Isabel Inscrite depuis le 13 janvier 2015
Curieuse
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    Le résumé m’avait tellement plu et s’agissant de la plume d’Alfreda Enwy, j’y suis allée sans me poser de questions. 

    Mais ça ... c’était avant de commencer à lire et de me rendre compte qu’il s’agissait du spin-off de la duologie Ne crois pas que tu m’aimes qui nous relatait l’histoire entre Autumn et Mao, histoire que j’ai lue bien évidemment et que j’avais adorée.

    Not made for love peut se lire indépendamment, car l’auteure distille quelques éléments de la duologie, mais à mon sens je vous conseillerai quand même de la lire avant de suivre les aventures de Avery. 

    Bon, après cette petite explication, il est temps de raconter l’histoire d’Avery et Wade.

    Avery, la petite dernière de la fratrie Falls, est une jeune étudiante en art. Cinq ans plus tôt, elle a vécu un fort traumatisme et depuis ce jour elle essaie tant bien que mal de le surmonter. 

    Et si pour elle, seule compte sa sœur et son frère, il lui est toujours dur et éprouvant de rentrer chez elle. 

    Mais elle peut compter sur sa meilleure amie Robin, un brin fofolle et drôle. Solitaire, elle partage son temps entre ses cours, ses lectures et son bénévolat dans un centre pour femmes. Jusqu’à ce qu’un jour, où lisant en marchant, son front est heurté par une main qui la sauve d’une rencontre qui lui aurait fait une grosse bosse. Cette main appartient à Wade, un jeune homme, étudiant l’art lui aussi.

    Avery ne pense jamais le revoir, Wade a été charmé dès leur rencontre fortuite.

    Mais contre toute attente, il va s’avérer que la jeune femme a besoin d’un tuteur, ayant malheureusement quelques mauvaises notes à ses derniers contrôles. Et ce tuteur n’est autre que Wade, le sauveur. 

    Si pour elle tout est clair : elle a juste besoin d’aide afin d’améliorer ses notes, lui la trouve différente des autres femmes et forcément elle suscite son intérêt. 

    Mais sous cette façade d’indifférence, Avery ne peut cacher qu’elle le trouve très beau et très intéressant, cette relation va évoluer au gré de la confiance et de l’intérêt grandissant d’Avery envers Wade qui va faire preuve d’une patience exemplaire.

    Alors que dire ? Que j’ai adoré ? 

     C’est trop léger pour exprimer ce que j’ai ressenti pour cette lecture.

    Alfreda Enwy jongle avec les mots, nous faisant ressentir tellement d’émotions. 

    Parlons des personnages principaux que j’ai particulièrement adoré : Avery est une survivante et fait preuve d’une grande force de caractère. Bien sûr, elle n’oubliera jamais ce qui lui est arrivé, mais le fait d’en avoir parlé à son groupe de soutien pour ensuite devenir bénévole, lui a permis de reprendre sa vie en main même si elle n’est pas parfaite. En effet, les séquelles sont là, elle ne ressent plus rien, aucun désir ni envie. Elle est persuadée d’être cassée, abîmée et même si elle voulait d’une relation avec un homme, elle pense que personne ne voudrait d’elle. 

    Qui a besoin d’une femme cassée et de son passif ? Personne selon elle. 

    J’ai adoré son caractère, sa pertinence et ses réparties bien senties et drôles.

    Et puis Wade débarque avec son humour, son charme, sa patience, sa douceur. C’est un homme en or, vraiment, il est beau mais n’en joue pas. C’est vraiment le petit ami idéal et parfait pour Avery. Mais Wade cache aussi au fond de lui une souffrance, la peur de l’abandon et c’est certainement à cause de ça qu’il n’a jamais voulu avoir de relation durable et stable. Mais face à la petite Avery,il se pourrait qu’il ne puisse résister, il est attiré comme un papillon vers la lumière.

    J’ai adoré que l’histoire prenne le temps de se mettre en place, déjà cela paraît logique au vue de l’histoire personnelle d’Avery. Ils prennent le temps de se connaître, de s’apprivoiser mutuellement, de se faire confiance. C’est une relation qui est tout en tendresse, c’est doux et sincère. L’alchimie est présente dès le départ entre eux et va monter crescendo comme les sentiments qu’ils ressentent.

    Je n’oublie pas de parler des thèmes qu’Alfreda Enwy traite ici et qui sont toujours autant d’actualité. Les sujets sont difficiles mais parfaitement bien décrits, avec justesse sans tomber dans le mélodrame larmoyant. 

    Il y a tellement à dire sur cette romance, que je pourrais continuer encore sur quelques pages.

    En bref, Alfreda Enwy m’a encore charmée avec cette romance profonde et touchante. Les émotions sont bien présentes, et les personnages super attachants. C’est addictif, intense, bouleversant de réalité et finalement très positif. 

    C’est bien sûr un coup de coeur !!

    Isabel (Blog Les Reines de la Nuit)

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

     

    Bien que j’avais trouvé le tome 1 assez long, il me tardait de poursuivre les aventures de Bex et Aidann, à savoir s'ils allaient se retrouver et surtout avoir leur happy end.
     
    Quatre ans se sont écoulés depuis le jour où Aidann a décidé de rompre avec Bex pour la préserver et la protéger. Il était parti au Japon où il faisait des courses, pendant que Rebecca était à New York. Elle avait gagné le Fame avec son crew et avait pu réaliser son rêve en intégrant la Juilliard School, la danse, sa passion.
     
    Pourtant, malgré toutes ces années, la jeune femme n’a jamais réussi à oublier Aidann. Bien que leur relation fut brève, elle a été très intense et passionnelle. 
    De son côté, Aidann a compris qu’il n’avait servi à rien de rompre avec elle puisque lui aussi n’arrive pas à l’oublier. 
    Mais au bout de tellement de temps, il ne sait pas comment revenir vers elle, et surtout il ne sait pas si elle partage encore ses sentiments. 
     
    Oui, Aidann est amoureux fou de Bex. 
      
    Il est resté très proche de Red, qui lui donne des nouvelles de Bex et c’est comme cela qu’il apprend que la jeune femme a un petit ami. La désillusion est grande mais il tentera le tout pour le tout afin de récupérer la femme de sa vie !!
     
    Rebecca a vécu un drame quelques années après son arrivée à New York, et c’est grâce à Tom son ancien professeur, qu’elle a pu aller de l’avant. Ils sont devenus amants, se cachant du monde, le temps que Tom était encore son professeur. Depuis, ils ont une relation stable, sécurisante pour Bex mais bien loin de la passion qu’elle éprouvait pour Aidann.
     
    Elle sait qu’elle va le revoir bientôt pour le mariage de sa cousine mais elle va s’assurer qu’il ne brise pas son bonheur, car même si elle éprouve de forts sentiments pour Aidann, il est hors de question qu’elle retombe dans ses bras.
     
    Mais le destin va en décider autrement, ils vont se revoir plus vite que prévu, à la grande surprise de Bex. Et les choses entre eux n’ont pas changé, cette alchimie, cette attraction, ces sentiments sont bien présents. 
    A partir de cet instant, Aidann va s’assurer d’être présent pour la jeune femme, et Bex voit ses murs de protection tomber l’un après l’autre face à sa présence.
     
    Ce tome est de loin celui que je préfère. 
     
    Car si Aidann m’avait énervée dans le précédent tome, je l’ai trouvé ici beaucoup plus touchant, attendrissant et en grande peine d’amour. Car si on se doutait de ses sentiments pour Bex, on était loin de penser qu’il l’aimait à ce point.
    Bex, quand à elle, est toujours prise dans sa passion qu’est la danse, a réussi à avancer sentimentalement même si ce n’est pas l’amour fou.
    Ici, les courses de voitures sont assez nombreuses et détaillées vu qu’Aidann en a fait son métier. Repéré au Japon, il est devenu pilote de Nascar et est devenu célèbre par son talent. 
    Bien que Bex certifie à ses meilleures amies qu’elle n’éprouve plus rien pour Aidann, elle n’hésite pas à aller voir ses courses sur internet, ne pouvant s’en empêcher.
     
    Et comme si leurs soucis ne suffisaient pas, quelqu’un dans l’ombre cherche à leur faire du mal. Et même si je me suis doutée assez rapidement de qui cela pouvait être, j’ai été assez stressée. 
     
    Leur bonheur retrouvé va peut-être les mener à leur perte…
     
    L’intrigue est bien menée, aucun temps mort, on avance bien avec des rebondissements que l’on ne s’imagine même pas.
    Aidann et Bex ont mûri chacun de leur côté, avançant dans leur vie comme ils le pouvaient avec leurs failles. Retrouver toute la bande était franchement sympa, cela a ajouté de la légèreté quand il le fallait.
     
    En bref, une suite bien sympathique que j’ai préférée au premier tome. Je suis ravie d’avoir lu ce deuxième tome qui m’a réconciliée avec les personnages principaux. Des sentiments, une suite haletante et sensuelle qui vous charmera j’en suis sûre.
    Isabel (Blog Les Reines de la Nuit)
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Quelques années plus tôt, Carolina Santos devait se marier avec Andrew, mais celui-ci l’a abandonnée, laissant à son petit frère Max le soin d’annoncer à Lina qu’il n’y aurait pas de mariage. Depuis, cette jolie brésilienne perfectionniste, se dévoue à son métier qui n’est autre que wedding-planner. 

    Lors d’un mariage qu’elle a organisé, elle rencontre Rebecca, P.D.G. de la société Cartwright. 

    Celle-ci lui propose une collaboration dans son hôtel, ce qui permettrait à Lina d’envisager un avenir serein. Mais derrière cette proposition en or, le passé ressurgit sous ses yeux. 

    En effet, ceux qui sont chargés de promouvoir la société Cartwright ne sont autres que son ex fiancé Andrew et son frère Max. 

    Quel coup du sort vraiment ! Si elle est choquée de les retrouver là en face d’elle, bien vite elle se reprend et fait comme si elle ne les connaissait pas. 

    Et quand Rebecca lui propose de travailler en binôme, elle se dit que le meilleur choix reste bien sûr Max, elle ne tient pas du tout à côtoyer pendant des heures et des semaines son ex fiancé. 

    Cela promet de beaux moments entre ces deux là !

    C'est une lecture légère et pleine d’humour que nous propose l’auteure. L’écriture est fluide et le roman se lit facilement et très rapidement. J’ai apprécié l’alternance des points de vue de Lina et Max, cependant, je n’ai pas réussi à apprécier Lina plus que ça. 

    Je comprends bien que, suite à la déception qu’elle a eue de s’être faite abandonner le jour de son mariage, elle se protège, mais cela la rend vraiment froide et très extrême dans ses actes, je n’ai pas pu m’y attacher un minimum. Max, lui est attachant dans l’ensemble ce qui sauve un peu la romance.

    Je reste donc un peu déçue de ma lecture, malgré la plume addictive et l’humour qui règne dans cette romance.

    Isabel (Blog Les Reines de la Nuit)

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur
    Rebecca, surnommée Bex est une jeune femme de 19 ans, qui va vivre chez sa tante. 
    Ses parents sont partis à l’étranger pour la carrière de son père. Elle vient d’une famille aisée, la danse est sa passion mais pourtant suite à un évènement, elle a décidé de laisser tomber son grand rêve d’être danseuse et de poursuivre des études d’avocat.
     
    En attendant la rentrée, elle retrouve sa cousine Alexa, dite Lexie. 
    Celle-ci rencontre une petite notoriété sur youtube. En effet, avec ses meilleures amies, elles ont crée un crew et diffusent leurs danses sur internet. 
    Lexie a l’idée d’intégrer Bex dans leur groupe, persuadée qu’avec sa formation de danseuse classique et son talent, le crew pourrait encore plus se faire remarquer. 
    Bex, à peine arrivée, ne pensait pas être si bien accueillie par les ami(e)s de sa cousine. 
     
    À part lui, ce mec aux abdos de folie, qui ne lui jette qu’un bref regard.
     
    Lui, c’est Aidann, 23 ans, mystérieux et sexy à mort !   
    Dès leur rencontre, Bex va vraiment avoir plus qu’un coup de coeur. Et si lui fait genre de l’ignorer, il n’en est absolument rien. 
    Bien sûr, qu’il a remarqué cette magnifique jeune femme, mais son jugement envers elle  est prompt, il pense sans la connaître que c’est une fille à papa, aisée, capricieuse et centrée sur elle-même. Il ne pouvait pas être plus à côté de ça, et il le constatera au fur et à mesure de ses rencontres avec Bex.
     
    Elle le cherche continuellement, essayant de capter son attention. Elle est vraiment obsédée par Aidann et bien qu’elle ait été prévenue et mise en garde contre lui, c’est plus fort qu’elle, elle ne peut pas s’en empêcher. 
    Au gré de leurs rencontres, ils apprendront à se connaître, du moins, Aidan apprendra vraiment à la connaître. Parce que lui, il cache beaucoup de choses. Il est très évasif sur ce qu’il fait quand il disparaît, le mystère plane totalement autour de lui.
     
    Aidann attend sa vengeance, patiemment !! 
     
    C’est le but de sa vie, faire payer des gens pour le mal qu’ils ont fait à sa famille. 
    Et si depuis toutes ces années, il arrivait à tout gérer, l’arrivée de la « princesse », comme il aime à appeler Bex, va le chambouler comme jamais. 
    Aidann, s’est toujours promis de mener à bien sa vengeance et pour ce faire, rien ne doit se mettre sur son chemin, c’est pour cela qu’il ne veut personne dans sa vie, il aurait trop peur de s’attacher et d’aimer pour finalement perdre encore une personne.
     
    Malheureusement, le coeur a ses raisons que la raison ignore ! 
     
    Et au fil de ses pensées, on comprend que nous avons affaire à un homme brisé par la vie, qui a connu des pertes insoutenables, qui se raccroche à une vengeance qui lui mange sa vie concrètement. Et même s'il apparaît dur, face à Bex, il n’en reste pas moins un homme amoureux.
     
    Bex, n’est pas la jeune femme pourrie, gâtée bien au contraire. Elle s’émancipe de ses parents en travaillant, n’hésite pas à venir prendre la défense des gens quand cela s’avère nécessaire. 
    Pourtant, j’ai eu du mal à m’attacher à ce personnage, je ne sais pas, peut-être parce qu’elle a la vie plus facile, que cela tourne autour de ses études, sa passion de la danse et et son obsession pour Aidann. Mis à part à quelques soirées où elle se lâche, elle est assez sage comme nana.
    Mais je ne l'ai pas aimée du tout !!
     
    J’ai eu une nette préférence pour le personnage masculin, je m’y suis attachée, car derrière son masque de mystère, c’est un homme qui a vécu un drame familial. Ensuite, je pensais que l’histoire se déroulerait autour des courses automobiles de rues mais finalement ce n’est pas le thème principal.
     
    Bien sûr, il en fait, mais on est loin de ce que j’imaginais. Mais pour le coup,  après ma petite déception, j’ai beaucoup apprécié l’intrigue qui bien sûr tourne autour d’Aidan. C’était assez passionnant de suivre Aidann d’un côté et de l’autre, deux faces mais un même homme.
     
    Mon gros bémol par contre, c’est que j’ai trouvé ce roman trop long. 
     
    L’histoire dans son ensemble est intéressante, le thème de la vengeance et ce qu’il fait pour y arriver est vraiment sympa, mais entre c’était trop long. 
    Trop de narration a eu raison de moi et je dois dire que j’ai un peu sauté des pages… 
    Oui, je sais ce n’est pas bien, mais c’était ça ou l’abandon, mais  je voulais savoir si la vengeance allait aboutir, et surtout savoir ce qu’il allait advenir d’Aidan et de Bex.
     
    En bref, malgré trop de longueurs, le thème abordé est franchement sympathique, j’ai pris plaisir à suivre Aidann. Et au vu de la fin, il me tarde de poursuivre malgré tout leur aventure. Parce qu’Aidann tu m’as énervée, voilà c’est dit !
     
    Isabel (blog Les Reines de la Nuit)
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur
    C’est l’histoire d’un coup de foudre ! 
     
    Deux personnes qui se rencontrent fortuitement et dont l’attraction se révèle comme ça, comme un claquement de doigt. 
     
    Si je m’attendais à une telle histoire ? Pas du tout ! 
    Il y a tellement d’émotions dans cette romance, que j’ai eu beaucoup de mal à les quitter.
     
    D’abord il y a Hope, jeune femme de vingt ans qui est secrètement amoureuse de son voisin Matthew depuis de nombreuses années. Elle vit en colocation avec sa sœur Julia que je définirais bien par miss perfection et d’autres que je ne peux pas citer ici (vous l’aurez compris, je l’ai détestée), oui elle est belle, oui elle a un travail plus que gratifiant et oui elle sort avec un bon parti. 
    Toute sa vie, Hope a été rabaissée par sa mère, estimant que sa seconde fille ne valait pas la première.
     
    Comment ne pas perdre l’estime de soi, comment être sûre de soi quand on vous bassine depuis l’enfance que vous n’êtes pas parfaite comme votre aînée !!
     
    Nous avons ensuite Jared, 25 ans, beau brun aux yeux bleus, un apollon tatoué (j’ai craqué encore). Il vient d’une grande fratrie, six sœurs, c’est le seul garçon. Son père est décédé et il est entré dans la Marine avec son meilleur ami Lucas. 
    En permission pour deux semaines, il s’arrête dans un café pour se prendre quelque chose à grignoter quand en entendant un cri, il croise les yeux d’une jeune femme qui l’attire d’emblée. 
    Il n’a jamais vu une femme aussi belle, il voit bien qu’elle n’est pas comme les autres et cela l’intrigue et lui donne envie de la connaître.
     
    Cette jeune femme c’est bien entendu Hope, qui attend sa meilleure amie Alice. Elle aussi ne pourra pas le lâcher du regard le temps qu’il disparaisse, la laissant rêveuse. 
    Le lendemain, rentrant de son travail, elle surprendra sa - saleté de - sœur en pleine action avec Matthew. 
    La trahison est ignoble, sa sœur était bien au courant qu’elle aimait celui-ci, elle préfère s’enfuir et se réfugier dans ce fameux café.  La belle est en pleurs, dévastée et quand elle recroise les yeux de Jared, il ne supporte pas de la voir si triste et c’est ainsi qu’ils vont faire connaissance.
     
    Jared est un homme bon, dévoué à sa famille et fidèle. Et bien qu’il ressente un désir intense pour Hope, il ne veut pas profiter de la jeune femme et il ne veut pas nouer une relation sérieuse car en étant Marine, il estime qu’il ne peut pas faire espérer une femme alors qu’il n’est même pas sûr de revenir un jour. 
    Pourtant, Hope, attirée comme jamais, acceptera de passer le temps qu’il reste et d'en profiter ensemble.
     
    Mais pour Hope, il est trop tard, elle est déjà très trop attachée à Jared et elle sait qu’une fois parti, elle souffrira d’avoir donné son coeur. Sa rencontre avec le jeune homme lui confirmera ce qu’elle savait déjà, qu’elle n’étais pas vraiment amoureuse de Matthew.
     
    J’ai adoré Hope et Jared, des personnages super touchants et très attachants. 
     
    Hope est une jeune femme fragile mais qui au contact de Jared va se révéler être plus forte qu’elle ne le pense. Elle va au fur et à mesure, s’émanciper de ses parents et prendre vraiment sa vie en main, quitte à se fâcher avec ses parents et sa sœur qui n’hésitent pas à dénigrer le jeune homme. 
     
    Mais on ne choisit pas de qui on tombe amoureux !! 
     
    C’est un fait, et elle va se battre pour cet amour qui la rend enfin heureuse. 
     
    Jared m’a émue aux larmes, cet homme qui paraît si fort et si courageux, porte sur ses épaules des culpabilités qui ne sont pas de son fait. Il a une certaine fragilité en lui qui m’a réellement bouleversée. Toutes les épreuves qu’il va subir m’ont faite trembler mais pourtant c’est une réalité que l’on ne peut nier.
     
