Gwenlan Inscrite depuis le 25 juillet 2010
Passionnée
Badges obtenus par Gwenlan
Derniers badges obtenus
  • Hymne à l'amour
    Découvrez encore plus de romans d’amour, Harlequin c’est la romance sur tous les tons!
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Boite de Pandore
    Abonnée et fière de l’être !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Selfie
    Vous pouvez modifier la photo de votre profil quand vous voulez pour nous montrer tous vos selfie…
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    J’ai débuté la lecture de ce roman sans avoir lu la quatrième de couverture. Le titre me suffisait pour savoir que je voulais découvrir cette romance. De plus, j’ai lu assez de romans de cette auteure pour savoir qu’elle a une jolie plume plutôt addictive.  Dans « La crêperie des petits miracles », nous faisons la connaissance d’Adèle qui se « cache » en Bretagne depuis quelques années maintenant et qui travaille dans une petite crêperie qui appartient à une amie de sa grand mère. Quand cette dernière décide qu’il est temps de tirer sa révérence, elle lègue sa crêperie à Adèle mais avec deux conditions….

    Elle doit s’associer avec un homme qi se prénomme Arnaud Langlois et elle doit « cuisiner »  de nouveau. Cependant convaincre Arnaud Langloise n’est pas chose simple. En effet, l’homme a beaucoup mieux à faire qu’écouter une inconnue lui parler d’une association pour un restaurant. Il vient de divorcer, il doit s’occuper de sa fille et il a aussi son entreprise à faire tourner cependant c’est sans compter la ténacité d’Adèle qui est bien décidée à le faire plier.

    C’est une vraie bonne surprise ce roman que j’ai dévoré en très peu de temps et qui m’a fait beaucoup de bien. J’ai vraiment tout oublié le temps de ma lecture et j’avais le sourire aux lèvres. C’est un sentiment qui fait énormément de bien surtout au vu de la situation actuelle. Il y a rien de triste ou de malheureux dans cette histoire même si parfois on peut avoir certaines craintes. Adèle est une héroïne qui est vraiment tournée vers les autres et qui veut faire plaisir. Elle le fait la plupart du temps aux travers de la cuisine. C’est une héroïne à laquelle on s’attache très vite et qu’on ne peut qu’admirer. C’est quelqu’un de très altruiste mais parfois elle peut s’oublier. Son plus grand défaut c’est de ne pas oser se lancer mais heureusement plusieurs personnes seront là pour la « secouer » quand il le faudra. On ne peut pas lui en vouloir d’avoir parfois peur de se mouiller et puis elle apprendra aussi au fil du temps, des chapitres.

    En ce qui concerne Arnaud, c’est un homme droit dans ses baskets qui sait ce qu’il veut. Il va être totalement déstabilisé par sa rencontre avec Adèle et il ne saura pas quoi penser. Cependant, il sera curieux et surtout il est totalement charmé par notre héroïne. Il voudra en savoir plus sur elle et sur ce qu’elle a en tête. J’ai vraiment aimé le fait que ce soit un papa célibataire et qu’il veuille le bonheur de sa fille. C’est un personnage plutôt rassurant et on a envie qu’il trouve le bonheur et l’amour tout comme Adèle.

    Il faut du temps pour que nos deux héros tombent dans les bras l’un de l’autre mais j’ai adoré ça. J’aime pas quand les choses se précipitent. Ici, l’auteure prend le temps pour nous conter leur histoire chacun de leur côté avant de les faire se rencontrer. Nous alternons les chapitres du point de vue d’Arnaud et d’Adèle. J’ai aussi adoré cette histoire d’amour à l’hôpital avec des personnages secondaires. En fait, j’ai vraiment tout adoré dans ce roman.  J’avais aimé «  la librairie des rêves suspendus » mais je n’avais pas ressenti la moitié de ce que j’ai ressenti en lisant ce roman. Ici, c’est comme si ça coulait de source et que l’histoire était naturelle et qu’elle devait être écrite comme ça. Peut-être parce que je la trouve un peu plus ancrée dans la réalité. Enfin, ce n’est que mon avis et il est probablement subjective.

