Anita G Inscrite depuis le 4 avril 2020
Candide
Badges obtenus par Anita G
Derniers badges obtenus
  • Bienvenue
    Bienvenue dans la Salon Harlequin ! Un espace privilégié pour parler d’amour et échanger entre lectrices !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    Une romance historique surprenante.Au moment où j’écris ma chronique, je l’ai tout juste terminé et je suis très très surprise car je m’attendais à une romance historique assez classique mais je me suis trompée ! C’est un coup de cœur pour cette romance historique où plane la magie. Si vous me connaissez, vous savez que le fantastique, ce n’est pas mon truc mais là, l’auteure a réussi à me faire apprécier. Un exploit !

    Du Blog Heaven's Bookish

    Bon commençons sans plus tarder en évoquant la plume de l’auteure, j’ai déjà lu d’autres livres d’Ena Fitzbel qui sont totalement opposées à la romance historique et j’avais adoré. Ici pour Envoûtée par le duc, je retrouve sa plume d’auteure si reconnaissable par sa fluidité, sa légèreté. Elle est capable de nous transporter dans l’univers de ses romans avec une facilité déconcertante.

    En outre, j’ai adoré le fait qu’elle alterne 3 points de vue différents entre le couple (Electra et Timothy) et Adonis. Cela permet d’avoir une vision différente et mieux comprendre l’intrigue car elle n’est pas si simple que ça quand on y réfléchit bien. Ainsi, on a une fluidité intéressante mais on jongle entre les personnages pour mieux les comprendre. J’avoue que l’auteure a été un petit peu timide quand elle change de point de vue étant donné que les personnages ont à peu près le même langage, phrasé mais je ne peux pas dire que c’est un défaut étant donné qu'ils viennent du même niveau social (pas les gueux si je dois « spoiler » mais lisez la 4ème page de couverture pour comprendre que ce sont des aristocrates). Enfin, je remercie l’auteure pour ce dépaysement comme l’intrigue se déroule en Egypte à la fin du XIXème - début XXème siècle (j’ai soit un trou de mémoire, soit ce n’était pas assez clair mais je penche pour fin du XIXème siècle) surtout qu’elle va dans les moindres détails comme la langue égyptienne par exemple. C’est très agréable et ça permet de voyager (vu qu’on est confiné chez soi).

    Pour conclure, une plume toujours fidèle à son auteure c’est-à-dire fluide, légère, addictive et dépaysante avec les pyramides, la chaleur, le sable…

    Place à l’intrigue maintenant. Elle est à la fois cohérente et intéressante. Je ne peux pas dire crédible étant donné que la magie est dans les parages mais si on se base uniquement dans l’histoire, tout semble cohérent et logique (je suis objective car la lectrice que je suis est une cartésienne criant le contraire). Elle suit certes un schéma assez classique dans le fond d’une romance historique comme le développement d’une relation, la séparation / tension, le happy end entre autres mais c’est surtout une intrigue très originale. En effet, la magie est une des raisons de l’originalité mais aussi les personnages, ils sont assez en marge de la société notamment au niveau des mœurs ou les règles codifiées dans l’aristocratie. Je pense par exemple au fait qu’une femme ne peut avoir des relations sexuelles qu’au mariage ou son asservissement, je sais que ça semble scandaleux mais il faut se rappeler que l’intrigue se situe au XIXème siècle. C’est donc tout à fait normal et tellement cohérent ! Ainsi, j’ai aimé que l’intrigue soit ancrée dans l’histoire et sans trop spoiler, l’auteure a réussi l’exploit d’être cohérente entre le passé et le présent (je n’en dis pas plus).

    Le cadre spatio-temporel est aussi intéressant car nous avons certes l’Egypte, un lieu proposé dans peu de romances historiques mais des dates totalement différentes. Ainsi, il vous sera conseillé de bien comprendre et suivre l’histoire sinon vous serez très rapidement largués. Quant aux cartésiens (je vous salue confrères et consœurs), laissez-vous aller et ne cherchez pas des explications rationnelles. Bref, vous serez dépaysés et c’est tant mieux avec le confinement. Concernant les réactions et comportements des personnages, je trouve que c’est tout à fait crédible et cohérent pour Electra et Timothy mais aussi Adonis.

    Pour conclure, l’intrigue est très intéressante et inhabituelle pour une romance historique (désolé à l’auteure si elle ne considère pas son bébé comme une romance historique, c’est mon impression). Elle vous fera voyager au pays des pharaons dans le passé (exit le XXIème siècle) avec une cohérence imprenable. Vous ne ferez qu’une bouchée de votre lecture, croyez-moi.

    Enfin, je vais aborder les personnages qui donnent le ton à cette romance. J’ai énormément adoré le couple, j’ai eu un gros coup de cœur pour les tourtereaux en somme. En effet, évoquons Timothy, l’un des protagonistes de l’histoire. Je vous avoue, il est le bad boy typique d’une romance historique, il est libertin pensant qu’à s’occuper de la gent féminine au lit, il ne rêve que de gloire bref il a tout d’un être exécrable surtout qu’il commet des erreurs, humilie des gens. Oui je confirme, la plupart des lecteurs ne peuvent qu’être dégoûté par ce personnage. Cependant, il est un homme perdu et il doit faire son chemin de rédemption pour ne plus être aliéné dans le passé. Ainsi, je l’ai trouvé très touchant dès le début car sous ses airs d’être ignoble, se cache un homme brisé qui a besoin de revenir à la vie grâce à l’amour. Cet amour sera donné par Electra, la protagoniste féminine du livre. J'ai adoré ce personnage du début à la fin et c’est celle dont je me suis identifiée le plus car je la comprenais parfaitement. Je pense que j’aurais agi un peu comme elle. Sous ses airs de douceur et de féminité, se cache un sacré tempérament de feu. Elle est à la fois belle et intelligente, la rousse ne peut que plaire aux lecteurs. J’aime sa façon de tenir tête, j’aime son dévouement et son acharnement. J’oserais dire qu’elle est née dans le mauvais siècle avec ses aspirations, rêves, désirs mais étouffés par la société anglaise du XIXème siècle. Parlons un peu de leur couple, je l’adore tout simplement, c’est explosif, un vrai feu d’artifices ! En effet, les rapports de forces sont égalitaires lors des discordes, tensions au point qu’on peut penser à la 3ème guerre mondiale mais de l’autre côté, leurs désirs et leur amour sont surhumains car ils s’aiment d’un amour incommensurable. Cette relation leur sera bénéfique d’un point de vue personnel car elle va faire renaître littéralement Timothy de sa « torpeur » et à Electra de se libérer de la société en quelque sorte. Nous avons donc un joli couple mais d’un côté, nous avons le frère d’Electra et le meilleur ami de Timothy : Adonis. Ce dernier, je suis un peu partagé car j’ai eu du mal à le comprendre et j’ai moult fois eu l’envie de le réveiller à coup de gifles (mais non, je ne suis pas violente mais là, c’est un cas de force majeur). J’ai eu donc la patience d’attendre d’être surprise et j’ai été contente de l’apprécier à la fin du roman, je l’ai trouvé plus actif et non un simple objet de décor même s’il est essentiel dans l’histoire et il est au fond le noyau ou celui qui va entraîner toutes les aventures des protagonistes (pour faire simple Adonis = élément perturbateur et central dans les relations entre les protagonistes). Je dois aussi avouer mes péchés mais à la fin du roman, j’ai nargué Adonis en me disant qu’il mérite ce qu’il lui arrive. Bref, c’est juste mon avis personnel mais il reste néanmoins un personnage majeur et intéressant dans l’intrigue.

    Quant aux autres personnages, ils sont intéressants et ils sont assez ambigus dans leur rôle car tantôt ils aident les protagonistes, tantôt ils sont contre eux. Je pense notamment à un certain Allemand mais je n’en dis pas plus. Donc les personnages sont une vraie valeur ajoutée à cette romance marquant de l’originalité comme les protagonistes qui sont attachants. Pour les personnages secondaires, ils sont pertinents et apportent quelque chose dans l’histoire mais leur rôle reste ambigu pour la moitié d’entre eux.

    Pour conclure, une romance historique qui m’a surprise par son originalité tant au niveau du dépaysement avec l’Egypte que la poussière de fée présente (la magie) entre autres. En outre, la plume de l’auteure permet de rendre fluide, légère et accro à ce roman sans parler de l’intrigue intéressante autant que les protagonistes et les personnages secondaires (dont leur rôle d’adjuvant ou d’ennemi est assez ambigu pour certains). Je vous conseille fortement de le lire si vous avez la romance de manière générale ou pour faire une initiation à la romance historique. Quant aux accros de romances historiques, je vous recommande l’œuvre d’Ena Fitzbel qui sort des sentiers battus dans cette catégorie.

    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages