Jay Crownover

Tout comme les personnages de ses romans, Jay Crownover est une grande amatrice (et collectionneuse !) de tatouages. Lorsqu’elle a pris conscience qu’elle ne deviendrait pas la rock star qu’elle rêvait d’être depuis ses huit ans, elle a décidé d’embrasser son autre passion : l’écriture. Très vite remarquée et couronnée par les lecteurs et les critiques, elle fait aujourd’hui partie du top des New York Times et USA Today. [suite]

Tous les titres de l'auteur Découvrez tous les livres de Jay Crownover

You Make Me so Bad Jay Crownover
  • Poche 7,50 €
En chute libre Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Broché 16,90 €
Bad - Amour Insaisissable Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Broché 15,90 €
Intégrale Clash - Tome 1 à 4 Jay Crownover
  • EPub 19,99 €
Intégrale de la série BAD - Partie 1 Jay Crownover
  • EPub 16,99 €
You Make Me so Bad Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Broché 15,90 €
Clash : Passion dévorante (T3) Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Poche 7,50 €
  • Broché 15,90 €
Clash : Passion irrésistible (T4) Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Poche 7,50 €
  • Broché 15,90 €
Bad - Amour immortel Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Broché 15,90 €
Clash: Passion brûlante Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Poche 7,50 €
  • Broché 15,90 €
Clash: Passion coupable Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Poche 7,50 €
  • Broché 15,90 €
Bad - Amour coupable Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Poche 7,50 €
  • Broché 14,90 €
Bad - Amour dangereux Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Poche 7,50 €
  • Broché 14,90 €
Bad - Amour interdit Jay Crownover
  • EPub 6,99 €
  • Poche 7,50 €
  • Broché 14,90 €
Découvrez la nouvelle série choc de Jay Crownover CLASH

Vous avez aimé Marked Men ? Vous allez adorer CLASH !
La nouvelle série CHOC de Jay Crownover, à ne pas manquer.

Voir toutes les vidéos

Les avis des lectrices sur ses livres

  • A propos de Bad - Amour immortel
    Posté par Carine T le 18/06/2018 à 14:45
    [ + ]
  • A propos de Clash: Passion coupable
    Posté par Elodie D le 01/03/2019 à 13:52
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour interdit
    Posté par Christine Merrill le 05/05/2016 à 23:03
    waaaaw! une histoire extraordinaire... j'ai bien aimé les personnages . [ + ]
  • A propos de Bad - Amour interdit
    Posté par Fatima B le 07/08/2016 à 12:14
    un belle lecture et un énorme coup de coeur :D [ + ]
  • A propos de Bad - Amour immortel
    Posté par jennifer p le 17/09/2017 à 14:07
    J'adore ce livre. Comme tout les autres je les ai lu d'une traite. Il me tarde de lire le prochain ! [ + ]
  • A propos de Bad - Amour dangereux
    Posté par celine b le 08/07/2016 à 12:01
    [ + ]
  • A propos de Clash: Passion brûlante
    Posté par Queenofreading1605 le 23/09/2017 à 09:04

    https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/2017/04/25/clash-tome-1-passion-brulante-de-jay-crownover/

    --

    Avant-Propos : Comme l’a si bien mentionné l’Éditeur, il est important de commencer cette série après avoir lu la saga des Marked Men, d’une part parce que clash est le SpinOff de la série, d’autre part parce que les MM’s ne peuvent être ignoré … Ils sont miu caliente et enfin, si vous prenez le risque de vous lancer dans cette série sans avoir dit au revoir au MM’s vous risquez le mini déluge de spoiles.  Vous voilaaaa re-prévenu !!!

    Alors qu’il reconstruit sa vie, après quelques années passées derrière les barreaux, Zebullon Fuller, va faire la connaissance de Sayer Cole, cette jeune avocate fraichement débarqué à Denver et installé dans une sublime maison victorienne.  Mais Sayer, n’est pas une inconnue, pour Zeb, il s’agit de la sœur de son ami, Rowdy.  Malgré leur différence sociale, Zeb va tout faire pour conquérir la belle Sayer, qui n’est pas du tout indifférente à notre bel « Hispter » entrepreneur.

    Ce tome, suit directement, celui d’Asa.  On retrouve bien-sûr tous nos amis, avec leur lot de good news, mais on découvre aussi des personnages annexes, tout aussi intéressants que leurs prédécesseurs.  Zeb et Sayer que l’on découvre par a-coups dans les précédents tomes – depuis le tome de Rowdy -, arrive chacun avec leur passé.  J’ai apprécié que Sayer ne tienne pas compte du passé carcéral de Zeb, surtout qu’il n’a rien commis de très très grave, dans son cas, je pense que j’aurais fait pire ! Le passé familial de Sayer n’est pas en reste, nous avions déjà eu quelques bribes d’informations sur la torture psychologique, qu’elle a subi avec son père et dans cet opus on y revient de manière plus approfondi.

    Pour ce qui est de la trame, l’auteure va – encore – user des talents d’avocate de Sayer, pour aider Zeb, qui va découvrir qu’il a un enfant de 5 ans.  Je vous avouerais que j’avais un peu craint la trame classique et ce petit coup de punch, m’a tenu en haleine, car elle met en exergue la volonté de Jay de ne pas tomber dans une petite histoire, et surtout de sortir du monde des bad boys tatoué, en nous offrant une histoire pleines d’amour, de douceur, d’espoir avec juste ce qu’il faut d’addiction.

    L’ensemble de l’histoire est bien ficelée, pas de redondance, les personnages ont juste ce qu’il faut de bagou, mais surtout … OMG ! Zebullon Fuller, sachez jeune homme que je suis entrain de retaper ma maison et qu’il me manque un charpentier qui n’a pas peur de se salir … GGRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR !!!! Oui, mesdames cet Homme est juste au TOP ! J’ai tout apprécié chez lui, mais ce qui prime par-dessus tout c’est : sa gentillesse, sa bravoure, son honnête … En bref : Le gendre ‘Hip’ idéal ^_^

    Que vous dire de plus … A OUIIIIIIIIIIIIIIIII !!! LA polémique de ce tome : QUAID !!! OMG !!!! Si je ne me trompe pas, ma mâchoire s’est décrochée, j’ai fait des bons assise, hurlé en silence et surtout prié le dieu du livre pour que le tome suivant soit consacré à l’avocat d’Asa … Vivement le 31 mai !!!!

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour interdit
    Posté par Nolii le 20/03/2017 à 18:19
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour coupable
    Posté par laetitia b le 20/10/2017 à 21:19
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour dangereux
    Posté par merencia le 14/04/2016 à 10:09
    Il faut vraiment que je le lise c'est très tentant [ + ]
  • A propos de You Make Me so Bad
    Posté par BibHLM le 05/01/2020 à 18:29

    The Point tire sa révérence avec un dernier tome à la hauteur de la série, et surtout avec un couple qui se tourne autour depuis le début : Karsen et Noah.

    Une histoire a priori facile à mettre en boîte, mais la facilité n’étant pas du goût de l’auteur, elle nous propose une histoire pleine de rebondissements. Une histoire où elle fait tomber le masque de nos héros. Des héros qui se révèlent plus énigmatiques qu’en apparence. Eh oui, une fois encore, l’auteur poursuit sa démarche autour des apparences qui ne trompent que ceux qui s’y arrêtent.

    Après une soirée qui l’a brutalement ramenée sur terre, Karsen s’est exilée à plusieurs heures de route pour échapper à The Point, et surtout à Noah, aka, Booker, le temps de ses études.
    Son diplôme en poche, et surtout le mariage de sa sœur approchant : l’heure est venue pour elle de rentrer à la maison et de se confronter à ses fantômes. Enfin, ça, c’était le plan avant que les fantômes ne fassent la route jusqu’au Colorado. À partir de là, commence un road-trip fait de rebondissements et de révélations qui se bouclera sur un final explosif.

    Dans cette aventure, tout en muscle et en sang, Karsen se révèle d’une pugnacité féroce. Loin de l’image de princesse gâtée et couvée qui lui colle à la peau depuis le début, elle est farouchement indépendante et impulsive. Elle m’a bluffée par son intransigeance... Tout de même, j’aurais préféré, que son choix de carrière soit plus arrêté... MAIS je chipote.

    Face à elle, le mystérieux Booker m’a fait tomber de ma chaise ! Il est coincé dans un rôle d’exécutant, sans jamais mesurer le pouvoir dont il dispose. Loyal, fidèle et honnête. Sûr de lui et de ses muscles. Et pourtant il est d’une vulnérabilité titanesque, mutilé par un passé qui demeure sa kryptonite. Un passé qui a annihilé toute sa confiance en lui, et sa confiance envers les autres.

    La combinaison des deux personnages est une grande réussite. Leur histoire est menée avec une grande intelligence. On l’imagine orchestrée par l’auteur dès l’écriture du premier tome de la série. Il faut dire qu’elle avance dans l’histoire avec beaucoup de finesse, sans précipitation, en laissant les actions/réactions s’imbriquer en douceur.

    Ce dernier tome permet à l’auteur de boucler sa série de façon magistrale ! Sous le prétexte de nous raconter l’histoire de Karsen et Noah avec un bond dans le temps de quatre ans, elle en profite pour nous en dire plus sur le devenir des personnages et celui de The Point. Depuis le premier tome, la ville s’est complètement métamorphosée. Une transformation à laquelle on a assisté, mais que nous n’avons pas forcement constaté. Cette prise de recule nous permet de saluer le cheminement de chacun et l’impact que cela a eu sur son environnement et ainsi de quitter la série sereinement.

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour dangereux
    Posté par n m le 30/03/2019 à 09:45
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour immortel
    Posté par Queenofreading1605 le 23/09/2017 à 08:53

    https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/2017/09/12/welcome-in-the-point-bad-tome-4-amour-immortel-de-jay-crownover/

    ----

    A l’annonce de ce 4ème tome, je ne me souviens plus si j’ai pleuré de joie ou d’ultra joie.  Je l’avais attendu l’opus sur Nassir Gates… Ôoooo oui, je l’ai attendu et c’est avec un plaisir manifeste que je me suis plongée dans l’aventure de cet Homme sur qui on avait tout dit, sans dire rien, un nid à mystère.

    Après la dernière péripétie, qui a fait de Nassir et de ses nouveaux amis : Les Rois de The Point.  Celui-ci, n’a qu’une idée en tête : faire revenir celle qui fait battre son coeur, sa reine, sa femme, Keelyn.

    Même si je suis très très conquise de ma lecture, je dois vous avouer qu’au vu du mystère, de la sensualité, de l’addiction qu’il a crée en moi, je sors un peu « déçue » de ma lecture.  J’avais une autre image de Nassir : un homme froid, sans coeur, qui arrive à brise un homme, comme d’autre brise un cure dent.  J’en attendais sûrement énormement de ce personnage.  Je m’attendais à une autre histoire.  Pas que celle présenté n’était pas top, loin de moi cette pensée.  Mais la romance a été plus que dominante autour de ce personnage.  Je m’attenais à suivre les péripéties d’un salop, d’un homme sans coeur qui allait au fur et à mesure ou la trame avançait voir ses barrières se fissurer.  Oui, ça été le cas, mais comme il a été « doux » dès le départ, je n’ai pas tant vu ce petit déclic, ce changement de ton.

    Malgré ma mémoire de poisson rouge, je me suis directement remise dans le bain, comme si j’avais fermé la story de Titus quelques secondes avant – alors que ça date de mai 2016 !!!! -.  Les évènements se passent quelques mois après la grande bagarre entre Novak et Bax.  Nassir a reprit les rênes de The Point avec Bax, Race et l’homme de loi, Titus.  On suit principalement les mésaventures de Nassir et Keelyn à faire de leur Club, l’endroit ou vous devez, vous arrêter et en parrallèle tenter de faire de The Point, une ville à part entière.  Mais que serait la vie de gangster sans épée Damoclès au-dessus de sa tête ?

    Pour ce qui est du suspense, le voile est assez vite levé.  Ce qui nous tient vraiment en haleine est le  » pourquoi ».  Oui, j’en attendais plus, mais de nouveau ce qui nous est proposé est juste bien. Pas d’excès.  Pas de Al Pacino 2.0, juste ce qu’il faut.  Je n’ai pas pu m’empêcher d’associer le titre du film de Sergio Leone  » Le bon, la brute et le truand » à Nassir, car il représentait un peu de ces trois facettes.  Kee, je n’avais pas spécialement d’avis sur celle-ci et son personnage m’a plu, vraiment. Dixit le cliché de la bimbo, c’est une femme qui a de la hargne, une bonne droite, un bagou bien dosé et un coeur tout gros pour ses amis et sa ville.  On retrouve sporadiquement les Bad de The Point on prend la température, on glane quelques infos et on prit le dieu du livre pour que Jay, nous ponde une suite avec la petite soeur de Dovie.

    La partie qui m’a le plus mise en émoi et sans contexte : la tension sexuelle entre nos héros.  J’ai cru mourir d’une combustion spontanée, tellement c’était prenant, fort et chauuuuuuuuuuuuudddddd ! J’aurais tant aimé entrer dans mon roman, et les pousser à mettre un terme à tout cela ! Pensez à mon coeur, s’il vous plait !

    Enfin, le texte est une fois de plus très bien écrit, l’histoire est prenante, rempli de bon sentiment, d’amour, de suspense, d’addiction, mais il m’a manqué un Nassir plus aggressif.

    [ + ]
  • A propos de Clash : Passion irrésistible (T4)
    Posté par Plumalia le 18/07/2018 à 22:25

    on rêverai d'une suite infinie à la série cool

    [ + ]
  • A propos de Clash : Passion irrésistible (T4)
    Posté par Béa le 07/02/2020 à 10:10

    Depuis qu'elle a été sorti des griffes de son mari violent (cf le tome sur Rowdy et Salem dans les Marked Men ) Poppy essais de reprendre sa vie en mains à Denver. Les progrès sont minces mais elle persévère. Après avoir vécu un moment avec Sawyer, elle a maintenant son propre appartement et un travail. Elle se rend régulièrement aux réunions d'aide aux victimes, cela ne chasse pas les cauchemars, ni son aversion pour les contacts, mais elle ne perd pas espoir…. Wheeler a le cœur brisé (cf le tome précédent sur Dixie et Church) les plans qu'il avait établi pour sa vie de famille se sont écroulés et rien de va dans son sens… Et puis le chemin de Poppy croise celui de Wheeler, et ils vont réussir à se voir à travers les nuages noirs qui entourent leurs vies… Poppy arrivera t elle à mettre ses peurs de côté pour s'approcher le mécano sexy et tatoué ? Wheeler parviendra t il à convaincre la jeune femme qu'elle a le droit au bonheur, tout comme lui ?

     

    Comme je l'ai déjà signalé, je suis fan des bad boys sexy et tatoués de Jay Crownover, tout comme de sa plume. Elle a réussi à créer un monde coloré avec des personnages torturés et au caractère bien trempé… j'adore ! Depuis un moment, j'attendais, comme tout le monde apparemment, le tome sur Poppy. Vu son histoire, je n'imaginais pas qu'elle ne puisse pas avoir droit au bonheur… Jay Crownover l'a fait … et je l'en remercie :D Passion Irrésistible c'est l'histoire de deux cœurs brisés que le destin va réunir ...Au cours des tomes précédents, nous avions eut vent des incidents qui ont obscurcies les vies de Wheeler et Poppy. Elle est passée du joug de son père tyrannique, à celui de son mari. Violent et colérique, il n'a pas accepté qu'elle le quitte et a failli la tuer. Au final, il est mort en traumatisant lourdement la jeune femme. Depuis, elle peine à reprendre sa vie en main et ne supporte pas avoir du monde autour d'elle… même avec ses proches c'est compliqué… Wheeler avait tout pour être heureux, une fiancée qu'il allait bientôt épouser, un métier qu'il aime et dans lequel il excelle, jusqu'à ce qu'il apprenne que sa future femme l'avait trompé, et qu'elle lui dévoile, après qu'il l'ait quitté, qu'elle attendait son enfant. Pour lui, son monde s'effondre. La seule lumière dans sa tempête personnelle, c'est les beaux yeux tristes de Poppy. Déjà, alors qu'il était en couple, il avait été troublé par la jeune femme, maintenant qu'il est libre, il va faire tout ce qui est en son pouvoir pour la mettre en confiance, et lui montrer à quel point il peut la rendre heureuse… Dans l'introduction, Jay Crownover nous prévient, et dès les premières pages, nous le ressentons. L'histoire de Poppy et Wheeler débute avec une sensation de grande tristesse et de profonde solitude. Ils sont seuls dans leurs marasmes émotionnels et ils n'arrivent pas à s'en sortir malgré leurs amis qui tentent de les aider. C'est un travail sur eux même qu'ils doivent faire mais c'est plutôt compliqué pour eux de sortir la tête de l'eau. Et puis ils se Voient et à partir de là tout change. Poppy est attirée par Wheeler, il va provoquer des réactions chez elle qu'elle croyait disparues à jamais, et pour cela elle va prendre sur elle, faire des efforts et affronter certaines de ses peurs. Wheeler avait déjà remarqué la jeune femme et il va être touché par les attentions de Poppy. Pour elle, il va faire preuve de patience et de détermination pour lui montrer qu'elle peut lui faire confiance. L'auteur fait évoluer la relation lentement car Poppy est un petit animal sauvage qu'il faut apprivoiser. Pour ce faire, Wheeler va rendre les gestes simples du quotidien, sensuels et délicats… c'est trop mignon ! Petit à petit, ils vont se rapprocher, la tension entre eux monte jusqu'au feu d'artifices, le désespoir et la tristesse vont laisser la place au plaisir et à la passion. Ensemble ils vont découvrir le bonheur le vrai, mais aussi le partage, et le soutien... J'ai aimé le comportement de Wheeler, la façon dont il met en valeur Poppy, pour lui montrer qu'elle mérite d'être heureuse. Sous couvert de ce récit, Jay Crownover met en avant plusieurs sujet très durs dont la violence conjugale. Avec Poppy, elle évoque la condition de certaines femmes prises au piège d'une spirale destructrice et malsaine, elle nous parle de celles qui arrivent à s'en sortir et des autres. C'est fait de manière très juste, sans être larmoyant, cela nous serre le cœur. D'autres thèmes sont évoqués mais je vous laisse le plaisir de les découvrir ;)

    Poppy semble être une femme faible et fragile mais personnellement je ne trouve pas … C'est une survivante. Elle n'a pas eut une enfance vraiment heureuse, son adolescence a été marqué par un drame et elle a fini marié à un homme tyrannique et violent qui lui a faire subir moult sévices. Et elle est toujours là, tremblante certes mais elle est là. Elle vit seule, travaille et a des amies. Alors oui des cauchemars hantent ses nuits et parfois même ses jours mais elle se tient debout, et elle avance à petits pas. Elle est courageuse, car même si elle a peur de parler à Wheeler, elle le fait. Pour lui elle va prendre le taureau par les cornes et oser, pour la première fois, dire ce qu'elle veut. Grâce à lui, elle va prendre confiance en elle et aux autres. Il va faire éclore la belle fleur qu'il y a en elle. Malgré toute la méchanceté dont elle a été témoin, c'est une femme avec un grand cœur et généreuse.

     

    Malgré son apparence, Wheeler n'est pas un bad boy, c'est un homme gentil et aimant, qui ferait tout pour ceux qu'il aime. Son passé a fait de lui l'homme déterminé qu'il est aujourd'hui. Afin de ne pas reproduire ce qu'il a vécu dans son enfance, il a fait des plans et s'y tient. Même si il a été en couple pendant longtemps, il est en carence affective flagrante… jusqu'à ce que Poppy arrive. Elle va lui montrer ce qu'est le vrai Amour, le soutien et l'entraide. Elle va être celle qui va lui faire reprendre le bon chemin alors qu'il est complètement perdu. J'ai aimé sa patience et sa compréhension, et j'ai adoré ses comparaisons entre la mécanique et l'amour ^^

    Au cours du récit, l'auteur évoque un peu les autres couples présents dans les précédents tomes. Bien évidement, nous avons des nouvelles de Salem, la sœur de Poppy, et Rowdy. Mais Jay Crownover nous fait une belle surprise en clôturant ce tome en nous donnant des infos sur tous les protagonistes que nous avons découvert tout au long de ces deux séries. J'avoue avoir eut un sourire idiot scotché aux lèvres lors de la lecture du chapitre qui leur est consacré… saupoudré de quelques larmes...

     

    C'est le cœur serré que je ferme ce roman qui clôture magnifiquement cette belle série. Pour moi, Jay Crownover fait partie des valeurs sures en matières de romance. Si ce n'est pas déjà fait, venez découvrir ses belles histoires d'amour et d'amitié, ses hommes et ses femmes attachants et passionnés, marqués par la vie… Vous ne serez vraiment pas déçus ;)

    Béa - Actu Books

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour coupable
    Posté par Melwasul (lune-et-plume.fr) le 09/05/2016 à 16:04

    L'intégralité de ma chronique ici: http://lune-et-plume.fr/amour-coupable-de-jay-crownover/


    Nous voilà de retour à The Point, là où rien n’est tout blanc ou tout noir. Où la vie n’est que dangers, trahisons et où la loi du plus fort est celle qui l’emporte. Après avoir quitté Race et Brysen, c’est l’heure de retrouver Titus King, fils d’un tueur en série, frère d’un ex-tolard propriétaire d’un garage un peu douteux que nous connaissons très bien sous le nom de Bax. Exactement là où nous nous sommes arrêtés dans le tome précédent, Amour dangereux. The Point est à feu et à sang, Race, Bax et Nassir sont sous la menace d’un danger inconnu qui rôde dans les ruelles de la ville. Vont-ils (et nous avec) enfin avoir les réponses à leurs questions ? Vont-ils enfin savoir qui les menace et pourquoi ? Ces réponses, c’est Titus qui va les obtenir à l’aide d’une femme que personne n’aurait voulu revoir : Reeve. L’ancienne meilleure amie de Dovie, celle qui l’a trahie et l’a livré à Novak, celle qui a failli entraîner la mort de Dovie, de Titus et de Bax. [...]

    [ + ]
  • A propos de Clash : Passion dévorante (T3)
    Posté par Moll L le 30/05/2018 à 16:46
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour dangereux
    Posté par Marlène, blog LMEDML le 16/05/2016 à 16:43
    Enfin je retrouve "The Point" et tous les personnages de Jay Crownover ! C'est officiel cette saga est un vrai Coup de Coeur ! J'ai trouvé ce second 

    tome encore plus sombre que le premier et j'ai adoré pour cette caractéristique. 


    Jay ne souhaite pas que l'on tombe amoureuse de ses personnages parce qu'ils sont sexy à mourir mais bien parce qu'ils sont authentiques, imparfaits et qu'ils démontrent une force de caractère que peu d'entre nous pourrait supporter ! Rohh et puis bon...ils sont quand même ultra sexy ! J'avais complètement craqué sur Bax, un vrai dur à cuire, difficile à apprivoiser et bien j'ai encore plus craqué sur Race ! Il a cette force tranquille et cette attitude de conquérant qui m'a séduite au plus haut point. 


    Sous ses airs de vrai dur se cache un homme bon et plein d'humanité qui n'a pas eu d'autre choix que de s'endurcir pour survivre dans "The Point" ! C'est un peu le nerf de la guerre pour vivre dans cette ville qui ne fera qu'une bouchée de vous si vous ne vous montrez pas plus fort qu'elle à son propre jeu. "The Point" est toujours au centre de l'intrigue, un peu comme "LE" personnage qui tire les ficelles j'ai d'ailleurs beaucoup aimé le début du roman d'où j'ai relevé un passage. 


    Mais dans Bad il est toujours question d'amour ! Ici on se concentre sur l'histoire de Brysen et Race ! Et ce n'est pas gagné d'avance. Brysen, c'est un peu notre Reine des neiges des temps modernes, sous ses airs glacials et inaccessibles se cache une fille qui n'a pas la vie facile, elle doit gérer tout un tas de chose qui l'empêche de vivre pour elle. Brysen c'est la meilleure amie de Dovie, la soeur de Race...elle est hélas souvent confrontée à cet homme qui la fait craquer secrètement ! Combien de temps va-t-elle tenir ? Son désir est si intense qu'il se pourrait bien qu'elle ne soit pas capable de résister :) 


    Ici dans ce tome, il y a une double intrigue, une double menace qui fait que le roman a un rythme très soutenu, le danger rôde à chaque coin de rue et il ne fait pas bon vivre à "The Point" si vous n'êtes pas conscient du danger. J'ai pris plaisir à retrouver Bax, toujours fidèle à lui, un brin menaçant mais toujours aussi sexy. Dovie s'est plutôt bien intégrée à sa nouvelle vie. Le personnage de Nassir reste encore un peu flou, et je me méfie de lui...à voir dans la suite de la saga :) 


    Une chose est sûre je suis fan de la plume de Jay Crownover, elle écrit avec tellement de passion que ça rend son récit encore plus passionnant, elle sait captiver ses lecteurs avec des histoires qui ne ressemblent à aucunes autres :) J'aime le mélange de danger et de passion, les scènes érotiques sont grisantes à souhait, elle fait monter la température et relâcher la pression au bon moment ! Les relations de ses personnages sont intenses, parce que quoi qu'il arrive dans "The Point" ils se raccrochent tous à ce qu'ils ont de plus beau dans le merdier qu'est leur vie ! 


    Je pense déjà au troisième opus, ici on a eu l'occasion de voir pas mal de fois Titus, le frère de Bax et j'ai hâte d'en savoir plus à son sujet. Je l'ai trouvé intéressant, il a pas un rôle facile, avec sa position de flic, il a le cul entre deux chaises si je puis dire ! Mais il m'intrigue. 


    En bref, Bad : amour dangereux, est une suite encore plus captivante que le premier tome, c'est une plongée encore plus profonde dans la noirceur de "The Point", un fil conducteur non résolu qui suivra sûrement son cours dans la suite de la saga. Il y a tout ce que j'aime, des rebondissements à chaque page, une tension sexuelle qui ferait exploser n'importe quelle petite culotte et enfin un décor fascinant aux multiples facettes ! Quand la ville est à feu et à sang, ne vous inquiétez pas nos Bad Boys sont là ! 


    Une saga New Adult que je recommande à tous les amateurs du genre et à tous ceux qui ont envie de découvrir des héros qui ne sont pas forcément du côté des "gentils" :) Même si nos gangsters ont le coeur tendre :) 

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour immortel
    Posté par Paulie le 09/03/2018 à 15:26

    Superbe, j'adore !! A lire absolument.

     

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour interdit
    Posté par Elodie D le 01/03/2019 à 13:52
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour coupable
    Posté par Moll L le 30/09/2020 à 21:07
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour dangereux
    Posté par DarkAthena59 le 08/09/2017 à 20:21
    [ + ]
  • A propos de Clash : Passion dévorante (T3)
    Posté par Béa le 07/02/2020 à 10:08

    Dixie et Church travaille ensemble au bar de Rome Archer. Elle comme serveuse et lui est videur. Elle est une bouffée d'air frais pour tout son entourage, lui est plutôt taciturne et solitaire. Elle n'a d'yeux que pour lui, et lui essaie de regarder ailleurs. Quand vient le moment pour Church de rentrer dans sa famille, et qu'il a besoin de l'aide de Dixie pour arrondir les angles, elle accepte sans hésiter. Dixie va t elle réussir à briser la carapace que Church a construit autour de lui pour se protéger ? Church va t il laisser la lumière de Dixie illuminer sa vie ?

     

    Il ne m'a fallu que quelques lignes pour me remémorer pourquoi j'aime autant la plume de Jay Crownover et pour me tancer d'avoir attendu si longtemps pour lire ce troisième opus. Dans les précédents volets de la série mère, Marked Men ainsi que dans les premiers Clash, l'auteur nous avait déjà mis la puce à l'oreille en présentant ses personnages. Depuis lors, j'avais hâte de connaître l'histoire de Church et Dixie, deux êtres que tout oppose. Dixie connait les frères Archer depuis longtemps et elle travaille pour Rome, comme serveuse dans son bar. Elle partage avec tout son entourage sa bonne humeur et son optimisme sans faille. C'est au travail qu'elle rencontre Church où il a le poste de videur, il a servi son pays avec son patron, et quand il a été démobilisé c'est auprès de son frère d'armes qu'il a cherché refuge. De le voir tous les jours, si prévenant et gentil malgré son air maussade, Dixie est tombée sous le charme. Quand vient l'heure, pour Church, de rentrer auprès des siens et surtout de justifier sa longue absence, il a besoin d'un alibi et la petit rousse toujours souriante en est un tout trouvé. Quand il lui demande de l'accompagner dans sa famille pour un court laps de temps, Dixie n'écoute que son grand coeur et accepte. Elle y voit une opportunité pour mieux le connaitre et découvrir ce qui se cache derrière les barricades qu'il a dressé autour de lui. Lui, malgré son attirance pour la jeune femme, résiste. Embourbé dans son passé sombre, il a peur de lui faire du mal. Ce retour aux sources va t il les rapprocher ? Et leur permettre de s'ouvrir l'un à l'autre ? Depuis que j'ai découvert l'univers coloré et les personnages torturés de Jay Crownover, je suis sous le charme. J'aime les duos improbables qu'elle forme. Chaque roman est une surprise et me conforte dans mon addiction. Et celui ci ne fait pas exception, j'ai même l'impression qu'il est même un cran au dessus. J'ai adoré cette histoire de début à la fin. L'auteur garde à peu prés les mêmes bases que pour ses précédents romans. Jay Crownover réunit deux âmes abimées afin de les sublimer, elle aborde des sujets actuels avec beaucoup de justesse et elle rajoute un petit truc en plus qui met du piquant là où il n'en manque pas vraiment, mais qui nous rend encore plus accro ! J'ai adoré que l'action soit délocalisée. Pour une fois, l'auteur va nous faire voir du pays, nous faire sortir de Denver pour allez plus au Sud. Le voyage qu'entreprennent Dixie et Church va leur permettre d'apprendre à se connaître. Entre eux va commencer une sorte de jeu du chat et de la souris. Ils se cherchent, se rapprochent mais ont peur de se bruler. Leur relation est compliquée, oscillant entre raison et passion et cela nous fait vibrer.

     

    Je dois avouer que, pour moi, c'est la personnalité pétillante et enjouée de Dixie qui fait la différence. J'ai adoré son optimisme, sa manière de voir les choses et le monde. Dixie n'a pas eu la vie vraiment facile mais elle préfère voir le verre à moitié plein et j'ai adoré ça ! Elle voit le meilleur dans le monde et surtout dans les gens. Alors on pourrait croire qu'elle vit dans un monde utopique mais pas du tout. Elle est consciente des choses qui l'entoure mais elle opte de voir le bon et le beau. Et j'adhère totalement avec sa manière d'être. C'est une femme forte qui a du caractère et qui tente de garder le sourire en toutes circonstances. J'aime qu'elle soit une romantique indécrottable qui croit au Grand Amour… Bref j'ai adoré Dixie !

     

    Church trimballe de sacrés casseroles … Et pas uniquement celles qu'il a ramené du front. Il n'a pas eu une enfance facile, il a subit son lot de perte et de douleur. Il a eu recourt à une solution de facilité pour lui mais maintenant il doit en affronter les conséquences et ce n'est pas facie pour lui. Il est conscient de ce qu'il a fait, mais ne sait pas comment se faire pardonner. Sa maladresse est touchante. Son comportement défaitiste est parfaitement contre balancer par l'attitude positive de Dixie. Sa rencontre avec la jeune femme va illuminer sa vie et réchauffer son coeur. Elle va l'aider et le soutenir. Church le gros dur va révéler ses faiblesses et enfin les affronter . Sa détresse m'a beaucoup émue. On comprend aisément pourquoi Dixie est tombée sous son charme du Sud.

     

    Evidement on retrouve certains des personnages des tomes précédents. C'est bref mais c'est bon ! Nous allons faire la rencontre de la famille de Church et j'ai vraiment apprécié ces gens au grand coeur… Avec une petite préférence pour Elma Mae.

     

    Jay Crownover nous livre un road trip sexy et mouvementé, avec des personnages attachants, haut en couleur et attendrissants, et qui nous tient en haleine. L'auteur met en place son prochaine volet en nous préparant le terrain pour son futur couple. A peine partie, j'ai hâte déjà de retourner à Denver ^^

    Béa - Actu Books 

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour immortel
    Posté par BibHLM le 03/11/2017 à 22:33

    Revenir à The point après toute cette attente, quel plaisir ! D'autant plus que c'est pour y retrouver deux personnages bien installés dans la série, qui ont su suscité des questions dès le premier tome, à savoir Keelyn, aka Hooooonor et Nassir. 

    Il n'est pas du tout question de savoir comment la romance se tricote entre nos deux héros : comment ils se rencontrent, comment ils se charment, comment ils s'envoûtent, comment ils se rendent à l'évidence et comment ils se lancent dans une relation. Ici, ce sont deux personnages qui savent dès le départ qu'ils sont faits l'un pour l'autre, mais ne sont pas tout à fait prêts à l'accepter, se lier, se faire confiance. 

    Ils sont tous les deux farouchement indépendants, attachés à leur autonomie et à leur espace personnel l'un comme l'autre. Pour des raisons tout à fait différentes, mais avec la même intransigeance des deux côtés. Il y a bien une partie de Chat qui se met en place entre les deux personnages, mais c'est très vite balayé pour plutôt se concentrer sur la façon dont ils vont : 

    • accorder leur personnalité ;
    • laisser de la place à l'autre, sans pour autant trahir ses propres convictions ;
    • se faire confiance, en sachant que tous les deux se baladent avec des horreurs en bandoulière.

    Des horreurs, ils en ont vécus, mais pour autant, aucun des deux ne tente de tirer la couverture vers lui, ou de se glisser sur la première marche du podium du passé le plus lugubre. Ils ont un passé, ils l'assument parfaitement tous les deux et se décarcassent pour un présent où ils ne perdent pas leur affranchissement, et un avenir plus lumineux. 

    En marge de cette histoire, tout à fait passionnante, Nassir doit faire face à de multiples sabotages qui sont en cours à la fois dans son entreprise, mais également dans sa vie personnelle. Il va mener une enquête pour révéler le pourquoi du comment. Au-delà des rebondissements, qui entraînent des retournements de situation, des terreurs et des angoisses qui vont rythmer l'histoire. Cette vendetta est surtout là pour nous rappeler que Nassir est un méchant ! Il n'est bon, bienveillant, charmant, romantique et séducteur qu'avec Keelyn. 

    La façon dont il mène son entreprise et la façon dont il mène l'enquête pour savoir qui porte atteinte à son statut, rappelle l'essence même de cette série : le mal ! 

    Une fois de plus, je suis revenue avec beaucoup de plaisir à The Point et je quitte la ville trop vite, avec un pincement au coeur en prime. J'ai passé un excellent moment de lecture, l'histoire était captivante. Bonus, l'auteur installe dans les dernières pages les prémices d'une suite, enfin, j'espère parce que clairement, j'aimerais en savoir plus sur Noe.

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour dangereux
    Posté par lili039 le 22/06/2020 à 16:08
    [ + ]
  • A propos de You Make Me so Bad
    Posté par Philippine le 21/07/2019 à 11:20
    J'ai adoré ce dernier volet tout comme toute la série. La différence d'âge des personnages ne me dérange pas car leur amour est passionné et beau, et que chacun aide l'autre à signer ses blessures. C'est tout ce qui compte. [ + ]
  • A propos de Clash : Passion irrésistible (T4)
    Posté par Miralda A le 22/02/2019 à 23:38

    J'aime beaucoup. L'histoire est très captivante.

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour immortel
    Posté par Malou L le 14/09/2017 à 00:21
    [ + ]
  • A propos de Clash : Passion dévorante (T3)
    Posté par abbas n le 27/05/2018 à 20:50
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour coupable
    Posté par clémentine a le 17/07/2019 à 20:04
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour interdit
    Posté par lisa076 le 06/05/2017 à 00:20

    J'ai bien aimé ce 1er tome. 

    J'apprécie que Bax reste avec sa part d'ombre, qu'il continue a flirter avec l'illégalité, ça fait plus réaliste que s'il avait tout laissé tombé par amour ^^

     

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour immortel
    Posté par Yvine le 14/09/2017 à 14:05
    J'en veux encore .... [ + ]
  • A propos de Clash : Passion dévorante (T3)
    Posté par LilouM27 le 09/04/2018 à 10:46
    [ + ]
  • A propos de You Make Me so Bad
    Posté par La ptite vie livresque de Nini le 16/05/2019 à 10:47
    Que dire ?
    Une virée à The Point ? Je fonce direct.
    Et résultat ? je n’ai pas étais déçu. D'ailleurs ce n'était pas une option envisageable.
    Aaah ce tome, c’était l’éclate totale. Ce couple j’en suis complètement love. Leur passé, leur choix, leur rapprochement, leurs sentiments, tout y est pour s’y attacher. Certes il y a eu beaucoup de péripéties, d'obstacles mais bon on n'est pas dans n'importe quelle saga.
    La preuve !
    J’ai détesté la façon de faire de certains personnages secondaires je les aurais fait un peu plus morfler mais bon c’est mon côté méchante qui parle. Et puis on est à The Point tous les coups sont permis lol mais c’était sans compté sur nos deux personnages au caractère fort pour ne pas se laisser faire.
    J’ai adoré découvrir la personnalité de Booker merdouillette comment j’ai souffert pour lui mais je l'aime encore plus.
    L’auteur encore une fois a réussi à nous faire ressentir tant d’émotions que c’était un pur kiffe.
    Bref, un tome à la hauteur de cette série de folie.
    Verdict : go go go foncez.
     
    Oh et bien sûr dernière précision Bax est toujours mon number one et Booker arrive en deuxième position.
    [ + ]
  • A propos de Clash : Passion dévorante (T3)
    Posté par tiffanie.s le 25/04/2018 à 04:59
    Comme d'habitude avec cette auteur on est pas déçu on lit relit et relit sans ce lassé.. Et On attend tjr le prochain avec impatience parce que on c'est que l'on va passé un bon moment en le lisant [ + ]
  • A propos de Bad - Amour immortel
    Posté par serana le 05/10/2018 à 09:20

    The point sait nous faire voire de tout les couleurs. tu peut passe de larme au sourire et du sourire au larme. l'histoire entre Nasir et Key est tellement bouleversant que tu ne peut que les aiment. Chaqu'un tante de survivre dans se monde où les hostilites n'a pas de pitier qu'ils oublie que la seul facon de s'ensortir est de rester souder et de s'aimer sans limite et avec passion. et chaqu'un a su trouvé du reconfort et de l'amour dans les bras de l'autre. et c'est ca qui magnifique et belle. Et JAY CROWNOVER a su monté que c'est en restant souder face au probléme et en croyant en nous qu'on peut aller de l'avant pour tous affronter. et c'est une belle moralité money-mouthmoney-mouthmoney-mouthmoney-mouthmoney-mouthmoney-mouth

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour interdit
    Posté par seph714 le 08/07/2018 à 21:55
    Agréablement surprise. J'ai adoré malgré le côté violent de l'histoire où mon cœur était toujours en suspens. Une fois commencé on a dû mal à s'arrêter tellement on veut savoir la suite. J'ai hâte de lire le tome 2 qui s'annonce tout aussi stimulant. [ + ]
  • A propos de Bad - Amour dangereux
    Posté par NATHALIE C le 04/07/2018 à 23:35
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour interdit
    Posté par nosidalia le 03/06/2020 à 00:09
    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour dangereux
    Posté par allexye le 17/04/2016 à 21:28
    très bien mais j'ai préféré le premier tome [ + ]
  • A propos de Clash: Passion brûlante
    Posté par Marlène, blog LMEDML le 02/05/2017 à 15:04

    Gros coup de coeur ! 

    Jay Crownover nous revient avec ce spin-off de Marked Men, et quel bonheur de retrouver son univers. Ici, on est dans une ambiance totalement différente de sa précédente saga, on côtoie un peu les personnages de Marked Men, mais cette saga là a sa propre identité. Je dois d’ailleurs dire que vous pouvez très bien lire [Clash] sans avoir lu l’autre saga au préalable. C’est évidemment mieux de pouvoir remettre les personnages dans leur contexte mais niveau compréhension ce n’est pas indispensable.

    Zeb et Sayer, sont deux personnages qui m’ont plu dans Marked Men. On ne les a découvert qu’en surface mais j’avais déjà remarqué leur potentiel.

    Zeb, vous voyez, c’est un géant, barbu et tatoué, il ne passe pas inaperçu. Il en impose, dans le genre nounours. Zeb a un passif, il a fait de la taule, et rien ne peut définir sa personne, sa peine de prison purgée, il en est ressorti plus fort, surtout que la raison pour laquelle il a fait de la prison était tout à fait légitime, mais là encore cela témoigne de sa bienveillance envers son entourage. J’ai trouvé cette homme admirable, dans sa détermination à avoir une place dans la vie de son fils, mais aussi dans sa façon de courtiser SayerZeb est sexy, le genre colosse herculéen qui vous fera fondre sur place, il transpire le sexe et pourtant il n’a pas l’attitude qui va avec son physique. Il est respectueux et vraiment attentif aux désirs des femmes, enfin surtout au désir de Sayer. Zeb c’est le feu quand Sayer est la glace. Arrivera-t-il à faire fondre l’épaisse couche de glace qui entoure le cœur de sa belle avocate ? 

    Sayer, quant à elle est une jeune femme pleine de traumatismes. Elle a vécu dans un univers familial dysfonctionnel. Avec un père inhumain qui attendait de sa fille d’être parfaite… Son degré d’exigence a détruit Sayer, si bien que la jeune femme n’a plus aucune confiance en elle, elle doute sans cesse de sa capacité à aimer. Elle ne se trouve pas digne de recevoir l’amour de Zeb.  Et quand celui-ci apprend qu’il a un fils de cinq ans, elle sait ce qu’elle a à faire. Zeb a bien plus besoin d’elle au tribunal pour obtenir la garde de son fils, que dans son lit. Sayer est une héroïne à laquelle je me suis énormément identifiée, de par son caractère et sa façon de se remettre sans arrêt en question et Jay Crownover arrive à nous faire ressentir tous ses doutes à la perfection. L’aspect psychologique est vraiment très bien mis en avant et cela rend le récit plus profond. Sayer est prisonnière de son passé, prisonnière de l’emprise que son père a eu sur elle, et le chemin sera long avant qu’elle ne puisse être vraiment elle-même.

    Ce premier tome est un joli coup de cœur, j’ai eu un coup de cœur pour l’histoire et pour les personnages. Pour le fait que Jay Crownover nous fait toujours vivre des émotions vraies et sincères. Le duo que Zeb et Sayer forment est tellement évident. Ils sont différents, elle est la glace quand il est le feu, elle est douce quand il est bourru. Leurs différences les rapprochent, et dès leur première rencontre tout était joué. L’arrivée de Hyde dans la vie de Zeb va bouleverser son univers. Et ce petit bonhomme est tellement attendrissant, il apporte énormément de tendresse dans l’histoire, il consolide les fondations de la relation de Zeb et Sayer.

    Une fois le roman ouvert, je n’ai pas pu le lâcher, parce que c’est l’effet que la plume de Jay Crownover a sur moi. Cette auteure a une plume et un style addictif, parce qu’elle mêle clairement la fiction à la réalité, elle met en avant ses personnages avec leurs qualités et leurs défauts. Ici, j’ai trouvé l’intrigue vraiment cohérente et crédible, j’ai tout de suite adhéré à l’ensemble de l’histoire.

    L’histoire de Zeb et Sayer est passionnelle, torride et sexy. C’est un petit peu la marque de fabrique de l’auteure, de nous faire fondre avec des scènes chaudes et grisantes. Elle arrive à provoquer ses lectrices en usant de tous les stratagèmes pour que l’on succombe. Ce qui m’a plu c’est l’évolution de leur idylle, la signification du sexe entre eux, la métamorphose de la reines des neiges en sexy tentatrice. Zeb quant à lui c’est du feu vivant, il est mortellement sexy, et pourtant je n’ai jamais été attirée par les mecs à barbe mais là j’étais vaincue par tant de sexytude.

    En bref, [Clash #1 – Passion brûlante] a su me convaincre dès le début de l’amour évident entre Zeb et Sayer. Cette saga a sa propre identité, avec une ambiance très axée sur les émotions et les sentiments. Jay Crownover arrive encore à se démarquer avec ce spin-off qui nous offre tout un panel d’émotions. Je me suis de suite attachée à tous les personnages qui sont magnifiquement bien mis en scène. Les tenants et les aboutissants de l’histoire coulent de source avec cohérence et crédibilité. L’ensemble est rehaussé par des touches torrides et sexy, ce qui rend le récit délicieux et coquin.

    [Clash] c’est un concentré d’humour, de tendresse et d’émotions avec un petit côté sexy terriblement addictif. Vous pouvez y aller les yeux fermés. Zeb, Sayer et hyde ont su trouver une place dans mon cœur. 

    [ + ]
  • A propos de You Make Me so Bad
    Posté par Plumalia le 04/05/2019 à 22:48
    [ + ]
  • A propos de Clash: Passion coupable
    Posté par LN-B le 17/10/2019 à 15:53

    money-mouth

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour immortel
    Posté par AgnesH le 01/02/2019 à 10:36
    [ + ]
  • A propos de Clash: Passion coupable
    Posté par Béa le 07/02/2020 à 10:07

    Avett, la fille de Brite, l'ancien propriétaire du bar de Rome, rencontrée dans les tomes précédents et surtout dans celui d'Asa, est dans une très mauvaise passe. Le résultat de l'accumulation de mauvaises fréquentations et de mauvaises décisions, est sur le point de la faire passer par la case prison. Quaid , génie du barreau,est engagé pour la sortir de ce mauvais pas . Sawyer l'avait sollicité pour défendre Asa, quelque temps auparavant, après une bagarre à la sortie du bar . Entre la jeune rebelle et l'homme de pouvoir, la tension est palpable, est ce que cela vient de leur différence de milieu ou de cette attraction qui les attire l'un vers l'autre? Coucher avec son avocat, aussi sexy soit il, est vraiment une mauvaise décision de plus pour la jeune femme ? Le beau et talentueux Quaid pourrait il croiser l'ouragan Avett sans y laisser des plumes ?

     

    Depuis que j'ai découvert les romans de Jay Crownover, je suis accro. J'adore ses personnages colorés et torturés, j'aime les alliances qu'elle crée comme Cora le lutin facétieux avec Rome l'ancien combattant ou Royal la fliquette et Asa l'ex délinquant. Dans cette nouvelle série, elle rajoute un petit truc en plus qui nous rend encore plus addict... Si si c'est possible ! Je ne saurais pas vraiment le définir mais je trouve que l'on est plus dans l'émotion ( Zeb est son fils m'ont fait craqué ^^ ) Avec ce tome, elle est passé encore un cran en dessus, pour moi ... J'ai adoré l'histoire d'Avett et Quaid ! Waow ! Dès les premières lignes nous sommes plongés dans les démêlés d'Avett avec la justice. L'auteur nous avait montré ses mauvais côtés, quand Asa avait du la virer du bar et déjà le personnage m'intriguait, je me demandais comment la fille de Brite avait pu mal tourner ... Au fil des pages, Jay Crownover nous raconte son histoire et ça sent le vécu (d'ailleurs elle l'explique dans l'introduction). Elle nous explique pourquoi, nous montre la spirale qui tire Avett vers le bas, nous entraine avec elle, nous prend au tripes ... C'est captivant ! Puis arrive Quaid, avec son costume chic et son joli minois de premier de la classe. Ils sont autant bouleversés l'un que l'autre après leur première rencontre mais pas pour les mêmes raisons. Avett est au fond du gouffre et lui, n'a qu'une envie c'est de l'en sortir... parce que c'est sa cliente ? Non pas seulement ! Avett va réveiller l'homme qui sommeille en lui depuis longtemps. En plus de la romance passionnée qui nait entre les deux gens jeunes, Jay Crownover rajoute des éléments perturbateurs qui rapprochent ses protagonistes.  Et c'est peut être cela le truc en plus, le suspense. Et là, il y en a ! L'auteur amplifie les sentiments que nous ressentons par un facteur stress présent tout au long du récit, cela nous accroche, nous interpelle et nous angoisse... les pages se trouvent d'elles même et il m'a été quasiment impossible de lâcher ma lecture ! J'ai adoré découvrir ces deux personnages qui se cachent sous une carapace en béton armé, deux êtres sensibles et aimants, cabossés par la vie... Cerise sur le gâteau, l'auteur nous a concocté une playlist rock, douce à mon cœur, qui nous fait chevaucher la tempête ^^ ( The Doors, Soundgarden, Muse ou Thirty Second To Mars pour ne citer qu'eux ^^

    Avett est une petite peste, rebelle et têtue. Elle est surtout un aimant à looser. Tête brulée, elle ne tient compte d'aucun conseil, même ceux de son père. Pour elle, il est le seul à la soutenir alors qu'elle accumule les bêtises, infractions et autres délits. Mais malgré cela, elle continue à s'enfoncer et une question nous vient à l'esprit : pourquoi ? Lorsqu'elle se rend compte de sa situation, et grâce à Quaid, elle va reprendre sa vie en main et nous montrer une autre facette de sa personnalité, la fragile, la généreuse, la belle ... celle que Quaid voit quand il la regarde dans les yeux. Et c'est beau de découvrir cette jeune fille dans le regard de l'homme qui l'aime, il la révèle, la sublime et il l'aide à s'accepter et à s'épanouir. Même si au départ cela semble mal parti, on ne peut qu'aimer Avett. C'est une personne entière, qui dit ce qui pense et passionnée ! J'ai adoré Avett !

     

    Quaid est bien plus qu'un simple avocat. Son histoire aussi est très touchante. C'est un homme blessé qui a revêtu son costume hors de prix comme une armure. Sa carrière, son statut social, il les porte comme un bouclier mais il lui manque quelque chose dans sa vie, seulement il ne le sait pas encore. Il va le découvrir sous les traits d'une petite teigne aux cheveux roses. Elle va le bouleverser et elle va faire ressortir l'homme qu'il est au fond de lui, la folie qui sommeille sous la cravate. Elle va mettre de couleurs dans sa vie. Quaid est un personnage complexe, qui comme Avett, s'était perdu en route. Ensemble, ils vont se sublimer . Et bien sur le sexe va les aider... Cela va les rapprocher mais aussi les exposer, nu et sans artifices, au regard de l'autre.

     

    Nous retrouvons certains personnages que nous connaissons déjà, comme Rome ou Asa et c'est un régal ! Ainsi que Brite, l'ancien militaire et biker bourru, c'est un plaisir de découvrir le papa aimant en lui, tout comme Darcy en mère anxieuse et dépassée. L'auteur nous présente un peu mieux certains personnages qui, sans aucun doute, referont parler d'eux.

     

    Jay Crownover signe ici une magnifique histoire d'amour et de rédemption saupoudrée de sexe torride et de suspense ... Encore un bijou en quelque sorte ! Vu le niveau de ses autres écrits, je n'aurais jamais pensé dire ça mais Passion Coupable est pour moi un vrai coup de cœur ... Et je vous le conseille vivement !

     

    Béa - Actu Books

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour Insaisissable
    Posté par Plumalia le 06/09/2018 à 23:03
    [ + ]
  • A propos de En chute libre
    Posté par danièle d le 10/06/2020 à 23:42
    [ + ]
  • A propos de En chute libre
    Posté par MissCroqBook le 11/12/2019 à 10:08

    Jay Crownover est l’une des auteures de romance que je suis de près et dont j’ai lu tous les romans traduits en français. J’ai parfois aimé ses écrits, parfois non mais je reste fidèle à sa plume. Alors quand ce nouveau roman a été annoncé, c’est tout naturellement que je me le suis procuré pour le lire dès ma lecture en cours achevée. Mais au final je n’ai pas lu ce roman. Non, je l’ai dévoré. Il y a bien longtemps que je n’avais pas eu une telle frénésie de lecture avec un des romans de l’auteure et un tel coup de cœur.

    La plume de Jay Crownover est un pur délice. Elle est vivante, vibrante, passionnée. On se laisse prendre progressivement par l’histoire pour ne plus avoir envie de la lâcher. Pour ma part, j’ai adoré retrouver l’univers sombre et angoissant de The Point et, même s’ils ne sont pas expressément nommés, recroisé la route de Bax, de Titus et de Nassir. Mais ce que j’ai encore plus apprécié c’est découvrir l’histoire de Solo et Orley, deux êtres que tout oppose.

    Impossible pour moi de ne pas craquer pour le personnage de Solo. Son côté brut combiné à la tendresse de son cœur a eu raison de moi. Cette double personnalité lui confère le côté humain et attachant qui m’avait parfois fait défaut chez d’autres héros imaginés par l’auteure. Derrière sa montagne de muscles et de tatouages, se cache un homme protecteur, doux, complice, engagé, attentionné. Des qualités qui ne sautent pas aux yeux au premier abord mais qui vous font fondre dès qu’elles entrent en scène. A l’instar d’Orley, je n’ai pas résisté à ce gros dur au cœur tendre.

    Si la force de Solo est surtout physique et visible au premier coup d’œil, chez Orley, elle est plus difficile à détecter. Mais elle est bien là. Chez elle, c’est par le mental qu’elle se matérialise. Malgré son (très) jeune âge, elle assume ses responsabilités et fait preuve de beaucoup de caractère. Toute sa vie se résume à sa petite princesse, Noble, une gamine attachante et rigolote qui vient apporter une touche de douceur à l’histoire. Surtout quand elle va réussir à attendrir Solo. Je ne vous en dis pas plus pour pas gâcher votre plaisir de lecture. Pour revenir à Orley, j’ai apprécié sa force mentale, son envie de s’en sortir et surtout son évolution. De jeune fille apeurée et hors de son monde, elle va devenir une jeune femme confiante et qui a trouvé sa place.

    Passionnant et passionné, ce roman est l’un de ceux que j’ai préféré de l’auteure. Il évolue dans un contexte difficile et noir mais montre aussi que derrière la pire des situations, il y a toujours une lueur d’espoir et de beauté cachée. Un roman que je vous invite vivement à découvrir même si vous n’avez pas lu la série Bad puisque ce dernier se suffit à lui-même.

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour Insaisissable
    Posté par Lectrice-Lambda le 01/03/2019 à 13:00

    « Bad, tome 5 : Amour insaisissable » ne m’a pas tellement convaincue. Jay CROWNOVER est un auteur que j’adore et cette série est l’une de mes favorites. Cependant, l’intrigue est ici trop simple à résoudre, il manque ce suspens et cette ambiance noire si caractéristiques à cette série. Il y a également beaucoup de répétitions qui m’ont dérangée. 

    Bref, j’ai été plutôt surprise d’être aussi peu charmée par cette lecture, alors que tous les éléments étaient là pour me faire aimer cette nouvelle histoire.

     

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/03/bad-tome-5-amour-insaisissable-jay.html )

    [ + ]
  • A propos de Bad - Amour interdit
    Posté par souko a le 18/03/2016 à 09:41
    trop chaud [ + ]