Rinne Inscrite depuis le 1 juillet 2015
Curieuse
Badges obtenus par Rinne
Derniers badges obtenus
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Liaisons dangereuses
    Nos newsletters vous informent sur les nouveautés et promotions pour toujours plus de romance !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Bienvenue
    Bienvenue dans la Salon Harlequin ! Un espace privilégié pour parler d’amour et échanger entre lectrices !
Ses derniers avis
  • Son avis sur
    Je dois dire que le titre original colle biiiiien mieux à ce roman ! Et qu’on en comprend tout de suite beaucoup plus sur le contenu.

    Bon. J’ai adoré les deux premiers tomes et j’étais très heureuse de retrouver les personnages que j’avais apprécié, notamment Olivia qui n’a pas sa langue dans sa poche. Le début de l’histoire m’a accroché sans problème et j’étais toute prête à suivre Olivia et James dans leurs aventures. D’autant plus que j’adore ce prénom. James. (comment ça rien à voir ? :P)

    Pourtant… j’ai fini par me lasser des scènes de sexe, bien trop nombreuses à mon goût. Rien a redire sur la façon dont elles sont écrites et traduites non, seulement, après deux tomes supers de par leur histoire, j’en attendais un peu plus. Je ne dis pas que je n’aurais pas succombé au torse et au fessier de James (puisque, si j’en crois Olivia, ils sont à croquer !) mais… j’aurai aimé une intrigue un peu plus poussée autour de ça. Là, il ne se passe au final pas grand chose… et James capitule vachement vite ! (Pareil, je ne le blâme pas mais bon xD)

    Au-delà ce ça, on découvre ici de nouveaux personnages et on en apprend un peu plus (pas beaucoup…) sur le passé de James ainsi que sur celui d’Olivia, qu’elle ne soupçonnait elle-même pas. Les ajouts de ces personnages donnent un petit plus au roman et j’espère que les prochains nous permettront d’en savoir plus sur Ralph et Sophia.

    On retrouve ici une Olivia totalement déjantée qui prend des décisions un peu à la va-vite sans vraiment se soucier des conséquences. Ou plutôt décidée à les oublier tant qu’elle n’y ait pas confronté. Elle mûrit malgré tout doucement au fil du roman et pense un peu plus aux autres. Même si elle reste décidée à faire comme elle veut peu importe comment.

    Au final un roman sympathique pour lequel j’aurai aimé plus d’intrigue mais qui m’aura malgré tout fait passer un bon moment. Et pour lequel je lirais la suite pour pouvoir suivre les aventures du reste de la fratrie.
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur
    Quel plaisir de retrouver la plume d’Anne Barton et la famille Honeycote. On s’intéresse cette fois-ci à Daphné, la lumineuse petite sœur d’Annabelle que nous avions un peu suivit durant le tome précédent. Tout ce que nous connaissions de Daphné est ici un peu faussé par les fameux tableaux pour lesquels elle a posé, prenant le risque de se voir bannie de la haute société à présent qu’elle y est entrée et alors même que tous s’attendent déjà à un faux pas de cette jeune femme élevée à un rang qui n’était auparavant pas le sien.

    La bonne société étant ce qu’elle est, avec ses codes et sa facilité à juger les autres, si les tableaux de Daphné venaient à être dévoilés, la jeune femme risquerait bien plus qu’une simple remarque sur l’inconvenance de ses poses. Elle serait tout bonnement radiée de cette société et mise au ban, sa honte rejaillissant sur son entourage. C’est d’ailleurs à celui-ci qu’elle pense en premier et on découvre une demoiselle adorable, courageuse et prête à faire face à son passé sans baisser les yeux.

    En face se trouve Benjamin Foxburn, possédant le premier tableau et reconnaissant donc aussitôt Daphné lorsqu’il la croise à un dîner. Droit dans ses bottes et s’apercevant que son protégé Lord Biltmore, le petit frère de son meilleur ami décédé depuis peu, courtise Daphné, il décide de mettre cette dernière en garde, l’avertissant que si elle s’approche trop de Biltmore, il dévoilera le tableau pour empêcher le jeune homme de s’éprendre d’une femme qu’il juge dévoyée et corrompue, bien loin de l’image qu’elle donne d’elle en société.

    Cynique, déjà bien amoché par la vie, Benjamin est le gentleman un peu bad boy mais touchant auquel on s’attache forcément. Malgré tout, son côté buté et un défaitiste m’a parfois agacé et son changement d’avis sur sa relation avec Daphné sort un peu de nulle part sans que l’on ait accès à ce qui motive ce revirement.

    En dehors de ça, l’histoire est prenante, pleine de bons sentiments tout en évitant la niaiserie. La relation entre Benjamin et Daphné reste sur un pied d’égalité, les deux personnages s’aidant mutuellement et étant aussi bornés l’un que l’autre, amenant des conversations amusantes à suivre. Un très bon roman à lire et à apprécier tranquillement, comme une bonne tasse de thé accompagnée de scones.
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur
    Ayant envie d’un peu de douceur et de courtoisie, je me suis plongée avec délectation dans ce roman. L’écriture est fluide, agréable et si on retrouve le scénario de base du genre, celui-ci n’est ici ni lourd ni ennuyeux. Au contraire, il est agrémenté du bon sens dont font preuve tous les personnages.

    La différence de position entre un duc et une couturière est bien sûr abordée mais elle l’est avec dignité et raison de la part des deux partis. Owen et Annabelle sont tous deux parfaitement conscients de ce qu’ils font, des limites et des conséquences de chacun de leurs actes. Pas de disputes sans fin, de successions de quiproquos ou de rebondissements sans intérêt pour meubler les pages. Non, celles-ci défilent sans qu’on les voit passer tellement l’intrigue est contrôlée, intéressante et bien menée. Elle est recherchée pour que le passé des personnages permette de les comprendre dans leur globalité et donne une légitimité à leur personnalité ainsi qu’à leurs actes.

    Les liens familiaux sont ici mis à l’honneur et Annabelle autant qu’Owen feraient n’importe quoi pour protéger ceux qui leur sont cher même s’il s’agit de rentrer dans l’illégalité ou de passer pour un butor.

    J’ai adoré les sœurs d’Owen et la fraîcheur qu’elles apportent au roman. On constate que, même si la vie ne leur a pas forcément fait de cadeaux (je pense à Rose notamment), elles restent malgré tout heureuses de vivre et confiantes dans l’avenir que tente de leur tracer leur frère et elles n’hésitent d’ailleurs pas à s’élever contre lui lorsqu’elles le jugent nécessaire. Ni oies blanches ni révolutionnaires, les femmes de Secret et Préjugés sont de celles qu’il est facile de suivre et d’apprécier.

    Bien sûr, tous les personnages ne sont pas sympathiques et fiables, loin de là et c’est ce qui permet de s’attacher à ceux qui le sont.

    Un roman que j’ai pris un réel plaisir à lire et pour lequel je suis ravie de constater que l’auteur a écrit des suites dont le tome deux est sorti récemment et que j’ai hâte d’avoir entre les mains !
    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages