Tous les titres de l'auteur Découvrez tous les livres d'Eve Borelli

Entre les pages de ton coeur Emily Blaine
  • Ebook 6,99 €
Pour Noël, j'apporte le dessert (et un mec !) Eve Borelli
  • Ebook 6,99 €
On ne laisse pas l'éditrice dans un coin ! Eve Borelli
  • Ebook 2,99 €
Joyeux Noël et laisse-moi tranquille ! Eve Borelli
  • Ebook 5,99 €
Le jour où ma vie a vraiment dérapé Eve Borelli
  • Ebook 4,99 €
L'amour comme antidote Emily Blaine
  • Ebook 2,99 €
C'est Noël, rien ne va plus ! Eve Borelli
  • Ebook 0,99 €
C'était pas censé se passer comme ça Eve Borelli
  • Ebook 5,99 €
Tout ça pour toi Eve Borelli
  • Ebook 5,99 €
Le seul dans mon coeur Cléo Buchheim
  • Ebook 9,99 €
Devine qui vient pour Noël Angéla Morelli
  • Ebook 5,99 €
J'aime un sportif Valéry K. Baran
  • Ebook 12,99 €
Echanges de bons procédés Eve Borelli
  • Ebook 1,99 €
Les opposés s'attirent Angéla Morelli
  • Ebook 6,99 €
Coffret 3 comédies romantiques made in Sud Angéla Morelli
  • Ebook 9,99 €
Délicieuse dépendance Eve Borelli
  • Ebook 1,99 €
La petite brune dans la prairie Eve Borelli
  • Ebook 4,99 €

Les avis des lectrices sur ses livres

  • A propos de C'était pas censé se passer comme ça
    Posté par Pois0n le 06/04/2020 à 12:12

    Le bon: les situations rocambolesques (et tant pis si elles semblent parfois too-much), les membres incroyablement attachants de la famille Stradavine et les liens qui les unissent, l'humour débile et le charme de Camille qui font mouche.

    Le moins: la fin un peu bâclée.

    Le pas bon du tout: la façon nauséabonde de balayer d'un coup le non-désir de maternité de Renata et la résolution tout aussi malaisante sur le comportement franchement flippant d'un personnage secondaire (mais puisque c'est à cause de l'amûuuuur, on lui pardonne à la seconde, voyons).

    Au final, tout ça s'équilibre et l'on passe, globalement, plus de temps à sourire qu'à grincer des dents, mais les pitreries de la famille Stradavine ne parviennent pas tout à fait à faire oublier les défauts du récit.
    Lien vers la critique complète: https://www.babelio.com/livres/Borelli-Cetait-pas-cense-se-passer-comme-ca/1171331/critiques/2203092

    [ + ]
  • A propos de Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !
    Posté par Charlène B le 31/01/2022 à 03:31
    [ + ]
  • A propos de C'est Noël, rien ne va plus !
    Posté par Caroline G le 03/11/2022 à 22:21
    [ + ]
  • A propos de Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !
    Posté par Audrey N le 31/10/2020 à 17:50
    [ + ]
  • A propos de Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !
    Posté par Alexandra B le 28/11/2020 à 19:49

    La saison des romances de Noël a définitivement commencé 😉.
    Deuxième roman de Noël ici et rien qu'à l'idée d'ouvrir ce livre je sentais déjà le goût du chocolat chaud sucré sur mes papilles gustatives !

    J'aime beaucoup la plume franche et assumée d'Eve Borelli. J'ai déjà lu quelques romans de cette autrice et j'y ai retrouvé l'humour et les histoires pleines de fantaisies qui me font toujours passer d'excellents moments !
    Je crois que cette famille complètement déjantée et pourtant tellement unie me rappelle avec beaucoup d'émotions mes Noël en famille.
    Écrire un simple #codelasagne sur une conversation whatsapp et voilà que vous vous retrouvez à 2h du matin sous une tente avec des kinder et du vin avec votre frère et soeur que vous n'avez pas vus depuis 1 an.
    Si cette situation vous parle nul doute que vous aimerez ce livre !

    Une comédie de Noël loufoque et pétillante sur une mélodie italienne, que je vous conseille bien évidemment 😉

    [ + ]
  • A propos de C'était pas censé se passer comme ça
    Posté par Béatrice B le 17/01/2020 à 12:33

    "Dès le titre, on se doute d’ores et déjà que ce mélange de tempéraments va créer une ambiance détonante, voire explosive. « C’était pas censé se passer comme ça » serait un roman qui ferait une excellente adaptation au cinéma. En un mot, je me suis délectée de l’humour souvent caustique d’Ève Borelli. Je la lisais ici pour la première fois et je peux vous assurer que ce ne sera pas la dernière fois. Ça claque, ça swingue - parfois à la frontière du burlesque- mais on avale les pages à la vitesse grand V. Pas le temps de s’ennuyer ou de souffler. La cadence soutenue est donnée par l’auteure et il faut réussir à la suivre.

     

    À mes yeux, nous sommes ici dans une pure comédie à la française, avec des personnages qui semblent inébranlables, installés dans leur zone de confort quotidienne jusqu’à ce que le masque des apparences commence à se fissurer, jusqu’à craquer. Certains de leurs actes pourront paraitre démesurés, mais comme on dit en France : « Aux grands maux, les grands remèdes ! ». Et finalement, dans cette famille, tout le monde semble décidé à guérir, une bonne fois pour toutes.

    Eve Borelli instaure une ambiance pittoresque, à la fois slave et sudiste, dans son roman. Nous sommes dans le sud de la France, mais dans une famille qui, grâce à Mamouchka, a conservé ses us et coutumes russes. Des cocottes en papier aux plats culinaires, en passant par le verre de vodka en guise de bienvenue, ou les expressions russes que vous trouverez dans le texte, votre immersion dans le monde des Stradavine sera totale !

    Parlons une fois encore de l’humour décapant de l’auteure, car dans ce roman, vous en aurez à revendre. Par exemple, lorsque Renata se parle à elle-même, elle s’adresse à son « Freud intérieur », mais ce dernier ne calme en rien son mental.

    « « Méfiez-vous des mamies. Avec leurs petites mines fripées, leurs tricots faits main et leurs sourires édentés et affables, ces vieilles dames ont un pouvoir supérieur : celui d’inspirer confiance et donc, de tirer les vers du nez de n’importe qui. Elles sont redoutables. Redoutables. Un jour, elles domineront le monde. » Mon Freud intérieur. »P.119

    Cette écorchée vive, qui, tous les jours, s’évertue à soigner l’état psychologique perturbé de ses patients, a, vis-à-vis d’elle-même, du pain sur la planche. Entre sa difficulté à s’installer paisiblement dans sa vie de couple et son blocage obsessionnel au sujet d’une potentielle future grossesse, elle apporte beaucoup à l’univers des Stradavine.

    « La culpabilité m’étreint à nouveau. Comment réagira-t-il quand je lui annoncerai la terrible nouvelle de mon non-désir-d’enfant ? Peut-être qu’il fera semblant de se montrer détaché… ou qu’il ne cachera pas sa déception. Il pourrait partir en claquant la porte, lassé de mes tergiversations et de mes peurs, ou essayer de me convaincre en m’exhortant à dépasser mes traumatismes. Dieu tout-puissant… Tentera-t-il de me psychanalyser ? » P.49

    Quant à Léo, entre ses références à Cyrano (à cause de son nez qui serait soi-disant trop long, dixit ses parents) et au monde merveilleux de Disney auquel elle ne peut s’empêcher de faire référence dans un coin de sa tête, elle nous offre de purs instants toniques et piquants !

    « ̶  Excroissance ? Presqu’île ? Protubérance ? complété-je d’une voix hystérique. Cette CANNE ? Vodka ? Bouffée de chaleur à cause du radiateur qui tourne à plein régime juste à côté de moi ? Rage refoulée qui explose comme un geyser trop longtemps contenu ? J’ai l’impression de me transformer en Jafar quand il devient Génie du mal lorsque je conclus dans une envolée jubilatoire :

    ̶  MAMAN ? TU SAIS QUOI ? VA TE FAIRE CUIRE UN PUTAIN D’ŒUF AU PÔLE NORD ! » P.43

    Bref, vous l’aurez compris, j’ai passé un excellent moment en compagnie des Stradavine (qui m’ont un peu rappelé la Famille Malaussène de Daniel Pennac), et même si au départ, C’était pas censé se passer comme ça, au final, dans la vie, il faut s’attendre à tout!"

    [ + ]
  • A propos de Le jour où ma vie a vraiment dérapé
    Posté par Charlotte le 11/04/2018 à 18:46

    Dès les premières pages nous embarquons dans l’histoire de Lisie, jeune femme dynamique qui travaille au sein d’une réserve animalière.

    Sa vie allait pour le mieux jusqu’à ce qu’elle se retrouve célibataire et avec un nouveau patron qui a décidé de faire de sa vie un enfer. Rajouté à cela un homme sorti de nulle-part qui, sous influence d’alcool, décide de se montrer rustre et peu aimable.

    Lisie n’est pas au bout de ses peines puisque son nouveau patron décide de lui le malotru de la veille dans les pâtes.

    Une fois le décor planté nous suivons Lisie dans son nouveau quotidien et dans son enquête pour connaître le fin mot de cette histoire entre Lucas, le malotru et de son nouveau patron qui n’est pas très clair.

    L’histoire est fluide et les personnages sont drôles têtus et un peu timbré. Le perroquet du zoo n’est pas en reste avec ses répliques sorties de films, tous plus drôles les unes que les autres.

    Un livre parfait pour s’évader et passer un bon moment de lecture.

     

    [ + ]
  • A propos de L'amour comme antidote
    Posté par EMILIE O le 19/05/2020 à 13:14
    [ + ]
  • A propos de Le jour où ma vie a vraiment dérapé
    Posté par Harlequine le 24/10/2019 à 18:11

    Décalé drole et actuel. Un thriller managérial en plein zoo et un personnage féminin haut en rondeurs ! Bref frais et d’actualité....

    [ + ]
  • A propos de Le jour où ma vie a vraiment dérapé
    Posté par Isis le 19/01/2018 à 13:59
    Très drôle et original ! Merci pour ce moment ! [ + ]
  • A propos de Les opposés s'attirent
    Posté par DarkAthena59 le 25/09/2017 à 21:31

    Un recueil de nouvelles plutôt sympathiques dans l'ensemble. Ça se lit vite et sans prise de tête. Agréable.

    [ + ]
  • A propos de Devine qui vient pour Noël
    Posté par DarkAthena59 le 04/01/2019 à 11:35

    6 auteurs pour 6 nouvelles de Noël, c'est la petite douceur bienvenue des fêtes de fin d'année. Ces courtes histoires se dévorent en mode cocooning et ça fait du bien. Parfois, c'est juste trop court...

    [ + ]
  • A propos de Les opposés s'attirent
    Posté par Mushu le 25/03/2018 à 14:36
    [ + ]
  • A propos de L'amour comme antidote
    Posté par Savannah M le 18/05/2020 à 16:56
    [ + ]
  • A propos de Devine qui vient pour Noël
    Posté par Cécile91 le 13/11/2018 à 12:13

    MERCI!!!!!

    Encore un très beau condensé de nouvelles.

    [ + ]
  • A propos de Le jour où ma vie a vraiment dérapé
    Posté par carohem le 14/03/2020 à 13:23
    [ + ]
  • A propos de Délicieuse dépendance
    Posté par lil.angie03 le 08/12/2016 à 10:26
    [ + ]
  • A propos de L'amour comme antidote
    Posté par Christine N le 18/05/2020 à 13:11
    [ + ]
  • A propos de Tout ça pour toi
    Posté par Nolwenn L le 03/01/2021 à 02:36
    [ + ]
  • A propos de Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !
    Posté par MissCroqBook le 12/11/2020 à 07:23

    La marque de fabrique d’Eve Borelli ? Une plume toujours drôle, folle et pétillante qui en cette période atypique fait du bien. Mais derrière cette légèreté et cette fraicheur, l’auteure sait aussi jouer avec nos autres sentiments nous tirant quelques larmes de joie et nous serrant le cœur. Malgré tout, même si j’ai globalement aimé cette histoire, je me dois d’être honnête avec vous et de vous dire que je referme ce livre avec un sentiment mitigé. J’ai trouvé que les événements s’enchainaient très vite voire trop vite. On a à peine le temps de les assimiler que d’autres surviennent. Tout se déroule en un laps de temps très court, un peu comme dans une nouvelle. J’aurais aimé que l’histoire prenne plus son temps pour vraiment l’apprécier à sa juste valeur. Ajoutez à cela l’abus de hashtags en tout genre qui n’apportent pas grand-chose à l’histoire si ce n’est un peu de lourdeur à la longue et vous obtenez une histoire qui, à mon sens, manque un peu de saveur et de profondeur.

    Pia est une jeune femme pétillante et pleine de vie. Si la plupart du temps, son comportement nous tire des sourires, son extravagance a parfois tendance à devenir énervante. On aurait envie de la secouer et de la forcer à ouvrir les yeux. Par contre, j’ai beaucoup aimé le lien fort qui l’unit à ses frère et sœur, cet amour qui les rapproche envers et contre tout. Mais le personnage que j’ai préféré dans cette histoire, c’est Victor. Les petits billets au début de chaque chapitre écrits par ses soins nous en dévoilent beaucoup sur sa personnalité. Il est doux, sensible et protecteur. A travers ses mots, il m’a touché.

    En bref, une histoire colorée et drôle mais à qui pour moi il manque quelque chose. Toutefois, vu le contexte actuel, elle est bienvenue. Elle donne le sourire et nous fait oublier le temps de quelques pages la morosité qui nous gagne avec ce second confinement et l’insécurité des semaines à venir.

    [ + ]
  • A propos de Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !
    Posté par Patricia M le 04/01/2024 à 12:46
    J'ai adorée. [ + ]
  • A propos de Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !
    Posté par Patricia M le 20/11/2020 à 22:35
    [ + ]
  • A propos de Les opposés s'attirent
    Posté par niamajo1982 le 22/08/2017 à 22:55
    Beau r [ + ]
  • A propos de On ne laisse pas l'éditrice dans un coin !
    Posté par Nina K le 27/06/2023 à 23:21
    [ + ]
  • A propos de L'amour comme antidote
    Posté par Stéphanie K le 16/05/2020 à 18:59
    Joly recueil de nouvelles dommage que les histoire soit trop court magnifique initiative pour une très bonne cause [ + ]
  • A propos de C'était pas censé se passer comme ça
    Posté par Marie B le 25/06/2020 à 18:14
    [ + ]
  • A propos de L'amour comme antidote
    Posté par Gisèle N le 24/06/2020 à 17:37
    [ + ]
  • A propos de C'était pas censé se passer comme ça
    Posté par Gardes S le 26/06/2020 à 07:22
    [ + ]
  • A propos de C'était pas censé se passer comme ça
    Posté par MissCroqBook le 10/04/2019 à 19:47

     

    Depuis que j’ai découvert la plume déjantée et pétillante d’Eve Borelli, je ne loupe aucun de ses nouveaux livres. Je ne pouvais donc pas passer à côté de cette nouvelle comédie romantique aussi pétillante qu’hilarante.

     

     

     

    Une nouvelle fois, Eve Borelli nous transporte dans son univers coloré, pittoresque et éclatant. Si vous avez déjà lu ses autres comédies romantiques, vous savez à quel point sa plume est à la fois drôle et enchanteresse. Mais elle n’est pas que ça, elle est aussi émouvante. Dans ce nouveau roman, elle nous fait passer du rire aux larmes en quelques lignes. Sous couvert d’humour et de personnages loufoques, elle aborde également des thèmes beaucoup plus sérieux avec finesse et sensibilité pour au final nous offrir une histoire touchante.

     

    L’histoire s’articule autour de deux points de vue : celui de Léonore, la meilleure amie d’Alice et celui de Renata, la fiancée d’Henri. Toutes les deux sont des phobiques de la famille et pour qui passer un week end complet avec leurs proches relève plus de la torture que du plaisir. D’un côté, il y a Léonore, surnommée Léo, une jeune femme pleine de vie, maladroite, complexée par son nez. Fan inconditionnelle de Disney, elle ne manque jamais d’appliquer les grands préceptes et conseils de ses films animés préférés. Pour elle, la famille se résume à deux parents jamais satisfaits qui ne cessent de la harceler pour qu’elle se trouve un autre travail et surtout passe sur le billard pour refaire faire ce nez qu’ils jugent disgracieux. De l’autre, il y a Renata. Psychologue de métier, elle aide les autres à contrôler leurs peurs et angoisses même si elle-même n’arrive pas à combattre les siennes. A l’instar de Leo, elle fuit tout ce qui se rapproche de près ou de loin à la famille. Toutes les deux sont deux femmes à la fois fortes et fragiles qui se battent comme elles peuvent contre leurs démons respectifs. Elles sont drôles, fantasques, névrosées mais surtout très attachantes. Leurs histoires sont touchantes.

     

    Autour de ces deux jeunes femmes gravitent les enfants Stradavine : Henri, l’ainé et fiancé de Renata. Un homme patient, plein de bon sens et tendre. Camille, le frère cadet. Fier, arrogant, sexy et facétieux. Et enfin, petite dernière de la fratrie, Alice. Délurée, énergique avec un langage imagé que je vous laisse découvrir.

     

    Mais la famille Stradavine ne serait rien sans Sveta, la matriarche. C’est même elle qui donne tout son sens à cette histoire. De par son âge, elle incarne la bienveillance, la générosité et la sagesse. Elle voue un amour profond et incommensurable à ses petits-enfants, un amour beau et sincère qui vous met les larmes aux yeux instantanément. Mais Sveta est aussi une vieille femme pleine de malice et d’espièglerie. Elle va vous en faire voir de toutes les couleurs et vous surprendra sans aucun doute.

     

    Bref, beaucoup de personnages hauts en couleur, tous très sympathiques et captivants avec lesquels je vous invite vivement à faire connaissance. Ce roman fut un joli coup de cœur pour moi. Il m’a offert un agréable moment de détente et un concentré de bonne humeur.

     

     

    [ + ]
  • A propos de Tout ça pour toi
    Posté par gibritte le 26/03/2020 à 04:02
    Trop drole [ + ]
  • A propos de Les opposés s'attirent
    Posté par JULIE M le 24/12/2017 à 13:50
    [ + ]
  • A propos de Les opposés s'attirent
    Posté par Alexa48 le 01/11/2019 à 15:08
    [ + ]
  • A propos de Devine qui vient pour Noël
    Posté par Caroline G le 26/11/2022 à 01:00
    [ + ]
  • A propos de La petite brune dans la prairie
    Posté par Celine M le 17/09/2018 à 23:40
    [ + ]
  • A propos de C'était pas censé se passer comme ça
    Posté par Valérie A le 18/07/2022 à 21:45
    [ + ]
  • A propos de C'est Noël, rien ne va plus !
    Posté par ginou002 le 02/01/2020 à 19:56
    [ + ]
  • A propos de Devine qui vient pour Noël
    Posté par Ptite Lilie bouquine le 23/12/2018 à 19:25

    Tout d’abord, je dois dire que je remercie chaleureusement les éditions Harlequin qui m’ont permis de gagner ce recueil de nouvelles de noël lors d’un de leurs concours « noël avant l’heure ». Dès son annonce, il m’a tenté car il permet à six autrices que j’adore de prendre leurs plumes et de nous offrir, potentiellement, des bons moments de lecture.

     

    Commençons par « un secret sinon rien » de Mily Black. Dans cette nouvelle, on fait connaissance avec Honorine et Martial, deux amis qui vont à une fête des anciens du lycée. Cette fête est l’occasion de voir ressurgir les anciennes rancœurs mais aussi de voir émerger de nouvelles amitiés.

    Je ne connaissais pas la plume de Mily Black mais j’en avais entendu beaucoup de bien et j’avoue que je n’ai pas été déçue. La nouvelle est bien ficelée, les personnages sont hauts en couleur et on est surpris jusqu’à la dernière ligne.

     

    Nous poursuivons notre lecture avec la nouvelle d’Emily Blaine « l’amour est très gourmand ». Quelle jolie surprise de constater que cette histoire est en fait un spin-off de « tout en haut de ma liste » !! Ici, on suit Duncan, le frère du sexy Callum, pâtissier dans une petite ville du Maine qui a été traumatisé par son divorce. En rejoignant son frère, il flashe sur une jeune femme dans un embouteillage qu’il retrouve quelques jours plus tard grâce à une de ses clientes.

    Comme toujours, la plume d’Emily Blaine est efficace, incisive et fait monter la température au fil des pages. Comme souvent, on a l’impression d’en avoir eu trop peu et on se serait bien délecté de quelques lignes supplémentaires remplies d’amour et de sucre.

     

    La troisième nouvelle est celle d’Eve Borelli et s’intitule « C’est noël, rien ne va plus ! ». Ici, nous découvrons Thaïs, une jeune policière qui se retrouve à devoir enquêter sur le saccage de la bûche qui concourait pour le titre de la « plus longue bûche du monde ». Elle retrouve Aubin, son amour de jeunesse, qui ne la laisse toujours pas insensible….

    Cette nouvelle m’a fait mourir de rire et j’ai été surprise, là encore, jusqu’au bout ! A noter que chaque chapitre avait un titre qui donnait le ton sur la poursuite de la lecture et j’ai trouvé cela original et dynamisant.

     

    Continuons notre périple avec la nouvelle d’Alfreda Enwy « et s’il suffisait d’une fois ? ». Là encore, j’ai eu une bonne surprise car c’est un spin-off du magnifique « Love Deal » que j’avais lu l’an passé. Amy est une jeune infirmière qui, déçue par l’amour, ne cherche que des histoires sans lendemain. Un soir, elle donne rendez-vous à un plan « Tinder » qui se trouve être, finalement, un gros lourd prétentieux. Aidan, le barman, prend alors sa défense et entre eux, le courant va immédiatement passer.

    Une nouvelle fois, Alfreda Enwy m’a conquise. Cette nouvelle est sexy, tendre et pleine de rebondissements. Les deux protagonistes sont comme je les aime, avec des failles, et l’écriture à double-voix est un vrai plus afin de nous permettre d’avoir une vue d’ensemble sur la situation.

     

    La cinquième nouvelle est écrite par Alix Marin, une de mes jolies découvertes de l’année, et s’intitule « Secret Santa ». C’est une histoire à quatre voix qui nous permet de suivre Hannele, Gaëtan, Garance et Vas. Garance et Gaëtan sont frères et sœurs, Hannele travaille avec Gaëtan et Vas est son colocataire. Cette jolie romance de noël est une histoire « doudou », pleine de bons sentiments que l’on savoure sous un plaid, avec une boisson chaude et un petit chocolat.

     

    Enfin, Angéla Morelli clôt ce recueil avec « Homecoming flirt ». June est une illustratrice, en vacances en famille pour les fêtes à Luchon. Elle retrouve Esteban, son amour de jeunesse qu’elle a perdu de vue à cause des aléas de la vie….et une petite bourde de June.

    Cette nouvelle est une conclusion parfaite pour ce livre. Comme toujours, Angéla nous entraine dans son monde acidulé, plein de bons sentiments avec des personnages attachants et toujours des situations un peu farfelues. Néanmoins, on ne peut s’empêcher d’arriver trop vite à la fin et on regrette de les laisser partir.

     

    Vous l’aurez compris, « devine qui viens pour noël » est une lecture de saison, qui fait du bien au moral et qui fait renaitre l’esprit de noël. Toutes ces nouvelles redonnent le sourire et vous donnent envie de croire que l’amour peut-être un cadeau inespéré pour ces fêtes de fin d’année !

    [ + ]
  • A propos de Les opposés s'attirent
    Posté par Val le 17/08/2018 à 18:04

    Seules 2 nouvelles m'ont vraiment plu. Les autres m'ont paru sans intérêt parce que loin des personnages que j'affectionne ou les situations font trop cliché. Déçue de cette achat

    [ + ]
  • A propos de Délicieuse dépendance
    Posté par Fanny M le 27/10/2021 à 01:06
    [ + ]
  • A propos de J'aime un sportif
    Posté par MARTINE T le 08/02/2019 à 23:47
    [ + ]
  • A propos de La petite brune dans la prairie
    Posté par Marie B le 25/12/2020 à 18:38
    [ + ]
  • A propos de Délicieuse dépendance
    Posté par Isabelle P le 11/06/2021 à 13:15
    Quelques grands éclats de rire 😀 [ + ]
  • A propos de L'amour comme antidote
    Posté par clo² le 13/05/2020 à 19:51
    C'était super ! [ + ]
  • A propos de Délicieuse dépendance
    Posté par arlette c le 01/10/2023 à 13:17
    [ + ]
  • A propos de Délicieuse dépendance
    Posté par mayaben le 06/10/2015 à 09:58
    [ + ]
  • A propos de Echanges de bons procédés
    Posté par Charlène B le 18/11/2021 à 03:16
    [ + ]
  • A propos de Joyeux Noël et laisse-moi tranquille !
    Posté par Gisèle N le 17/05/2021 à 15:33
    [ + ]
  • A propos de C'est Noël, rien ne va plus !
    Posté par marina b le 24/10/2021 à 18:25
    [ + ]
  • A propos de Le jour où ma vie a vraiment dérapé
    Posté par Tiftif44 le 11/02/2018 à 16:45

    J'ai beaucoup apprécié ce livre ! Les personnages sont "VRAI". De la folie, de l'humour, une lecture captivante. money-mouth

    [ + ]
  • A propos de Délicieuse dépendance
    Posté par Marie-Catherine Z le 20/04/2023 à 19:07
    [ + ]