    Enfin tout ça pour vous dire que j’ai passé un excellent moment de lecture, que je n’ai pas vu le temps passer et que j’ai envie de retrouver de nombreux personnages qu’on a croisé dans ce roman et notamment un certain Alexis qui est un peu trop cynique pour moi. J’espère que bientôt Cupidon prendra le temps de s’occuper de son cas. Emily Blaine a vraiment su me charmer avec cette jolie romance bien écrite. Elle n’a peut être rien d’originale ou d’atypique mais l’auteure connaît bien les codes de la romance et elle nous démontre qu’elle les manie avec brio. De plus, c’est souvent avec la simplicité qu’on fait les meilleures choses et je pense que cette romance le démontre bien.

     

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dans ce roman, nous faisons la connaissance d’Emilia qui est journaliste dans un magazine « people ». Elle sait que pour ne pas perdre sa place, elle doit découvrir un scoop et écrire l’article du siècle sur celui-ci. Pourtant, il se révèle difficile pour elle de trouver le bon sujet jusqu’à ce qu’elle croise Florian Cartalier qui était son voisin alors qu’elle était jeune. Lorsque celui-ci a déménagé aux Etats-Unis avec ses parents, il a mené une vie plutôt dissolue et a fait les gros titres des journaux. Aujourd’hui, il semble s’être calmé mais Emilia se dit que c’est sur lui qu’elle doit écrire et révéler le pourquoi du comment de son retour en France. Elle est prête à tout pour réussir. Elle va retourner s’installer dans la maison de son père et elle n’hésitera pas à embarquer ses deux meilleurs amis totalement barrés pour qu’ils l’aident dans cette aventure.

    Je ne suis pas certaine, qu’avec cette histoire, nous sommes réellement dans de la Romance. Pour ma part, je pense que nous sommes plutôt dans un très bon roman feel-good avec de la romance comme c’est souvent le cas dans ce genre. J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture. Après sans vous mentir, au tout début, j’ai eu un peu de mal à être totalement plongée dans l’histoire car j’avais un peu de mal à m’attacher à Emilia. Pourquoi? Tout simplement du fait de sa profession et du côté « voyeur » de celle-ci. J’avais vraiment du mal à l’idée d’enquêter sur quelqu’un juste pour le dénigrer publiquement. Finalement, je me suis rendue compte que notre héroïne avait aussi un souci avec ça et c’est pour ça qu’elle n’était pas une très bonne journaliste et qu’elle risquait de perdre son boulot. Elle avait une conscience et des états d’âmes et ça m’a clairement rassurée et je me suis sentie plus proche d’elle.

    Vous verrez que nous avons une héroïne qui a beaucoup d’imagination et qui n’hésite pas à utiliser des stratagèmes malins et même parfois loufoques pour arriver à ses fins. En même temps, je pense aussi que ses amis sont encore plus barrés qu’elle et qu’ils ne l’aident pas toujours à être rationnelle J’ai adoré ça et ça apporte vraiment beaucoup d’humour à l’histoire en elle-même. De plus, je suis toujours autant sous le charme de la plume de Julia Nole. C’est une histoire qui se dévore en peu de temps et qui donne le sourire.

    En ce qui concerne Florian, c’est un personnage assez mystérieux et c’est quelque chose que j’ai apprécié. Très rapidement, on se rend compte qu’il cherche le calme et la discrétion et on souhaite vraiment qu’il l’obtienne. D’ailleurs, on en veut même un peu à Emilia de risquer de briser ce qu’il recherche depuis si longtemps…. Bon évidemment, ils vont se rapprocher tous les deux et c’est quelque chose qu’on aime, qu’on adore mais on sait aussi qu’il y a beaucoup de non dits et surtout un « Je vais écrire un article sur toi et te pourrir dans les journaux people » . Enfin bref, rassurez-vous, nous sommes dans un roman feel-good donc tout se terminera bien et vous ne finirez pas en PLS à pleurer sur ce couple qui aurait pu exister.

    Pour résumer et conclure ma chronique sur « Toi, tu ne m’échapperas pas ! », c’est un roman très surprenant que nous offre Julia Nole car ce n’est pas une romance à proprement parlé mais c’est un chouette feel good qui est bon à dévorer quand on a besoin d’un bon shoot de vitamine. C’est bien écrit, bien pensé et ça donne la banane.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Gavin, sportif de profession, qui vient d’apprendre que sa femme veut demander le divorce. Il est choqué et il n’est pas décidé à capituler sans essayer de reconquérir sa femme même si cela ne s’annonce pas simple du tout. Il aime sa femme et ses filles et ils ne se voient pas les quitter pour vivre ailleurs. Il va recevoir l’aide de ses amis masculins qui eux aussi ont déjà vécu des tensions dans leurs couples et qui ont arrangés les choses en lisant des romances. Pour eux lire des romances, c’est comprendre un peu comment les femmes pensent et ce qu’elles veulent car les Romances sont la plupart du temps écrient par des femmes pour des femmes.

    En ce qui concerne Thea, la femme de Gavin, elle ne peut pas continuer à vivre avec cet homme très souvent absent et à qui elle ment régulièrement pour ne pas le mettre mal à l’aise… Pourtant quand il décide de la reconquérir, la jeune femme n’a pas trop le choix et elle décide de jouer le jeu et elle va se faire prendre à son propre piège !

    Définitivement je me suis régalée avec cette lecture. Je l’ai lu en moins de 24 heures et je n’avais pas envie que cela s’arrête. Je trouve l’idée super originale et l’écriture très addictive. Nous sommes réellement dans une comédie romantique. J’ai réellement apprécié que nous n’assistions pas à une rencontre entre Théa et Gavin mais que nous ayons un couple marié qui essaie de reconstruire quelque chose. Gavin est un personnage dont on tombe rapidement sous son charme. On voit bien qu’il aime sa femme plus que tout au monde et il est prêt à tout pour la reconquérir et même à lire des romances. D’ailleurs, j’ai beaucoup rigolé avec sa bande d’amis qui connaissent aussi très bien les romances pour les avoir utiliser dans leur propre couple. A savoir aussi que c’est un premier tome d’une saga et je pense qu’on va retrouver les amis de Gavin dans d’autres histoires et où là aussi ils vont devoir utiliser la Romance pour séduire ou re-séduire leur âme sœur. Je suis terriblement impatiente de découvrir ça.

    Pour Théa, on comprend très bien pourquoi elle veut divorcer de Gavin mais on souhaite aussi qu’elle lui laisse une seconde chance. Il ne l’a pas trompé, ni trahi… Il est possible de reconstruire quelque chose sur des bases saines. Ils doivent juste se retrouver et ils vont le faire progressivement au fil des chapitres grâce à la ténacité de Gavin et la patience de Théa.

    Pour résumer et conclure ma chronique sur « Les hommes virils lisent de la Romance« , j’ai eu un joli petit coup de coeur pour cette histoire. Le titre et la quatrième de couverture m’avaient fortement intrigués et j’avoue que j’ai été séduite du début à la fin que ce soit par l’idée même du roman, les personnages ou encore la plume de Lyssa Kay Adams. Je suis réellement très très ( trop ) impatiente de pouvoir découvrir le tome 2 de cette série et j’espère que nous n’aurons pas à patienter trop longtemps.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dans « Irrésistible Connard« , nous faisons la connaissance d’Aliénor dit Ali qui est toujours à la recherche d’un petit boulot pour pouvoir joindre les deux bouts. On ne peut pas dire que sa vie soit très stable même si elle s’occupe d’un petit bout de chou de 7 ans qui se prénomme Victor. Il lui apporte beaucoup au quotidien et elle serait capable de déplacer des montagnes pour lui même si elle l’ignore. Alors qu’elle accepte une mission d’hôtesse d’accueil dans un grand salon, elle tombe sur un homme qu’elle a déjà croisé et qu’elle a assassiné verbalement parlant. Ce gars, c’est Gus et il a une très bonne situation et il va profiter un peu de la situation en rendant la monnaie de sa pièce à Ali. Il va lui demander de réaliser des démonstrations qu’elle ne peut pas refuser de faire même si elle est ridicule en les réalisant. Une chose en entraînant une autre, ils vont se rapprocher parce que nous sommes dans une Romance et que nous n’attendons que ça.

    Autant vous dire que je trouve le résumé de ce roman et son titre trompeurs. Je m’attendais vraiment à des personnages qui se détestent et que ça dure un moment. Ici, personnellement, je trouve que nos héros tombent trop vite dans les bras l’un de l’autre sans pour autant que ce soit que pour du sexe. Rapidement des sentiments se développent autant chez Ali que chez Gus. Attention, je ne dis pas que c’est une mauvaise choses mais à la lecture du résumé et au titre du roman… Je m’attendais à ce que ce soit la guerre une bonne partie de ma lecture avec de nombreuses disputes, des petits blagues et des bonnes punchlines. Autant vous dire que j’ai été frustré de ne pas retrouver tout cela.

    Après, j’ai eu aussi un peu de mal avec l’héroïne. J’ai eu du mal à m’attacher à Ali même si je n’ai rien en particulier contre cette dernière. Enfin, peut-être est ce que c’était parce qu’elle prenait trop de choses avec un grand détachement. Au fil des chapitres, elle va évoluer et donc j’ai appris à l’apprécier mais au début ce fut difficile pour moi. J’avais l’impression d’être face à une inconnue que je n’avais pas envie de connaître plus. C’était déstabilisant comme sensation. En revanche, j’ai beaucoup aimé la relation qu’elle a avec Victor. Elle est vraiment attachée à lui et au début c’est vraiment la seule chose qu’elle prend au sérieux. En tout cas, c’est mon sentiment. En ce qui concerne Gus, je voulais qu’il soit un « connard » mais finalement il est doux comme un agneau. Oui, il est beau, riche et intelligent. Il semble aussi faire divinement l’amour mais j’aurais voulu un petit peu plus de charisme et de confiance en lui. J’aurais voulu voir un mâle alpha. Après, le roman étant raconté exclusivement du point de vue d’Ali, il reste mystérieux et on ne sait pas ce qu’il pense ou ressent. Peut-être que si nous aurions eu son point de vue, cela aurait changé ma vision des choses.

    En ce qui concerne l’histoire, il y a des idées chouettes mais le dosage ce n’est pas cela. Je pense que c’est le même problème que j’ai avec les personnages. Après comme je dis toujours les goûts et les couleurs ça ne se discutent pas et on peut ne pas aimer et on ne doit pas en avoir honte. Pour ma part, j’ai quand même préféré la seconde partie du roman où des choses un peu plus intéressantes s’y déroulent. De plus, j’avais eu aussi le temps de faire le deuil de l’histoire qu’on me vendait en résumé et que je n’aurais pas. Même si cette histoire ne m’a pas fait rêver, je l’ai lu assez rapidement car Capucine Auclair a une plume très fluide et on enchaîne les chapitres sans s’en rendre compte. Je suis passée totalement à côté de cette histoire mais ça ne sera peut-être pas votre cas et c’est ce que je vous souhaite de tout cœur.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Zoey et de Miles. Ils font le même métier mais ils ne le savent pas. Tel des « Cyrano », ils se font passer pour leur client sur des sites de rencontres et ils font en sorte que les premiers contacts « virtuels » de passent bien avant d’organiser un vrai rendez-vous et de laisser les personnes se découvrir mutuellement. Leur but est de « séduire » d’une certaine manière et cela derrière un écran sans jamais laisser imaginer  qu’il ou elle est engagé(e) par quelqu’un d’autre pour le faire. Métier plutôt étrange mais moderne et évidemment dans l’air du temps. Miles et Zoey travaillent pour des entreprises concurrentes et ils vont se rencontrer, à plusieurs reprises, sans savoir quel métier fait l’autre et pourtant ils vont se détester rapidement alors… Que derrière l’écran ils échangent quotidiennement en écrivant en se faisant passer pour leurs clients respectifs et qu’ils ne sont pas insensibles à la personnalité et aux mots de l’autre.

    Pour ma part, je trouve juste l’idée de cette histoire fantastique. D’ailleurs, c’est pour ça que j’avais très envie de lire ce roman et que j’ai pas attendu très longtemps pour le faire. Après je suis honnête, comme toujours … Je n’ai pas terminé cette lecture. J’en ai lu 2/3 avant de m’arrêter car je n’avais pas envie de reprendre ma lecture lorsque je l’avais mis en pause pour faire autre chose. Peut-être que je n’étais pas non plus dans le bon « mood » à ce moment là et je n’ai pas voulu me forcer.

    J’avoue que je me suis sentie quand même frustrée par cet abandon car le problème n’est pas les personnages ( pourtant c’est souvent le cas quand j’arrête une lecture ) ou même l’écriture des auteures… J’ai essayé d’analyser pourquoi je n’arrivais pas à être totalement plongée dans cette lecture et pourquoi je ne ressentais pas le besoin de poursuivre. Finalement, je me dis que ça doit venir du fait que j’attendais réellement l’histoire de Zoey et de Miles et elle est présente mais elle ne prime pas pour moi.

    Nous avons leur histoire mais nous avons aussi celle des patrons des deux entreprises pour lesquelles travaillent nos deux héros qui sont un homme et une femme. Ils ont été mariés et aujourd’hui sont séparés… Ils se haïssent et à chaque début de chapitre, nous avons un mail d’eux destiné à Zoey ou Miles. Ce sont des personnages vraiment assez « loufoques » à qui j’ai vraiment eu du mal à m’attacher. Je trouve que ces mails cassent vraiment le rythme de l’histoire. Personnellement à plusieurs reprises, je les ai sauté car je ne voyais pas trop l’intérêt de ceux-ci.

    Dans un second temps, nous avons l’histoire des deux clients de Zoey et Miles. Ici aussi ce ne sont pas des personnages qui m’ont vendu du rêve même si le client de Miles est un écossais… Oui oui vous avez entendu, il y a un écossais dans ce roman et je ne l’ai même pas terminé. Finalement du fait que je ne me sois pas attachée au couple de clients et de patrons de nos deux héros qu’on voit souvent, trop souvent… Bah je suis passée à côté de cette lecture. Je me sens donc vraiment frustrée car je n’ai réellement rien à reprocher à Zoey et Miles que j’aime beaucoup. De plus, la plume des auteures est plutôt agréables et je pense donc que mon problème vient plutôt de la narration et des choix des personnages secondaires. Je trouve ça vraiment dommage.

    Pour résumer et conclure ma chronique sur « Le petit café des grands romantiques« , je suis passée à côté de cette lecture et je ressors très frustrée car c’est un roman qui avait du potentiel à mes yeux. Après, je n’étais peut-être pas dans les bonnes dispositions pour le lire et tous les goûts sont aussi dans la nature. Ce n’est pas parce que je n’ai pas apprécié que vous n’apprécierez pas vous-même.

     

    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages
Règles du forum Vous êtes seul responsable de ce que vous postez sur le forum.En postant un message sur l’espace personnel  Forum Le Salon vous vous engagez à respecter les règles suivantes:La politesse et la courtoisie sont de rigueur.N'oubliez pas, dans vos messages, les règles élémentaires de politesse (Bonjour, merci ...). Ca fait toujours plaisir :)Les messages doivent être composés dans un français intelligible. Pas de rédaction style "SMS", un minimum de correction au niveau de l'orthographe, de la grammaire et de la ponctuation est demandé.Pas de message intégralement écrit en majuscule.Au cas où vous rencontreriez un message impoli, injurieux ou incompréhensible, vous pouvez toujours le signaler en abus (en dessus du message en question)Respect d'autrui:Pas d'injures, pas d'insultes, pas de propos à caractère raciste, pédophile ou violent.Respect de la loi:Ne donnez pas de lien vers des sites de cracks ou de téléchargements illégaux de fichiers (livres, musique, vidéo). Les messages portant sur des sujets illégaux seront systématiquement modérés. Respect de la vie privée:Pour votre sécurité, ne dévoilez pas d'informations à caractère trop personnel.Pas de publicité.Les messages à caractère publicitaire seront purement et simplement supprimés.Merci de votre compréhension et bonne visite. :-) 191 messages 191 Dernier message par Par Passionnément Le 14/11/20 18:41