Virginie W Inscrite depuis le 22 décembre 2010
Eprise
Badges obtenus par Virginie W
Derniers badges obtenus
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Carnet de lecture
    Votre carnet de lecture vous permet de retrouver en un clic tous vos romans préférés !
  • Selfie
    Vous pouvez modifier la photo de votre profil quand vous voulez pour nous montrer tous vos selfie…
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    http://thereadinglistofninie.com/jay-crownover-bad-tome-2-amour-dangereux

     

    Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Harlequin et Netgalley pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

    Je viens tout juste de terminer ma lecture de ce second opus, et je peux déjà vous dire que même si j’ai aimé ma lecture, je l’ai trouvé légèrement un poil en dessous du premier tome, mais je crois que c’est parce que Bax m’avait fait un effet boeuf.  Alors que le premier tome offrait un aperçu très sanglant et ordurié de The Point, j’ai trouvé qu’il manquait un peu de piquant à ce tome.

    Les trafics, les vols, la drogue, les meurtres, la prostitution sont beaucoup plus en retrait cette fois-ci et c’est surtout sur les problèmes de Brysen que l’auteur à fait référence, enfin c’est ce que j’ai ressenti dans ma lecture, mais j’en attendais peut-être trop au final… Après une ambiance assez brutale dans le premier tome, celui-ci est plus en demi-teinte, il laisse entrevoir un aperçu plus lumineux. Dans ce second tome, C’est Brysen (la copine serveuse à Dovie) et Race (le frère de Dovie et le meilleur ami de Bax) qui sont à l’honneur.

    Brysen, c’est une jeune fille éprouvée à qui tout à échappé, elle rêvait d’un avenir loin des affres que lui causent sa famille. Elle essaie de maintenir sa tête hors de l’eau, d’épauler ses parents qui ne font que sombrer dans la déchéance, et d’aider sa petite soeur, pour cela elle cumule boulot de serveuse et études, mais surtout elle évite de succomber au charme angélique mais dangereux de Race Hartman, le frère de sa meilleure amie Dovie.
     
    Race quant à lui est le nouveau roi de The Point, après la mort de Novak, il a décidé de reprendre le flambeau pour éviter le pourrissement de cette ville qu’il considère comme la sienne. Race a toujours eu un certain attrait pour les affaires souterraines de The Point, nous l’avions déjà découvert dans le premier tome, il avait tout pour briller étant né dans The Hill avec une cuillère en argent dans la bouche. Il n’a pas hésité à abandonné tout ce que lui procurait cette vie, pour protéger Dovie. Malgré son attrait innocent, il ne faut pas se fier aux apparences, il est loin d’être crédule et naïf, il semble posséder le talent nécessaire à la vie clandestine de The Point. Il veut protéger ceux qui l’entoure, ceux qu’il aime, leur offrir un meilleur avenir en offrant de peu de la lumière qui est entrée dans sa vie avec la venue de Brysen dans son monde.
     
    Jay Crownover réussit à se démarquer avec son univers sans faux-semblants créant ses propres règles, sa propre domination, son propre purgatoire. Elle parvient à nous charmer avec ses personnages à l’allure assez « sombre », qui vont avoir un penchant à mépriser beaucoup de choses, mais vous le remarquerez, qui vénèrent toujours les femmes avec qui ils sont.
     
    J’ai hâte de découvrir le troisième opus, car j’avoue que je suis légèrement sur ma faim, j’ai trouvé qu’il manquait un peu de cette brutalité que j’avais ressenti dans le premier tome et je pense que le tome consacré à Titus retrouvera un peu de ce que laissait présager cette série dès les premières lignes. Rendez-vous le 04/05/2016 pour la suite des aventures 
                                        </div>
                                    </div>
                                
                                <div class= La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    http://thereadinglistofninie.com/jay-crownover-bad-tome-1-amour-interdit

    Tout d’abord je tiens à remercier Babelio et les éditions Harlequin pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

     

    Lors de la masse critique du 20 janvier 2016 ce titre était disponible avec d’autres ce qui a fait de très nombreux choix. Mais comme je voulais absolument le découvrir, je n’ai sélectionné que cet unique choix et quelques jours plus tard j’ai eu la chance de recevoir le mail qui confirmait que je recevrais ce livre chez moi. Il est arrivé à la maison le 04 février 2016 et même si j’avais d’autres livres à découvrir avant celui-ci, je n’ai pas pu m’empêcher de le dévorer.

     
    Dans ce roman, ne vous attendez pas à découvrir un monde de paillettes et de strass, c’est tout le contraire qui vous attend. Ici pas de riches et séduisants hommes d’affaires, mais des raclures et des criminels marqués par la vie. Le décor n’est pas rose, c’est un genre de banlieue 13, enfin ça m’a fait penser à cet univers, les trafics, les vols, la drogue, les meurtres, la prostitution sont le lot quotidien des habitants de The Point…
     
    Et au milieu de tout ça, Shane Baxter qui après 5 années de taule se retrouve en liberté, fera tout pour retrouver son meilleur ami Race qui est indécelable dans The Point, mais lorsque la frangine de celui-ci – frangine dont au passage Bax n’a jamais entendu parler – se trouve mêlée à l’équation, rien n’est évident pour le bad boy. Bax est le gangster par excellente, un voleur sans scrupules, il est craint dans toute la ville et n’hésite pas à jouer des points pour obtenir tout ce qu’il veut, il décide de rechercher Race tout seul, quitte à se mettre en danger, il n’a besoin de personne et surtout pas d’une poupée qui traîne dans ses pattes.
     
    Mais Dovie est tenace et elle ne peut pas se permettre de perdre la trace de son frère, alors si pour ça elle doit survivre à l’hostilité présente dans le regard glacé du beau rebel, elle est prête à tout. Elle peut sembler fragile mais elle a une vraie force de caractère et même si depuis toute petite, elle a vécue une vie loin d’être idéale elle n’hésite pas à forcer le destin pour un avenir un peu plus glorieux. Alors que pour lui tout n’est que noirceur, elle devient une petite éclaircie dans la vie de Bax. Vous pouvez vous douter que les étincelles sont nombreuses entre le bad boy et la princesse rousse et la tension est plus que palpable. On frissonne avec eux.
     
    La plume de Jay Crownover est véritablement addictive, elle est franche, fluide et surtout très adaptée à son univers de testostérone. Ce n’est pas un coup de coeur mais ce premier tome de cette série mérite tout de même 5 étoiles, parce que j’ai vraiment apprécié l’ambiance brutale du roman.
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    J’ai eu la chance de découvrir ce roman « Coup de coeur éditorial » avec une épreuve anticipée non corrigée et je dois dire que je suis sous le charme, je n’ai pas certes pas eu un coup de coeur mais je n’en suis pas passée loin. J’ai passé un bon moment en compagnie des personnages de Lucie Castel. J’ai trouvé dommage que le livre soit publié au mois de mars alors que l’histoire se déroule à la fin de l’année, du coup il m’a manqué l’ambiance des fêtes de noël que j’aurais ressenti un peu plus avec l’odeur du sapin et les couleurs chatoyantes des boules et guirlandes chez moi.

    Le roman de Lucie Castel porte très bien son titre car après une lecture très vite dévorée, je peux confirmer qu’effectivement ce n’est « Pas si simple ». Pas si simple de se retrouver coincée un jour de tempête dans un aéroport à plusieurs milliers de kilomètres de chez soi, pas si simple de faire face à un homme quand on s’est trompé de toilettes et qu’on a poussé la mauvaise porte, pas si simple de se dire qu’on ne sera pas avec sa famille pour Noël ou pas si simple de passer les fêtes avec sa famille complètement dégénérée.

    Scarlett Archer est à Londres avec sa soeur Melanie, prête à prendre l’avion pour rentrer en France à la veille des fêtes de Noël, mais toutes deux se retrouvent coincées par une tempête de neige dans l’aéroport d’Heathrow. Alors qu’elle en a déjà pardessus la tête, elle fait la connaissance de William Hill un anglais pur souche en entrant dans les toilettes pour hommes alors qu’elle était persuadée d’être dans ceux réservés aux femmes. Quel agréable moyen de lier connaissance. Lorsque le lendemain, tous les trois se retrouvent à nouveau coincés à l’aéroport avec aucun moyen de traverser la Manche, William leur propose de passer le réveillon ensemble puisqu’ils se retrouvent seuls pour les fêtes. Le repas du réveillon sera loin de se dérouler dans la tranquillité puisque la famille du jeune homme viendra se joindre à la fête improvisée. Et que l’ambiance qui laissait présager un bon moment devient vite pesante.

    J’ai beaucoup aimé découvrir la plume de Lucie Castel que j’ai trouvé très agréable, fraîche et spontanée, j’avais plus d’une fois le sourire aux lèvres grâce aux personnages si différents et si peu courageux face à la mère de famille acariâtre. Ne vous attendez pas à un roman placide car c’est loin d’être le cas, ici la magie audacieuse de l’auteur opère. Elle nous offre un moment de lecture pleins de rebondissements inattendus mais également touchant et tendre face au deuil et à l’envie de reprendre sa vie en main.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    http://thereadinglistofninie.com/emily-blaine-all-i-want-for-christmas

     

    En voilà une sortie que j’ai tant attendu avec impatience. Vous connaissez tous ma passion pour la plume de la talentueuse Emily Blaine. Alors je n’ai pas pu attendre très longtemps avant de lire sa nouvelle romance. L’auteur a choisi de planter le décor de son récit pour la période de Noël (une lecture de circonstance puisque c’est dans un peu plus de quinze jours).

    C’est donc emmitouflée dans ma couverture, mes grosses chaussettes de Noël avec une tête de renne aux pieds et une tasse de chocolat chaud dans la main, que j’ai abordé ma lecture de cette nouvelle. Et encore une fois, je suis contrainte de dire que c’est trop court. Je suis à chaque fois emportée par le style sans pareil de cet auteur. Elle réussit à manier humour, romance et légèreté. Elle nous fait passer un excellent moment avec ses personnages, tous aussi attachants les uns que les autres.

    Nous retrouvons Emma alors qu’elle sort d’un cours de gym dans lequel elle a été traîné quasiment de force par son amie Julie qui voulait draguer le prof de sport. Et Emma n’est pas sportive pour un sous. Elles font partie d’une bande de potes depuis l’université, dont le sublime Simon et l’hilarant Yann, qui n’est autre que le frère de Julie. A cette bande c’est rajouté Laura, quand elle a commencé a fréquenter Yann. Et la dernière pièce rapportée par Yann, qui n’est autre que son collègue Thomas. Yann et Emma sont vraiment fusionnels tous les deux, ils sont collés l’un à l’autre à longueur de journée et quand ce n’est pas le cas, ils se téléphonent durant des heures.

    Lorsque Yann pressent un danger quand Thomas tente de séduire Emma, son comportement envers la demoiselle semble changé brusquement et Emma a du mal à savoir pourquoi. J’avoue que la relation entre les deux personnages peut sembler très rapide voir précipiter, mais c’est une nouvelle, j’ai donc du trouver toute sorte d’excuse à Yann. Et puis, il a quand même attendu presque dix années avant de déclarer sa flamme.

    En bref, c’est encore une fois une petite pépite d’humour et d’amour que nous a écrit Emily Blaine. Son style vous fera passer un agréable moment de lecture et de détente.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    http://thereadinglistofninie.com/l-j-shen-sinners-of-saint-tome-1-vicious

    J’ai rapidement commencé ma lecture vendredi vers 19h, et impossible de le lâcher parce que voyez-vous pour qu’ un roman me plaise il faut peu de choses importantes, mais tout de même nécessaires, à me plaire. Tout d’abord j’aime les histoires quand les personnages passent d’ennemis à amoureux, ça rapporte toujours un déferlement inattendu de scènes cocasses. Ensuite j’aime également que la tension sexuelle ou non soit palpable dans l’air. Avouez que vous ne résister pas non plus à cela ? Alors quand en plus vous êtes tellement pris dans le livre que vous ne faites même plus attention à ce qui vous entoure, c’est le trio gagnant pour me donner un coup de coeur.

    LJ Shen est une auteur que je découvre, je n’en jamais entendu parler et je le regrette un peu, elle a vraiment une plume inimitable et a réussi à me faire aimer ma lecture à un point inimaginable. Elle a écrit son roman de deux POV, celui d’Emilia LeBlanc et Vicious alias Baron Spencer et de temps en temps, nous avons également droit à des flashbacks afin de bien comprendre l’histoire des personnages.

    Emilia  vient de s’installer à Todos Santos avec sa famille. Elle rencontre Vicious et ses quatre amis les « Hot Heros » (les quatre jeunes hommes les plus sexy du coin). Tous les gars voudraient être à leur place et toutes les filles veulent coucher avec eux. Dès la première rencontre, Vicious se comporte en parfait connard et s’en prend à la jeune femme, la rabaissant à chaque opportunité, la traitant comme de la merde jusqu’au jour où il lui fait du chantage et l’oblige à quitter la Californie. Lorsque plusieurs années plus tard, ils se retrouvent par hasard, Vicious ne peut s’empêcher de s’immiscer dans la vie d’Emilia.

    Je ne vous en raconterais pas d’avantage car il faut absolument que vous découvriez ce roman !!

    Vicious est un homme de pouvoir, froid et cruel, on ne souhaite pas croiser son chemin, mais pourtant je vous assure qu’on finit inlassablement par succomber à son attraction. Il est vraiment le anti-héro typique, le personnage avec le mauvais rôle, le parfait salaud, seulement vous êtes tellement concentré sur lui qu’il est impossible de ne pas le remarquer, de ne pas l’aduler, de ne pas l’aimer, même si pendant une grande partie du roman il est un abruti fini. A d’autres moments votre coeur ne peut que se briser pour lui, je ne pas mentir en disant le contraire parce qu’au final les filles craquent toujours pour les mauvais garçons non ?

    Emilia est une jeune femme généreuse, elle est prête à tout pour sa famille, elle mène de front deux boulots afin de pouvoir joindre les deux bouts et de pouvoir alléger la souffrance de sa soeur Rosie en lui offrant un toit et des médicaments. Elle est l’héroïne que tout le monde aimerait être. Cette jeune femme indépendante, importante dans la vie de quelqu’un.

    L’alchimie entre les deux personnages dans le passé est déjà bien présente, mais dans le présent elle est carrément incroyable. Cela nous offre de terribles scènes de sexe qui donnent très chaud 
                                        </div>
                                    </div>
                                
                                <div class= La note des lectrices

    Sa note
Sa sélection de livres
  • (32 avis) Donner votre avis
    Elle est sa raison de vivre. Il est sa raison de fuir.

    Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui.

    Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.

    Genre : New Adult Collection &H 5 septembre 2018 &H N°HP62

    Découvrir
    • EPub 6,99 €
    • Broché 15,90 €
  • (43 avis) Donner votre avis
    Dans la chambre austère où elle se remet doucement de ses blessures, Inga couve une sombre colère. Comment son frère d’armes a-t-il pu s’en prendre à elle en pleine expédition ? Bien sûr, en tant que guerrière et fille illégitime du yarl, le chef viking, elle a toujours été la cible d’une certaine hostilité au sein du clan. Mais rien ne l’avait préparée à une telle trahison ! Laissée pour morte dans un monastère ennemi, elle a été miraculeusement recueillie par un Picte vivant parmi les moines. Un homme solitaire et ombrageux qui tient à présent sa vie entre ses mains. Inga ignore ce qu’il compte faire d’elle, mais une chose est sûre : dès qu’elle sera rétablie, elle trouvera un moyen de s’enfuir pour rejoindre son clan. Alors, elle réclamera justice !


    Dans le décor fascinant des colonies vikings du IXe siècle, Anna Lyra tisse une passion intense et subtile entre deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer.

    Roman publié en ebook dans la collection HQN.

    Genre : Romance historique Collection Victoria 1 mai 2017 Victoria N°29

    Découvrir
    • EPub 3,99 €
  • (36 avis) Donner votre avis
    Elle est sa deuxième chance d’être heureux

    En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble.

    Dans cette nouvelle romance moderne, Emily Blaine explore avec justesse et mesure la rencontre entre deux êtres profondément blessés. Peut-on encore aimer lorsque la vie vous a enlevé votre grand amour ? La réponse est aussi chargée d’espoir que la plume radieuse d’Emily Blaine.

    « Une romance touchante et moderne ponctuée d’émotions vives et d’humour qui caractérisent si bien les histoires qu’elle nous offre.» -
    Le monde enchanté de mes lectures

    Genre : Collection HarperCollins 18 mars 2020 HarperCollins N°134

    Découvrir
    • Poche 7,50 €
  • (76 avis) Donner votre avis
    Il est le pire qui pourrait lui arriver… ou le meilleur

    Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…

    "Un premier tome addictif et prenant. Les opposés s'attireraient-ils vraiment ? Il semblerait ." Un brin de lecture

    Genre : Sentimental / Romance contemporaine Collection HarperCollins 27 mai 2020 HarperCollins N°165

    Découvrir
    • EPub 5,99 € 2,99 €
  • (28 avis) Donner votre avis
    Ils étaient faits l’un pour l’autre… jusqu’au jour où ils se sont rencontrés

    Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n’a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu’elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme sœur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence… Et alors, face à cette jeune fille d’une beauté solaire, renversante, Misha n’a aucun doute : il sait que c’est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s’approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l’idéal qu’il s’était imaginé…

    « Plus qu’addictif ! Viscéral et tout en tension, Hate to love vous captivera dès la première page - et jusqu’à bien après avoir refermé le livre. Penelope Douglas a tout déchiré ! » – Katy Evans (auteur de la série Fight for love)
    « Je n’ai pas dormi de la nuit pour terminer Hate to love ! J’ai adoré. Les romances sexy de Penelope Douglas sont ma drogue préférée… addictive et un véritable shot d’émotion ! » – Jay Crownover

    Genre : New Adult Collection &H 9 mai 2018 &H N°R81

    Découvrir
    • EPub 9,99 €
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages