Brigitte Alouqua Inscrite depuis le 28 avril 2016
Eprise
Badges obtenus par Brigitte Alouqua
Derniers badges obtenus
  • Geek
    Vous aimez la lecture en ebook, c’est tellement pratique !
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Démasquée
    Votre profil n’a plus de secret pour nous !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Selfie
    Vous pouvez modifier la photo de votre profil quand vous voulez pour nous montrer tous vos selfie…
  • Bienvenue
    Bienvenue dans la Salon Harlequin ! Un espace privilégié pour parler d’amour et échanger entre lectrices !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    Après avoir lu ce deuxième épisode, je dois bien dire que je suis un peu mitigée, je n’ai pas été autant transportée et émue par le duo Ophélie et Jimmy. Je ne dis pas que leur histoire est moins intéressante, mais sa tournure m’a légèrement perturbée, la direction de cette relation est compréhensible, mais quelque peu déroutante malgré tout, et je ne m’attendais certainement pas à cela, de là vient certainement mon avis un peu moins enthousiaste que pour Camille et Paul.

    En lisant le premier épisode, nous avons certaines attentes concernant Jimmy, cet homme qui paraît assez sûr de lui, qui est toujours présent pour ses deux amis. On s’attend à le voir agir d’une certaine manière, à ce qu’il soit une personne plusdirecte.

    Tout comme pour Paul et Camille, Ophélie et Jimmy étaient voisins, Ophélie venait souvent se réfugier chez lui. Il faut dire que chez elle ce n’était pas la joie avec un père alcoolique et une mère toujours absente. Elle était souvent seule ave ses soeurs et ce père violent. L’atelier de Jimmy c’était un peu comme son refuge, un endroit où elle était la bienvenue et où elle pouvait retrouver un peu de sérénité. Elle a alors 12 ans, lui c’est déjà un jeune homme de 18 ans. Mais Ophélie est une adolescente, Jimmy est plus que séduisant, elle va développer une certaine attirance pour lui sans que lui ne le sache. Il lui apprend à jouer aux échecs et elle aime se réfugier dans cet univers de règles et de tranquilité.

    Douze ans plus tard, Ophélie est devenue une championne d’échec, elle est bien classée au niveau international, elle est devenue une jeune femme attirante, qui paraît sûre d’elle, qui apparemment est toujours célibataire. La gamine que Jimmy a connue a bien changé, mais est-ce qu’elle a réellement changé tant que ça ? C’est pour rendre service à Charles qu’il fera le nécessaire pour la revoir, lors d’une rencontre locale d’échecs, il sera un des adversaire d’Ophélie, mais les rancunes sont tenaces, et elle n’est pas spécialement enchanté de le revoir.

    Les rancoeurs sont encore bien présentes, comment passez au-dessus du fait que Jimmy l’a énormément déçue alors qu’elle avait à peine 13 ans ? Pourtant au fond d’elle subsite un peu de cette attirance qu’elle ressentait à l’époque, mais les souvenirs qui refont surface ne sont pas que de bons souvenirs. De jeune fille dominée par ce père alcoolique, elle est devenue une jeune femme qui serait plutôt du genre à dominer, elle a tout un tas de règles, parfois étranges, mais elle en a besoin pour se sentir en sécurité.

    Jimmy parviendra t-il à franchir la carapace ?

    Comme je le dis plus haut, j’ai été moins convaincue par cette histoire, qui pourtant parle également de sujets sensibles, comme l’alcoolisme ou la violence parentale, mais c’est la manière dont l’histoire est tournée qui m’a perturbée, du coup j’ai moins accroché. J’attends maintenant d’en apprendre plus sur Charles, j’ai envie de savoir quelle genre de femme arrivera à le faire changer, parce que lui, c’est un cas 
                                        </div>
                                    </div>
                                
                                <div class= La note des lectrices

    Sa note
  • Son avis sur

    Avant de commencer cette série d’histoires courtes, je savais qu’elle me plairait, bon, c’est vrai qu’au moment où j’écris ces quelques lignes, je n’ai lu que le premier épisode, mais cette première histoire donne le ton pour la suite, et j’aime déjà ce ton. De la légèreté, mais également de la profondeur dans les sujets abordés, du moins pour ce premier épisode, je ne sais pas encore pour le suivant.

    Paul, Jimmy et Charles sont des amis de longues dates, ils se connaissent par coeur, ils n’ont aucuns secrets l’un pour l’autre, ils sont différents et pourtant complémentaires. La fabrique, c’est un vieux bâtiment qu’ils connaissent depuis longtemps, c’est un peu leur ancien refuge qu’ils ont transformé en lieu de travail et de vie. D’ailleurs, si vous regardez les titres des épisodes, vous verrez que les trois premiers leurs sont consacrés. Le premier est principalement avec Paul, mais nous faisons également connaissance avec Jimmy et Charles, on apprend à les connaître, bien que pour le moment nous ne sachions pas grand chose sur eux.

    Paul est un homme qui a beaucoup souffert durant sa période d’adolescence, à cause de son poids, à cause de son bégaiement, il n’était pas entouré d’amis, si ce n’est ses deux compères Jimmy et Charles. Par contre il était fou amoureux de sa jeune voisine, Camille, chaque matin il s’asseyait à côté d’elle dans le bus qui les emmenaient pour leur journée d’école, pareil chaque soir. Et pourtant, elle n’en a jamais rien su, elle ne lui parlait pas, elle semblait toujours faire la tête dans son coin, mais par chance, elle le laissait toujours prendre place à ses côtés. Paul et Camille étaient voisins, lorsqu’il faisait beau dehors, elle passait beaucoup de temps dans sa piscine, Paul passait son temps à la regarder nager telle une sirène. Malheureusement elle a déménagé plus ou moins après trois années, il ne l’a plus jamais vue.

    Quinze ans après, ils se retrouvent, bien que lui sache qui elle est, elle ne fait pas le rapprochement entre cet homme séduisant et le jeune garçon un peu bouboule de son adolescence. Personne ne peut l’en blâmer, il est tellement différent en apparence. Cette situation va donner lieu à certaines situations délicates, pourtant une certaine alchimie se fait très vite ressentir entre eux. Attention, un seul faux pas pourrait tout réduire à néant, surtout que pour Paul, revoir son amour de jeunesse, et son seul véritable amour, ce n’est pas évident, malgré cette nouvelle apparence, il reste fragile au fond et il ne faudrait pas grand chose pour que tout bascule.

    Mais il peut compter sur ses deux amis, Jimmy et Charles, pour lui botter les fesses si besoin, les amis c’est bien aussi de les avoir dans ce genre de situation.

    Ce premier épisode est pour moi une belle entrée en matière, il donne envie d’en savoir plus sur Jimmy et Charles, pour les autres, ce ne sont pas encore des personnages bien présents, donc nous ne les connaissons pas pour le moment. C’est une romance que je trouve légère mais qui traite pourtant de sujet assez douloureux. Je suis curieuse de voir ce que nous réserve les épisodes suivants, voir si ceux-ci sont dans le même ton, mais je suis également curieuse de découvrir ce que peuvent cacher Jimmy et Charles.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Lire un texte d’Emily, c’est chaque fois un réel plaisir, en tout cas pour moi qui aime énormément sa plume.

    Nous sommes dans une romance aux premiers abords assez légères, et pourtant, elle ne l’est pas tant que cela.

    D’un côté nous avons notre héroïne, Liz, qui a eu ce que l’on peut appeler une très mauvaise expérience des hommes, depuis elle c’est forgée une armure en béton armé, elle ne veut plus donner sa confiance aux hommes, disons même qu’elle se méfie d’eux. D’un autre côté, nous avons Jonathan, un homme relativement charmant, du moins il le paraît, et Peter Banks qui se la pète un peu beaucoup avec son Aston Martin et sa fortune qu’il étale à qui veut la voir.

    Lorsque Peter Banks Senior fait appel à Liz et Joan pour le gala annuel organisé par leur famille, elles sont ravies, mais pour Liz, ce n’est pas tout à fait la même chanson, elle a déjà une petite expérience des Banks suite à son apparition à l’anniversaire de leur fille cadette. Elle sait que cette organisation va leur donner du fil à retordre, et pas qu’un peu. Mais à ce moment-ci de l’histoire, elle n’a encore aucune idée du sérieux dilemme qui l’attend, elle n’est pas au bout de ses surprises avec le patriarche de cette famille qui a tout pouvoir sur la ville.

    Cet homme est prêt à tout, il a de l’argent et en fait étalage, il est arrogant à souhait (une véritable tête à claques celui-là, croyez-moi). Son fils n’est pas spécialement mieux, quoi que en creusant un peu il y a peut-être un peu de bon, encore faut-il que lui aussi veuille laisser cette partie de lui faire surface.

    Le problème majeur, est d’organiser ce gala en peu de temps, mais en gérant Banks sénior et sa supériorité, Banks junior et son insolence, Jonathan (l’homme charmant auquel je fais allusion plus haut) qui lui fait du rentre-dedans et qui semble avoir un sérieux passif avec cette famille, Joan à qui elle doit cacher la machination de Banks sénior, … elle n’est pas au bout de ses peines comme vous devez vous en douter.

    A elle de faire en sorte de faire les bons choix, que du positif sorte de tout ce « bordel » dans lequel elle semble s’enfoncer un peu plus chaque jour qui passe.

    Pourquoi choisir ? c’est au final une romance que l’on aime lire sur la plage ou bien au chaud sous une couette et un chocolat chaud, c’est le genre d’histoire où la fin peut être prévisible mais que l’on prend pourtant plaisir à lire. Ce n’est pas ma préférée d’Emily, mais je sais que je la relirai lorsque l’occasion se présentera.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Vous savez quoi ? Je suis émue parce que j’arrive doucement à la fin de cette saga qui m’aura émue et intriguée jusqu’au bout. J’ai envie de lire le dernier opus pour savoir si mes soupcons sont fondés, et en même temps je n’ai pas envie de quitter cette famille 
                                        </div>
                                    </div>
                                
                                <div class= La note des lectrices

    Sa note
Sa sélection de livres
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages