Marlène, blog LMEDML Inscrite depuis le 29 juillet 2015
Eprise
Badges obtenus par Marlène, blog LMEDML
Derniers badges obtenus
  • Selfie
    Vous pouvez modifier la photo de votre profil quand vous voulez pour nous montrer tous vos selfie…
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • Boite de Pandore
    Abonnée et fière de l’être !
  • Démasquée
    Votre profil n’a plus de secret pour nous !
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Bienvenue
    Bienvenue dans la Salon Harlequin ! Un espace privilégié pour parler d’amour et échanger entre lectrices !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Liaisons dangereuses
    Nos newsletters vous informent sur les nouveautés et promotions pour toujours plus de romance !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    Ce recueil comporte deux histoires. Elles mettent en scène deux héroïnes qui ont rencontré l’homme parfait, celui qui était le plus à même de leur convenir, et pourtant ces hommes leur sont interdits…

    [Un homme inaccessible] nous conte l’histoire de Sophia et Luke. Ils se retrouvent peu de temps après le décès de Daniel, le défunt mari de Sophia et aussi le frère jumeau de Luke. Troublés par ces retrouvailles, Sophia et Luke vont apprendre à vivre ce deuil commun, ils vont aussi apprendre à cohabiter car ils ont toujours eu une relation conflictuelle que Sophia n’a jamais su expliquer.

    Se retrouvant dans le ranch familial quelques jours avant Noël, ils vont s’ouvrir l’un à l’autre, se découvrir et panser leurs blessures. Mais au fil des jours, Sophia est de plus en plus troublée par l’attitude de Luke, elle se sent attirée par cet homme qui ressemble tant à son ex-mari. Mais est-ce à cause de la ressemblance ? N’est-elle pas attirée par l’homme tout simplement ? A-t-elle le droit d’éprouver quelque chose pour Luke ? 

    J’ai tout simplement dévoré cette première histoire, parce que malgré l’ambiguïté de la relation de Sophia et Luke, j’ai trouvé que l’auteure a tout simplement été très attentive aux sentiments de ses héros. Rien n’est précipité, les émotions sont vives et intenses, la narration très intéressante et captivante. Je me suis énormément attachée à Sophia et à Luke, mais aussi à Ranger, ce petit chaton qui sera un petit réconfort pour nos deux héros. Le fait que cela se passe peu de temps avant Noël est aussi un point positif car je craque sur les romances à cette période de l’année. Le deuil est très bien abordé, l’auteure a eu beaucoup de tact pour mettre en place la romance, j’ai été vraiment très émue par l’histoire de nos héros. Une romance avec un goût d’interdit qui m’a totalement charmée et touchée !

    [Désirs interdits] nous conte l’histoire de Karis et Luke. Suite au décès de sa sœur Léa, Karis se voit dans l’obligation d’aller trouver Luke qui pourrait bien être le père de sa nièce Amy. Cette situation est des plus délicate, car Luke et Léa n’étaient pas en bon terme. Et que leur relation s’est soldé par un échec. La sœur de Karis était une manipulatrice, elle avait de mauvaises fréquentations et n’a jamais su faire les bons choix.

    Karis et Luke vont devoir cohabiter le temps de savoir si Amy est bien la fille de Luke, mais ce sera aussi le moment pour Karis de réparer toutes les erreurs de sa sœur. Passé et présent vont se livrer une lutte acharnée dans l’esprit de Luke, peut-il faire confiance à Karis ? Ou va-t-elle le trahir comme l’avait fait Léa ? Peut-il répondre à l’attirance qu’il ressent pour la jeune femme ? 

    J’ai passé un bon moment avec cette seconde histoire, malgré ma préférence pour la première en terme d’addictivité. Ce second récit est plus sombre que le premier, de par le vécu des personnages, mais j’ai aimé la plume de l’auteure et l’ambiance très intense de l’histoire de Kariset LukeAmy adoucit vraiment leur histoire, cette petite fille va les réunir, et rendre leur quotidien plus touchant. L’intrigue est assez mystérieuse, nos héros doutent de leur sincérité, ils ne savent pas vraiment s’ils peuvent se faire confiance et les personnages secondaires rendent les rebondissements assez intéressants.

    Les personnages sont très attachants, que ce soit KarisLuke ou Amy. J’ai aimé leur personnalité, leur façon de vivre leur nouvelle vie.

    En bref, ces deux histoires m’ont fait passer un agréable moment de détente. Ces récits à la troisième personne m’ont fait penser à des téléfilms sentimentaux, et la romantique que je suis apprécie tout particulièrement ces moments sans prise de tête. Deux histoires d’amours interdites qui ont réussi à me divertir.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    J’ai tout de suite été séduite par cette couverture simple et épurée. Elle m’a donné envie de découvrir l’histoire de Julien et Anna. Le roman avait remporté un vif succès lors de sa parution en auto-édition, j’étais donc ravie de pouvoir le lire.

    Vous allez découvrir une histoire d’amour, une destinée sentimentale juste, touchante et pleine d’émotions. La narration du point de vue de Julien est inspirante, intimiste et donne une dimension réelle à cette fiction.

    Quand je me suis plongé dans ce roman, j’ai tout de suite ressenti la puissance de cette histoire, le style de l’auteure est singulier, juste et unique. Cela change du tout au tout par rapport à ce que l’on trouve habituellement dans les romances. Julien nous raconte leur histoire, j’ai dû m’habituer à la façon dont Charlotte Orcival a choisi de narrer ce récit mais au bout de quelques pages j’étais complètement sous le charme et touchée par cette histoire.

    Le roman est assez court, et scindé en plusieurs parties. J’ai suivi les étapes des retrouvailles de nos héros, le temps totalement suspendu pendant ma lecture. Captivée par la facilité qu’a eu l’auteure à me transmettre toutes sortes d’émotions. L’histoire est riche et menée d’une façon originale. Julien nous raconte le présent, mais il revient aussi sur des moments clés de leurs vies. Il parvient à nous lier à eux, à nous faire espérer pour eux… Leurs histoires respectives nous ouvrent les yeux sur la vie, sur l’amour et les secondes chances. Que feriez-vous si vous retrouviez l’amour de vos seize ans ? Auriez-vous envie de vous donner une seconde chance ? 

    En ayant terminé ce récit, j’en garde encore un sentiment de plénitude. L’histoire est aussi douce qu’elle est tumultueuse. Charlotte Orcival met en lumière les sentiments amoureux à travers les yeux d’un homme qui fait une véritable introspection sur sa vie. Il remet en question son parcours, ses choix et ce qu’il désire à présent pour être heureux. Julien est franc et entier. C’est un homme qui a des qualités humaines, il reconnaît ses erreurs, accepte chaque étape de sa vie comme si c’était nécessaire pour arriver au bonheur. Julien n’a pas peur de montrer sa sensibilité, il assume fièrement de dévoiler ses sentiments. Anna quant à elle, est une jeune femme qui a souffert, beaucoup, qui a eu des déceptions sentimentales, quelques unes. Mais c’est surtout une femme qui a peur de s’engager, qui a peur de perdre une fois de plus quelqu’un qu’elle aime. Charlotte Orcival a traité avec beaucoup de justesse son traumatisme. La psychologie est abordée d’une manière exceptionnelle, pour faire comprendre au lecteur les doutes et l’attitude de notre héroïne.

    L’amitié est aussi très bien représentée dans cette histoire. Julien a pu compter sur Marc, son ami de toujours. Marc, un personnage indispensable à la richesse du récit. Il est très bien mis en scène, nous prouve que dans la vie, les amis se comptent sur les doigts d’une main. Anna a Vincent, qui occupe une grande place dans sa vie. Une fois de plus l’ami qui l’épaulera à chaque étape de sa vie. J’ai bien aimé le personnage de Vincent.

    La romance c’est l’évidence même dans cette histoire. Mais l’auteure met bien en avant les doutes et les difficultés qui peuvent survenir dans un couple. Étaient-ils vraiment fait l’uns pour l’autre ? Est-ce le destin qui les a réunit une seconde fois ? 

    Le dénouement de l’histoire est plaisant à suivre. C’est vraiment un roman qui vous transporte, qui vous ouvre les yeux sur la vie. Une réflexion se dégage de ce récit, j’ai trouvé cette lecture enrichissante, je ressors en ayant le sentiment que rien n’arrive par hasard dans la vie et que nous ne sommes pas les seuls acteurs de notre existence.

    En bref, ce roman est tout simplement magnifique. Une histoire d’amour vraie, mis en scène avec délicatesse et clairvoyance. Une vision de la vie de nos personnages raconté avec un style unique et original. En arrivant à la fin du récit, la gorgée nouée, submergée par les émotions, le titre prend tout son sens… « Et tes larmes retenir… », c’est la sensation que j’ai ressenti en tournant la dernière page, les larmes aux yeux sans qu’elles ne coulent, juste elles étaient là pour me prouver la beauté de cette histoire et la force des mots lorsqu’ils sont si bien utilisés.

    Une histoire d’amour qui laissera son empreinte sur tous les lecteurs en suscitant des émotions intenses que vous ne pourrez combattre. 

     

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    J’ai lu bon nombre de romans d’Emily Blaine. Elle avait déjà réussi à me tirer des larmes avec ses précédentes histoires… Mais ici avec Cooper et Julianne… Ça a été un véritable déluge émotionnel.

    Il y a plusieurs aspects de ce roman qui m’ont plu. Tout d’abord, la narration, ô combien originale. Cooper est notre narrateur, on vit toute l’histoire à travers ses yeux, avec ses sentiments, ses douleurs et souffrances, ses vieux démons mais aussi ses espoirs et envies… La narration est unique, découpée en plusieurs parties, rythmée par les danses de toute une vie. J’ai adoré le lien qui s’est créé entre Cooper et Julianne, j’ai aussi adoré la notion de hasard et de destinée… Ensuite, j’ai craqué pour les personnages vrais, sincères et sans fioritures. Cooper, notre héros, le pilier de ce roman. J’ai été émue par son personnage, il se livre sans concession, sans honte ni barrière. Sa souffrance est palpable, le temps n’a pas fait son oeuvre et son deuil est encore trop présent dans sa vie… Cooper m’a touché d’une manière très intense, j’ai vécu ses sentiments comme si j’étais à sa place, Emily Blaine a rendu son point de vue juste et vivant, son côté humain est très émouvant et on ne peux que s’attacher à lui. Julianne, notre héroïne, est d’abord très mystérieuse, on ne perçoit pas tout de suite sa souffrance, je l’ai tout de suite trouvé pétillante, lumineuse et bienveillante. Elle est pleine de sarcasme et on sent bien que son apparente assurance cache une personnalité plus sombre, brisée et torturée… Emily Blaine a entourée son héroïne de mystère, comme si elle n’était pas réellement palpable, comme si elle était éphémère, j’ai adoré cette façon de nous dévoiler son héroïne. Je vous avoue que j’ai sans cesse été sur le « qui vive », j’avais envie d’en savoir plus sur elle, qu’elle revienne sur le devant de l’histoire. Julianne m’a elle aussi émue, et j’ai pu comprendre la moindre de ses émotions. Cécilia, la fille de Cooper, a une place de choix dans l’histoire, elle est l’instigatrice d’une partie de l’intrigue, le cheminement est cohérent et les émotions ont fait des ravages dans mon cœur. Cécilia est naturelle, elle a aussi ses propres démons, elle apporte énormément au récit, elle complète l’histoire avec brio. Laura, la défunte épouse de Cooper, est un personnage à ne pas négliger, elle est là, partout, tout le temps, sa présence est partout… J’ai trouvé très percutant, la manière dont l’auteure l’a intégré au récit… C’était délicat de la part d’Emily Blaine, de réussir à rester juste avec cette constante et pourtant elle n’a jamais fait fausse route. En personnages secondaires, j’ai adoré Jackson, l’associé et meilleur ami de Cooper, mais aussi sa sœur Annah. Ils forment un duo hilarant, tout comme Emma, l’assistante de Cooper qui est impayable, j’ai adoré la relation qu’ils entretiennent, ponctué de respect, de professionnalisme en gardant une ambiance légère. Tous les personnages ont un petit quelque chose qui rende le récit unique.

    Et puis, il y a le contenu criant de vérité ! Emily Blaine n’a pas choisi un sujet facile, et j’ai trouvé qu’elle avait abordé cela de manière intelligente, moderne et accessible en misant tout sur la simplicité de ses personnages. Elle a mis ses personnages à nus, sans brûler les étapes… J’ai eu l’impression de comprendre Cooper et Julianne, de pouvoir les toucher du bout des doigts… de les connaître petit à petit au fil des pages. Emily Blaine sensibilise aussi les lecteurs aux regards qu’ils portent sur leur entourage ayant subit la perte d’un proche. C’est vrai que l’on ne sait pas toujours comment réagir face à la souffrance d’autrui. Cela m’a fait réfléchir à la façon d’aborder le deuil, au cheminement qui se fait, on n’imagine pas ce que l’on pourrait ressentir si l’on perdait son âme sœur, son enfant ou encore une personne très proche de nous… Ce roman explore tout cela avec beaucoup d’humilité, d’humanité et de douceur. Emily Blaine met en lumière des émotions intenses, des situations inextricables qui font avancer… Je me suis sentie en phase avec cette histoire, perçant peu à peu les souffrances de nos personnages.

    Et comme Emily Blaine sait le faire, elle apporte une touche d’humour, d’auto-dérision et d’espoir à cette histoire ô combien touchante. Car si j’ai été émue aux larmes, j’ai aussi eu le sourire… beaucoup, j’ai ressenti des frissons… en permanence, j’ai eu des petits sursauts cardiaques pour finir par ressentir un sentiment de paix et d’amour… Cette histoire sonne juste et elle aura laissé sa marque sur ma vie de lectrice.

    En bref, [Et si tu me le demandais] est à ce jour le roman d’Emily Blaine que je préfère. Elle nous offre des émotions brutes, intenses et assez denses. Elle a su doser l’aspect dramatique de l’histoire pour nous plonger dans un récit plein d’amour et d’espoir avec une touche d’humour non négligeable qui apporte le coté léger à l’histoire. Cooper et Julianne m’ont énormément touchés et je me suis sentie très proche d’eux, j’ai connu la perte d’un être cher, je sais combien il est difficile de faire son deuil, et de laisser partir le défunt pour envisager l’avenir sereinement… Merci à Emily Blaine pour cette romance touchante et moderne ponctuée d’émotions vives et d’humour qui caractérisent si bien les histoires qu’elle nous offre.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Gina Gordon nous revient avec ce second opus, qui se concentre sur les personnages de Grace et Ben.

    Souvenez-vous, Grace menait une double vie, la nuit elle devenait Jade, une escort de luxe. Elle a toujours assumé cette facette de sa vie, car ce métier lui a permis de payer ses études et d’aider sa famille. Mais Grace souhaite tirer un trait sur son passé et mettre à profit son avenir au sein de sa propre entreprise de management. Notre héroïne à tout pour être épanouie professionnellement, mais dans sa vie intime il lui manque l’essentiel, un homme qui la chérirait plus que tout, un prince charmant en somme. Mais comment trouver la perle rare quand on est attiré par un homme qui baigne dans l’industrie du sexe ? Et oui, Gracene peut résister au charme insolent de Ben Lockwood, le meilleur ami de MaxBen a repris la place de vice-président de White Lace, la plus grosse boîte de production de films pour adultes. Mais Grace rêve de l’amour avec un grand A… Ben peut-il lui apporter ce qu’elle désire ? Est-il prêt à s’engager dans une relation sérieuse ? 

    Je dois vous dire que j’ai passé un agréable moment avec ce second tome. Il s’avère très différent du premier avec une intrigue plus classique et moins surprenante que l’histoire de Max et Everly. Ce second opus est aussi moins sulfureux que le premier mais attention l’intensité et l’addictivité se font tout de même sentir.

    J’ai été agréablement surprise par le personnage de Ben. Je l’avoue, je ne l’avais pas tellement aimé dans le premier tome, j’avoue que le coté réalisateur/acteur porno m’avait pas mal bloqué parce que j’avais eu le sentiment que c’était quelque chose qui lui plaisait par dessus tout, j’avais été un peu rebuté par sa facette accro au sexe… Mais finalement Ben c’est tellement plus que ce qu’il peut laisser transparaître dans son rôle au sein de White Lace Productions, bien sûr Ben aime le sexe, et il ne s’en cache pas mais l’auteure a su me combler en nous dévoilant la vraie personnalité de son personnage masculin. Ben a su m’émouvoir, j’ai vraiment changé d’avis à son sujet, jusqu’à le trouver très attirant, et sexy en diable.

    Grace est aussi une héroïne qui m’avait laissé de marbre précédemment, peut-être à cause de mes préjugés sur le métier d’escort, et une fois de plus, Gina Gordon a su faire de cette expérience une force pour notre héroïne. Grace va vraiment subir ses choix passés pour se forger un avenir sain et durable. Grace est une femme forte et fragile à la fois, ses faiblesses ressortent à cause de son passé d’escort qui semble vouloir lui coller à la peau. Et pourtant, notre héroïne est une femme intelligente, douce et très douée pour aider les autres. Et c’est ce qu’elle va faire avec Ben. Seulement leurs passés respectifs sont bien trop ancrés dans le milieu du sexe… Et la confiance va leur faire défaut.

    Maintenant, nos deux héros ont de sacrés problèmes à gérer, et parfois je ne vous cache pas qu’ils m’ont passablement agacée ! Grace est très têtue, elle n’en démord pas, elle veut le prince charmant… Et elle ne passe pas à côté des clichés… Ben, quant à lui a tellement de mal à accorder sa confiance qu’il s’imagine des choses insensées… Vous allez me dire c’est justement ce qui pimente l’histoire, alors oui et non, car à certains moments leurs attitudes m’ont quelque peu lassée. Nous avons le plaisir de retrouver Max et Everly dans certaines scènes, et j’ai adoré le personnage de Cory, ce stagiaire apporte un vent nouveau à la vie de Ben.

    Gina Gordon nous propose une suite plus simple au niveau de l’intrigue et en même temps assez complexe en ce qui concerne les sentiments éprouvés, car vous verrez que nos personnages ont de lourds bagages et qu’il leur faudra composer avec pour espérer avancer dans leur vie. J’ai trouvé le contenu érotique moins hard que dans le premier opus, on est vraiment centré sur Ben et Grace et j’ai eu l’impression que l’on faisait totalement abstraction du milieu dans lequel Ben travaille. Et pourtant j’ai adoré l’intrigue qui le concerne car justement cela permet de faire tomber les préjugés sur les personnes qui travaillent dans l’industrie du sexe. L’alchimie entre Ben et Grace est électrisante, j’ai adoré leurs corps à corps, et leur relation qui se construit dans la douleur. Gina Gordon garde sa ligne de conduite en mettant en lumière le sexe comme élément essentiel dans une relation. Elle nous livre un érotisme assumé et décomplexé dans une histoire d’amour tendre et passionnée.

    En bref, [Believe me] est une belle suite qui m’a fait passer un agréable moment. Ben Lockwood est un héros qui cachait bien son jeu et qui avait beaucoup à offrir. L’intrigue et la dynamique de l’histoire sont simples mais efficaces. Gina Gordon a une plume toujours aussi piquante, ponctuée de moments chauds et drôles. Elle exploite des thèmes originaux et nous plonge dans une ambiance sulfureuse où les sensations sont au rendez-vous. 

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Note 4,5/5

     

    J’ai découvert il y a peu de temps la plume de Julia London avec une romance contemporaine, et j’avais terriblement envie de la découvrir dans un contexte différent, et comme je prends de plus en plus de plaisir à découvrir la romance historique je me suis tournée vers cette nouvelle saga.

    [Unie au Highlander] nous plonge dans une romance où le pouvoir, la trahison, les complots et l’amour se côtoient.

    Margot Armstrong se voit dans l’obligation d’épouser Arran Mackenzie qui a hérité d’un titre de baron. Il sera Lord Mackenzie de Bahlaire en Ecosse. Margot devient la pièce maîtresse d’une alliance née de son mariage avec Arran. Arrachée à son Angleterre natale, Margot n’arrivera pas à trouver sa place au près du clan d’Arran, elle ne se sent pas du tout dans son élément, ne se fait pas du tout aux coutumes locales, et peu de temps après ses vœux de mariage elle retourne vivre chez son père à Londres. Trois ans plus tard, la revoici en Ecosse, elle débarque à Bahlaire sans avoir prévenu son époux, qui va trouver son retour suspect. Surtout quand Margot lui affirme qu’elle souhaite donner une seconde chance à leur mariage. Pourquoi Margot est-elle de retour ? Que cache-t-elle ? Arran peut-il lui faire confiance ? 

    J’ai passé un très bon moment avec Margot et Arran, je dois dire que Julia London a su me captiver avec leur histoire qui s’avère très passionnée et pleine de rebondissements. Mariée contre son gré, Margot va nous démontrer qu’elle n’est pas une jeune femme docile, non, elle s’affirme, elle nous paraît quelque peu immature au début de l’histoire, et puis elle va se bonifier au fil des pages. J’ai aimé son tempérament fougueux, et sa façon de se servir de ses charmes pour obtenir des réponses auprès d’ArranMargot est une héroïne très intéressante, car elle n’est pas sotte, elle peu se montrer un peu naïve, mais cela ne la rend pas agaçante.  Arran, quant à lui est un personnage masculin comme je les aime, il a le charme écossais qui m’a fait craquer, c’est un Highlander viril, sans le côté bourru, car je l’ai trouvé très attentionné envers Margot, malgré la méfiance dont il fait preuve face à elle. Elle est son point faible, Margot a un pouvoir sur Arran, et il a bien du mal à y résister. Sa position de Laird de Bahlair lui confère un charisme percutant, mais Arran est un homme simple qui vit avec son clan dans une ambiance soudée et familiale. Les personnages secondaires sont très diversifiés, vous vous attacherez à certains, et détesterez les autres.

    L’intrigue est somme toute classique. Une alliance entre deux nations, des complots, des trahisons et du danger. J’ai trouvé l’histoire très rythmée et ce que j’ai aimé par dessus tout c’est que la romance soit si passionnée. J’ai adoré le duo que forment Margot et Arran, car ils sont faits l’un pour l’autre, ils sont si différents et pourtant l’alchimie est présente, et le cheminement de l’histoire est agréable, je me suis prise au jeu de cette histoire qui m’a divertit du début à la fin. Bien sûr, le contexte et les lieux que l’on découvre dans ce récit sont très bien décrits, ce qui nous permets de bien se projeter aux côtés de nos personnages.

    La plume de Julia London m’a une fois de plus séduite, la magie a opéré avec ces personnages si vivants, l’histoire est vraisemblable et on ne doute pas une seule seconde de la cohérence des faits. On se laisse tout simplement porter par le récit et les liens qui se tissent entre les protagonistes.

    En bref, ce premier opus m’a totalement charmé. L’intrigue et le dénouement restent assez classiques, et pourtant l’ensemble m’a convaincue et je me suis énormément attaché à Margot et Arran, qui pour moi formait un couple assez bien assorti malgré leurs différences. Le pouvoir de l’amour sera la clé de leur futur et l’auteure nous démontre que l’on peut se battre par amour et en ressortir plus fort encore. L’intrigue est pleine de suspense, et le rythme m’a tenu en haleine du début à la fin. J’adore l’Ecosse et les Highlanders, c’est un fait, je suis de plus en plus captivée par cet univers. Laissez-vous séduire par un Lord Écossais plein de charme et une héroïne prête à tout pour récupérer son époux. Passion, trahison et amour sont au rendez-vous de cette romance historique !

    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages
Le Challenge lecture 2016 ! Pour la toute première fois dans Le Salon, Harlequin vous propose un challenge de lecture !Le principe : - Lire au moins un livre dans chacune des 10 catégories que nous vous proposons ci-dessous avant la fin de l’année 2016. - Nous avons sélectionné trois à quatre livres pour chaque rubrique mais vous pouvez tout à fait choisir un livre de votre bibliothèque qui correspond au thème ! - Pour les dévoreuses de livres, vous pouvez également lire plusieurs livres par catégories.- Vous n'avez qu'à cliquer sur le titre proposé pour accéder à sa fiche livre !Tous les mois, nous attendrons avec impatiente vos commentaires dans ce sujet pour suivre votre avancée dans le challenge. 1. Midnight in ParisQu’il y a-t-il de plus romantique qu’une intrigue dans la ville lumière ? Retrouvez : - Coup de foudre à Paris, de Dani Collins - Azur- Paris avec toi, de Louise Manet - HQN- Hot Love disaster, de Cécile Chomin – &H- Troublantes retrouvailles, de Léane Coste – HQN2. Sous le charme britanniqueC’est bien connu, l’humour britannique est une véritable arme de séduction. Retrouvez : - Pas celle que tu crois, de Mhairi McFarlane - &H (parution 5 octobre)- La perle rare, de Laura Lee Guhrke - Victoria- Veux-tu m’épouser 100 fois, de Holly Martin - &H- Ma vie commence demain, de Annie Lyons3. Voyage au bout du mondeQuoi de mieux qu’une idylle à l’autre bout du monde pour nous sortir de notre quotidien ?Retrouvez : - Nouvelles do Brasil, recueil de nouvelles - HQN- Une parenthèse enchantée, de Julia James - Azur- Fiancée à un cheikh – de Barbara McMahon – Ispahan- Passions des îles – 3 romans – Hors Série 4. La musique dans la peauLaissez-vous aller au rythme d’une intrigue rock’n’roll. Retrouvez : - Série Neon Dreams, de Caisey Quinn - &H- Série Ensemble, d’Anne Rossi – HQN- Un pianiste ou rien ! de Kat French 5. Passion gourmandeLa gourmandise, un péché ? Oui, mais un péché exquis ! Retrouvez : - Le goût de la vie, de Anouska Knight - &H - Délices & Séduction, de Susan Mallery- Le goût de l’interdit de Maggie Cox – Azur- Colocs (et plus) d’Emily Blaine – &H6. Tatoue-moiSaurez-vous percez les secrets décelés dans les tatouages qui ondulent sur sa peau ? Retrouvez : - BAD : Amour interdit, de Jay Crownover - &H- Leaving Amarillo, de Caisey Quinn - &H- Be Mine, de N.C. Bastian – HQN 7. Plume française HQNEt si vous choisissiez un auteur français ? Notre collection HQN 100% numérique vous propose une large variété de genre et de format ! Retrouvez : - Suis-moi… je te fuis, de Louise Manet - Le cœur de l’Arkansas, l’intégrale, de Penny Watson Webb- Passion ou Raison, de Camélia Niven- Pas assez de toi, de Valéry K. Baran8. Plongée au cœur des siècles et de l’Histoire Et si l’homme idéal vivait dans un autre siècle ? Laissez-vous emporter dans un étourdissant voyage à travers le temps ! Retrouvez : - Sous le sceau du scandale, d’Elizabeth Boyle - Victoria- La libertine et le prisonnier, de Gilles Milo-Vacéri - HQN- Le prince oublié – Série Guerriers d’Irlande, de Michelle Willingham – Les Historiques- La vengeance du Highlander, d’Anna Lyra - HQN9. Passion estivaleL’été, c’est la saison des amours. Tous les rêves y sont permis. Retrouvez : - L’amour est dans le foin, d’Angela Morelli - &H- Le cadeau du hasard, de Sherryl Woods – Sagas- Le désir de A à Z – Recueil de nouvelles – Sexy- Retour à Wildfire, de Meredith Webber - Blanche10. Accrochez-vous (un livre de + de 500 pages) Parfois, même 500 pages ne sauraient être assez pour apaiser notre soif de romance ! Retrouvez : - Audacieuse Heather, de Stephanie Laurens - Victoria- Trilogie Le secret des diamants, de Nora Roberts- Intégrale L’héritier des Castaldini, d’Olivia Gates – Sagas- Toi. Moi. Maintenant ou Jamais, d’Emily Blaine - &HSaurez-vous relever le challenge ? 5 messages 5 Dernier message par Par Miss Hadie Le 03/08/16 13:03
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service. En savoir plus...