    La plume de l’auteure est fluide et légère, très addictive. Elle a su par ses mots, nous faire ressentir les émotions des personnages. 
    J’ai souri, j’ai été charmée par ce couple que l’on voit grandir et évoluer tout du long, et j’ai aussi versé ma petite larme, toutes les épreuves qu’ils vont vivre vont les rendre plus fort et même si à un moment, l’un baissera les bras, l’autre sera là pour le relever et le soutenir.
     
     
    Take my heart with you est un joli coup de coeur !!
     
    Isabel (blog Les Reines de la Nuit)
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Comment vous décrire le magnifique et sublime coup de coeur que j’ai eu pour Amour Amour ?

    Il faut déjà souligner cette superbe couverture qui m’a fortement tapée dans l’oeil dès que je l’ai vue. Et puis j’ai déjà eu le plaisir d’assister à un spectacle de tissu aérien que j’avais trouvé magique et sensuel, alors comment résister à ce roman avec une telle thématique que sont les arts du cirque et du spectacle ?

    D’ailleurs, cette romance n’est pas sans rappeler un certain film dans le milieu du cirque que j’avais adoré plus que tout !

    Thora James, 21 ans, est une jeune étudiante, qui pratique la gymnastique. D’ailleurs son grand rêve est de devenir artiste de cirque. Alors quand elle a l’occasion de saisir sa chance, elle quitte l’Ohio direction Las Vegas pour postuler au spectacle Amour qui se joue au Masquarade, célèbre hôtel casino de la ville.

    Arrivée à bon port, elle doit retrouver celle qui va l’héberger le temps de passer son audition, Camilla qui travaille au bar de l’hôtel.

    Cette première soirée dans la ville du péché va réserver certaines surprises et surtout devenir une soirée plus que surprenante tout autant que torride et sensuelle, tout ça à cause d’un homme, le « Dieu de la Russie ».

    Alors le lendemain quelle n’est pas sa surprise de voir apparaître à son audition le « Dieu de la Russie » qui n’est autre que Nikolaï Kotova, le célèbre trapéziste de 26 ans. 

    Issu d’une famille d’artiste célèbre dans le monde du cirque, il est extrêmement talentueux, énigmatique, intimidant et aussi sexy à souhait. Un corps parfait, façonné depuis son jeune âge au travail acharné, cet acrobate de 1,98 m fait rêver et fantasmer Thora.

    Mais Thora va vite s’apercevoir que si elle douée pour l’art du tissu aérien, elle a encore beaucoup de progrès à faire. Cette gymnaste - qui n’a pas confiance en elle - ne va pourtant pas laisser tomber si facilement son rêve. 

    Elle va s’acharner, s’entêter, hors de question de rentrer chez elle et de retourner simplement aux études. Bien qu’elle pleure assez souvent, elle a le mental qu’il faut pour aller plus loin, pour s’améliorer. 

    La passion qui unit Thora et Nikolaï va les emmener encore plus loin qu’ils ne l’avaient imaginé, mais l’acrobatie aérienne se fera-t-elle au détriment de leur passion ?

    Je ne connaissais pas les auteures, deux sœurs qui ont une plume très fluide, plus qu’addictive, entraînante et sensuelle. 

    La romance prend le temps qu’il faut sans pour autant traîner en longueur, on suit en parallèle les déboires et les progrès manifestes de Thora. 

    Nikolaï est toujours là, avec les bons mots pour l’encourager à ne pas lâcher le rêve de toute sa vie. J’ai aimé que les sentiments s’installent tout doucement, sans précipitation aucune, alors que leur rencontre que j’avais adorée aurait pu faire penser que cela allait se passer plus vite.

    Je pourrais encore vous en dire tellement plus : que Nikolaï tout aussi talentueux qu’il soit n’en reste pas moins un frère protecteur envers sa fratrie, que j’ai adoré découvrir, que bien qu’il montre peu ses sentiments, finalement c’est un homme touchant tout comme l’est Thora. 

    Je suis tombée amoureuse de ces deux êtres passionnés et passionnants, qui m’ont fait vivre un pur moment de bonheur et de sensualité.

    En bref, j’ai été envoûtée, transportée dans un rêve, une histoire d’Amour pour le cirque mais aussi une histoire d’Amour entre deux personnes qui se sont trouvées.

    Coup de coeur absolu !!

    Isabel (Blog Les Reines de la Nuit)

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur
    Ce n’est pas souvent que cela m’arrive d’avoir envie de lire un livre juste à cause de sa couverture. Et ici, c’est vraiment cela qui est arrivé. Bien sûr, j’ai lu ensuite le résumé mais c’est vraiment cette magnifique couverture qui m’a donné envie de m’y plonger. De plus, je connaissais déjà la plume de l’auteure qui m’avait fait passer un bon moment.
     
    Pourtant, pour ce roman, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, le moment opportun pour le lire, peut-être les actualités, tout ce que je peux dire c’est que je n’ai pas vraiment accroché sur cette histoire. Je ne dis pas que je n’ai pas aimé mais je suis loin d’avoir été emportée comme pour ses précédents romans.
     
    Si j’ai apprécié Robin pour ce qu’il était, un homme en souffrance qui a fui les siens à cause de sa culpabilité, en ce qui concerne Pauline, et bien je n’ai pas réussi à m’y attacher. Je ne peux pas dire qu’elle ait la vie facile, elle a aussi son lot de soucis, je ne dis pas le contraire mais bon ils sont tout de même moindres. Elle a 18 ans, sa vie d’adulte commence, son problème majeur est de savoir si elle va poursuivre des études de commerce pour reprendre un jour l’entreprise de son père comme il le souhaiterait ou bien étudier sa passion qu’est la photographie tout en sachant qu’elle risquerait de faire de la peine à ses parents d’avoir choisi une autre voie.
     
    Mais pour l’instant, elle est en vacances en camping à Bidart avec sa bande d’ami(e)s et profite de ses derniers jours avec eux. C’est là qu’elle va faire la connaissance de Robin.
    C’est un jeune homme de 24 ans, qui après avoir fui sa famille pendant 6 ans revient au bercail. Il culpabilise pour la mort de son père dont il pense être responsable, et n’ayant pas réussi à affronter cette douloureuse perte, a préféré partir loin de sa mère et de sa petite sœur. C’est un surfeur professionnel, il a donc parcouru le globe pour son métier qui est sa passion depuis sa plus tendre enfance. Sa rupture avec sa petite amie lui a fait comprendre qu’il risquait aussi de perdre sa famille. En effet, sa culpabilité le ronge tellement qu’il n’en parle jamais et surtout pas à ses proches. Mais il est bien décidé à faire ce qu’il faut pour garder sa famille et ses amis. Si sa sœur n’est pas très ravie sur le coup de son retour inopiné (il n’a prévenu personne), sa mère est très heureuse qu’il soit enfin revenu à la maison.

     
    Vous aurez bien compris qu’une petite idylle va naître entre eux juste le temps des vacances. Ils ne cherchent ni l’un ni l’autre quelque chose de sérieux. Robin est encore amoureux de son ex-copine et Pauline a le coeur qui balance entre Alexis, un ami et Robin. Pourtant, à la veille du départ, Robin lui exprime son envie de continuer cette relation à distance qui ne va pas être aisée du fait qu’il vit à Bidart et elle à Paris et sans compter tous ses déplacements professionnels.
     
    Jusque là, j’ai envie de vous dire que je tenais la barre, mais certaines décisions prises m’ont quelque peu déconcertée. Robin, dont j’aimais le caractère et qui m’avait touchée par son histoire personnelle m’a exaspérée en faisant un choix, que je n’aurai pas imaginé vu la tournure de l’histoire. Il va jusqu’à mentir à Pauline pour soit-disant la préserver, ce qui est sans doute le cas, mais il s’y prend très mal. Et quand à la jeune fille, une fois la révélation faite, elle fera aussi quelque chose qu’elle va regretter d’emblée.
    Un vrai sac de nœuds à démêler et surtout une tournure à laquelle j’étais loin d’avoir pensée.
     
    Alors même si ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais, j’ai passé un assez bon moment. La lecture reste somme toute agréable, la plume de l’auteure est fluide. Je suis déçue de ne pas avoir accroché plus que cela mais je vous conseille de vous faire votre propre avis, ce n’est pas parce que je n’ai pas été emportée que vous ne le serez pas.

    Isabel (Blog Les Reines de la Nuit)

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

     

    Pour ce troisième opus, nous faisons la connaissance de Benj et Fanny. 
    Les Golden Boys doivent prendre des cours de pole dance pour créer une diversité dans leur spectacle. Si celui-ci est doué en danse, pour ce qui est de la pole dance, on ne peut pas dire qu’il s’en sorte bien. Celle qui va leur donner des cours n’est autre que Fanny, une talentueuse jeune femme qui performe dans ce domaine en se produisant dans un bar et en donnant des cours. Mais la nuit tombée, Fanny devient escort-girl de luxe, tout cela a pour but de pouvoir accéder à son rêve : ouvrir une école de danse. 
     
    On pourrait penser qu’au vu de leurs métiers de gogo-danseurs, l’histoire pourrait passer pour quelque chose de très léger et banal, et bien détrompez-vous.  
    Fleur Hana nous entraîne dans une histoire passionnelle et intense, avec des personnages émouvants et un parcours difficile. 
     
    Benjamin, le troisième Golden Boys est un vrai coeur d’artichaut, qui tombe amoureux toutes les cinq minutes. Ce mec, aussi beau qu’un dieu grec, est un homme sensible, très patient, doux, attentionné, il a un coeur en or, impossible de ne pas tomber sous son charme
     
    Fanny est une belle jeune femme. Elle est forte, mais sensible. Elle s’est créé une carapace afin de se protéger, mais celle-ci disparaît quand elle danse, révélant la vraie jeune femme qu’elle est, c’est à dire quelqu’un de fragile qui a connu de nombreuses difficultés. 
     
    C’est une lecture qui m’a beaucoup émue. D’un côté vous avez Benj, un homme bien sous tout rapport, qui mène sa vie tranquillement. Et de l'autre côté, en ce qui concerne Fanny, c’est plutôt sombre. Pour s’en sortir, ses cours particuliers et ses prestations de danseuse ne suffisent malheureusement pas, elle est aussi escort girl de luxe. Personne n’est, bien entendu, au courant de cette activité, pourtant il faudra bien lever le voile quand la relation avec Benj deviendra concrète. C’est un homme exceptionnel qui ne la juge à aucun moment, alors que la société n’est faite que de préjugés. S’il le comprend, il ne l’accepte pas, il aimerait tant l’aider. A force de patience et de détermination, le jeune homme brisera les murs qu’elle s’est construit pour enfin s’ouvrir à lui. 
     
    Cette relation balbutiante prendra de jour en jour de l’ampleur. S'ils passent de plus en plus de temps ensemble, l’activité d’escort de Fanny grêle un peu cette relation. La communication dans un couple est importante même pour dire des choses que l’on ne veut pas forcément entendre. C’est une base saine dans un couple !  Fanny et Benj vont devoir mettre des mots sur les maux qui les empoisonnent. 
    Fleur Hana m’a vraiment embarquée dans cette histoire très émouvante. Les émotions sont là, présentes et vives. Un personnage masculin plus que parfait et une héroïne qui va se révéler plus forte que jamais. 
     
    Sensualité, émotions, difficultés, épreuves et reconstruction sont les maîtres mots de cette romance touchante. Je ne peux que vous recommandez cette lecture qui m’a émue aux larmes.
     
    Isabel (blog Les Reines de la Nuit)
    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Rose a vraiment de la chance ! Alors qu’elle pensait sa situation désespérée, voilà qu’elle retrouve une ancienne copine d’école, Louise, qui lui propose une colocation avec elle et Marie, son amie et collègue. Et c’est parti pour une nouvelle vie faite d’apéros, musique à fond. Deux colocs déjantées mais aussi des amies qui vont lui devenir précieuses.
    C’est une romance où l’humour a la part belle, des moments tantôt cocasses tantôt tendres et affectueux, mais aussi des passages compliqués qui m’ont mis larme à l’œil.


    La vie de Rose va vraiment prendre un tournant radical. Grâce à son amie Louise, elle emménage dans un appartement plus que magnifique et se retrouve avec deux colocataires en or. Elle va vraiment pouvoir se mettre à fond dans son travail en tant qu’illustratrice. Elle espère aussi que son ex-petit ami l’oubliera vite et que sa mère arrêtera de la harceler sur cette ancienne histoire. Mais Rose est prévenue, il est impératif qu’elle ne se laisse pas séduire par leur voisin, Charles, qui séduit systématiquement chaque nouvelle colocataire jusqu’à la faire fuir. Il faut dire que Charles et Léandre sont de super beaux mecs et l’on peut comprendre qu’ils attirent la gente féminine. Mais bien qu’elle soit prévenue, c’était sans compter sur Charles qui apparemment est séduit par la jeune femme.

    Charles est un séducteur patenté, une fille différente chaque soir, égocentrique à mort, arrogant et très sûr de lui. Si de prime abord, Rose se méfie de lui et tient à rester loin de lui, elle s’aperçoit assez vite qu’il n’est pas que ça. Mais Rose a des problèmes plus urgents à régler : elle doit mettre une fois pour toutes les choses au point avec sa mère concernant son ex-petit ami. En effet, sa mère ne comprend pas le choix de sa fille d’avoir quitté un si beau parti qu’est Gérald et la harcèle sans cesse. Si celle-ci lui prend la tête à propos de son ex, c’est que les deux femmes ont toujours vécu dans la précarité, et il est impensable pour sa mère qu’elle laisse filer un si beau parti ! Mais pour Rose, l’argent n’est pas l’essentiel, c’est l’amour qui prime d’emblée.
     
    S'il n’y avait que ce problème…

    Mais Rose peut maintenant compter sur un soutien sans faille. Ses amies Louise et Marie ainsi que Charles et Léandre qui deviendront sa famille de cœur, bien plus que des amis. Comme je vous le disais plus haut, Charles est vraiment le queutard de base, mais derrière cette façade se cache un mec en or. Il est très prévenant, protecteur, même s'il passe souvent par l’humour pour désamorcer une situation. Il est plus que touchant quand il essaye de bien faire, lui qui n’a pas les codes concernant les vraies relations.

    Rose laissera-t-elle une chance à Charles ?
    Ce dernier lui ouvrira-t-il son cœur ?



    Plusieurs thèmes sont abordés finement, que ce soit la précarité vécue par Rose, une famille que l’on se choisit, et bien d’autres que je ne vous révélerai pas pour ne pas spoiler cette romance !

    J’avais déjà eu le plaisir de lire un roman de Lily Tortay et elle m’avait conquise. C’est encore une fois le cas ici. Par ses mots justes et touchants, elle nous fait passer tellement d’émotions. Si j’ai beaucoup souri et été attendrie, j’ai aussi eu mal au cœur à certains passages difficiles. C’est une lecture toute aussi émouvante que rafraîchissante qui m’a fait passer un super moment et que je ne peux que conseiller.

    Isabel (Blog Les Reines de la Nuit)

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur
    Retrouver la plume de N.C. Bastian est toujours un réel plaisir.
     
    Je suis cette auteure depuis ses débuts et à chaque fois, elle m’entraîne dans ses histoires qui me tiennent tellement en haleine que je ne peux reposer mon livre avant de l’avoir terminé. 
     
    Celui-ci n’a pas fait exception si ce n’est que ce n’est pas simplement une romance, il y a cette noirceur et cette violence où nos héros sont plongés malgré eux mais avec le désir évident de s’en sortir et de goûter à la liberté !
     
    Lilas est la fille du puissant et dangereux mafieux Dimitri Callini. Elle est constamment surveillée par les hommes de mains de son père et n’a aucune liberté. 
    Plus jeune, pour s’échapper de son quotidien, elle avait l’habitude de faire le mur. 
    C’est sur cette plage, à 14 ans qu’elle a rencontré un garçon. Evan - de son vrai prénom Evanilson - est un jeune garçon qui n’a pas eu la vie facile. 
    Il a connu lui aussi des moments difficiles avec une mère qui n’en avait rien à faire de lui, qui n’a eu aucun remords à ce qu’il soit placé par les services sociaux. Lui vient d’un milieu misérable alors que Lilas vit dans une prison dorée mais avec des barreaux. 
    Ils vont devenir meilleurs amis même s'il ne sait toujours pas qui elle est, et les sentiments amoureux vont apparaître en grandissant sans pour autant qu’ils se l’avouent. 
    Quelques années plus tard, ils projettent de s’enfuir ensemble pour être enfin libre et mener leur vie comme ils l’entendent. 
    Mais c’était sans compter sur le père de Lilas, qui a des yeux et des oreilles partout, qui apparaît le jour même de leur fuite pour lui annoncer que Evan est mort !! 
     
    Dévastée au possible, Lilas ne se remettra vraiment jamais de cette perte et se sentira coupable qu’Evan soit parti à cause de qui elle est !!
     
    Alors quand sept ans plus tard, en voyage à Tahiti avec sa cousine, quelle n’est pas sa surprise de tomber sur Evan !! 
    Il est bel et bien vivant ! 
    C’est autant un soulagement qu’un arrachement parce qu’il ne peut rien se passer entre eux sans qu’elle le mette de nouveau en danger. Elle va devoir lutter contre ses sentiments qui n’ont jamais disparu mais l’alchimie et l’attirance sont  tellement intenses entre eux que lutter devient trop difficile.
    Elle décide de suivre son coeur et de vivre cette relation aussi longtemps qu’elle le pourra.
     
    Que fera Evan quand il saura qui elle est réellement ?
     
    Lui aussi cache des secrets à Lilas, parviendront-ils à vivre leur amour malgré tout ?
     
    Voilà encore une belle pépite qui a ravi mon coeur ! 
     
    La plume de l’auteure est toujours aussi fluide et addictive, elle nous fait passer par tellement d’émotions comme à chaque fois. 
    Et bien plus ici, puisqu’il y a une part de noirceur et de violences. 
     
    Les personnages sont attachants malgré qu’ils affichent une certaine dureté, mais comment faire autrement pour survivre ? 
    J’ai adoré le caractère de Lilas qui, bien que prisonnière dans le cercle mafieux de son père, n’est pas du genre à pleurer sur son sort. Elle sait ce qui l’attend, elle a été élevée dans ce sens, reprendre un jour les affaires de son père. 
    Elle n’a  jamais connu l’amour et l’affection de son père mais pour autant grâce à Victoria, elle a pu  connaître le sentiment d’être aimée pour ce qu’elle est. 
    Pourtant, l’espoir que lui fait miroiter Evan, va lui donner la force nécessaire et le courage de prendre son destin en main. 
    Quant au jeune homme, bien qu’il côtoie la violence tout comme Lilas, c’est quelqu’un de réfléchi qui ne donne pas des poings toutes les cinq minutes. Et bien qu’il lui cache des choses, même sa peur, en aucun cas il n’hésite à montrer ses sentiments à Lilas. 
    J’ai adoré lire leur passé, qui est bien intégré dans le récit, sans que l’on s’y perde. 
     
    Tout cela est parfaitement bien mené, les rebondissements et l’intrigue m’ont fait stresser plus d’une fois, et j’avais peur à chaque fois qu’il n’arrive malheur. J’ai beaucoup aimé Théo, qui derrière son travail cache un mec super, car c’est grâce à lui et plus d’une fois qu’ils pourront se retrouver sans qu’il n’y ait du grabuge. 
    Quant au cher papa, Dimitri, cet immonde personnage, je l’ai détesté d’emblée ! Il a bien donné le sentiment qu’il ne considérait pas sa fille et qu’il l’aimait encore moins, ce n’est pas sa fille qu’il aime mais le pouvoir et l’argent qu’elle peut lui rapporter au final, comme un objet que l’on vend le plus cher possible, un homme vraiment détestable !!
     
    C’est un méga coup de coeur !! Tout est parfait dans ce roman, la part sombre ne prend pas le pas sur la romance, elle s’y intègre parfaitement. C’est un peu un Roméo et Juliette des temps modernes, ils se battront jusqu’à la mort pour vivre leur relation et gagner leur liberté !

    Isabel (blog Les Reines de la Nuit)

    La note des lectrices
    Sa note