Gwenlan Inscrite depuis le 25 juillet 2010
Passionnée
Badges obtenus par Gwenlan
Derniers badges obtenus
  • Hymne à l'amour
    Découvrez encore plus de romans d’amour, Harlequin c’est la romance sur tous les tons!
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Boite de Pandore
    Abonnée et fière de l’être !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Selfie
    Vous pouvez modifier la photo de votre profil quand vous voulez pour nous montrer tous vos selfie…
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    Dans « une seconde chance de bonheur », nous faisons la rencontre de Mélanie qui arrive à Stone Gap pour le mariage de sa soeur. Le hasard fait qu’elle retrouve aussi son premier amour qui se prénomme Harris et qui travaille dans la même petite ville. Les sentiments qu’elle a pour Harris sont toujours présents et lui non plus n’a pas oublié ce qu’ils ont vécus ensemble même si c’était il y a plus de 10 ans. Pour Mélanie, ce n’est pas simple surtout qu’elle n’a pas dit à sa famille qu’elle a divorcé depuis plus d’un an et qu’elle n’a plus d’emploi. Elle ne veut pas décevoir ses proches comme elle a pu le faire alors qu’elle était une adolescente... Mais parfois mentir, cela ne résout rien du tout.

    C’est un format plutôt court autour de 250 pages et les deux autres romans ( publiés à l’heure actuelle dans cette collection ) sont un peu plus petits. Je dirais qu’on est dans une histoire du format de la collection Azur pour le nombre de pages. C’est quelque chose que j’apprécie car ça se lit rapidement et on peut emmener le roman partout avec nous. De plus, si on n’a pas beaucoup de temps devant nous, on peut rapidement terminer sa lecture sans être frustrée. Bref, je vous avoue que j’aime beaucoup les formats de ces histoires quand je ne sais pas quoi lire, que je suis bien fatiguée et/ou que j’ai peu de temps devant moi.

    Ici, l’auteure ( dont je ne connaissais pas la plume ) nous offre une belle histoire et je l’ai dévoré en quelques heures. Mélanie est une femme loin d’être parfaite mais elle ne veut pas décevoir sa famille et donc elle prend beaucoup sur elle, probablement trop. On pourrait la traiter de « menteuse » mais elle ne fait pas ça volontairement et surtout elle ne veut nuire à personne. J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle connaisse déjà le héros masculin et qu’elle soit déjà tombée amoureuse de lui. Du fait, que c’est un format court, le fait qu’ils aient déjà un vécu permet aux choses de se mettre en place plus vite sans qu’on se dise que c’est trop rapide et donc invraisemblable. En ce qui concerne Harris, c’est un homme auquel on s’attache très rapidement et je pense qu’il souffre quand même du complexe du super héros et cela le rend encore plus sexy et mignon.

    Nous avons un roman qui est écrit à la troisième personne du singulier et nous avons évidemment beaucoup des ressentis et des pensées de Mélanie qui est l’héroïne de cette romance. Honnêtement, je pense que c’est une vraie belle jolie petite histoire qu’on nous offre avec le premier tome de cette nouvelle collection Harmony. Nous sommes dans quelque chose de très soft. Nos héros font l’amour une seule fois et c’est vraiment une scène qui est suggérée et l’auteure n’entre pas dans les détails. Personnellement, je trouve ça plutôt chouette et cela ne nuit en aucun cas à la Romance.

    Pour résumer et conclure ma chronique sur « Une seconde chance de bonheur », j’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de Mélanie et de Harris. Ce n’est pas un roman exceptionnel mais ce n’est pas ce qu’on recherche dans ce type de lecture. On veut juste une belle histoire « doudou » qui nous réconforte et qui nous fait oublier le monde autour de nous et personnellement c’est réussi avec ce livre. Je suis impatiente de découvrir les autres titres de la collection.

     

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dans ce roman, nous faisons la rencontre d’Adria qui se fait engager dans la prison où son frère purge une peine de prison. Rapidement, on se rend compte que Jake, le frère d’Adria a été puni pour s’être vengé de ce qu’on avait fait à leur soeur ( celle de Jake et Adria ) et qui n’est plus de ce monde. Notre héroïne est bien décidée à tout accepter pour aider son frère à fuir surtout quand il risque la peine de mort. Elle va s’associer avec un autre prisonnier qui répond au nom de Hayden Smith. Il est effrayant mais il a beaucoup de pouvoir. Ensemble, ils vont monter un plan pour s’évader de la prison mais il faudra savoir être discret  et surtout se faire confiance mais c’est loin d’être simple. Adria a du mal à faire confiance à Hayden et on ne peut lui en vouloir et puis elle n’est pas non plus insensible à son charme ténébreux . Ce dernier est bien décidé à profiter un peu de la situation si ça peut tourner à son avantage.

    Addictif, c’est le premier mot qui me vient à l’esprit pour qualifier ce roman. Quand on débute notre lecture, c’est vraiment très difficile de s’arrêter. On veut sans cesse connaître la suite et l’auteure sait créer  l’attente à la fin de chaque chapitre. C’est une histoire qui a été écrite sur la plateforme Wattpad et ça se ressent dans le sens où il faut accrocher le lecteur et lui donner envie de revenir pour lire le prochain chapitre. J’avoue que c’est une tâche loin d’être simple mais ici l’auteure est vraiment douée. Cela rend la lecture vraiment très addictive et quand on doit arrêter de lire, on pense déjà au moment où nous aurons l’occasion de reprendre la lecture. J’ai trouvé aussi que c’était très bien écrit. La plume de l’auteure est vraiment fluide et tout est vraiment bien décrit.

    La seule chose que je pourrais reprocher à cette histoire c’est peut-être son manque de réalisme. En effet, il arrive vraiment énormément de choses à l’héroïne. On ne compte plus le nombre de fois où elle est kidnappée ou blessée dans ce roman. Alors oui, c’est pas très « authentique » dans le sens où on se dit que c’est quand même peu vraisemblable mais personnellement cela ne m’a pas dérangé. Je pense que quand on lit ce genre de romans, on s’attend vraiment à de la fiction. De plus, tout cette action et ce danger apportent vraiment du rythme au récit et cela le rend addictif.

    En ce qui concerne les personnages, j’avoue que je me suis beaucoup attachée à Adria. C’est une jeune femme qui ferait tout pour sauver son frère et je la trouve très courageuse. Elle a quand même le coeur bien accroché car elle va en vivre des choses difficiles au fil des chapitres et pourtant elle ne se défilera jamais. Hayden, le héros masculin, il reste très mystérieux tout au long du roman et c’est quelque chose que j’aime. Tout comme Adria, on ne sait pas comment le prendre et surtout on ne sait pas comment il va réagir. C’est quelque chose que j’apprécie énormément. Il a aussi énormément de charisme et de personnalité. Evidemment, il est loin d’être parfait et probablement un peu trop macho mais on apprend à l’adorer.

    Après la lecture de ce roman, j’avoue que j’aimerai beaucoup en avoir un second sur le frère d’Adria qui est un personnage qui m’a énormément plu et je me dis que lui aussi à le droit de trouver le bonheur. J’espère vraiment que nous le retrouverons très bientôt ainsi que la plume de cette auteure.
    Evidemment, j’ai aussi lu ce roman en pensant au premier tome de la saga « Le Cartel » de Julie Christol. Nous avons une situation initiale assez semblable. En effet, dans les deux cas, nous avons une histoire entre un prisonnier et une infirmière qui travaille dans le domaine carcéral. Au début, j’ai eu peur d’avoir une histoire identique et au final nous avons quelque chose d’assez diffèrent mais je sais que les lectrices qui ont aimé « Le Cartel » aimeront cette histoire et inversement.

    Pour résumer et conclure ma chronique sur « Break the rules » de Victoria Arabadzic, cette histoire est une bonne surprise. J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture et j’ai adoré le côté addictif de ce roman qui m’a permis de me vider la tête lorsque j’en avais réellement besoin. Action, danger et suspens sont au rendez-vous tout au long du récit et il est vrai qu’on peut parfois reprocher un manque de réalisme mais ce n’est qu’un détail qui n’a aucunement nuit à ma lecture.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dans cette histoire, nous faisons la connaissance de Noah qui même si elle vient d’une famille aisée…. est loin d’être heureuse. Evidemment, son père lui donne tout ce qu’elle veut mais c’est pour mieux la contrôler. Quand une personne, qu’elle aime plus que tout au monde, disparaît brutalement, elle perd pied et malheureusement elle tombe dans la spirale de l’addiction à l’alcool. Elle touchera le fond avant de décider de prendre un nouveau départ et il se déroulera en Ecosse. Un quiproquo fera qu’elle devra partager l’appartement d’un jeune homme et pas d’une jeune femme comme elle l’avait prévu. Cet homme, c’est Aksel et ils sont rapidement attirés l’un par l’autre même si leur rencontre est plutôt explosive. De plus, Asksel ne fait que souffler le chaud et le froid et Noah ne sait pas à quel saint se vouer…

    Encore une fois, les choix de Nathalie Charlier paient. Elle sort des sentiers battus et nous offre donc une romance contemporaine originale et on n’a pas l’impression d’avoir déjà lu une histoire semblable. Personnellement j’adore ça. Dans un premier temps, il fallait oser créer une héroïne avec une addiction. Souvent, c’est le héros qui a un problème avec la drogue ou l’alcool et c’est la demoiselle qui l’aide. Ici, l’auteure décide d’inverser les choses ( youpi ! ) et finalement notre héroïne s’en sort plutôt très bien seule. J’admire cela et j’ose même pas imaginer le courage dont elle doit faire preuve.

    En ce qui concerne Aksel, c’est un personnage qui pourrait très vite devenir agaçant à souffler le chaud et le froid mais comme nous sommes dans la confidence de son passé  et c’est celui-ci qui le pousse à agir ainsi… Et bien nous le comprenons et on a peur pour lui et aussi pour Noah par la même occasion. Au début, on peut imaginer que c’est Noah qui a le plus de casseroles à gérer alors que c’est Aksel. Bon, j’avoue quand même que je trouve que notre héroïne pardonne un peu trop facilement à notre héros avant qu’elle ne connaisse les raisons de ses agissements. Elle est trop gentille à ce niveau là pour moi. En même temps, je pense que c’est aussi dans son caractère. De plus, elle l’aime sincèrement tout comme lui.

    Une autre chose que j’ai vraiment aimé dans cette lecture, c’est que nous avons un peu de danger et de suspens notamment à la fin du roman. Ce n’est pas quelque chose que je pensai avoir dans cette histoire et ce fut une excellente surprise car j’adore quand nous sommes dans du « romantic suspens ». J’ai aussi eu une petite déception « personnelle » et qui n’engage que moi. L’histoire se déroule en écosse et on voit très peu le pays et notamment en dehors d’Edimbourg…. Et puis personne ne porte le kilt. Après, notre héros est canadien et je veux bien concevoir qu’il ne soit pas à l’aise de porter la jupette. J’avoue que j’aurais juste voulu qu’on soit un peu plus imprégné de la culture écossaise.

    Finalement j’ai vraiment passé un bon moment de lecture avec « He’s mine » de Nathalie Charlier. C’est une histoire qui se lit vraiment très bien et nous n’avons pas envie de nous arrêter. J’ai trouvé ça très malin de nous livrer le point de vue de Noah et d’Aksel car cela nous permet de mieux connaître le passé de nos deux héros et de comprendre leurs réactions qui peuvent en surprendre plus d’un. De plus, j’adoré le fait que Noah soit gentille mais qu’il ne faille pas non plus tirer sur la corde car sinon elle explose. J’adore ce genre d’héroïne et Aksel en a fait les frais plusieurs fois.

    Il s’agit du second roman de Nathalie Charlier que je lis et c’est vrai que ce que je retiens de cette auteure, c’est qu’elle écrit bien et surtout qu’elle ne fait pas des choix faciles et qu’elle n’hésite pas à prendre des risques et cela paie pour l’instant. Cela rend ses romances uniques et inoubliables.

     

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dans « Un été dans la ville de l’amour » de Sarah Morgan, nous faisons la rencontre de Grace dont le monde s’écroule lorsque son mari lui annonce qu’il veut divorcer le jour de leur vingt cinquième anniversaire de mariage. Pour l’occasion, Grace avait prévu un long voyage à Paris où elle allait pouvoir profiter de cette ville qu’elle adore et elle souhaitait en même temps la faire découvrir à son mari… Sur un coup de tête, elle décide de faire quand même ce voyage mais seule. Dans la capitale, elle va faire la rencontre d’Audrey qui a l’âge de sa fille et devient rapidement une amie. Elles vont s’entraider et vivre un été unique à Paris.

    Nous avons deux héroïnes dans cette histoire et c’est quelque chose que j’ai vraiment aimé. En effet, nous avons Grace mais aussi Audrey qui se retrouve aussi seule à Paris. Elle a fait le choix de quitter Londres pour quelques semaines et découvrir en quelque sorte la « liberté ». En effet, c’est loin d’êtres simple de vivre avec une maman qui a un problème avec l’alcool. Avec Grace, et d’autres personnes, elle va se rendre compte qu’on peut s’intéresser à elle et qu’on puisse vouloir l’aider sans attendre quelque chose en retour. C’est une héroïne qui m’a fait énormément mal au cœur au début de l’histoire. On voit qu’elle manque beaucoup de confiance en elle. Elle est aussi très débrouillarde. Avec Grace, elles vont former un bon duo car elles sont vraiment opposées et elles vont s’aider l’une et l’autre.

    Nos héroïnes vont aussi trouver l’Amour à Paris mais ça je ne vous en dis pas plus mais pour moi ce n’est pas la Romance qui prime dans cette histoire et je trouve que c’est quelque chose de chouette. Que ce soit Audrey ou Grace, elles doivent d’abord se trouver ou se retrouver et donc être heureuse avant de pouvoir tomber amoureuse. Personnellement je trouve que c’est vraiment une magnifique histoire que nous conte ici Sarah Morgan et j’ai adoré la vision de Paris qu’elle avait dans « Un été dans la ville de l’amour». Bon évidemment, on enchaîne un petit peu les clichés parisien mais je comprends que ce roman doit faire rêver avant tout et Paris fait rêver…

    Je trouve que c’est un livre évidemment très bien écrit. Je suis toujours autant sous le charme de la plume de Sarah Morgan. Nous avons deux points de vues et donc c’est ceux d’Audrey et de Grace. Nous alternons à chaque chapitre ou presque. Personnellement j’ai dévoré ce roman en très peu de temps. Je ne me suis pas rendue compte que j’avançais aussi vite dans la lecture. De plus, je n’avais pas envie que ça s’arrête. Je me suis rapidement attachée que ce soit à Audrey ou à Grace. J’ai aussi beaucoup ( mais beaucoup ) apprécié que Grace ne soit pas une petite jeunette. Elle a déjà un vécu mais elle a le droit au bonheur.

    Pour résumer et conclure ma chronique sur « Un été dans la ville de l’amour » de Sarah Morgan, ce roman m’a totalement séduite du premier au dernier chapitre.  Nous voyons que l’auteure évolue dans des romans avec des histoires de plus en plus puissantes et où elle aborde des sujets plus « sérieux ». La romance n’est plus toujours le point central même si elle est toujours bien là. Sarah Morgan s’intéresse de plus en plus à la psychologie des personnages et c’est quelque chose que j’adore.

     

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dans cette histoire, nous faisons la rencontre de Penny qui vit dans un immeuble plutôt tranquille même si elle côtoie très souvent un « charmant » policier qui répond au prénom de Hugo. Bon, j’avoue que Penny ne le considère pas réellement comme charmant au début du récit mais elle apprécie le comparer à toute sorte de poulet possible. Ils ont une relation plutôt étrange mais qu’on adore découvrir. Une chose en entraînant une autre, monsieur le policier devient le nouveau voisin de Penny et cette dernière ne sait pas si c’est vraiment une bonne nouvelle pour elle ou non.

    Une histoire courte mais qui m’a fait beaucoup rire et je pense que c’est une lecture idéale durant cette période de confinement. Personnellement, je sais que pendant ces semaines un peu compliquées que nous traversons, je lis pas tant que ça et d’avoir des formats courts c’est plutôt chouette. Cela nous permet d’être directement au coeur de l’action. En conséquence, impossible de s’ennuyer et on ne lâche pas l’histoire.

    Mily Black débute très forte avec une scène qui est à mourir de rire et où notre héroïne se retrouve dans une situation plutôt compromettante. Elle lance vraiment le ton du roman avec ce chapitre et on sait qu’il y aura beaucoup d’humour.  Nous sommes clairement dans une mini comédie romantique. De plus, on tombe évidemment très vite sous le charme de Hugo ( qui n’a rien à envier à Sergent sexy, héros de Sextoys et Bulles de Savon de Mily Black ). C’est un gars bien et droit dans ses bottes et j’ai adoré découvrir la relation particulière qui l’unit à Penny. D’ailleurs, je crois que je n’arrive pas à mettre les mots sur cette relation et qu’il faut la découvrir par vous même en lisant « Chez toi ou chez moi ? »  En tout cas, une chose est sûre, cela fait très vite des étincelles quand ils sont dans la même pièce.

    Il y aussi quelques petits détails que j’ai réellement apprécié. Notre héroïne a des origines chinoises et j’ai trouvé ça très chouette. Personnellement, je trouve qu’on n’a pas encore assez de mixité en ce qui concerne les héros et les héroïnes dans la romance.  De plus, Mily Black va exploiter cet élément puisque Penny aura peur de tomber amoureuse d’un homme qui n’est pas chinois et que celui-ci ne soit pas accepté par sa famille. Alors oui, nous sommes clairement dans une comédie romantique et vous allez découvrir un nombre insoupçonné de surnoms à donner à un policier mais on aborde aussi des sujets plus sérieux. Personnellement c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup.

    Après voilà c’est un roman de Mily Black. Nous n’allons plus se mentir, j’ai chroniqué tous les romans de cette auteure donc vous êtes – normalement – au courant que j’adore sa plume et son écriture. Cette histoire n’a pas dérogé à la règle. C’est toujours bien écrit et c’est une histoire courte mais bien pensée. Personnellement, je n’ai pas souffert du fait qu’elle soit « petite »  et je ne suis pas non plus sortie frustrée de celle-ci. Le fait que Hugo et Penny se connaissent déjà permet à l’auteure d’entrer très vite dans le vif du sujet et c’est une excellente idée.

    Pour résumer et conclure ma chronique sur «  Chez toi ou chez moi ? » de Mily Black, chez moi cette histoire m’a totalement séduite, elle m’a fait beaucoup rire et je ne suis pas restée insensible face au policier Hugo et j’ai adoré découvrir Penny qui n’en fait qu’à sa tête et qui n’a pas peur du ridicule. Une lecture idéale durant ce confinement. Cela vous permettra de vous détendre, de relâcher la pression et pourquoi pas de fantasmer sur un charmant policier.

     

    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages
Règles du forum Vous êtes seul responsable de ce que vous postez sur le forum.En postant un message sur l’espace personnel  Forum Le Salon vous vous engagez à respecter les règles suivantes:La politesse et la courtoisie sont de rigueur.N'oubliez pas, dans vos messages, les règles élémentaires de politesse (Bonjour, merci ...). Ca fait toujours plaisir :)Les messages doivent être composés dans un français intelligible. Pas de rédaction style "SMS", un minimum de correction au niveau de l'orthographe, de la grammaire et de la ponctuation est demandé.Pas de message intégralement écrit en majuscule.Au cas où vous rencontreriez un message impoli, injurieux ou incompréhensible, vous pouvez toujours le signaler en abus (en dessus du message en question)Respect d'autrui:Pas d'injures, pas d'insultes, pas de propos à caractère raciste, pédophile ou violent.Respect de la loi:Ne donnez pas de lien vers des sites de cracks ou de téléchargements illégaux de fichiers (livres, musique, vidéo). Les messages portant sur des sujets illégaux seront systématiquement modérés. Respect de la vie privée:Pour votre sécurité, ne dévoilez pas d'informations à caractère trop personnel.Pas de publicité.Les messages à caractère publicitaire seront purement et simplement supprimés.Merci de votre compréhension et bonne visite. :-) 189 messages 189 Dernier message par Par Cordelia002 Le 23/04/20 11:55