Marlène, blog LMEDML Inscrite depuis le 29 juillet 2015
Eprise
Badges obtenus par Marlène, blog LMEDML
Derniers badges obtenus
  • Selfie
    Vous pouvez modifier la photo de votre profil quand vous voulez pour nous montrer tous vos selfie…
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • Boite de Pandore
    Abonnée et fière de l’être !
  • Démasquée
    Votre profil n’a plus de secret pour nous !
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Bienvenue
    Bienvenue dans la Salon Harlequin ! Un espace privilégié pour parler d’amour et échanger entre lectrices !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Liaisons dangereuses
    Nos newsletters vous informent sur les nouveautés et promotions pour toujours plus de romance !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    Il était temps que je retrouve les « HOT HEROES » de L.J. Shen et ils n’ont jamais aussi bien portés leur nom que dans cet opus… Trent Rexroth est vraiment scandaleux… Et cela n’a jamais été aussi bon ! Je dois dire que cet opus est époustouflant.

    Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avec Trent, je m’étais figuré que parce qu’il était père, il allait être plus sage que Vicious, Dean et Jamie… Je ne m’était jamais trompé à ce point. Trent est le péché personnifié. Et d’entrée de jeu, il va mépriser Edie Van Der Zee qui s’avère être la fille de son pire ennemi. On surnomme Trent, le muet, et ça lui va comme un gant. C’est un homme de glace, il n’inspire ni la confiance ni la chaleur humaine. Depuis que Val, son « ex » s’est barrée en lui laissant Luna, sa fille et bien il n’est plus le même. Il a toujours été en marge des autres, mais là son rôle de père pèse lourd sur ses épaules. Luna n’a que quatre ans et elle ne parle plus depuis que sa mère l’a abandonné et cela affecte énormément Trent qui ne sait pas comment s’y prendre avec sa fille. C’est vrai quoi, il a bâti un empire avec les « hot heroes », la baise ça le connait, mais l’éducation et l’épanouissement d’une petite fille pas du tout. Sa rencontre avec Edie va véritablement mettre ses nerfs à rude, et je ne sais pas vous, mais je pense que c’est une très mauvaise idée pour Edie que d’énerver cet homme insensible et manipulateur… mais Edie en a sous le pied, elle est loin d’être innocente malgré ses dix-huit ans… Mais peut-être réellement s’engager dans cette voie là avec un homme de trente-trois ans ? A force de jouer avec le feu…

    Ce troisième opus porte divinement bien son titre… L.J. Shen envoie du lourd avec cette saga. Alors, oui tous les « HOT HEROES » sont un peu borderline, mais chacun à leur manière. Trent m’a énormément surprise, je le pensais plus tempéré, mais mon dieu, quel homme ! Franchement, je peux dire que vous allez succomber à son charme insolent et à sa froideur apparente. C’est vrai que d’avoir son point de vue dans le roman nous permet de développer des sentiments pour lui, pas sûr que cela aurait été le cas si nous avions eu que le point d’Edie. Trent est un homme accompli quand Edie est une jeune femme qui découvre tout juste la vie, pourtant notre héroïne en a déjà bavé pas mal. Dans cette famille dysfonctionnelle, elle n’a jamais eu l’amour maternelle et paternel. Elle n’attend plus grand chose de la vie, si ce n’est de la vivre comme elle l’entend. C’est un adversaire de taille pour Trent, car nos deux héros ont bien plus de point commun qu’il n’y paraît…

    L.J. Shen se renouvelle à chaque tome. Ses héros sont captivants et attachants. L’intrigue est hautement addictive, avec beaucoup de tension sexuelle et d’émotions brutes. Il faut dire que les quotidiens de Trent et Edie ne sont pas de tout repos. Edie est sauvage et indisciplinée, mais elle est généreuse et loyale. Elle n’hésite pas à se sacrifier tant qu’elle arrive à sauver les gens qu’elle aime. Le petit plus de ce troisième opus, c’est Luna, la fille de Trent. C’est un petit diamant brut, et j’ai adoré sa relation avec Edie, c’était mignon et très touchant.

    La romance est « SCANDALEUSE », « ADDICTIVE » et hyper « SEXY ». Comment résister à la tentation ? Trent ronge son frein, Edie se consume de désir et pourtant leur relation est on ne peut plus explosive. Clairement, au départ ils ne s’aiment pas, ils ne se supportent pas, et pourtant l’attirance est frappante et indéniable. Mais Trent n’a pas besoin d’une complication de plus dans sa vie n’est-ce pas ? Mais comment résister au fait de se sentir vivant ? Car auprès d’Edie il se sent complet. Elle attise les flammes de l’enfer ^^ J’ai trouvé que l’autrice a très bien géré la différence d’âge, ici il n’a pas de sens moral, il n’y a que deux personnes attirées l’une par l’autre au fil des pages, car c’est ce que j’ai préféré c’est que L.J. Shen prenne le temps de développer leur relation atypique. Il y a une véritable évolution, des barrières qui tombent et des sentiments qui explosent. Ceux qui me connaissent savent que je n’aime pas le sexe pour le sexe, ici entre Trent et Edie c’est un véritable feu d’artifice car ils sont aux prises avec leurs émotions, leur méfiance et les conséquences de leurs actes.

    Le scénario est intéressant et monte en puissance. Je n’avais rien vu venir, j’étais trop perdue dans le brouillard de plaisir qui m’a assaillie lors de cette lecture. Cette romance totalement orgasmique m’a donné des frissons. J’ai aimé les thématiques abordées car au-delà du caractère divertissant de l’histoire, il y a de véritables problématiques à résoudre, des sujets qui ne vous laisseront pas insensibles. Cela donne beaucoup de poids aux personnages, cela permet de se sentir proche d’eux et de s’amuser en parallèle avec eux. Et croyez-moi… ce sera une partie de PLAISIR ! On retrouve avec plaisir les personnages des tomes précédents, on en découvre de nouveaux dont un en particulier… BANE ! Et oui, je peux vous dire que lui ne va pas ménager vos petites culottes ^^

    En bref, coup de cœur fulgurant pour cette sulfureuse et scandaleuse romance. L.J. Shen est une autrice incontournable dans le genre, Trent Rexroth m’a étourdie et Edie m’a conquise dès les premières pages. La saga SINNERS OF SAINT monte en puissance. Les tomes s’enchaînent mais ne se ressemblent pas. L’écriture de L.J. Shen c’est de la dynamite, j’adore son écriture addictive et impudique. Elle aime aborder des situations borderline et j’adore ça ! Vous ne devez retenir qu’une chose, vous DEVEZ lire cette saga !

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Lire un roman de Sarah Morgan est toujours agréable. [Un été dans les Hamptons] nous propose une histoire de seconde chance, un amour né à l’adolescence qui n’a pu aboutir du premier coup. Fliss et Seth ont vécu une histoire passionnelle qui s’est soldée par un échec monumental, aussi quand Fliss le rencontre par mégarde à Manhattan, elle sait qu’elle n’est pas prête à affronter son passé… Elle décide donc de fuir dans les Hamptons pour s’occuper de sa grand-mère convalescente. Mais sur qui va-t-elle tomber à peine arrivée les Hamptons ? Et oui, sur Seth ! Et il est bien décidé à éclaircir les zones d’ombres de leur histoire. Peut-être même qu’il souhaite retrouver une place dans la vie de la belle Fliss…

    Sarah Morgan, c’est une valeur sûre pour moi. Quoi qu’il arrive, je passe toujours de bons moments avec ses romans. Ici nous avons deux héros qui ont énormément soufferts par le passé et qui vont devoir affronter leur présent et éventuellement leur avenir ! Dès le début, on comprend que Fliss cache énormément ses sentiments, elle a réussi à se barricader derrière des fondations très solides, elle n’a jamais vraiment oublié Seth et ce qu’ils ont vécu mais elle a su se persuader qu’elle a pris les bonnes décisions à l’époque. Ils étaient jeunes et pris dans le tourbillon de la passion, hélas ils n’avaient pas les cartes en main pour surmonter les aléas de la vie. Dix ans plus tard, nos deux héros ont mûri et il semblerait que le destin veuille les réunir…

    Dans ce roman, les personnages principaux ont du caractère. Fliss est volcanique, elle n’hésite pas à protéger son entourage, mais qui s’occupe d’elle ? Fliss est une jeune femme qui s’est donnée à fond pour se bâtir une vie professionnelle florissante, elle a tout donné pour que les « Woof Rangers » aient une belle réputation à New York. Elle a monté cette entreprise avec sa sœur Harriet, elles sont toutes les deux très proches et totalement complémentaires. Fliss est une héroïne attendrissante, assez têtue et bornée, mais très attachante. Son histoire est douloureuse et j’ai vraiment eu envie qu’elle trouve le bonheur. Seth quant à lui est un héros qui a un sacré potentiel séduction. Il a longtemps souffert de sa séparation avec Fliss et il a pris son courage à deux mains pour provoquer leurs retrouvailles. Seth est un homme de valeur, qui met la famille sur un piédestal. Il est loyal et aimant, c’est un homme doux mais qui sait être fougueux.

    Les personnages secondaires sont géniaux, nous les connaissons pour les avoir croiser dans le tome précédent. C’est un bonheur de les voir tous évoluer dans les mêmes sphères, ils sont touchants et leurs liens nous montrent que l’amitié, la famille et l’amour se conjuguent à merveille.

    Cette romance tumultueuse m’a plu car nos héros ouvrent les yeux sur leurs erreurs. Ils agissent de façon naturelles et cohérentes et l’histoire est des plus touchante. Sarah Morgan a pris son temps avec Fliss et Seth, rien n’est précipité et tout le récit monte en tension au fil des pages. Forcément, c’est romantique et nostalgique, j’ai adoré ce livre.

    En bref, une belle romance qui allie émotions, humour et destinée. Sarah Morgan nous emmène dans les Hamptons pour notre plus grand bonheur. Fliss et Seth m’ont énormément plu et j’ai hâte de les retrouver aux côtés d’Harriet dans le prochain tome.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Quand j’ai lu [FEELING GOOD] il y a quelques temps, et bien je ne pensais qu’à une chose en l’ayant terminé… Je voulais faire la connaissance de Dante… C’est le frère de Sandro tout de même !

    Le synopsis de [Nous deux à l’infini] est terriblement accrocheur, je dois dire que je m’étais préparée à découvrir des personnages hors du commun. Et ce fut le cas, carrément ! Fleur Hana a un véritable don pour l’écriture c’est indéniable, ça match à chaque fois avec moi. Pourquoi ? Pour tout un tas de raison, à commencer par la personnalité de ses personnages. Fleur Hana nous propose toujours des fictions réalité avec effet augmenté… Ça veut dire quoi mon charabia ? On a l’impression d’y être quoi. Ses romans nous plongent dans une réalité, certes fictive, mais totalement vibrante.

    Lola aime Dante. Cela fait treize ans que ça dure. Depuis le premier regard. Hélas, Dante n’était pas pour elle mais pour sa sœur Carmen. Pourtant, après huit longues années, Lola est bien décidée à tenter sa chance. Pour Lola, Dante c’est un peu comme l’Amérique… Elle veut l’avoir et elle l’aura, mais saura-t-elle le garder ? (Vous pouvez le dire, mon jeu de mot était plus que douteux mais que voulez-vous, Joe Dassin s’est incrusté dans mon esprit au moment même où je cherchais cette phrase!)  Sera-t-elle celle qui lui redonnera l’envie d’aimer ? Lola c’est un petit bout de femme, elle est beaucoup de chose. Mais elle est avant tout adorable, à tel point que l’on a envie de l’adopter… Non, private joke, Lola est une véritable tornade, si petite et pourtant elle retourne tout sur son passage. J’ai adoré son tempérament, elle est attachante, chiante, agaçante et elle ne tient pas en place mais à côté de ça c’est une jeune femme altruiste qui a beaucoup d’amour à donner. Lola est un personnage solaire, elle véhicule vraiment la bonne humeur, elle illumine tout sur son passage, pourtant elle reste invisible aux yeux de Dante. Elle a un avis sur tout et elle est de bons conseils sauf que là c’est elle qui va avoir besoin de soutien. Lola m’a vraiment émue, je vous avoue que j’ai souffert à ces côtés à certains moments, c’est dingue ce qu’elle a réussi à encaisser et pourtant elle était prête à tout pour être proche de Dante. Mais comment faire lorsque vous êtes amoureuse d’une personne qui est totalement hermétique au moindre sentiment ? Lola prendra-t-elle les bonnes décisions pour que Dante la remarque enfin ? Qu’il la voit comme une femme et non plus comme une petite fille ? 

    Dante, quant à lui est un homme qui ne ment pas… Dante n’aime personne, à part lui mais attention ce n’est pas du narcissisme. Non depuis la trahison de celle qu’il allait épouser, Dante n’est plus apte à offrir son amour et il n’en a pas envie. De toute manière, il n’y croit plus. Il se contente de ses coups d’un soir, de ses arrangements sexe sans sentiments… cela pourrait vous faire penser à bon nombre de romance, mais Dante se démarque totalement. Aide soignant le jour, gogo dancer la nuit, Dante vit sans se préoccuper de sa vie sentimentale jusqu’au jour où Lola débarque chez lui alors qu’ils ne se sont pas vus depuis de nombreuses années. C’est indéniable, Lola est toujours la chieuse qu’elle était à quinze ans, mais voilà Dante a toujours ressenti le besoin de la protéger et malgré le fait qu’elle l’agace au plus haut point, il accepte de l’héberger. Il se demandera très vite s’il n’a pas fait la plus grosse connerie que de la laisser revenir dans sa vie. Lui qui tient tant à sa tranquillité et à ses habitudes de célibataire. Dante est un personnage hors du commun c’est un fait. Ce n’est pas un héros facile à aimer et pourtant j’ai adoré la dualité de son personnage.Vous voyez, la nuit, Dante vend du rêve en se déshabillant, c’est son job, avec ses potes Matt et Benjamin, ils sont les GOLDEN BOYS… Vous entendez l’hystérie générale ? Non ? Je suis la seule à acclamer ces Apollons ? Attendez un peu de faire leur connaissance ^^ Bref, Dante est canon, il se désape et franchement on en redemande mais Dante c’est aussi un gars qui a un caractère assez rigide. Il est exigeant et n’a rien à offrir, à part du plaisir aux nanas qui ne cherchent rien d’autre qu’un bon coup. Dante est complexe, et son attitude m’a vraiment fait ressentir toutes sortes d’émotions. Je l’ai détesté, il est assez égoïste et pourtant j’ai perçu les failles dans son armure de mec complètement détaché. Lola ne le laisse pas indifférent mais de là à parler d’amour… Laissez-le rire. Dante est lui aussi très agaçant, ce qu’il a vécu avec la sœur de Lola l’a en quelque sorte rendu insensible. C’est un sale type, mais c’est ce qu’il est et il n’essaye de se faire passer pour ce qu’il n’est pas. Mon ressenti pour son personnage a été très virulent, je dois dire que c’est ce que je préfère dans la romance, c’est que je n’ai pas aimé Dante dès le début, j’ai dû apprivoiser la bête, j’ai dû me faire violence pour comprendre son point de vue. Et puis sa carapace s’est fendillé, tout doucement… C’est ce qui en fait un personnage si vivante et captivant. Son histoire l’a façonné tel qu’il est…

    Se pourrait-il que Dante et Lola aient une histoire à vivre ? 

    Une fois de plus, Fleur Hana a totalement conquis mon cœur de lectrice. Elle m’a fait rêver avec cette nouvelle romance. Fleur Hana a un style bien particulier, son écriture est reconnaissable entre toutes. Son petit grain de folie trouve encore sa place dans [NOUS DEUX A L’INFINI]. Elle nous offre une histoire d’amour moderne orchestrée avec beaucoup d’humour, d’autodérision, de sexytude mais aussi pas mal de réflexion. Une fois de plus, ses personnages sont imparfaits, si si je vous assure. Dante et Lola sont vraiment uniques, leur relation ne sera pas de tout repos. Vous allez en voir de toutes les couleurs, vous allez avoir envie de hurler, de les secouer, de les aimer ! Je me suis vraiment attachée à Lola, elle est totalement décalée et elle assume sa personnalité. Elle est adorable, je me suis sentie proche d’elle car on a pas mal de point commun. C’est une femme enfant tout comme moi. Et elle m’a vraiment touchée, au moins autant qu’elle m’a fait rire. L’intrigue est moderne et addictive. J’ai lu roman d’une traite, de toute manière il m’était impossible de le poser, je voulais trop savoir comment allait se terminer l’histoire. Ce que j’aime dans les romances de Fleur Hana, c’est qu’il y a toujours des éléments atypiques qui viennent mettre de la couleur dans ses histoires. Ici entre nos héros, tout n’est pas tout noir ou tout blanc. Lola sait ce qu’elle veut tandis que Dante ne sait pas ce qu’il veut, ou il croit savoir ce qu’il ne veut pas… La romance est passionnée, elle a un côté déchirant, les émotions sont intenses et vraiment la complexité des sentiments est très bien mise en relief. L’humour allège l’ensemble sans jamais faire de l’ombre à ce que nos personnages vont vivre.

    Forcément, les personnages secondaires ont la part belle. J’ai adoré tous les personnages qui gravitent autour de Dante et Lola, bon je l’avoue j’ai détesté Carmen ^^ Mais que voulez-vous, j’ai choisi le camp de Lola ^^ J’ai particulièrement aimé Chris, l’ami de Lola qui a su me démontrer que ce n’était pas évident de tenir le rôle de meilleur ami de Lola. Bien sûr, je suis super intriguée par Matt et Benj.

    Le roman est aussi super sexy, et j’adore quand humour et érotisme se mélangent. Ici, Fleur Hana nous comble de bonheur avec des scènes chargées en émotions. Entre Dante et Lola, l’alchimie est palpable, ils sont attirés et ne manqueront pas d’assouvir leurs désirs. Cependant, l’auteure a misé tout sur les sentiments, de ce fait le sexe vient vraiment en complément pour pimenter l’histoire. Je peux vous dire que Fleur Hana excelle dans l’éveil des sens, j’ai totalement craqué pour le couple Dante et Lola… J’avais une furieuse envie qu’ils éteignent enfin le feu qui couvait en eux ^^ Et je dois dire que j’apprécie particulièrement comment l’auteure met en scène ses personnages dans l’intimité.

    En bref, [NOUS DEUX A L’INFINI] est une romance new adult terriblement addictive. Dante et Lola sont totalement imparfaits et c’est ce qui les rends aussi vivants et vibrants. Je n’ai fait qu’une bouchée de ce roman, il faut dire que Fleur Hana nous offre encore un récit moderne bourré d’humour et d’autodérision. Elle orchestre ses histoires d’une telle manière qu’on ne peut que succomber au charme insolent de ses personnages. Une fois de plus, je retrouve ce que j’aime tant dans les romans de Fleur Hana, des personnages atypiques, une héroïne complètement barrée mais qui assume totalement son grain de folie. L’auteure aborde des thèmes qui font réfléchir et qui rendent l’histoire plus émouvante et touchante. Elle arrive toujours à rendre ses histoires uniques et c’est finalement indéfinissable, c’est juste trop bon !Je vous conseille d’écouter la playlist, j’ai personnellement adoré me mettre dans l’ambiance et me sentir au plus proche de nos héros.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Ça y est, Claire y est… A peine remise de sa dernière séance avec Mathieu que Claire doit se préparer à affronter la nuit noire. Une soirée au club pleine de promesse… Si elle appréhende cette immersion au club, elle est aussi excitée à l’idée de savoir si cet univers est fait pour elle. A-t-elle sa place dans ce monde si particulier ? 

    Sa participation à la nuit noire devrait lui apporter de nombreuses réponses… On retrouve Mathieu et Claire plus en confiance que jamais. Notre héros est dans une phase d’adaptation avec Claire, il va la guider au mieux au sein du club, au détours des couloirs, les corps exultent et leur aventure s’intensifie. Claire va être confrontée à diverses scènes, elle sera aussi celle que tout le monde remarquera. Claire ne passe pas inaperçue, elle se pare de sa candeur et attise toutes les convoitises. Mais elle va surtout attirer l’attention de plusieurs membres importants du club, telles qu’Isabelle et Catherine la grande maîtresse. Ces deux personnages m’ont terriblement intriguée, il faut dire qu’elles ont toutes les deux du charisme, en plus d’un côté impressionnant. J’ai admiré l’aplomb de Claire face à ces deux femmes de caractère. Le mystère qui entoure la relation de Mathieu avec Catherine est insoutenable, l’auteure a très bien su jouer avec la part d’ombre de Mathieu, mais il se livre à Claire, et on se retrouve directement aux prises avec ses sentiments pour elle.

    Claire est à un vrai tournant de sa vie. Elle se cherche, s’interroge encore sur ce qu’elle souhaite vivre avec Mathieu, ses indécisions ne sont pas infondées car elle a besoin de repousser ses limites pour comprendre les sentiments qui l’assaillent. Claire est une héroïne en constante évolution, j’admire sa force de caractère et son insolence. Elle a un petit côté indiscipliné que seul Mathieu peut dompter, mais leur relation de confiance s’étoffe et la frontière devient floue… qui domine qui réellement ? J’ai adoré ce second épisode parce qu’il développe énormément la relation de nos héros, la tension psychologique se mélange à une danse érotique des plus troublante.

    On retrouve l’enceinte du club, cet épisode a eu le don de me pousser en dehors de mes limites, avec ce côté voyeurisme très bien maîtrisé par l’auteure. L’érotisme est en lien direct avec les pensées de nos personnages, pendant que les scènes se jouent, on se retrouve dans une tourmente psychique. Claire doit continuer d’analyser ses émotions quand Mathieu doit se sortir de l’emprise du passé… Mais Catherinen’est pas totalement prête à libérer Mathieu de ses chaines.

