Virginie W Inscrite depuis le 22 décembre 2010
Eprise
Badges obtenus par Virginie W
Derniers badges obtenus
  • Mega pipelette
    Vous êtes un vrai guide de lecture pour la communauté du Salon Harlequin !
  • Critique littéraire
    Waouh vous avez noté au moins 15 romans Harlequin, merci !
  • Rédactrice en chef
    Vous devenez une professionnelle pour l’appréciation de nos romans !
  • Super pipelette
    Ah ! de plus en plus pipelette, bravo !
  • Mini pipelette
    Merci, vous êtes pipelette et chez nous on aime ça !
  • Chroniqueuse
    Merci d’avoir noté vos romans préférés !
  • Carnet de lecture
    Votre carnet de lecture vous permet de retrouver en un clic tous vos romans préférés !
  • Selfie
    Vous pouvez modifier la photo de votre profil quand vous voulez pour nous montrer tous vos selfie…
  • A découvert
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Sous couverture
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
  • Incognito
    Continuez à remplir votre profil pour nous aider à mieux vous connaitre !
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    http://thereadinglistofninie.com/penelope-douglas-hate-to-love

    C’est le second roman de Penelope Douglas que je lis et je dois dire que son style est plus qu’addictif. Commencer et aussitôt dévoré en l’espace de quelques heures, « Hate to Love » prends aux tripes, parce qu’on est tous passé par une période où on se sentait à part vis à vis des autres, qu’on aurait aimé s’intégrer mais que ça n’a pas été le cas. « Hate to Love » c’est un peu comme faire partie de l’histoire de Penelope Douglas, en vivant notre vie.

    Ryen Trevarrows et Misha Lare se sont toujours échangés des lettres depuis qu’un jour de CM2, leurs professeurs respectifs ont procédés à une correspondance entre leurs deux classes. Se racontant leurs vies, se livrant, se soutenant l’un l’autre, développant un lien fort et unique, une amitié à toute épreuve. Ils vivent à seulement quelques kilomètres l’un de l’autre mais ils se sont promis de jamais se rencontrer et de se chercher sur les réseaux sociaux de peur de perdre ce lien et cette amitié qui les lient.

    Lorsque lors d’une soirée, Misha croise Ryen il est de suite sous le charme, mais il ne souhaite pas qu’elle sache que c’est lui. Lorsque plusieurs mois plus tard, pour une raison que lui seul connait, il intègre le lycée où étudie Ryen il est loin de s’attendre à ce qu’il voit. Ryen est tellement différente de ce qu’elle lui a toujours fait croire et Misha ne peut se figurer que la reine des abeilles qu’il a en face de lui et SA Ryen soient une seule et même personne.

    Ryen Trevarrows est un personnage totalement exécrable, j’ai vraiment eu du mal à l’apprécier au début de ma lecture. Populaire et totalement insensible aux autres, elle prend les gens de haut et ne se prend pas pour de la merde.  Alors qu’intérieurement, elle bouillonne et ne supporte plus d’être cette personne qu’elle méprise. Mais elle a besoin d’être entourée afin de ne plus se sentir seule comme elle l’a toujours été. Elle est prête à tout, même des moyens condamnables, sans scrupule, voire au dépens d’autrui, pour réussir à atteindre son but. Elle est la pompom girl que tout le monde adule mais déteste également. Elle sort avec Trey le beau-fils de la directrice du lycée et on obtient une fille populaire mais stupide. Pas d’excuse pour elle, si elle préfère être fausse et entourer de personnes méprisantes et inintéressantes, ça ne me donne pas envie de la connaître mieux. Heureusement, on finit par découvrir en elle une personne bien différente de ce qu’elle montre et ça rattrape un peu l’aversion qu’on peut ressentir au début de la lecture.

    Misha Lare est un personnage très intéressant à découvrir, lui aussi se sent à part, incompris, il fait tâche dans sa propre famille, son seul soutien à toujours été Ryen qu’il a mis sur un piédestal. La musique est son univers, Ryen sa muse, son inspiration. Il va faire tout son possible pour que la carapace épaisse autour de Ryen se brise et qu’elle offre enfin son vrai visage aux gens qui l’entoure comme elle a pu lui offrir à lui.

    Comme lors de ma lecture de son précédent roman, j’ai téléchargé la playlist que l’auteur propose, ça vous plonge directement dans l’ambiance du roman. Encore une fois, Penelope Douglas aborde une histoire difficile et sombre, mais bizarrement ça fonctionne parfaitement avec moi et je me retrouve à dévorer le roman très rapidement. Ajouter à cela, le petit passage de Michael Crist, Erika, Kay et Will, et j’avais encore plus envie de découvrir le prochain roman de l’auteur.

    Alors si comme moi, vous aimez les livres durs et réalistes, si vous avez aimez à la folie Dark Romance, vous ne pourrez qu’apprécier Hate to love. Moi je rajoute la série « Evanescence » à ma PAL et je pense que je vais me plonger très bientôt dans cette série que je ne connais pas, en attendant d’avoir la traduction de « Hideaway » le tome deux de « Devil’s Night » consacré à Kai 
                                        </div>
                                    </div>
                                
                                <div class= La note des lectrices

    Sa note
  • Son avis sur

    http://thereadinglistofninie.com/l-j-shen-sinners-of-saint-tome-1-vicious

    J’ai rapidement commencé ma lecture vendredi vers 19h, et impossible de le lâcher parce que voyez-vous pour qu’ un roman me plaise il faut peu de choses importantes, mais tout de même nécessaires, à me plaire. Tout d’abord j’aime les histoires quand les personnages passent d’ennemis à amoureux, ça rapporte toujours un déferlement inattendu de scènes cocasses. Ensuite j’aime également que la tension sexuelle ou non soit palpable dans l’air. Avouez que vous ne résister pas non plus à cela ? Alors quand en plus vous êtes tellement pris dans le livre que vous ne faites même plus attention à ce qui vous entoure, c’est le trio gagnant pour me donner un coup de coeur.

    LJ Shen est une auteur que je découvre, je n’en jamais entendu parler et je le regrette un peu, elle a vraiment une plume inimitable et a réussi à me faire aimer ma lecture à un point inimaginable. Elle a écrit son roman de deux POV, celui d’Emilia LeBlanc et Vicious alias Baron Spencer et de temps en temps, nous avons également droit à des flashbacks afin de bien comprendre l’histoire des personnages.

    Emilia  vient de s’installer à Todos Santos avec sa famille. Elle rencontre Vicious et ses quatre amis les « Hot Heros » (les quatre jeunes hommes les plus sexy du coin). Tous les gars voudraient être à leur place et toutes les filles veulent coucher avec eux. Dès la première rencontre, Vicious se comporte en parfait connard et s’en prend à la jeune femme, la rabaissant à chaque opportunité, la traitant comme de la merde jusqu’au jour où il lui fait du chantage et l’oblige à quitter la Californie. Lorsque plusieurs années plus tard, ils se retrouvent par hasard, Vicious ne peut s’empêcher de s’immiscer dans la vie d’Emilia.

    Je ne vous en raconterais pas d’avantage car il faut absolument que vous découvriez ce roman !!

    Vicious est un homme de pouvoir, froid et cruel, on ne souhaite pas croiser son chemin, mais pourtant je vous assure qu’on finit inlassablement par succomber à son attraction. Il est vraiment le anti-héro typique, le personnage avec le mauvais rôle, le parfait salaud, seulement vous êtes tellement concentré sur lui qu’il est impossible de ne pas le remarquer, de ne pas l’aduler, de ne pas l’aimer, même si pendant une grande partie du roman il est un abruti fini. A d’autres moments votre coeur ne peut que se briser pour lui, je ne pas mentir en disant le contraire parce qu’au final les filles craquent toujours pour les mauvais garçons non ?

    Emilia est une jeune femme généreuse, elle est prête à tout pour sa famille, elle mène de front deux boulots afin de pouvoir joindre les deux bouts et de pouvoir alléger la souffrance de sa soeur Rosie en lui offrant un toit et des médicaments. Elle est l’héroïne que tout le monde aimerait être. Cette jeune femme indépendante, importante dans la vie de quelqu’un.

    L’alchimie entre les deux personnages dans le passé est déjà bien présente, mais dans le présent elle est carrément incroyable. Cela nous offre de terribles scènes de sexe qui donnent très chaud 
                                        </div>
                                    </div>
                                
                                <div class= La note des lectrices

    Sa note
  • Son avis sur

    http://thereadinglistofninie.com/emily-blaine-si-tu-me-le-demandais

    S’il y a bien une auteur française que j’aime lire, c’est Emily Blaine, alors quand j’ai vu que son prochain roman serait à chroniquer via la masse critique de Babelio, j’ai tenté ma chance en sélectionnant son titre parmi d’autres qui retenaient également mon attention. Je n’ai pas eu l’occasion de découvrir les deux dernières sorties numériques de l’auteur ni sa série Toi, moi ou jamais, c’était donc l’occasion pour moi de voir si la plume d’Emily Blaine me faisait toujours autant craquer. Je découvre donc Cooper après avoir découvert Andrew, Connor, Ben et tant d’autres héros masculins au charme si incroyable.

    Cooper Garisson est un homme qui avait tout pour être heureux. Même si sa famille fait tout son possible pour occulter les traces de la présence de Laura ainsi que les souvenirs d’elle dans leurs vies, Cécilia sa jeune fille de quatorze ans ressent un manque et souhaiterait que son père s’implique un peu plus dans sa vie et lui raconte des choses sur sa mère qu’elle n’a pas connue très longtemps. Veuf depuis huit ans, il vit toujours dans le passé car le souvenir de Laura sa défunte épouse est toujours très présent malgré le temps, mais il lui est impossible de partager ses pensées sans qu’elles lui laisse un arrière goût amer.

    Alors qu’il ne s’attendait plus à rien, il va rencontrer une jeune femme qui va lui redonner le sentiment de vivre le temps d’un sourire et d’une danse au détour d’une soirée avant de s’envoler aussi vite qu’elle est apparue. Les rencontres entre eux sont fortuites avant que Cooper ne prenne les chose et main et ne bouscule le destin.

    Cooper a plusieurs choses qui m’ont séduite. La première et pas des moindres, c’est que c’est un père de famille et vous savez que j’adore ça par dessus tout les daddys. Ensuite il y a son charme plus que désuet, il a réussi à me séduire avec ses manières un peu vieillottes de séduire Julianne lors de leurs différents rendez-vous. Mais surtout c’est le fait qu’il ne cache pas sa maladresse vis à vis de sa fille qui me l’a fait apprécier encore plus.

    Emily Blaine a vraiment du talent pour vous emporter dans ses récits, les sentiments qu’elle décrit sont forts et puissants, les émotions qu’elle fait passer sont bouleversantes, poignantes et émouvantes. Elle a parfaitement sût retranscrire le personnage de Cooper nous offrant un homme avec ses qualités et ses défauts, nous donnant envie de le consoler lorsqu’il est emporté par son chagrin parfois dévastateur.

    Julianne est un personnage que je n’ai pas pu apprécier à sa juste valeur, puisqu’on en apprend vraiment peu sur elle à part les grandes lignes. Je pense que j’aurais apprécié avoir son point de vue de l’histoire, car je n’ai pas pu autant me projeter et que je trouve que l’histoire était trop courte par rapport à ce que je suis habituée par l’auteur.

    Alors voilà, j’ai passé un bon moment mais ce n’est pas un coup de coeur pour moi, il me manque le petit truc en plus qui aurait pu faire pencher la balance et me fasciner au point de me faire oublier Andrew Blake mais n’est pas Andrew Blake qui veut ! Désolé Cooper tu ne fais pas le poids.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    http://thereadinglistofninie.com/jay-crownover-bad-tome-4-amour-immortel-2

    J’ai eu l’occasion de découvrir Jay Crownover avec cette série, et j’avais apprécié le fait que l’auteur nous offre un univers brutal, sauvage, sombre et inquiétant avec la ville de The Point. Depuis je n’ai cassé de suivre la plume si addictive de Jay Crownover. J’ai donc fais la connaissance de Bax, Race, Titus et Nassir à peu près au même moment et j’étais super curieuse d’en découvrir un peu plus sur Nassir Gates, la personne la plus crainte de The Point après avoir découvert les autres mecs.

    Si vous avez suivi les tomes précédents, vous savez déjà que Nassir a repris le contrôle de The Point après la mort de Novak, depuis il règne en maître sur les lieux.  Pour qui y regarde de plus près, Nassir n’a rien d’humain, il n’a pas de compassion, seul le pouvoir et l’argent sont essentiels à sa cause, il n’y a que Keelyn Foster qui a réussi à briser sa carapace dès le premier regard.

    Keelyn mieux connu sous le nom de Key, est stripteaseuse dans un des clubs les plus malfamés de la ville. Afin d’échapper au pouvoir que Nassir a sur elle, Key quitte la ville et se retrouve à servir des cafés dans la ville de Denver (j’ai beaucoup aimé l’apparition de Royal la flic de la série Marked Men), mais la jeune femme fougueuse qu’elle était lui manque au plus profond d’elle et lorsque Nassir réapparaît afin de la ramener chez lui, elle ne peut résister à la proposition qu’il lui fait, même si elle se bat contre ses sentiments. L’ambiance de The Point est toujours aussi hostile, la stripteaseuse montre les crocs et se révèle être une terrible adversaire, ne baissant pas sa garde et Nassir commence à se ramollir face aux yeux troublants de Key, alors que celle-ci se sent de plus en plus en sécurité avec lui et son égale.

     J’ai vraiment aimé ma lecture et je dois dire que ce roman est celui que j’ai aimé le plus, donc surpasser un coup de coeur pour Titus, ça donne un « MÉGA COUP DE COEUR » pour Nassir et croyez-moi que je ne m’y attendais pas du tout lorsque j’ai rencontré Nassir Gates pour la première fois, il était loin de me plaire autant. Les trafics, les vols, la drogue, les meurtres, la prostitution sont beaucoup plus en retrait cette fois-ci également même s’il y a toujours de l’action mais l’alchimie entre  Nassir le Diable et Key est vraiment très présente et tout ce déferlement de passion aura fait fondre mon petit coeur.
     
    Quelques nouveaux personnages font leur apparition dans ce tome et la fin laisse présager une autre histoire très intéressante, celle de Noe et Stark, je serais donc présente pour les rencontrer même si j’attends avec encore plus d’impatience le roman sur Booker et Karsen en espérant que la suite arrive très bientôt ?
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    http://thereadinglistofninie.com/anna-lyra-lhonneur-dune-viking

    TeaCup m’a conseillé de découvrir les écrits de cette auteur française et comme elle sait que j’aime beaucoup les romances historiques, je me suis laissée tenter afin de finalement me laisser submerger par tout ce que j’ai à faire. J’ai donc pris du retard sur la lecture initialement prévue beaucoup plus tôt. J’ai essayé de rattraper le retard avant la rentrée et j’y suis arrivée.

    Je dois dire que je ne m’attendais aucunement à ce que j’ai lu. La plume de l’auteur est vraiment très très agréable à découvrir et on sent qu’elle a bien étudiée la chose en rendant dans son récit une époque bien reconstituée. C’est un livre que je recommande donc chaudement, car on ressent dès les premiers mots que l’auteur y a mis tout son coeur et son âme. Elle a construit son roman sur fond de romance historique en ne lésinant sur aucun détail aussi infimes soit-il. En général, dans les romances historiques ont parle plus souvent des vikings que des skjaldmö, ces jeunes femmes guerrières armées d’un bouclier dans la mythologie nordique. Alors bravo à elle d’avoir fait tout le contraire de ce qui est fait habituellement.

    Le personnage d’Inga m’a fait penser à un de mes personnages préférés dans le film « L’anneau sacré » de Uli Edel. Brunnhild est jouée par Kristanna Loken. C’est un film qui n’a pas disposé d’énormes moyens mais offre une superbe aventure à voir et à revoir. Les scènes d’actions sont superbes et les décors valent le détour. Et petit bonus il y a même la présence de Robert Pattinson (même s’il n’est pas vraiment canon dans ce rôle avouons-le.) Ou encore à Lagertha la femme de Ragnar Lodbrock dans la série « Viking ». J’ai retrouvé en Inga la fougue des skjaldmö, ce coté guerrier non négligeable, ce courage et cette force si propre à ces femmes.

    Le personnage de Tarran est un héro à la nature gracieuse et honnête mais qui sait se montrer terriblement entêté. Ayant fait voeux de silence depuis son arrivée au monastère de Bergisy, il brise celui-ci lorsqu’Inga se fait lâchement attaquer par un de ses compagnons. Dans ce récit décrit par l’auteur Anna Lyra, trahisons, tromperies, jalousies, romance sont au rendez-vous pour notre plus grand plaisir. C’est une lecture que je ne peux que conseiller car elle vaut le coup, c’est pour moi une des plus belles romances historiques que j’ai lu jusque là.

    La note des lectrices
    Sa note
Sa sélection de livres
  • (14 avis) Donner votre avis
    BAD - Tome 4

    Elle est sa raison de vivre. Il est sa raison de fuir.

    Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui.
    Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.

    Genre : New Adult Collection &H 13 septembre 2017 &H N°76

    Découvrir
    • EPub 9,99 €
    • Broché 15,90 €
  • (19 avis) Donner votre avis
    Dans la chambre austère où elle se remet doucement de ses blessures, Inga couve une sombre colère. Comment son frère d’armes a-t-il pu s’en prendre à elle en pleine expédition ? Bien sûr, en tant que guerrière et fille illégitime du yarl, le chef viking, elle a toujours été la cible d’une certaine hostilité au sein du clan. Mais rien ne l’avait préparée à une telle trahison ! Laissée pour morte dans un monastère ennemi, elle a été miraculeusement recueillie par un Picte vivant parmi les moines. Un homme solitaire et ombrageux qui tient à présent sa vie entre ses mains. Inga ignore ce qu’il compte faire d’elle, mais une chose est sûre : dès qu’elle sera rétablie, elle trouvera un moyen de s’enfuir pour rejoindre son clan. Alors, elle réclamera justice !


    Dans le décor fascinant des colonies vikings du IXe siècle, Anna Lyra tisse une passion intense et subtile entre deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer.

    Roman publié en ebook dans la collection HQN.

    Genre : Romance historique Collection Victoria 1 mai 2017 Victoria N°29

    Découvrir
    • EPub 3,99 €
    • Poche 7,60 €
  • (13 avis) Donner votre avis
    Elle est sa deuxième chance d’être heureux

    En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble.

    Dans cette nouvelle romance moderne, Emily Blaine explore avec justesse et mesure la rencontre entre deux êtres profondément blessés. Peut-on encore aimer lorsque la vie vous a enlevé votre grand amour ? La réponse est aussi chargée d’espoir que la plume radieuse d’Emily Blaine.

    Genre : Romance contemporaine Collection &H 4 octobre 2017 &H N°80

    Découvrir
    • EPub 9,99 €
    • Broché 15,90 €
  • (25 avis) Donner votre avis
    Il est le pire qui pourrait lui arriver… ou le meilleur

    Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…
    Téléchargez les fonds d'écran Vicious ici en vous connectant à votre espace personnel.

    Genre : New Adult Collection &H 2 novembre 2017 &H N°83

    Découvrir
    • EPub 9,99 €
    • Broché 14,90 €
  • (8 avis) Donner votre avis
    Ils étaient faits l’un pour l’autre… jusqu’au jour où ils se sont rencontrés

    Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n’a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu’elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme sœur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence… Et alors, face à cette jeune fille d’une beauté solaire, renversante, Misha n’a aucun doute : il sait que c’est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s’approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l’idéal qu’il s’était imaginé…

    « Plus qu’addictif ! Viscéral et tout en tension, Hate to love vous captivera dès la première page - et jusqu’à bien après avoir refermé le livre. Penelope Douglas a tout déchiré ! » – Katy Evans (auteur de la série Fight for love)
    « Je n’ai pas dormi de la nuit pour terminer Hate to love ! J’ai adoré. Les romances sexy de Penelope Douglas sont ma drogue préférée… addictive et un véritable shot d’émotion ! » – Jay Crownover

    Genre : New Adult Collection &H 2 novembre 2017 &H N°81

    Découvrir
    • EPub 9,99 €
    • Broché 14,90 €
Ses derniers messages sur le forum
Derniers sujets Messages Derniers messages
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous offrir le meilleur service. En savoir plus...