Charlotte Inscrite depuis le 11 mars 2016
Curieuse
Ses derniers avis
  • Son avis sur

    Ce livre je l’attendais avec impatience.
    Dante et Lola, je le avais découvert dans les Golden Boys et savoir qu’ils allaient avoir le droit à un roman rien que pour eux, c’était une chouette nouvelle.

    J’ai retrouvé tout ce que j’avais aimé de l’histoire de Lola & Dante et même plus. Certains choses ont changé entre la nouvelle et le roman et c’était juste génial. Lola & Dante méritaient tellement cette histoire, cette nouvelle chance et cette nouvelle vie. 

    Dante c’est le mec matcho par excellence. Il enchaîne les coups d’un soir et ça ne lui pose aucun problème, seul son plaisir compte, son job de gogo-dancer l’aide d’ailleurs un peu de ses lubies. C’est devenu un vrai goujat !

    Lola est excentrique, toujours survolté et follement amoureuse de DanteDante qu’elle a rencontré lorsqu’il était le petit ami de sa soeur. 

    Des années plus tard, Lola débarque comme un ouragan dans la vie de Dante et sème le trouble dans les pensées de ce dernier. 

    Nous alternons les points de vu tout au long de l’histoire et pouvons ainsi entrer dans les pensées de nos deux protagonistes. Nous pouvons également découvrir les évènements qui ont entrés le changement de comportements de Dante et qui ont poussés Lola a débarqué dans sa vie comme une tornade. 

    J’ai adoré retrouver Dante, le voir s’ouvrir petit à petit et enfin révéler sa vraie personnalité. J’ai aimé redécouvrir Lola et ses petites idées pour le moins farfelues. 

    En plus de Dante et Lola, on retrouve également les membres des Golden BoysMattBenji et Yoann, ainsi que Sandro et Sarah de Feeling Good. Tous apportent un peu de piment et d’humour à cette histoire. 

    Et la scène du kilt, quelle joie de la relire à nouveau !

    Je suis impatience de découvrir les nouvelles versions des histoires de MattBenji et Yoann.

    J’ai aimé cette nouvelle histoire, j’ai pris un grand plaisir à retrouver la plume de Fleur Hana et son humour. 

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dès les premières pages Louisa nous embarque son univers et dans la vie de GwenlanGwenlan est divorcée depuis maintenant 2 ans, depuis ce jour elle jongle entre ses 3 enfants 1/2, son boulot et son absence de vie sexuelle. Elle peut d’ailleurs compter sur ses collègues pour lui rappeler ce dernier point et même l’inscrire sur des sites de rencontres lui permettant de trouver le compagnon idéal pour le futur mariage de son ex-mari.

    A peine ma lecture entamée je savais que j’allais passer un excellent moment de lecture et ça n’a pas loupé. Gwen est drôle, malgré elle, mais surtout très attachante. On voudrait tellement faire plus pour la soutenir dans son quotidien et lui permettre de reprendre sa vie en main. D’ailleurs elle peut compter sur un fantôme du passé pour la faire remonter à cheval.

    J’ai bien aimé Hugo, il est la pièce manquante au puzzle que représente Gwen et qui l’empêché de se sentir pleinement vivante, mais je n’en dirais pas plus je vous laisse le soin de le découvrir par vous même.

    Comment ne pas parler de la mère de Gwen, très présente dans cette histoire et qui joue un rôle important dans la vie de sa fille. Sylvianne, c’est la mère qui ne veut pas vieillir et qui tient plus le rôle de bonne copine auprès de sa fille et de ses petits enfants. Cette femme n’a aucun filtre est dit ce qu’elle pense, même si cela risque de blesser son entourage.

    Etienne, l’ex-mari qui même après le divorce est toujours présent pour Gwen et pour lui faciliter la vie. Quant à Mitch, le meilleur-ami et futur mari d’Etienne, c’est un sacré personnage. Les échanges entre lui et Gwen sont vifs et ne laissent aucun doute sur ce qu’ils pensent de l’autre.

    Je ne peux pas ne pas vous parler de Boris, ce personnage qui sort des sentiers battus et tient une place importante dans la vie de la famille, il n’est pas loin d’être mon personnage secondaire préféré.

    En commençant le livre je savais que je ne m’ennuierai pas et ça n’a pas été le cas un seul instant. Tous les ingrédients étaient réunis : le titre, les personnages attachants, les situations pour le moins cocasse, l’humour à foison et la famille aussi foldingue que l’héroïne. Le combo parfait pour une super lecture qu’on ne peut quitter sans être arrivé au bout.

    C’est toujours un grand plaisir de retrouver la plume de Louisa, de retrouver ses personnages humains, proche de Mr Mme tout le monde mais avec ce grain de folie qui est la signature de Louisa.
    Louisa signe ici encore une nouvelle drôle, prenante et qui fait rire, une histoire parfaite pour se changer les idées, pour rire et oublier les tracas de la vie quotidienne. Une histoire de Noël comme on les aime et qui se termine toujours trop vite.

    Alors d’après vous, Qui a embrassé le Père Noël ?! 

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dès les premières pages nous embarquons dans l’histoire de Lisie, jeune femme dynamique qui travaille au sein d’une réserve animalière.

    Sa vie allait pour le mieux jusqu’à ce qu’elle se retrouve célibataire et avec un nouveau patron qui a décidé de faire de sa vie un enfer. Rajouté à cela un homme sorti de nulle-part qui, sous influence d’alcool, décide de se montrer rustre et peu aimable.

    Lisie n’est pas au bout de ses peines puisque son nouveau patron décide de lui le malotru de la veille dans les pâtes.

    Une fois le décor planté nous suivons Lisie dans son nouveau quotidien et dans son enquête pour connaître le fin mot de cette histoire entre Lucas, le malotru et de son nouveau patron qui n’est pas très clair.

    L’histoire est fluide et les personnages sont drôles têtus et un peu timbré. Le perroquet du zoo n’est pas en reste avec ses répliques sorties de films, tous plus drôles les unes que les autres.

    Un livre parfait pour s’évader et passer un bon moment de lecture.

     

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Lola c’est vraiment un personnage de roman que j’adore. Elle me fait rire, me serre le coeur et surtout me fait passer des bons moments de lecture.
    Louisa je l’adore aussi. J’aime beaucoup ses livres mais pour sa série Lola et Samantha, elle m’en a fait voir de toutes les couleurs. Alors pour éviter trop de frustration, j’ai attendu que tous les épisodes de la saison 2 soient sortis avant de me lancer dans la lecture, et autant vous dire que je ne le regrette pas.

    Dans cette seconde saison, Lola va en voir des vertes et des pas mures. En effet, Louisane lui a rien épargné : entre l’organisation du mariage, la « rencontre » entre Jerry et sa famille, son père surtout, et bien-sûr les aléas de la famille Morell, cette saison ne va pas être de tout repos.

    Là je commence à galérer un peu pour cette chronique, ba oui, je ne peux pas trop en dire si je ne veux pas vous spoiler…. Je vais essayer de vous en dire un peu plus tout de même. =) 

    Une partie des évènements de cette nouvelle saison se passent avant, pendant et après les aventures de Samantha. D’ailleurs certaines scènes mythiques de Samantha sont présentes comme celle de la première rencontre entre Lola et Samantha, ou Lola se jette sur Damien pour le frapper avec un ustensile de cuisine.

    J’ai pris un grand plaisir à lire les nouvelles aventures de Lola, je les attendais avec impatience et je n’ai pas été déçu, même si j’ai eu des envies de meurtres à plusieurs reprises, que ça soit à cause des personnages ou bien de Louisa.

    Lola est plus en forme que jamais, Jerry est toujours aussi mystérieux. Les frères Morellsont toujours aussi fous et déjantés, même s’ils sont prêts à tout pour que Lola se sente bien.  Les parents Morell ne sont pas en restent et sont pour le moins envahissants.
    Samantha nous dévoile une autre facette de sa personnalité et des personnages moins appréciés vont faire leurs retours.
    En gros, c’est une saison où il n’y a pas de place pour l’ennui !!

    Louisa a également fait une petite surprise aux fidèles. Oui, je ne m’attendais pas à ça. En tout cas c’était une belle surprise.
    Cette deuxième saison est une réussite. Je suis passée du rire aux larmes, de la joie à la frustration. Louisa m’en a fait vivre une lecture mouvementée, intense et riche en émotions.
    Merci pour Lola, merci pour ces émotions, merci pour cette lecture.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Dès que j’ai commencé ce livre, j’ai été incapable de le lâcher. Je suis très vite rentrée dans l’histoire et j’ai suivi avec grand plaisir les (mes)aventures des Scarlett et de sa sœur.

    Scarlett, à Londres pour le travail, et sa sœur tentent de prendre l’avion qui les ramènera chez elles pour fêter les fêtes de fin d’année avec leur mère, mais l’univers en a décidé autrement. C’est en attendant des informations sur leur vol que Scarlett va faire la connaissance de William, un Britannique cynique avec tout le charme des hommes de ce pays.
    Je peux vous certifier que cette rencontre est à mourir de rire. La première conversation entre les deux protagonistes va donner le ton pour les prochaines rencontres.

    William a tout du Britannique bien dans sa peau et à qui tout réussi, mais derrière cette facette se cache bien des choses. J’ai aimé découvrir son personnage et le milieu dans lequel il évolue.

    Mélie, la sœur de Scarlett, est juste démente. Elle a des idées farfelues et assument pleinement ses dires, son métier n’est d’ailleurs pas loin d’en être la raison.

    Outre ces trois personnages importants, nous allons faire la connaissance d’autres personnages qui vont influer l’histoire et la relation de notre trio.

    J’ai aimé me retrouver dans les rues de Londres en compagnie de Scarlett et William, de redécouvrir une ville que j’aime beaucoup.
    J’ai vraiment aimé ce livre. J’ai pris un grand plaisir à le lire et à découvrir la plume et l’univers de Lucie Castel.
    C’est avec grand plaisir que je me plongerai dans un autre livre de Lucie Castel. Sa plume est fluide et nous embarque remarquablement dans son univers.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Ce second tome commence la ou le premier s’est terminé. Dès les premières pages on retrouve Kaherine qui est de plus en plus perplexe et qui doute de plus en plus d’Ethan. Pourquoi ne lui a-t’il pas dit la vérité ? Comment a-t’elle fait pour ne pas s’en rendre compte  ?  Une multitude de questions auxquelles Katherine ne trouve de réponse.

    Ethan quant à lui s’en veut. Il ne sait que faire pour retrouver la confiance de Katherine, mais il est prêt à tout pour y parvenir et si pour cela il doit participer à l’interview Lisa il le fera.

    Bien-entendu un « malheur » n’arrive jamais seul et on peut bien compter sur le père d’Ethan pour ça.

    L’alternance de point de vu est toujours présente dans ce nouveau tome, ainsi que l’alternance d’époque. Contrairement au premier tome, dans celui-ci nous avons le droit à des chapitres du point de vu d’Aaron, qui sont pour le moins flippant, ainsi que de Lisa.

    Ce second tome est dans la même veine que le premier et s’achève magnifiquement bien. Je dois reconnaître que j’ai trouvé ce tome un ton en dessous du premier, toutefois l’histoire est prenante et il est difficile de lâcher le livre avant d’avoir fini la lecture.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    J’ai longuement repoussé le début de cette lecture. Le résume plante assez bien le décor et je dois avouer que j’ai eu quelques craintes sur la manière dont l’auteur allait aborder le sujet. Quand Captive in the Dark est sorti, j’y suis allée à reculons et j’ai finalement aimé cette histoire et il en est de même pour Never Forget.

    L’histoire est racontée du point de vue de Katherine et d’Ethan/Will et tout au long de la lecture nous évoluons sur différentes périodes, tantôt le présent, tantôt le passé. Il est vrai que c’est déroutant voire frustrant au début, mais on s’habitue vite au rythme que l’auteur à choisi.
    Dès le premier chapitre nous rentrons dans le vif du sujet, avec Katherine qui est prête un révéler un pan de son histoire, de cette journée qui a changé sa vie et celle de sa famille pour le reste de leur vie.

    J’ai été agréablement surprise par la plume de l’auteure et la manière avec laquelle elle aborde le sujet du kidnapping et de l’enfer que va vivre Katherine. A aucun moment nous n’entrons dans la tête du kidnappeur et nous ne pouvons aucunement avoir pitié de lui ou lui trouver des excuses à ses actions (contrairement à Captive in the Dark). Aaron William Monroe est et restera un fou, qui ne mérite ni la compassion ni qu’on s’intéresse à sa personne.
    A contrario, j’ai eu de la peine pour Ethan. Ce pauvre enfant qui a subi, on le comprend rapidement, les sévices de son père et qui malgré tout, fait son possible pour avoir une vie normale.
    J’ai vraiment aimé ce personnage qui se trouve tiraillé entre son passé et son avenir. Il aimerait tirer un très sur son passé mais celui-ci trouve toujours le moyen d’influer son quotidien.

    Katherine est fragile et reste marqué par son enlèvement et ses conséquences, malgré le soutien et l’aide de sa famille. Katherine qui jusqu’à présent ne vivait que dans la bulle qu’elle s’est créée, va prendre des décisions qui risquent de changer sa vie plus qu’elle ne le croit. C’est d’ailleurs suite à l’une d’elles qu’elle va faire la rencontre d’une personne qui va « changer » sa vie : Ethan.

    J’ai été agréablement surprise par cette lecture et par le style de l’auteur. J’ai été incapable de lâcher le livre une fois la lecture commencée. L’alternance des points de vue est superbement bien gérée. L’évolution du personnage de Will à Ethan est faite de main de maitre.
    On se doute que la fin va être abrupte et ça n’a pas loupé !  J’attends la suite avec impatience. J’ai hâte de savoir ce qu’il va advenir de nos protagonistes. De découvrir ce qu’Aaron nous réserve pour la suite et comment Katherine et Ethan vont y faire face.

    Ce livre est une belle découverte et un beau coup de cœur !

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Depuis toujours, je n’ai jamais été très tenté par les histoires de Bikers, jusqu’à ce que je lise le résumé de ce livre.
    Dès le début je suis rentrée dans l’histoire de Kim et Alex et j’ai vraiment aimé découvrir le mode de vie des Bikers.

    Le livre est divisée en 3 parties, la première et la troisième sont du point de vue de Kim alors que la seconde est du point de vue d’Alex.

    Dès les première pages nous découvrons l’histoire de Kim, petite fille d’un ancien Biker et fille d’un sénateur. Lors d’un été, elle part retrouver son grand-père pour passer ses vacances avec lui. Cet été auprès de lui et des membres des Silence of Death, va marquer un tournant dans sa vie.

    De l’autre côté nous avons Alex, jeune prospect des Silence of Death, qui va lui aussi passer un été qui le marquera à jamais.

    Kim Alex vont vite devenir inséparables jusqu’à cette soirée qui va changer à jamais leur vie à tous les deux.

    Cinq ans plus tard, Kim est de retour chez son grand-père, et les choses ne sont vraiment plus comme avant. On ne peut pas dire que les retrouvailles vont pour le moins se passer parfaitement.

    L’histoire alterne entre le passé et le présent, nous permettant ainsi de découvrir les raisons qui ont poussés Kim à repartir en France.

    J’ai bien aimé le personnage de Kim, elle est attachante et drôle surtout quand elle est avec sa meilleure-amie Mendy.
    Alex est plus complexe, mais tout aussi attachant et vraiment très charmant (et sexy ok).

    J’ai aimé découvrir l’univers des Bikers à travers ce livre. L’auteur à su me faire embarquer dans son monde et me montrer que tous les Bikers ne sont pas des brutes qui profitent des femmes et les traitent comme des moins que rien.

    J’ai vraiment apprécié ce livre et la manière dont les choses ont été amenés. J’ai aimé les personnages de cette histoire que ce soit les personnages principaux ou les personnages secondaires comme Mandy et Coyote et j’ai aimé que l’histoire de Kim Alex se déroule sur deux périodes.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Les frères O’Neil, je ne voulais vraiment pas que cette série s’arrête. Je ne voulais pas dire au revoir aux personnages de cette série. Dès le premier tome j’ai adoré l’univers dans lequel nous a emmené Sarah Morgan.

    Dans ce troisième tome, nous découvrons, enfin, l’histoire de Tyler, le dernier des frères. Le frère que j’attendais avec impatience. Tyler est, depuis le début de la série, un personnage qui n’a eu de cesse de me faire rire, par ses frasques, ses répliques, ses pitreries. Derrière cette facette de rebelle, se cache un Tyler fragile, qui n’ose montrer ses émotions. Il s’agit d’un personnage complexe, que j’ai adoré découvrir tout au long de ma lecture.

    Brenna est un personnage qui m’a énormément touché et qui m’a fait beaucoup de peine. Elle est prête à tout sacrifier, ses sentiments, son chalet… si cela permet à la station de la famille O’Neil de reprendre son envol.
    Comme pour Tyler, j’ai aimé découvrir son personnage et surtout comprendre l’origine de ses maux. J’ai adoré la voir changer, se métamorphoser et s’imposer auprès de tous.

    Ce dernier tome est tout aussi bien que les autres. En plus de découvrir l’histoire de Tyleret Brenna, nous assistons également à des moments de la vie des autres frères, pour mon plus grand plaisir, ainsi qu’à l’épanouissement de Jess.

    Outre la romance, ce livre traite également d’un sujet pour le moins important qui est le harcèlement. L’auteure a su aborder le sujet de façon intelligente et de manière à ce que le lecteur ne puisse être insensible au thème et aux évènements.

    Avec cette série Sarah Morgan m’a donné envie de découvrir ce coin du Vermont où toute l’action se déroule. Elle a même réussi à me donner envie d’aller faire du ski, c’est pour dire, moi qui ne suis pas fan de ski.

    Maintenant que cette saga est finie, je vais attendre avec impatience la prochaine publication de Sarah Morgan.

    La note des lectrices
    Sa note
  • Son avis sur

    Quand je commence un livre d’Angéla Morelli, je sais que je vais passer un très bon moment de lecture et qu’en plus de ça je vais avoir envie de manger tout le long de ma lecture. Et oui, Angéla aime nous raconter l’histoire de personnages qui aiment cuisiner et qui ne peuvent que nous donner envie de manger leur préparation.

    Avec ce nouveau livre, Angéla nous embarque dans un petit bourg du fin fond du Sud-Ouest où nous faisons la rencontre de Flore une jeune mère célibataire qui fait tout son possible pour que les finances de sa famille ne s’écroulent pas plus.

    Entre son rôle de mère, son job de pâtissière et de « guérisseuse » du village, elle n’a pas le temps pour trouver un homme ni pour participer à un concours de confitures surtout quand on ne peut trouver les fruits nécessaires. Mais comme on dit, à chaque problème sa solution? Et ici cette solution se présente sous la forme de l’homme le plus beau du village et le seul qui ne la laisse pas indifférente.

     

    Dès le début j’ai aimé le personnage de Flore qui veut que sa famille aille pour le mieux, même si cela implique qu’elle dispose de moins de temps pour elle. Heureusement elle peut compter sur sa meilleure amie Fanny et sur sa voisine Gina, pour lui prêter main forte quand elle a besoin et lui prodiguer des conseils tous plus loufoques les uns que les autres.

    J’ai également eu un faible pour Corto, qui malgré son côté bad boy et rustre peut se montrer charmant et venir en aide à sa voisine. Corto est un personnage très secret et qui ne veut pas s’étaler sur son passé, sa vie et qui ne veut pas s’impliquer. Les choses risquent fort de se compliquer pour lui, surtout quand le destin décide de s’en mêler.

    J’ai adoré retrouver la plume d’Angéla, qui est toujours aussi fluide et qui nous embarque dans son univers dès la première ligne.
    Elle a su me faire voyager et vivre quelques instants dans cette petite bourgade avec ses habitants tous plus attachants les uns que les autres.
    J’en envie de finir cette chronique par un petit extrait qui je trouve résume bien l’histoire de Flore.

    La note des lectrices
    Sa note