    Valéry K. Baran nous livre une des meilleures sagas que j’ai lu dans l’univers bdsm car elle n’oublie jamais les codes qui régissent ce milieu. Elle compose avec la complexité psychologique d’une telle relation. Elle nous démontre ce que les adeptes de ce genre de pratiques recherchent. Un sentiment de plénitude, un soulagement tant attendu, un lâcher prise indispensable… La notion de confiance est au cœur de cet épisode, un mot lourd de sens dans n’importe quelle relation, qu’elle soit amicale, amoureuse ou bien d’une toute autre nature. C’est un sentiment difficile à atteindre et c’est toute la beauté de la relation de Claire et Mathieu… 

    En bref, ce second épisode m’a complètement envoûtée. Remettre les pieds au club avec Claire et Mathieu fut exaltant, déroutant, grisant et captivant. Notre héroïne a passé un cap important, les barrières tombent au fur et à mesure que les émotions s’intensifient. Valéry K. Baran a fait un travail formidable sur l’aspect psychologique de sa série tout en nous livrant un contenu érotique haut de gamme qui ne flirte jamais avec la vulgarité. Elle a su attiser mon intérêt et je suis encore plus impatiente de continuer l’aventure de Claire, un peu d’attente pour savourer ce qu’elle nous réserve. Cette série s’adresse tout de même à un public adulte et averti qui aime la romance érotique.

     

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Enfin ! Enfin je retrouve Claire et Mathieu... L'attente fait partie du plaisir et j'étais toute émoustillée à l'idée de les retrouver... Depuis qu'elle a rencontré Mathieu, Claire a découvert un monde de plaisirs insoupçonnés. Elle a surtout compris qu'elle avait des désirs bien particuliers qu'elle n'est pas encore sûre d'assumer totalement. Ses sentiments envers Mathieu sont troubles mais ils la mènent vers des chemins ardents.

    [La révélation de Claire] fait donc suite à [L'initiation de Claire] que vous pouvez découvrir en intégrale. Cet avis risque de contenir des spoilers sur les épisodes précédents. Ici il est question d'exploration, Claire va aller un peu plus loin avec Mathieu lors de sa séance de marquage, une scène intense psychologiquement parlant, la connexion entre nos deux héros est des plus fascinante. On perçoit les sentiments à vif de Claire et Mathieu, suite à cette séance particulière, nos héros vont devoir se préparer pour la soirée tant attendu au club, la nuit noire... De quoi vous faire frissonner...

    [La révélation de Claire] est découpé en quatre épisodes, quatre étapes supplémentaires à franchir pour Claire, mais aussi pour Mathieu qui comprend bien que ce qu'il vit avec elle ce n'est pas comme avant. Claire est différente, elle représente autre chose qu'une soumise qui a des prédispositions à la soumission. J'aime toujours autant la relation particulière qui les unit. Olivier est toujours présent, j'aime sa bienveillance envers Claire et Mathieu. Dans ce premier épisode, mon intérêt a été attisé par les membres du club que l'on va croiser. Isabelle, Véronique et bien sûr la grande maîtresse, Catherine... 

    Une fois de plus, Valéry K. Baran nous livre un récit sulfureux, saturé de tension sexuelle mais aussi d'un côté psychologique sur-développé. C'est tellement troublant de pousser les portes de cet univers aux côtés de Claire. Elle se pose de plus en plus de questions sur ses préférences mais aussi sur les tenants et les aboutissants de sa relation avec Mathieu... Où vont-ils tous les deux ? Sera-t-elle à même d'être celle qu'il faut à Mathieu ? Est-elle assez forte pour évoluer dans ce milieu ? Est-ce véritablement ce qu'elle souhaite ? Claire a besoin de se tester, de dépasser ses limites pour avoir toutes les réponses à ces questions.

    En bref, un premier épisode très intense qui me replonge sans problème dans l'histoire de Claire et Mathieu. Ce récit est toujours aussi convaincant, Valéry K. Baran n’omet aucun détails sur les relations bdsm. Elle nous expose un milieu qui ne se limite pas à la sexualité mais bien à un état d'esprit, à un style de vie assumé et respectueux. Je n'ai qu'une hâte, poursuivre avec les autres épisodes.

    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages