Penelope Douglas

Après avoir passé son adolescence à essayer de faire plaisir à tout le monde, Penelope Douglas a un jour décidé de faire  ce qu’elle voulait, elle. Elle a traversé le Japon en train, sauté du haut d’une cascade et commencé à écrire des romances intenses et passionnées, à son image. Comme elle, ses héros brisent les règles, affrontent leurs peurs et leur part d’ombre. Et c’est sous le soleil de Las Vegas, entourée de son mari et de sa fille, qu’elle travaille tous les jours à trouver l’équilibre parfait entre émotion et drame, sexe et danger, amour et haine. Une révélation new adult. [suite]

Tous les titres de l'auteur Découvrez tous les livres de Penelope Douglas

My Darkest Sin Penelope Douglas
  • EPub 9,99 €
  • Broché 17,90 €
Dark Obsession Penelope Douglas
  • Poche 8,70 €
Dark Obsession Penelope Douglas
  • EPub 6,99 €
Dark Desire Penelope Douglas
  • Poche 8,50 €
Dark Romance Penelope Douglas
  • Poche 8,50 €
Dark Desire Penelope Douglas
  • EPub 6,99 €
Dark Romance Penelope Douglas
  • EPub 7,99 €
Hate to Love Penelope Douglas
  • EPub 9,99 €
  • Broché 15,90 €
Maintenant c'est une traque. Dark Desire

Après Dark Romance de Pénélope Douglas, succombez à Dark Desire...

Voir toutes les vidéos

Les avis des lectrices sur ses livres

  • A propos de Dark Desire
    Posté par Michel A le 22/07/2020 à 17:16
    [ + ]
  • A propos de Dark Desire
    Posté par Vébrownusie le 19/02/2022 à 14:40
    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Vébrownusie le 07/07/2021 à 00:46
    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Béa le 07/02/2020 à 10:29

    Misha et Ryen ont une amitié hors du commun. Ils correspondent par courrier manuscrit depuis environ 7 ans. Dans leurs lettres, ils se confient l’un à l’autre, sans jugement et sans honte. Ce lien unique et fort nécessite des compromis, ils ne doivent pas se voir, même si ils vivent à quelques kilomètres l’un de l’autre, ni se chercher sur les réseaux sociaux, chose ardue de nos jours. Mais si c’est le prix à payer pour préserver cette intimité alors ils l’acceptent. Comme le dit l’adage, seules les montagnes ne se rencontrent pas, un soir, par hasard Misha croise à une fête une jeune fille vive et belle que son amie appelle Ryen… Pour lui c’est un choc, son rêve devient réalité mais que faire ? Dévoiler son identité au risque de tout perdre ?  Après cela, Ryen n’a plus de nouvelles de Misha depuis plusieurs mois, et cela l’inquiète. Que doit elle faire ? Braver les interdits en allant chez lui pour voir si il va bien ou attendre qu’il reprenne contact ? Elle est perdue sans son meilleur ami… surtout avec l’arrivée de ce garçon, Masen, arrogant et super sexy au lycée, qui l’énerve et l’attire irrésistiblement…

     

    Penelope Douglas m’avait entièrement plongé dans son univers avec son premier roman. Il a vraiment été un coup de cœur, je le regarde souvent avec tendresse (quoi ? vous le faites pas vous ?) et elle m’a également fait découvrir des artistes grâce à sa playlist … Bref je suis fan ! Donc j’étais limite fébrile quand j’ai commencé ma lecture de Hate To Love. Dès le début, l’auteur nous immerge dans cette amitié particulière qui réunit Misha et Ryen, avoir une correspondance écrite de nos jours c’est incroyable. Nous voyons rapidement que ce lien est très fort entre les deux jeunes gens et qu’il leur est quasiment indispensable. Il est leur garde fou. Leurs lettres sont le seul moment ou ils sont vraiment honnêtes et francs. Et très vite cela crée une ambiance particulière, intime … mais qui nous incite à nous poser des questions… Pourquoi ils ne doivent pas se voir, ni se contacter oralement ? Et puis, Misha croise Ryen … Et de là tout part ! Penelope Douglas donne la voix à ses protagonistes même si c’est celle de Ryen qui est prépondérante. Nous allons la suivre dans sa vie de tous les jours … et ce n’est pas brillant ! L’auteur aborde, avec la vie de lycéenne de la jeune femme, des sujets durs, qui sont de plus en plus fréquents. Elle nous montre comment les enfants peuvent être mauvais et méchants entre eux et surtout les conséquences que cela peut avoir. Le roman est basé sur des jeunes adultes mais les thèmes sont tellement bien traités, les mots directs et énergiques, que je n’ai pas eu l’impression d’avoir de la jeunesse devant les yeux, les personnages sont travaillés, complexes et nous sommes pris dans le tourbillon de leur vie. de leurs émotions… Avec Misha, l’auteur aborde un côté plus sombre. Il vit des moments très douloureux et n’arrive pas à se sortir de cette spirale destructrice. Que veut il ? Que cherche t il ? Avec lui, l’auteur va nous faire nous poser des dizaines de questions, nous lance des perches, pour les retirer ensuite … jusqu’à nous surprendre et nous laisser sur les fesses … c’est totalement addictif !! Quand a Masen, ce garçon est un mystère ^^ Je ne vous en dirais pas plus car ce qui est bon dans ce roman c’est l’effet de surprise et la découverte des événements… Une fois de plus la playlist est excellente ( Linkin Park ou Emminen entre autre....) elle nous permet de nous fondre encore plus dans l'histoire. 

     

    J’ai eu un peu de mal avec Ryen. Le personnage qu’elle joue au quotidien est détestable, c’est une petite peste égocentrique et méchante. Elle fait régner la terreur avec ses amis. Mais grâce aux lettres qu’elle adresse à Misha, et ses réactions face à Masen, nous découvrons tout au long de notre lecture la vraie nature de Ryen, celle qu’elle cache méticuleusement et celle qui souffre. Alors même si on n’excuse pas son comportement, on peut le comprendre. La vie, au lycée ou ailleurs, est une jungle ou la loi du plus fort s’impose parfois et il faut faire avec les moyens que l’on a. Oui, à plusieurs reprises, je lui aurais bien mis mon pied aux fesses pour la secouer … mais Masen s’en est chargé à ma place… c’était parfait !

     

    Nous sentons Misha sensible, c’est un artiste. Comme Ryen, il a eu une enfance atypique. Sa vie a basculé le jour ou il a croisé la jeune fille, … il souffre et il est complétement perdu. Misha m’a énormément touché.

     

    Masen c’est le bad boy … mais que cache cette belle gueule et cet air arrogant ? Pourquoi a t il pris Ryen en grippe ?

     

    Les personnages secondaires sont tous nécessaires et intéressants. Ils ne sont souvent que des pions qui aident à mettre en place une atmosphère intriguante et une ambiance lourde de soupçons et de secrets. Cerise sur le gâteau, j’ai adoré le lien que Penelope Douglas a fait avec Dark Romance !

     

    Hate To Love est tortueux et addictif ! On ne s’ennuie pas une seconde, notre esprit est sans cesse stimulé… et c’est tellement bon ! Les personnages sont complexes tout en étant touchants. L’histoire est menée de main de maître par Penelope Douglas.  Je vous conseille vivement ce roman original et captivant … et souhaite que le suspense joue avec vos nerfs, comme il l’a fait avec les miens ^^

    Béa - Actu Books 

    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Queenofreading1605 le 22/02/2017 à 09:20

    https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/2017/01/27/devils-night-tome-1-dark-romance-de-penelope-douglas/


    ----


    Un roman dur, haletant qui mérite d’être lu !


    Je n’ai pas de bons mots pour vous dire à quel point j’ai suffoqué durant ma lecture … Michael, Kaï, Damon,  et Erika … Vous m’avez tous, tous, tous subjugué !


    … Bon, on va se calmer avec l’explosion de joie et juste finaliser ce point avec une petite danse de la joie !


    Alors qu’elle vit ses derniers jours sa petite bourgade, Erika Fane va recroiser le chemin du seul homme ayant réussi à faire battre son cœur : Michael Crist.  Quelques semaines après cette rencontre, Erika va emménager seule, dans un superbe appartement et va vite découvrir que son voisin le plus proche n’est autre que Michael et que des revenants du passé vont s’immiscer dans cette colocation et faire ressurgir, un vieux dossier.


    J’ai été prise dès le départ, mais ce qui a joué dans ma curiosité, c’est le post d’Emily Blaine sur le roman.  Je n’ai pas tout lu – à l’époque – car j’avais peur qu’il y ait le moindre spoiles dans son avis.  Lorsqu’une lecture est prenante on a envie de TOUT dire et comme je ne lis jamais les résumés … Bref, Emily a ajouté dans l’intrigue ! Le roman commence de manière assez simple, mais on ressent directement qu’il y a quelque chose de froid, qu’Erika a une épée de Damoclès au-dessus de sa tête et on attend qu’une seule chose : qu’elle tombe cette satané épée, car on suffoque.  Tout fait peur, tout est sombre.  Mais la touch dans cette dark romance, vient des  » Cavaliers », ce groupe de 4 copains ayant côtoie Erika et qui du jour au lendemain, on une dent tenace contre elle.  Que s’est-il passé ? Et vous êtes 4 ! Crotte.  Les dialogues ont donnés naissances, à plusieurs scénarios, le double sens est omniprésent et ajoute, juste ce qu’il faut de pression.  La 1ere partie est un peu malsaine et pourtant on continue de lire, on devient le 5eme bourreau d’Erika.  Arrivée dans la seconde, on commence un peu à respirer, mais on reste sur nos gardes car tout peut arriver , surtout que la boite de Pandore est ouverte est donne naissance à une nouvelle intrigue… Mama, suis pas sortie indemne, non j’ai encore quelques marques de dent sur mon oreiller !


    … Vais en rester là … Pour le moment, car j’ai découvert que la suite de la série est en construction et j’espère vraiment que l’Editeur va nous offrir la suite des aventures des Cavaliers.


    Pour conclure, une intrigue qui m a fait suffoquer du début a la fin. A LIRE !!!!  En bref, une tuerie <img class="emoji" draggable="false" src="https://s0.wp.com/wp-content/mu-plugins/wpcom-smileys/twemoji/2/svg/1f642.svg" alt="

    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Lili le 12/03/2022 à 17:47
    [ + ]
  • A propos de Dark Obsession
    Posté par barbara a le 06/03/2021 à 14:47
    [ + ]
  • A propos de Dark Obsession
    Posté par petitcactus le 08/01/2021 à 14:27
    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Marlène, blog LMEDML le 13/12/2017 à 22:27

    Note 4,5/5 ! 

    La collection &H des éditions Harlequin nous propose vraiment des romances addictives et hors du commun. J’avais hâte de retrouver la plume de Penelope Douglas qui peut se féliciter de nous offrir des romances passionnées et originales. Ici j’ai passé un excellent moment avec [Hate to love] qui m’a embarquée dans une histoire aux émotions multiple. Je peux dire que je suis passée par toutes les phases, l’histoire de Misha et Ryen m’a autant plu qu’elle m’a déstabilisée et j’ai terminé le roman totalement convaincue de la puissance de cette romance. Evidemment, il y a certains aspects qui sont mieux gérés que d’autres et je vais vous expliquer tout ce que j’ai ressenti avec ce roman.

    En lisant le résumé, je m’étais fait une petite idée de ce que serait cette romance, et bien j’étais carrément à côté de la plaque, rien ne me préparait à l’histoire de Misha et Ryen. Premier point, je pensais que la relation épistolaire serait plus présente, qu’elle serait en quelque sorte le centre de l’histoire, hélas ce ne fut pas le cas, et c’est peut-être ce qui m’a fait passer à côté du coup de cœur, mais attention de pas grand chose, car le contenu de ce récit est tellement intense et porteur d’un message de sensibilisation au sujet du harcèlement scolaire, que cela n’a pas atténué le plaisir que j’ai pris avec ce roman.

    Pour reprendre un peu l’histoire, Misha et Ryen, c’est une histoire qui dure depuis sept longues années. Ils s’écrivent depuis tout ce temps, à la suite d’un échange de correspondants scolaires… une chose en entraînant une autre, ils ont continués de s’écrire ! Ils partagent une relation particulière, étant donné qu’ils ne se sont jamais vu, Ryen est la muse de Misha quand lui est son confident, son âme sœur… Au détour d’une soirée, Misha se retrouve face à une fille qui a tout pour être sa Ryen, sa personnalité singulières et ses goûts excentriques lui mettent la puce à l’oreille, il sait qu’il a Ryen devant lui… Mais étaient-ils faits pour se rencontrer ? La tentation est trop grande pour Misha, il ne peut plus reculer quitte à découvrir uneRyen bien différente de la fille qu’il croit connaître !

    On entre très vite dans le récit, la rencontre de Misha et Ryen survient très rapidement, et c’est à ce moment là que j’ai été déstabilisée, je me suis dis, mais mince alors, que nous réserve l’auteure ??? C’était en même temps excitant et angoissant, et au fil des pages je me suis rendue compte de l’importance de cette histoire. Les thèmes abordés par l’auteure vous glaceront le sang, c’est abordé d’une manière très vive et rentre dedans. Penelope Douglas a fait des choix audacieux pour nous narrer l’histoire de Misha et Ryen. Tout d’abord, elle nous propose une héroïne que l’on ne peut pas aimer au premier abord, mes sentiments ont été très mitigés envers Ryen, mais je n’ai pas pu me résoudre à la détester, car la vie n’est pas un long fleuve tranquille, on fait des erreurs, on ne réfléchit parfois pas assez aux conséquences de nos actes, et en ce qui concerne notre héroïne on est vraiment dans un cercle vicieux. Vous découvrirez toutes ses facettes, vous apprendrez à l’aimer au fil des pages. J’ai ressenti beaucoup de colère envers elle, mais aussi beaucoup de compréhension. Penelope Douglas a mis en scène une héroïne au antipodes de ce que l’on peut trouver dans les romances actuelles. Ryen n’est pas docile, douce et gentille. Ryen ne sait finalement pas vraiment qui elle est… Elle est a un segment de sa vie où elle a fait de mauvais choix… J’ai trouvé cela intéressant d’avoir une héroïne difficile à cerner et à aimer, car cela a rendu mon ressenti plus vif. Le côté psychologique de sa personnalité et de son attitude est vraiment bien retranscrit et cela m’a plu. C’est un personnage qu’il faut apprivoiser et apprécier en découvrant l’histoire.  Avec Misha nous avons aussi droit à un personnage énigmatique et changeant, et le pire c’est que l’on ne comprend pas tout de suite tous les changements qui s’opèrent en lui. Misha est très attirant, il est chanteur dans un groupe, il semble avoir la tête sur les épaules et il écrit des lettres quoi… Misha est un héros qui m’a perturbée au fil des pages, j’étais au aguets, prête à avoir des indices quant à son changement de comportement, je voulais savoir quel était son but en se rapprochant de RyenMisha est un fin stratège qui pousse parfois le vice très loin, j’ai été étonnée par cette facette de lui… C’est un personnage captivant, cette dualité entre ses émotions et ses envies. Entre la haine et l’amour, il n’y a qu’un pas n’est-ce pas ? 

    Les personnages secondaires sont nombreux, ils enrichissent le récit en mettant en scène les thèmes traités par l’auteure. Certains personnages sont détestables, honnêtement certains m’ont donné la nausée, et c’était exactement ce que l’auteure voulait, nous montrer que la nature humaine peut être vile et malsaine. L’ambiance dans le milieu scolaire est limite anxiogène, j’ai souvent ressenti un gros malaise lorsque nos personnages se retrouvent dans l’enceinte de leur école. On a l’impression que ce qui se joue sous nos yeux n’est pas possible, et pourtant… de nos jours le harcèlement scolaire est le pire fléau qui existe pour les adolescents… A notre époque, une fois rentrés à la maison, on retrouvait un peu de sérénité mais actuellement avec les réseaux sociaux, le harcèlement vous suit jusqu’à chez vous. L’auteure a mis l’accent sur les émotions avec des scènes écœurantes et scandaleuses. Mais sachez que cela se passe réellement, on a tendance à vouloir faire l’autruche et fermer les yeux, mais non !

    La narration est très addictive, on a davantage le point de vue de Ryen, mais nous obtenons beaucoup de réponses avec les chapitres du point de vue de Misha. La plume de Penelope Douglas se veut assassine et percutante, c’est un peu sa marque de fabrique, elle provoque des émotions vives et intenses chez ses lecteurs. J’aimerais revenir sur le côté érotique/charnel de l’histoire qui contribue à augmenter la contradiction des émotions suscitées par ce roman. Le sexe est un élément assez troublant par moment, car oui nos héros sont jeunes, et c’est vrai que l’on a l’impression que le vocabulaire utilisé serait plus crédible avec des personnages plus mâtures, maintenant cela s’inscrit tout à fait dans l’intrigue qui surfe avec l’interdit d’une relation malsaine. Misha et Ryen forment un couple déchirant, vous verrez que cette histoire est très émouvante et que l’auteure a réussi à brouiller les pistes jusqu’au bout. L’intrigue est très intéressante, imprévisible honnêtement, j’ai été jusqu’à la fin. Jusqu’au twist final qui m’a laissé sans voix… J’étais loin, très loin du compte… Cette romance est rythmée, entre fiction et réalité, je me suis retrouvée prise au piège de mes émotions, complètement subjuguée par le dénouement de l’histoire. Les émotions suscitées par ce récit sont nombreuses, j’ai ressenti de la colère, de la tristesse, de l’incompréhension mais aussi beaucoup de compassion et de compréhension envers nos personnages. J’ai aussi été assaillie par des sentiments contradictoires qui m’ont mis en colère, en percevant précisément les émotions de nos héros, l’attirance indéfectible, le lien qui unit Ryen et Misha malgré tous les rebondissements et les révélations…

    En bref, Penelope Douglas signe là un roman coup de poing. Une romance orchestrée d’une main de maître grâce à des personnages singuliers qui ne sont pas parfaits, l’auteure a fait des choix audacieux sur tous les aspect de cette histoire. Elle aborde des thèmes qui avaient besoin d’être mis en lumière de cette manière, avec un petit côté poussif et troublant, qui reflète la complexité des émotions éprouvées par nos héros. L’intrigue est imprévisible, originale et très addictive. Tout y est, amitié, amour, passion, manipulation et mensonge. Penelope Douglas nous prouve qu’il est parfois difficile de trouver sa place et d’exister tout simplement. Mais aussi que dans la vie il nous arrive de faire des erreurs et des mauvais choix. J’ai terminé ce roman en ayant l’impression d’avoir pris une bonne claque, j’ai compris tous les messages que l’auteure souhaitait nous transmettre. C’est le genre de lecture que j’apprécie particulièrement car au-delà du divertissement il y a une véritable part de réflexion… J’ai envie de dire que ce roman c’est un peu un incontournable dans le genre new adult et je ne peux que vous conseiller de le lire !

    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Elodie D le 01/03/2019 à 13:54
    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Vanessa H le 27/01/2020 à 18:28
    [ + ]
  • A propos de Dark Obsession
    Posté par Christelle G le 30/01/2020 à 21:24
    [ + ]
  • A propos de Dark Desire
    Posté par Rosalina S le 11/04/2021 à 13:26
    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par le 28/04/2018 à 22:45
    [ + ]
  • A propos de My Darkest Sin
    Posté par Rosalie le 13/04/2022 à 21:46
    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par abbas n le 25/07/2018 à 23:43
    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par ccc le 24/08/2018 à 21:53
    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Amandine lecture & compagnie le 19/02/2017 à 21:55

    Un roman qui le départ est accrocheur, directement plonger dans une histoire très sombre.



    Beaucoup de noirceur de la part des personnages, dont l'héroïne qui n'est pas une faible jeune femme sans défenses qu'il faut protéger, non elle cherche vraiment les embrouilles et à toujours allé plus loin.
    L’adrénaline poussée par la peur lui procure du plaisir.
    Chris, et bien que dire ? A part qu'il est beau, sexy, qu'il dégage du charisme, il en impose vraiment avec ses trois potes.
    Le mot d'ordre de se roman : vengeance.
    L'auteure n'a pas de limites, elle va toujours plus loin, une relation passionnelle, intense et destructrice.

    [ + ]
  • A propos de Dark Obsession
    Posté par Béa le 13/02/2020 à 15:50

     

    Winter Ashby a peur... parce qu'elle sait qu'Il va se venger... C'est à cause d'elle si Damon Torrance a purgé une peine de prison de trois ans, temps qu'il a du mettre à profit pour orchestrer son retour, et peaufiner sa vengeance. Car tel qu'elle le connait, elle sait qu'il va faire sa vie un enfer...

    Je dois avouer que j'ai commencé ma lecture avec un peu d’appréhension... J'avais adoré Dark Romance, le premier tome de Devil's Night, mais vraiment ! Ce roman m'a marquée à vie ... Puis j'avais trouvé le second opus un peu en dessous... Qu'allait il en être de celui là ? Je me suis lancée car je voulais connaître l'histoire que Penelope Douglas réservait à Damon. Et dès les premières pages, tous mes doutes ce sont envolés et j'ai su que ce tome serait, comme le premier, un COUP DE 💖. Alors oui mes souvenirs de la Nuit du Diable, qui a fait basculé la vie de Damon, étaient lointains mais très rapidement tout m'est revenu, il faut dire que l'autrice nous aide en faisant des rappel réguliers. J'ai vraiment aimé la construction du roman : afin que nous comprenions bien la complexité de la relation entre Winter et Damon, Penelope Douglas nous fait voyager dans le temps car cela fait plusieurs années que les deux jeunes gens se connaissent et nous comprenons très vite que ce passé commun va laisser des traces, et marquer leur avenir... Plusieurs années auparavant, Winter a contribué à la condamnation de Damon et celui ci est plutôt rancunier. Dès sa sortie, il est déterminé à se venger et Winter est dans son viseur. Pour arriver à ses fins, il va user de stratagèmes tous plus tordus les uns que les autres, entre harcèlement et torture psychologique, il n'y va vraiment pas par quatre chemins... Alors oui, si nous entendions une histoire similaire aux infos, nous serions horrifié mais là, Penelope Douglas arrive, avec brio, à nous plonger dans cette histoire sombre et tortueuse et à l'apprécier. L'autrice nous fait nous poser des dizaines de questions, Pourquoi ? Comment ? Quand ? Et petit à petit, elle lève le voile sur les faits et nous découvrons la vérité sur ce qu'il s'est passé... Nous sommes pris dans le récit, dévorant les pages sans nous rendre compte, et nos émotions font les montagnes russes ... A plus d'une reprise j'ai eut le souffle coupé, ou les larmes aux yeux devant certaines révélations...C'est totalement addictif ! J'ai adoré que l'autrice nous donne les points de vue de nos deux protagonistes, cela nous permet de mieux les cerner (surtout Damon), de mieux percevoir leurs sentiments et nous sentir plus proche d'eux...

    Winter est une jeune femme hors du commun. Elle n'est pas comme les autres et pour Damon elle est toujours sortie du lot, même si elle est plus jeune que lui... Elle a une particularité qui fait que les gens la sous estime et elle ne veut pas de ça ! Winter veut être libre, vivre sa vie. C'est une battante, elle aime vibrer et sortir de sa zone de confort... C'est une guerrière qui n'hésite pas à tenir tête au ténébreux Damon Torrance ...

    Damon est le héros que l'on a appris à détester dans les deux premier tomes... Penelope Douglas avait dévoilé certaines informations qui nous avait permis de commencer à le cerner... un peu. C'est un homme brisé qui s'est construit une forteresse autour de lui pour se protéger et s'isoler. Là, nous allons apprendre à connaitre toute les nuances de sa personnalité : des plus sombres aux plus claires ... Est ce que cela l'excuse ? C'est à vous de voir... J'ai adoré découvrir toutes les facettes qui le composent.

    Bien évidement nous retrouvons les protagonistes des tomes précédents. J'ai adoré revoir Mikael et Rika, Kaï et Banks, Will, Alec...Voir comment ils ont évolué... J'aurais beaucoup aimé avoir le tome sur Will en VF 😉

     

    Ce roman est clairement dérangeant ... mais qu'est ce que je l'ai aimé ! J'ai adoré ce ballet sombre et torturé qui virevolte entre cruauté et passion... Si vous n’êtes pas encore venu à Thunder Bay ? N'hésitez plus mais protéger votre cœur, il risque d'être pris dans les griffes des Quatre Cavaliers...

    Béa - Actu Books

    [ + ]
  • A propos de Dark Obsession
    Posté par daniele m le 25/05/2021 à 16:18
    [ + ]
  • A propos de Dark Desire
    Posté par Malou L le 11/05/2018 à 00:19
    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Marie B le 18/11/2018 à 09:40
    [ + ]
  • A propos de Dark Obsession
    Posté par Guney S le 13/01/2020 à 03:00
    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Célia B le 18/10/2017 à 10:00
    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Vanessa H le 25/01/2020 à 16:46
    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Patricia K le 13/11/2018 à 02:30
    Génial,impossible d'arrêté de lire et surtout pas envie que ça s'arrête [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Marie le 26/12/2021 à 17:44
    [ + ]
  • A propos de Dark Desire
    Posté par Béa le 07/02/2020 à 10:27

    Depuis de nombreuses années Michael, Damon, Will et Kai, les quatre cavaliers de Thunder Bay, étaient inséparables. Et ils profitaient de la Nuit du Diable (veille d'Halloween) pour se lâcher et libérer leur noirceur profonde le temps de quelques heures. Et puis, à cause de certains agissements, les choses ont changé... Depuis un an, Will, Michael et Kai cherchent Damon, mais ce dernier est introuvable... Kai pense avoir un plan, il est déterminé à le débusquer, quitte à donner de sa personne pour s'allier avec l'ennemi... C'est là que Banks entre en jeu. Mais qui est cette jeune femme que personne ne connaît ? Va alors commencer un cache-cache oppressant... Que la traque commence !

     

    Dark Romance a été un véritable coup de coeur, que se soit de la plume de l'auteur (que je suis de près désormais) mais aussi de l'ambiance sombre qu'elle met en scène. J'étais vraiment excitée à l'idée de retourner à Thunder Bay. Et Penelope Douglas ne perd pas de temps et nous replonge directement au coeur de l'action, et dans la tête de Kai. Cela fait un an depuis LA fameuse nuit où tout à basculer (encore), un an qui Will se noie dans l'alcool et dans la débauche, que Michael tremble pour la femme de sa vie, Rika et que Kai se pose des questions... Un an que Damon a disparu sans laisser de traces, et ce n'est pas faute de chercher. Il est introuvable ! Ils connaissent leur ami, ils savent qu'il est tapi dans l'ombre près à bondir. Mais cela ne peut plus durer, ils ne peuvent pas continuer à vivre avec cette épée de Damoclès au dessus de leur tête ! Pour le débusquer, Kai a une idée. Par contre, pour arriver à ses fins, il va devoir pactiser avec l'ennemi mais il va falloir la jouer fine... et se rapprocher avec cette drôle de fille, Banks, qui est à la solde du père de Damon. Qui est elle et surtout que lui a fait Damon pour qu'elle lui soit si fidèle ? La chasse est ouverte mais qui est vraiment la proie ? Dès les premières lignes, Penelope Douglas nous remémore rapidement les faits et nous replonge dans l'atmosphère pesante qui entoure la vie de Kai, Will, Michael et Rika. Elle nous fait ressentir l'angoisse qu'ils vivent en attendant le retour de Damon car ils savent qu'il va revenir, et que cela risque de faire mal... Elle va en rajouter un peu avec le mystère de l'existence de Banks. L'auteur nous balade dans le temps, régulièrement nous retournons dans le passé pour avoir des explications, des éclaircissements sur les agissements des cavaliers de Thunder Bay. Penelope Douglas va nous montrer l'influence de la Nuit du Diable sur les habitants de la ville mais plus précisément sur Will, Damon, Kai et Michael, comment ils prennent cette soirée comme prétexte pour se lâcher et laisser leur nature profonde prendre le dessus. J'ai adoré découvrir ces personnages complexes, à l'âme tortueuse et torturée, au tempérament passionné. L'auteur donne la voix à ses deux protagonistes principaux, ce qui nous permet de comprendre plus de choses grâce aux incursions dans leurs passés et surtout de prendre conscience de leur mal être. Kai et Banks semble être aux antipodes l'un de l'autre mais il y a quelque chose entre eux, un lien fort qui les attire inexorablement. Entre les deux jeune gens c'est explosif ! Entre eux va s'installer un jeu, dans le jeu... ils se cherchent, se trouvent, se repoussent, s'apprivoisent ... Les pages se tournent, l'ambiance s'épaissie, se fait plus suffocante, plombée par le machiavélisme de l'auteur et de ses personnages... On retient notre souffle ... Qu'est ce que c'est bon !

     

    J'ai adoré découvrir Kai, ses origines, sa manière de vivre. Nous allons comprendre pourquoi il est si déterminée à faire sortir Damon de son trou. A première vue, il semble froid et calculateur mais j'ai aimé voir ce qu'il cache derrière son masque. Au final, il est très touchant...

     

    Banks est un mystère. Personne ne l'a vu, personne ne la connaît... sauf Damon ! Mais qui est elle ? Pourquoi voue t elle à Damon une telle adoration ? Tout au long de notre lecture, nous nous posons des tonnes de questions sur la jeune femme, et j'ai adoré apprendre à la connaître. Elle est forte, et même si elle est brisée, elle cherche à avance, à être indépendante, libre et heureuse. C'est une personnalité complexe, due à une enfance hors du commun, mais elle est tellement attachante !

     

    Nous retrouvons, bien entendu, Will, Michael et Rika, qui tentent de vivre normalement mais qui sont toujours perturbés par les événements qui se sont déroulés l'année précédente. Ainsi qu'Alex, la meilleure amie de Rika, qui apporte une bouffée d'air frais ^^

    Manipulation, vengeance, secrets sont les maitres mots de cette romance hors du commun. Même si j'ai trouvé cet tome un peu moins angoissant que le précédent j'ai adoré ma lecture, nous allons de surprise en surprise, c'est troublant et addictif ! Les dernière pages nous mettent l'eau à la bouche et donne envie de l'avoir déjà entre nos mains... En attendant, venez faire un tour à Thunder Bay, vous n'en ressortirez pas indemne ;)

    Béa - Actu Books 

    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Françoise L le 11/11/2019 à 19:11
    Très bien, on est tenu en haleine jusqu'au bout. [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par yaelyup le 07/09/2018 à 21:01
    [ + ]
  • A propos de Dark Obsession
    Posté par valerie b le 17/12/2020 à 14:18
    [ + ]
  • A propos de My Darkest Sin
    Posté par La Passionnée le 08/03/2022 à 19:32

    Suivez-moi sur La Passionnée, sur Facebook: @LaPassionDesLivres

     

    My Darkest Sin – Penelope Douglas

     

    « Il n’y a personne que nous ne fassions plus souffrir que ceux que nous aimons. »

     

    J’adore (le mot est faible) les Dark romances! Ce sont comme des films d’action ou d’horreur, où tu ne peux rester sagement assise : tu te trémousses, te redresses, sursautes, te rassis et regardes sans cesse par-dessus ton épaule.

     

    Encore une fois, je vais m’emporter dans cette chronique, comme les trois premières chroniques de cette série des Devil’s night. Cette auteure me fait littéralement frissonner avec sa dark romance sauvage, violente, sombre et SENSUELLE. Alors, accrochez-vous, car ILS sont des retours et plus dangereux que jamais!

     

    « J’aurais dû parler plus fort. J’aurais dû hurler. Ça ne me plaisait pas, pourtant c’était ma faute si j’avais sombré dans le silence. Je n’étais pas une adulte. Il se trompait. Je n’avais jamais grandi. »

     

    Connaissez-vous BlackChurch? C’est une prison, cachée dans les bois, loin de la civilisation, où les gosses de riches sont envoyés afin d’être dissimulés et rectifiés leur comportement. Cet endroit peut accueillir des tueurs, drogués, cinglés, violeurs… Et ces hommes doivent survivre dans cette prison dorée en chassant, loin de tout. Pas d’alcool. Pas de drogue. Pas de femmes.

     

    Et c’est exactement à cet endroit qu’Emory se réveille. Elle ne se rappelle pas des dernières heures. En sortant de la chambre dispendieuse où elle se trouve, Emory découvre un jeune homme qui ferait tout pour lui mettre la main dessus… Il en profite également pour lui en apprendre lui l’endroit où ils se trouvent.

     

    « -… Tu ne devrais pas être aussi près de nous. Ils ne laissent jamais les femelles nous approcher.

    -Quelles femelles?

    -Les infirmières, les femmes de ménage, les membres du personnel… Elles viennent une fois par mois pour nous réapprovisionner, mais on nous enferme dans nos chambres jusqu’à leur départ… On est hors réseau par ici, soupira-t-il. À ton avis, où est-ce que les P.-D.G. et les sénateurs envoient leurs gosses à problèmes quand ils veulent s’en débarrasser? »

     

    Cependant, IL n’est pas seul. Ils sont plusieurs, seulement des hommes… Will est parmi eux. À ce moment, plusieurs questions se bousculent alors dans la tête d’Emory : « Depuis combien de temps était-il ici? Où étaient ses amis? M’avait-il amenée là pour se venger? » Certes, elle l’a envoyé en prison pendant deux ans et demi, mais pourquoi se venger ainsi après tout ce temps? La protégera-t-il contre ses hommes ou… les aidera-t-il à la brutaliser? Malheureusement, Emory apprendra rapidement qu’elle doit se débrouiller seule…

     

    Will est sous le choc, mais ne laisse rien paraître. Il ne le peut pas… Que fait Emory dans cet enfer? Cela fait des années qu’il ne la pas vue et, par ailleurs, ils ne se sont pas quittés en très bons termes… Il se rappelle parfaitement lorsqu’il l’a connue : Emory, la jeune sœur du flic qui ne lâchait pas les baskets aux Devil’s night. Alors, puisque ce policier les surveillait la nuit, eux la harcelait le jour. Cependant, ils ont rapidement appris qu’elle ne se laissait pas faire… Elle était différente des autres, quelque chose qui ne laissait pas indifférent Will.

     

    « C’était une dure à cuire. Si effrontée. J’aimais les gens obstinés. J’aimais les femmes qui prenaient les rênes. »

     

    À BlackChurch, toutefois, les hommes fonctionnent comme une meute de loups et il y a un Alpa : Aydin. Il contrôle tout. Il est le premier arrivé sur place. Mois après mois, il a mis le pouvoir en place, travaillant la psychologie de chacun… Alors dès qu’il apprendra à connaître les peurs et les incertitudes d’Emory, Aydin sera utiliser les mots justes afin de la « conquérir ».

     

    « -Alors, je vais te dire…, commença-t-il. Ici, on doit mériter ce qu’on mange. Tu dois te battre pour l’obtenir. Si tu gagnes, tu peux partir. Ou essayer, précisa-t-il. Mais si tu perds… »

     

    Mais Will fera tout pour la protéger. D’Ayin. Des autres hommes. ET de lui-même. Quitte à révéler ses plans… plus tôt que prévu. Ainsi que son amour.

     

    « -Tu peux faire semblant de ne pas me voir, grogna-t-il en penchant la tête en arrière, les yeux clos. Tu peux courir. Tu peux partir. Tu peux te cacher… Mais un jour, tu seras à moi, rugit-il. Quoi qu’il arrive, Emory Scott. Tu es ma meuf, et tu rentreras avec moi tous les soirs et tu t’assiéras à ma table et tu réchaufferas mon lit. »

     

    Penelope Douglas a une plume SENSATIONNELLE! Elle utilise une touche de sadisme NATUREL, un érotisme FOU, du cynisme PUR, un suspense INTRIGUANT, un amour INTENSE et une passion SAUVAGE. Tout cela pour former une histoire et série RENVERSANTE. Ses personnages sont attendrissants, bouleversants, attirants et surprenants. Chacun des tomes est rempli de plus en plus de danger, de péripéties, d’intrigues et de passion.

     

    « Je n’aimais pas la savoir seule. Elle l’était toujours, elle n’aurait pas dû l’être. Elle aurait dû être avec moi. »

     

    Je vais me répéter, mais ce passage de mon ancienne chronique (sur cette série) est poignant que je devais l’utiliser à nouveau, surtout pour ce roman : Chacun des passages de ce roman est empli « d’émotions et de drames, de sexe et de danger, d’amour et d’haine ». L’auteure nous entraîne… (non!) nous ENCHAÎNE totalement à son univers sombre, qui en devient une véritable obsession. ADDICTIF!

     

    Un quatrième tome ÉPOUSTOUFLANT! Une Dark romance qui vous fera vivre des frissons, de la peur, des fantasmes et de nombreux suspenses. Encore un immense et captivant coup de cœur, une série à lire et à DÉVORER! 16/10

    La prochaine nuit du Diable est proche… Qui sera le prochain?

     

    Merci pour ce service presse prenant, addictif et SOMBRE!

    #MyDarkestSinPenelopeDouglasromance #NetGalleyFrance #MyDarkestSin #DarkRomance #Romance #DevilsNight #NuitDuDiable #Nightfall #BlackChurch #Prison #héritiers #riches #légence #passé #chasse #vengeance #protection #exil #désir #attirance #bug #suggestiondelecture #lecturedumoment #servicepresse #romans #série #Lilith

     

    « Lilith : Première épouse d’Adam, elle avait été chassée du jardin d’Éden parce qu’elle refusait de se soumettre. Elle était sombre et légère. Elle n’avait pas peur de tomber, ni de brûler trop fort. Elle était une flamme. »

     

    Date de sortie : 9 mars 2022 (France)

     

    Résumé :

    Quand votre survie dépend de votre pire ennemi…
     
    Bienvenue à BlackChurch. Une prison ultra-secrète, cachée au milieu des bois, où les familles riches envoient leurs héritiers rebelles. Ici, les instincts les plus primaires se déchaînent. Les règles? Pas de contact avec l’extérieur. Pas de drogue. Pas d’alcool. Pas de fille.
    Will pensait que BlackChurch n’était qu’une légende, jusqu’à ce qu’il se retrouve du jour au lendemain isolé dans cette demeure sinistre, avec quatre autres détenus. Obligé de chasser sa viande dans la forêt, sans savoir combien de temps durera son exil.
    Un jour, contre toute attente, une fille atterrit à BlackChurch. Emory. Cette vipère, qui a envoyé Will en prison des années plus tôt, se trouve désormais à sa merci. Mais alors qu’il tient enfin sa vengeance, voilà qu’il ressent le besoin absurde de la protéger de ses codétenus…

    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Ninix le 05/11/2017 à 12:52

    WOUUW! J'ai été transporté! Franchement j'ai adoré. Il n'y a pas d'autres mots, j'ai été absorbé. 

    [ + ]
  • A propos de Dark Desire
    Posté par Tricia G le 20/05/2019 à 11:57

    adoré

    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Linda I le 18/03/2022 à 09:34
    wouah hard . J’aime vraiment leur 2 caracteres 😍 [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par le 01/12/2017 à 20:21
    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Marlène, blog LMEDML le 19/02/2017 à 12:52

    Lorsque j’ai appris que les éditions Harlequin allaient publier de la Dark romance je vous avoue que j’étais vraiment excitée de découvrir ce que ces romans allaient nous réserver. Et celui-ci m’a totalement transcendée du début à la fin.


    Penelope Douglas est une auteure que j’ai découvert avec ce roman et je peux à présent affirmer qu’elle a un talent indéniable pour faire frissonner son lectorat. A la lecture du résumé une montagne de question a afflué dans mon esprit. Et cela a continué à mesure que je tournais les pages. Le récit que j’ai découvert est si sombre et complexe que ça m’a dérouté à plusieurs reprises et c’est exactement ce que je recherche avec ce genre de lecture. Et je vous avoue avoir été très surprise par le contenu de ce roman.


    Le mystère plane d’entrée de jeu. On commence l’histoire avec le point de vue de Rika, notre héroïne, qui s’avère être une jeune fille hors du commun. Douce et sensible, Rika dissimule une part plus sombre…Sa personnalité est captivante, cette héroïne ne ressemble à aucune autre et vous vous délecterez de faire connaissance avec elle. Son attitude est régie par ses sentiments pour Michael. Elle le désire autant qu’elle a peur de lui et cette peur accentue encore plus son désir, la peur est le moteur de son attirance pour lui. Ce qui pourrait paraître totalement incompréhensible pour bon nombre d’entre nous et pourtant je n’ai eu aucun mal à ressentir son attirance pour Michael et encore moins sa peur qui m’a tenaillée du début à la fin.


    Michael Crist est un personnage masculin perturbant tant il est charismatique et tant il dégage quelque chose qui glacerait le sang de n’importe qui. Je dois avouer que j’ai été sous sa coupe dès les premières pages. L’auteure le met en lumière d’un telle façon qu’on ne peux que craindre de tomber sous son charme malgré le fait qu’il ait une attitude profondément dévastatrice. Au fil des pages j’ai frissonné à cause de lui, de peur mais aussi d’envie. Et oui je ne suis pas restée insensible face à certaines scènes où l’auteure m’a poussée délibérément en dehors de ma zone de confort en me faisant ressentir des émotions contradictoires.


    Je ne vous parlerai pas des personnages secondaires de peur de dévoiler une part importante de l’intrigue. Mais je peux vous dire que leur rôle détermine beaucoup de chose dans le scénario de l’auteure. Et que leur personnalité est tout aussi passionnante que celle de nos deux héros.


    Rika a malgré tout choisi de reprendre sa vie en main en laissant tout derrière elle. Le choix qu’elle a fait était une sorte de libération pour elle, s’éloigner de tout ce qui la raccroche de près ou de loin à Michael mais aussi à la famille Crist qui depuis des années est trop ancrée dans son quotidien. C’est à partir de là que l’on comprend vraiment où l’auteure veut en venir et ce qu’elle a prévu dans son scénario est totalement machiavélique.


    Pour autant, ce récit m’a totalement conquise. La noirceur de l’histoire est entremêlée de sentiments violents, d’amour, d’amitié, de sexe et d’autodestruction, ajoutez à cela une manipulation malsaine et une détermination à faire le mal et vous aurez à peu près tous les éléments qui composent ce récit. Et Penelope Douglas a orchestré tout ceci d’une main de maître, il n’y a pas d’autre mot. Je ne rentre pas dans les détails de l’histoire, j’en parle en surface, sans dévoiler le contenu que vous ayez la totale surprise. Mais je peux vous assurer que l’auteure n’a pas de limite, elle a l’audace d’assumer son histoire et de pousser à bout ses personnages mais aussi ses lecteurs.


    Si je vous parle de la plume de Penelope Douglas, je dirais qu’elle est véritablement addictive. Elle a réussi à me manipuler, à me mettre hors de moi, à m’exciter avec des scènes qui auraient dû me mettre mal à l’aise. Elle m’a totalement fait tourner la tête avec des révélations et des situations qui m’ont retourné l’estomac tout en me filant des papillons dans le bas ventre. Oui, les mots de cette auteure ont été de véritables armes de destruction massive et même si j’aurai voulu ne pas réagir à la lecture de certaines scènes, le constat était bien là…Et c’est là toute la magie de l’écriture. Penelope Douglas nous permet de bien comprendre dans quoi elle nous embarque avec des retours en arrières très intenses, entre passé et présent nous assemblons les pièces d’un puzzle effrayant. Je retrouve bien sûr une narration que j’adore, à la première personne avec l’alternance des points de vues de Rika et Michael.


    Le scénario est doué d’intelligence, nos personnages sont très nébuleux, n’imaginez pas que vous allez les cerner dès les premières pages. Là encore Penelope nous pousse dans nos retranchement et comment cautionner certaines scènes qui se passent dans cette histoire ? Impossible, et pourtant j’en redemande tellement c’était addictif et dérangeant.


    Je me suis laissée envahir par l’ambiance anxiogène de ce roman, engloutir même. Restant parfois en apnée, en retenant ma respiration face au déferlement des émotions. Et c’est bien pour cela que je le classe dans mes coups de cœur. Parce que ce roman a eu de l’emprise sur moi et sur ma raison de penser que ce que je lisais était mal, mais tellement bon. Le récit à un côté érotique qui assombrit encore plus l’ensemble, certaines scènes vous paraîtront très certainement trop hard, pas tant sur ce qu’il s’y passe mais surtout vis à vis du contexte et encore une fois Penelope Douglas a fait des choix très risqués et cela ne passera pas chez toutes les lectrices c’est sûr. Mais cela reste vraiment sur sa ligne de conduite et c’est vraiment des plus cohérent quand cela arrive dans le récit.


    En bref, préparez-vous à affronter quelque chose de différent avec cette lecture. L’ouverture d’esprit est de mise avec ce genre qu’il ne faut pas mettre entre toutes les mains. Violence, sexe, manipulation, vengeance et amour sont au rendez-vous de ce moment exceptionnel de lecture. Si vous avez envie de découvrir un nouveau genre, de sortir de votre zone de confort et de vous laissez happer par un récit sombre et complexe alors Penelope Douglas vous a concocté une histoire qui est faite pour vous. Mais en sortirez-vous indemne ? Telle est la question.

    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Sylvie R le 21/02/2021 à 03:23
    Histoire prenante, déstabilisante par moments. Il faut toutefois avoir l’esprit très ouvert pour savoir l’apprécier. J’ai acheté les deux autres tomes, mais je vais lire quelque chose de plus léger avant de les poursuivre. [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Marie le 26/12/2021 à 17:48
    [ + ]
  • A propos de My Darkest Sin
    Posté par Marie-Annick F le 21/03/2022 à 23:37
    Il est indispensable de lire les autres DARKEST pour comprendre ce livre. En ce qui me concerne je les ai même relu avant de lire ce dernier tome. Comme les autres j’ai beaucoup aimé l’histoire l’imagination et l’écriture de Penelope Douglas. [ + ]
  • A propos de Dark Desire
    Posté par Susu76 le 03/08/2020 à 17:59

    Ce tome 2 est un poil différent du tome 1 mais tout le monde est différent et à leur petit secret. L'histoire entre Banks et Kai se fait lentement. Mais leur rapprochement, impossible de le cacher. Kai va passer par des moments difficiles et ce à un moment qui va lui coûter beaucoup. En tout cas, j'ai beaucoup adoré.

    [ + ]
  • A propos de Dark Obsession
    Posté par BibHLM le 05/01/2020 à 18:13

     

    En commençant cette lecture, impossible de déterminer où l’auteur nous entraîne, mais on la suit avidement d’un bout à l’autre du récit. L’auteur ne joue pas la carte de la demi-mesure. Elle plonge ses personnages dans un maelstrom d’émotions entre ressentiments et sentiments. Malgré les rebondissements en pagaille digne d’une telenovela turque, on y va et l’on a le souffle coupé jusqu’à la dernière page.

    L’auteur nous place ici dans une situation de voyeurisme. Elle nous mène par le bout du nez en maîtrisant à la perfection notre degré de curiosité. Pour cela, elle distille avec intelligence des clés de compréhensions avec un jeu d’aller-retour dans le temps notamment, mais aussi avec des plongées abyssales dans les pensées des personnages. C’est une lecture immersive et addictive.

     

    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par sev62330 le 15/11/2017 à 11:19
    Depuis plus de sept ans, Ryen et Misha s'écrivent des lettres dans lesquelles, ils se dévoilent l'un à l'autre avec qu'une seule règle, ne jamais se voir. Pourtant, un soir, ce dernier fait la connaissance d'une jeune femme dont les goûts se rapprochent de ceux que Ryen, lui a décrit dans ses lettres. Aucun doute possible, c'est elle, impossible pour lui de résister et de se tenir éloigner d'elle, quitte à ne jamais lui dire qui il est vraiment.
     
    Ryen est une jeune femme qui m'a intrigué, en effet dans les lettres qu'elle échange avec Misha, on a une image d'elle qui semble regretté certaines phases de sa vie, car il m'a semblé avoir à une jeune femme pour qui la popularité a plus d'importance que tous, mais en fait, c'est tout le contraire bien au contraire oui elle regrette certains aspects de sa vie et fait tous pour y remédier, et pour ça, j'ai eu envie de lui dire bravo pour ta prise de conscience, de plus mal grès qu'elle et Misha ne se sont jamais vu, on ressent tout de suite les sentiments qu'elle ressent pour lui. Les sentiments de notre héros sont-ils les mêmes que ceux de notre héroïne ? ? 
     
    Misha est un jeune homme assez complexe que je n'ai pas cerné tout de suite, il m'a semblé qu'il caché certaines choses dont il avait honte et surtout, je me suis demandé pourquoi se refus de voir Ryen, puis pourquoi ne révèle pas à Ryen qui il est vraiment lorsqu'il l' rencontre? Puis au fils des pages, on le voit sur le point de craquer et me suis demandé si oui ou non, il allait lâcher prise ? 
     
    Une très belle histoire qui m'a ému, stupéfaite, embarque, qui m'a fait poser beaucoup de question, m'a paru assez sombre par moment, mais tellement magnifique que je n'ai pu qu'être happé par l'histoire de Ryen et Misha qui ont su me toucher et fait de ma lecture un très très bon moment de lecture.
    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Sandra P le 11/10/2020 à 22:40
    J’ai adoré ce livre. L’auteure réussi à nous tenir tout le long de l’histoire, qui devient surprenante. J’ai été triste de quitter ces deux personnages. [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par ELOISE P le 25/04/2017 à 19:48

    génial , le premier de ce genre que je lis, quand on le commence on ne peut plus s'arrêter

    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Tina le 20/03/2022 à 13:58
    [ + ]
  • A propos de Dark Obsession
    Posté par Rosalina S le 13/04/2021 à 22:47
    [ + ]
  • A propos de Dark Romance
    Posté par Kelti le 22/08/2018 à 01:26

    J'aurai bien aimé que tous soient sauvés, mais quel livre! Quel lecture! Jusqu'au bout ce roman me tiens par les tripes. Bravo, j'ai hâte de lire un autre de votre labeur.

    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Queenofreading1605 le 29/04/2019 à 21:48

    https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/2017/12/07/hate-to-love-de-penelope-douglas/

    ---

    Je ne sais encore que dire de cette lecture que j’ai trouvé tantôt bien, tantôt longue.  Les personnages étaient vraiment intéressants, même si j’ai pris du plaisir à suivre leur petit jeu de passe-passe, j’ai trouvé que vers le cœur de l’histoire tout cela commençait fortement à s’étirer et je craignais vraiment de continuer ma lecture d’un oeil.  Mais forte de ma volonté et de ma curiosité j’ai continué à suivre les échanges entre Misha et Ryen.

    Les personnages.  Même s’il y avait un peu de lourdeurs dans les agissements des héros, ensemble il formait un bon duo, séparément j’ai eu un peu de mal avec Ryen.  Je l’ai trouvé un peu snob et j’avais du mal associer la personne décrite dans la correspondance et la vraie Ryen.  Misha, bon personnage, il ne m’a pas fait frémir de la pointe des cheveux à mon ongle incarné mais toujours est-il qu’il était dépourvu d’un certaine attraction – lié à ses agissements -.

    Pour ce qui est de l’histoire, celle-ci avait bien commencé.  Ryen et Misha deux collégiens qui vont débuter une correspondance vont au fil des années devenir des amis, mais qui bizarrement ne vont jamais chercher à se rencontrer jusqu’au jour au Misha reconnait Ryen lors d’une soirée étudiante.  Quelques mois après cette rencontre Misha va prendre ses quartiers dans le même établissement scolaire que Ryen et il va tout faire pour l’approcher, sans être « vu ».  Très bon sujet de base, mais comme dis précédemment au milieu de ma lecture j’ai trouvé que cette partie de l’histoire devait rebondir, qu’on avait besoin d’un sursaut car on stagnait.  Heureusement celui-ci s’est fait jour et m’a permis de retrouver ma dynamique de départ.

    Penelope que j’ai eu la chance de découvrir dans un univers vraiment dark – rien que d’y penser -, nous offre un « volte-face » avec ce petit NA bien mais un rien trop long.

    Enfin, petit instant break.

    [ + ]
  • A propos de Hate to Love
    Posté par Gisèle N le 18/12/2018 à 10:50

    Tenu en haleine d'un bout à l'autre. Merci de nous rappeler que nous sommes unique et que nous sommes tous important dans cette société de dingue narcissique.

    [ + ]