au frais de la reine, son père.  Il m'aura fallu attendre la venue de Julianne dans la vie de Cooper pour entrevoir l'humain.  Oui, entrevoir, car de nouveau Cooper a encore fauté, avec Julianne, je l'ai trouvé touchant dans sa volonté de donner une chance à cette relation.  Sa seconde chance d'aimer et d'être aimé en retour par Julianne.  Mais le coup de la pièce de travail m'a un peu refroidi.  

    Les personnages.  Cooper, je ne vais pas trop m'attarder sur ce grand architecte, qui n'arrive pas à tracer les plans de sa vie, qui a laissé tellement de place à la/sa douleur, qu'elle l'habille comme une veste en toute saison.  Julianne, est un vrai petit vent de fraicheur.  Elle est douce, marrante, fraiche et franche.  Un petit bout de femme avec des épaules tellement large.  Oui, car il en faut des épaules large pour supporter notre petit Caliméro ! Cecilia, j'ai apprécié qu'Emily lui offre une partie dans le roman et une voix au chapitre.  Elle aurait pu être plus rebelle vis-à-vis de son père et pourtant elle reste forte, digne et mature avant l'heure.  On découvre aussi la bande de copain de Cooper, j'ai été un peu destabilisée que nous ne découvrions pas de BFF à Julianne, à croire que sa vie s'est vraiment arrêtée à la suite de son drame personnel - hibernation - reprise en main suite à sa rencontre avec Cooper.

    Le texte est très bien écrit, Emily a su insuffler tout ce qu'il faut à une romance seconde chance.  Mais j'aurais tant voulu que Cooper soit moins enfermé à l'égard de sa fille.

    Enfin, petite romance qui aura pris du temps à se faire apprécier dans sa totalité et qui se termine sur une bonne note.  Et c'est tout ce qui compte !

    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
  • (19 avis) Donner votre avis
    Leur amour peut les sauver… ou les détruire.

    Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée.

    Genre : New Adult Collection &H 8 février 2017 &H N°57

    Découvrir
    • EPub 9,99 €
    • Broché 14,90 €
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages
Règles du forum Vous êtes seul responsable de ce que vous postez sur le forum.En postant un message sur l’espace personnel  Forum Le Salon vous vous engagez à respecter les règles suivantes:La politesse et la courtoisie sont de rigueur.N'oubliez pas, dans vos messages, les règles élémentaires de politesse (Bonjour, merci ...). Ca fait toujours plaisir :)Les messages doivent être composés dans un français intelligible. Pas de rédaction style "SMS", un minimum de correction au niveau de l'orthographe, de la grammaire et de la ponctuation est demandé.Pas de message intégralement écrit en majuscule.Au cas où vous rencontreriez un message impoli, injurieux ou incompréhensible, vous pouvez toujours le signaler en abus (en dessus du message en question)Respect d'autrui:Pas d'injures, pas d'insultes, pas de propos à caractère raciste, pédophile ou violent.Respect de la loi:Ne donnez pas de lien vers des sites de cracks ou de téléchargements illégaux de fichiers (livres, musique, vidéo). Les messages portant sur des sujets illégaux seront systématiquement modérés. Respect de la vie privée:Pour votre sécurité, ne dévoilez pas d'informations à caractère trop personnel.Pas de publicité.Les messages à caractère publicitaire seront purement et simplement supprimés.Merci de votre compréhension et bonne visite. :-) 176 messages 176 Dernier message par Par Maïté - Admin Le 13/11/17 12:56
Bientôt l'été C'est bientôt l'été ! Et vous, quel est votre programme ? Plutôt mer, montagne, ville... racontez-nous où vous comptez passer vos vacances, et quels livres vous compter emmener ! 113 messages 113 Dernier message par Par Irmanjaka Le 29/06/16 16:03
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service. En savoir plus...