BibHLM Inscrite depuis le 6 juillet 2015
Eprise
Badges obtenus par BibHLM
Derniers badges obtenus
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Boite de Pandore
    Abonnée et fière de l’être !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Carnet de lecture
    Votre carnet de lecture vous permet de retrouver en un clic tous vos romans préférés !
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Selfie
    Vous pouvez modifier la photo de votre profil quand vous voulez pour nous montrer tous vos selfie…
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Liaisons dangereuses
    Nos newsletters vous informent sur les nouveautés et promotions pour toujours plus de romance !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Bienvenue
    Bienvenue dans la Salon Harlequin ! Un espace privilégié pour parler d’amour et échanger entre lectrices !
Ses derniers avis
  • Son avis sur
    J’ai terminé cette lecture péniblement. 
     
    J’ai encharné les soupirs, les grognements et je n’ai pas compté les fois où les rebondissements m’ont fait lever les yeux au ciel ! Pourtant, l’histoire commençait plutôt bien avec une intrigue palpitante et un premier revirement de situation surprenant et original dans un environnement peu exploré : l’univers carcéral. Même si, honnêtement, il y a quand même de grandes similitudes avec « L’évadé » de Julie Christol. J'entends, similitudes au-delà du plot de départ à savoir l’infirmière qui craque pour le détenu qui semble le plus féroce de la prison... 
     
    Les actions / réactions s’enchaînent vite, trop vite. Le schéma Wattpad rattrape l’histoire : l’équilibre des intrigues correspond à la dynamique classique, autrement dit : des rebondissements, des révélations et des cliffhangers, encore des rebondissements, des révélations et des cliffhangers et toujours plus de rebondissements, des révélations et des cliffhangers. Une surenchère qui finit par faire perdre en crédibilité l’histoire… mais entraîne une lecture addictive et intense. 
    J’ai avancé dans ma lecture avec un pincement de culpabilité, admettant sans mal que cette lecture n’était pas d’une grande intelligence, sans une once de bon sens, mais avec l’envie de la terminer pour savoir le fin mot ! Un peu comme de regarder en douce un bout de télé-réalité en zappant. Regarder pour avoir une idée (1 minute), puis pour comprendre (5 minutes) puis pour SAVOIR (50 minutes). Évidemment, c’est une lecture de déni. Je n’assume pas l’emballement que ça provoque chez moi, mais à peine terminé = aussi vite oublié. 
     
    Mon grand problème dans cette lecture a été l’héroïne. Bon sang, elle m’a tapé sur le système. Son arc narratif est bourré de trop de choses… mais au-delà de ça, je l’ai trouvé peu crédible dans son rôle d’infirmière, sans parler de ses soi-disant compétences psy. Bouh, elle dit et pense des horreurs qui vont contre tous les principes et valeurs incarnés par sa profession. Par ailleurs, elle est passive, terriblement naïve et malléable. Au début, pourquoi pas, mais elle aurait dû prendre de la bouteille au fur et à mesure des pages. Elle est ébranlée par un rien, par contre, les gros chocs (kidnappings en pagaille) et elle n'est jamais en PLS ?!! Franchement les dernières pages m’ont poussé dans mes retranchements tant j’étais frustrée par ses bêtises, ses tourments et ses tergiversations.

    Face à elle, le héros est un truand, un vrai, sans circonstances atténuantes. Pour la première fois, je ne vois pas dans l’histoire une romance, mais un bon syndrome de Stockholm. Si vous avez des doutes, relisez le début de l'histoire ! Il se découvre une conscience au contact de l’héroïne grand bien lui fasse (et encore, il faut pousser mémé dans les orties)… en attendant, aucun regret, aucun remords. Ça dit quoi d’un point de vue psy ça ?

    C'est sans doute la première fois de l'année que je me réjouis d'un triangle amoureux... mais évidemment, il est balayé par le plus grand des hasards. #FacePalm

    Verdict : Difficile d’être en phase avec l’histoire quand je ne le suis pas avec l’héroïne, c’est mon credo. Alors quand l’auteur boucle en 30 pages l’intrigue principale, et en plus, sans nous en dire davantage dans l’épilogue… Ça sent le tome compagnon, mais cette fois-ci, sans moi. 
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur
    Mhairi McFarlane est sans conteste l’un de mes auteurs de romance favoris. Elle a le don pour raconter des histoires sur les ordinaires et les petits riens de la vie. Elle est pour moi l’autrice phare du Feel Real, genre littéraire dans lequel elle s’inscrit depuis toujours, même si la tendance ne perce qu’aujourd’hui.
    
    Ici,, elle s’attaque à une thématique hautement épineuse pour toutes les lectrices romantiques : la fin du premier amour et d’une histoire longue. Elle le fait avec finesse et sans jamais tomber dans la précipitation. Chaque étape est abordée en douceur. J’ai eu l’impression de vivre la séparation avec eux, tant les doutes de l’un et les réactions de l’autre étaient palpables et authentiques ! Je n’ai eu aucun mal à saisir les tenants et les aboutissants de chacune de leurs décisions. Entre nous, sachez que j’en ai fait un cauchemar !
    
    Elle nous parle aussi :
    - du « background » des relations amoureuses héritées des parents. Sans entrer dans la psychogénéalogie, elle nous parle surtout des schémas qui se répètent ou au contraire, qui ont esquivé jusqu’au non-sens au point de s’enliser dans une situation sans issue.
    - Des œillères que les membres d’un couple peuvent placer habilement et même stratégiquement sur les thématiques qui soulèvent trop de problématique, au point de les gommer et de tomber de l’armoire quand elles refont surface. 
    - De l’impôt communautaire qui fait commencer l’ascension sociale en négatif, plutôt qu’à la case de « départ ». 
    - De la bataille que mène une femme qui travaille dans un milieu masculin pour se faire entendre et faire peser sa voix. C’est l’occasion également de voir comme les femmes soutiennent les demandes de promotions de leur partenaire, mais n’osent jamais se lancer dans leurs propres demandes.
    
    Des thématiques fortes et qui sont profondément d’actualité, sous couvert d’une petite histoire de fausse idylle dans un milieu professionnel très étriqué. En effet, le petit ami de Laurie, l’héroïne, vient de la quitter après une relation de près de dix ans. En couple depuis leur période d’étudiant, il n’est plus en phase avec elle, et souhaite se découvrir en tant qu’individu… enfin jusqu’au moment où une playlist spotify met Laurie sur la bonne piste ! La voilà célibataire, sans la mise à jour de codes de la séduction et surtout terriblement blessée et même broyée par le fait qu’elle tente de ne rien laisser transparaître. En effet, bien que séparée de son premier amour, celui-ci reste son collègue de travail… qu’elle continue à le voir tous les jours. Dur, dur, dur ! Et il est hors de question pour elle de donner le moindre grain à moudre aux commères. Acculée par sa fierté et le regard des autres, elle se laisse tenter par le plan de Jamie. Son collègue arrogant (en apparence) lui propose une fausse romance diffusée sur les réseaux sociaux. Ils y gagnent tous les deux : il redore son blason qui motive sa demande de promotion et elle se défait de son attirail de femme abandonnée. Bonus : Ah Jamie. Il est parfait. PARFAIT. Je l’ai adoré d’un bout à l’autre. Les apparences ne lui sont pas favorables. Clairement, il est trop ambitieux pour le milieu étriqué dans lequel il est évolué. J’ai passé un excellent moment avec cette lecture que j’ai trouvée intelligente et inspirante. Les personnages sont construits avec précision, sans rien laisser au hasard. Chaque facette de leur personnalité est pensée et pesée. D’ailleurs, j’ai trouvé la plongée dans leurs milieux familiaux intéressants. Comme dans la vraie vie, on découvre les gens sous un nouveau jour quand ils sont en présence de leurs parents. L’auteur dépolit ses personnages dans des intrigues qui sont riches et surtout ont du sens. Verdict : C’est un coup de cœur.
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Chouette moment de lecture aussi, avec plus d’enjeux et une grande question : savoir si leur nouvelle complicité va continuer, s’épanouir et dépasser tous les caps ou si c’est la fin de leur histoire pour le début d’une autre, d’un point de vue professionnel. Il me tarde de lire la suite !

    Le deuxième épisode confronte les personnages au monde du spectacle, un environnement qui bouscule l’osmose créée par leur vie en autarcie. Une vie paisible et sereine. Un environnement familier pour l’un et tétanisant pour l’autre. Cet épisode permet aussi de placer les héros dans des interactions avec d’autres personnages. Ainsi, Libby va rencontrer les autres membres du groupe de Killian, et surtout elle sera confrontée à l’Animal. Killian lui, va devoir gérer les soucis qu’il avait préféré fuir et tenter de trouver un nouvel équilibre pour lui et pour son groupe.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Le premier épisode permet de situer les personnages. De les découvrir dans leur retranchement et de saisir les points de vie qui les tétanise. L’intrigue se concentre sur leurs interactions. Sur la manière dont chacun à leur manière déblaye les obstacles qui se trouve sur le passage de l’autre, par des actes, ou simplement une écoute attentive.

    Je suis la première surprise : j’ai passé un chouette moment ! J’ai adoré leur prise de bec comme leur moment de complicité. J’étais impatiente d’en savoir plus sur leur histoire, et leur collaboration.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

     

    En commençant cette lecture, impossible de déterminer où l’auteur nous entraîne, mais on la suit avidement d’un bout à l’autre du récit. L’auteur ne joue pas la carte de la demi-mesure. Elle plonge ses personnages dans un maelstrom d’émotions entre ressentiments et sentiments. Malgré les rebondissements en pagaille digne d’une telenovela turque, on y va et l’on a le souffle coupé jusqu’à la dernière page.

    L’auteur nous place ici dans une situation de voyeurisme. Elle nous mène par le bout du nez en maîtrisant à la perfection notre degré de curiosité. Pour cela, elle distille avec intelligence des clés de compréhensions avec un jeu d’aller-retour dans le temps notamment, mais aussi avec des plongées abyssales dans les pensées des personnages. C’est une lecture immersive et addictive.

     

    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
  • (13 avis) Donner votre avis
    Ils pensaient que leur amour était indestructible.
    La vie leur offre une seconde chance.


    Que feriez-vous si vous retrouviez l’amour de vos seize ans ? Laisseriez-vous passer votre chance une seconde fois ? Julien, trente-deux ans, photographe, papa et divorcé, doit très vite répondre à ces questions lorsque, un mois exactement après les attentats du 11 Septembre, il retrouve, dans un avion pour New York, Anna, l’amoureuse de son adolescence. Ébloui par la jeune femme qu’elle est devenue, Julien fait rapidement le choix de l’amour et se jette à cœur perdu dans une grande opération de séduction. Mais le monde dans lequel ils sont rentrés de plein fouet est incertain, fragile, difficile, à l’image de la relation qu’ils reconstruisent tous les deux… et l’amour ne suffit peut-être plus. Alors, aujourd’hui adultes, que sont-ils prêts à donner d’eux-mêmes pour vivre enfin leur histoire ?

    Genre : Romance contemporaine Collection &H 4 octobre 2017 &H N°HP71

    Découvrir
    • EPub 5,99 €
  • (21 avis) Donner votre avis
    Fiancée à un cheikh,

    Face au cheikh Rashid al Harum, dans son royaume du Quishari, Bethanne retient son souffle. Voilà que ce prince ténébreux et autoritaire la tient pour responsable de la fuite de sa fiancée ! De toute évidence, il n’est pas le genre d’homme à supporter qu’on l’éconduise… Ni à essuyer un refus. Alors, quand il exige de Bethanne qu’elle remplace sa promise et l’épouse, la jeune femme est désarmée. D’autant que, en dépit de la situation, elle ne peut empêcher son cœur de s’affoler à chaque regard brûlant que lui lance Rashid…

    Un refuge au Quishari,

    Pour fuir sa famille et son passé, Ella s’est réfugiée au Quishari, un paradis de sable chaud et de jardins luxuriants, où elle est enfin heureuse. Du moins, jusqu’à l’arrivée du cheikh Khalid al Harum. Cet homme mystérieux et solitaire — qui se présente comme le nouveau propriétaire de la maison qu’elle occupe — la somme en effet de quitter les lieux sans tarder. Un ordre auquel Ella refuse d’obtempérer. Personne ne lui dictera sa conduite ! Pas même un prince au regard envoûtant…

    Romans réédités

    Genre : Sentimental Collection Ispahan 1 septembre 2016 Ispahan N°1

    Découvrir
    • EPub 5,99 €
  • (21 avis) Donner votre avis
    L’inconnue des sables, Sandra Marton

    En se rendant à Baslaam, Cameron ne s’attendait pas à trouver le pays en pleine crise politique. Ni à se voir offrir par le nouveau sultan une offrande pour le moins inattendue : une femme, magnifique, à la nudité impudiquement dévoilée. Enchanté par sa beauté, Cameron ne se sent pas la force de refuser ce brûlant présent. Très vite, pourtant, la jeune femme se révèle bien différente de ce qu’il a cru. Et, tandis qu’il tombe peu à peu à sa merci, Cameron cesse de se demander qui elle est vraiment. Car la passion est là, sensuelle et dévastatrice, une passion à laquelle tous deux vont se livrer corps et âme…

    Zayed Khalil, prince et médecin, Josie Metcalfe

    Des yeux de velours, un sourire craquant ! C’est le plus bel homme qu’elle ait jamais vu, et c’est son patron à l’hôpital de St. Piran ! Dès leur première rencontre, Emily est sous le charme de Zayed Khalil, si chaleureux et tendre avec les bébés qu’il soigne. Mais si distant avec elle. Une attitude qui la laisse de glace toutefois, car qu’y a-t-il de possible entre elle, petite Anglaise des Cornouailles, et Zayed, prince du désert en exil ?

    Romans réédités

    Genre : Sentimental Collection Ispahan 1 septembre 2016 Ispahan N°3

    Découvrir
    • EPub 5,99 €
  • (16 avis) Donner votre avis
    Une nuit dans le désert, Penny Jordan

    Quand sa sœur lui demande de prendre soin de son bébé, Mariella accepte sans hésiter. Résolue à retrouver le père de Fleur, elle décide même de faire le très long voyage jusqu’au royaume de Zuran. Il est temps que cet homme — qui a lâchement abandonné sa famille — soit mis devant ses responsabilités ! Mais sur place elle est reçue par Xavier Al-Agir, un proche parent. Un ténébreux cheikh qui la somme de venir s’installer chez lui sans attendre, et qui refuse bientôt de la laisser repartir avec l’enfant…

    Captive de l’amour,
    Michelle Reid

    Laura suffoquait d’indignation. Ainsi, son mari, le cheikh Hassan, n’avait pas hésité à recourir au kidnapping pour la faire revenir à lui ! Elle aurait dû se douter qu’un homme aussi autoritaire, fils aîné de son clan et unique héritier du richissime émirat du Rahman, ne la laisserait pas entamer une procédure de divorce sans prendre des mesures de rétorsion. Elle s’était pourtant crue en sécurité, en Espagne. Peine perdue… aux yeux du cheikh, les frontières importaient peu : elle était toujours son épouse…

    Romans réédités

    Genre : Sentimental Collection Ispahan 1 septembre 2016 Ispahan N°2

    Découvrir
    • EPub 5,99 €
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages